mon fils asperger ????

Pour que les parents puissent exprimer les difficultés rencontrées avec leurs enfants autistes.

mon fils asperger ????

Message par hermy » Dim Juil 10, 2005 21:09

Bonsoir,

Je voudrais avoir votre avis sur mon fils qui est actuellement en cours d'observation au camsp de ma région.

Mon fils à 2 ans 1/2 ne parlait toujours pas et ça n'inquiétait pas le moins du monde son pédiatre. Je suis donc allée voir un orl qui lui a diagnostiqué des otites séreuses. Mon fils a maintenant 4 ans 1/2 et vient de se faire poser des drains pour retrouver son audition. A l'aide d'une orthophoniste qu'il voit 1/2 h par semaine il a maintenant un langage correct mais toujours un problème d'attention et de compréhension fine.
Il avait également un problème de comportement donc elle m'a conseillé de m'adresser au camsp.

Sa rentrée à l'école fût terrible car mon fils était trés agressif avec ses camarades : il les poussait et ne semblait rien entendre quand on lui interdisait de le faire.
Aprés de long mois d'adaptation la situation est à peu prés rentré dans l'ordre.
Mais il préfère observer que de se mêler aux autres.

Il a des problèmes de compréhension et aimait (ça tend à disparaître) répeter des choses hors contexte.

Il a des obsessions... par exemple il lui ait impossible de commencer une séance d'orthophonie si quelque chose manque par rapport à la dernière fois (l'autre jour c'était le ventilateur).
Il répéte inlassablement la même phrase au même moment d'un dessin animé ou en passant devant quelque chose qui lui rappel un fait.
Des changements anodins le perturbent.

Il a une mémoire impressionnante... Sait déjà compter et s'interesse à des choses qui ne sont pas de son âge. Il se rappelle des choses qu'il a fait quand il avait 2 ans.

Il a peur de la foule et à se moment là il ne faut pas que quelqu'un croise son regard car il se met à hurler. Un enfant inconnu veut monter sur le tobogan quand il y est c'est le drame !

Ses jeux après avoir été pendant trés longtemps peu imaginatifs sont un peu plus élaboré mais il ne joue pas très longtemps avec chaque objet.


Il commence à me faire des crises pour des vêtements qui sont "trop vides"????? et refuse systèmatiquement toutes chaussures neuves.

Il a fait une première période d'observation au camsp où il n'y a pas eu de diagnostique. On le fait rencontrer par alternance soit l'éducatrice seule, soit un groupe d'enfants (au début se fût terrible car il me tapait dans la salle d'attente pour ne pas y aller) et nous nous rencontrer une psy une fois par mois (je n'ai pas encore trouvé pourquoi ?). Il doit refaire une nouvelle période d'observation en novembre.

Je ne sais pas si c'est un enfant Asperger qu'en pensez vous ? Les diagnostiques sont souvent long et j'ai l'impression que tout ces professionnels ne voient pas assez longtemps mon fils pour se rendre compte de son malaise.

Merci pour vos réponses.
hermy
 
Message(s) : 5
Inscription : Dim Juil 10, 2005 20:34

Message par Sylcoyote » Lun Juil 11, 2005 6:31

Bonjour,
J'ai l'impression, en vous lisant, de replonger 6 ans en arrière. Mon fils, Vincent, a eu le même parcours (otites, drains,première tentative de scolarisation catastrophique,orthophoniste, obsessions, phobies,mémoire impressionnante...).
Nous avons vu une pédopsychiatre quand il avait 2 ans, parce qu'il ne parlait pas et nous faisait des colères terribles que nous n'arrivions pas à contrôler. Cette personne se contentait de le voir sans jamais rien nous dire. A l'époque, le diagnostic d'autisme ne m'a absolument pas éffleuré.
Il a fallu attendre jusqu'à il y a 3 mois (il a maintenant 10 ans) pour rencontrer enfin un médecin digne de ce nom qui nous a fait un diagnostic sérieux (je veux dire autre que: "psychose déficitaire précoce" "dysharmonie psychotique"...)
Je sais maintenant que mon fils a le syndrôme d'Asperger.
N'attendez pas pour essayer de rencontrer les bonnes personnes.
Je vous souhaite bon courage.
Sylvie, maman de Vincent (25/11/94), Asperger et de Baptiste (23/06/00), Autiste de Kanner.
Sylcoyote
Regulier
 
Message(s) : 63
Inscription : Lun Juin 13, 2005 4:25
Localisation : Saône et Loire

Message par hermy » Lun Juil 11, 2005 6:46

Merci pour votre témoignage. J'espère qu'on va me donner un diagnostique à la seconde période d'observation en novembre et que nous n'allons pas attendre aussi longtemps que vous :shock:

Je ne suis pas sûr du diagnostique Asperger car il lui arrive de se comporter normalement quand il connaît les gens. Pour l'instant on me parle "d'anomalies comportementales".

J'ai un second enfant plus jeune que mon fils et je vois une différence certaine entre les deux. Je ne m'en rendais pas compte à l'époque mais Romain montrait peu du doigt, avait moins d'expression que son frère.

Comment se porte à présent votre fils ?
hermy
 
Message(s) : 5
Inscription : Dim Juil 10, 2005 20:34

Message par Sylcoyote » Lun Juil 11, 2005 7:03

Je vous écrirai ce soir ou demain matin car nous devons aller ce matin à l'ITTAC (institut de traitement des troubles de l'affection et de la cognition) de Villeurbanne pour avoir les résultats des bilans pour mes 2 enfants.
A trés bientôt.
Sylvie, maman de Vincent (25/11/94), Asperger et de Baptiste (23/06/00), Autiste de Kanner.
Sylcoyote
Regulier
 
Message(s) : 63
Inscription : Lun Juin 13, 2005 4:25
Localisation : Saône et Loire

Message par Sylcoyote » Mar Juil 12, 2005 7:10

Bonjour,
Vincent pouvait se comporter également normalement et il le peut toujours, mais cela lui demande un effort considérable.
Il suit une scolarité a peu prés normale pour l'instant. Il entre en CM2 avec l'aide du SESSAD (service d'éducation spécialisée et de soins à domicile). Nous pensons que ça ne sera pas suffisant et nous avons l'intention de demander un AVS l'année prochaine.
Il est trés angoissé et a de nombreuses phobies.
Je ne sais pas si votre fils est Asperger, le diagnostic est souvent trés difficile à faire et beaucoup de médecins refusent d'en entendre parler.
Encore hier, à l'ITTAC, à la suite de son bilan, le diagnostic qui ressort une nouvelle fois est: "Dysharmonie psychotique avec traits autistiques".
Heureusement, ce n'est pas ce médecin qui suit Vincent, c'était juste pour les tests.
Si votre enfant est en difficulté, vous pourriez avoir droit à des aides (AES, ALD).
De quelle région êtes-vous?
Sylvie, maman de Vincent (25/11/94), Asperger et de Baptiste (23/06/00), Autiste de Kanner.
Sylcoyote
Regulier
 
Message(s) : 63
Inscription : Lun Juin 13, 2005 4:25
Localisation : Saône et Loire

Message par hermy » Mar Juil 12, 2005 8:11

Merci pour votre réponse.

J'habite les Vosges. Mon fils vient d'achever son année de petite section et passe en moyenne section sans aucun soucis (tout est acquis sur son livret scolaire).
C'est le début d'année qui a posé beaucoup de problèmes car ils poussaient énormément et sans raison ses camarades et ni moi, ni sa maîtresse n'arrivions à le raisonner. C'est pour ceci que l'orthophoniste m'a orienté vers le camsp. Au cours de l'année il y a eu d'autres bousculades en tout genre mais rien qui n'alarmait cette fois son instit. A part peut être une envie irrestible de mettre ses mains dans les grands cheveux des filles...
Quand il s'est habitué à sa classe plus de problèmes : par contre je m'effraie pour sa rentrée avec l'autre maîtresse qui est beaucoup moins sympa que la précédente.
Mais au cours de l'année scolaire il y a eu des phobies, des angoisses qui sont apparues dans la vie de tous les jours. Mais elles ne sont pas toujours présentes (en ce moment tout va plutôt bien) car une fois qu'il est habitué à une situation il se comporte tout à fait normalement. A part toujours les même phrases quand on passe devant un endroit qui lui rappel quelque chose ou quand il regarde un dessin animé.

Donc je ne suis pas certaine du diagnostic.

Merci de me lire.
hermy
 
Message(s) : 5
Inscription : Dim Juil 10, 2005 20:34

Message par Acobia » Jeu Juil 14, 2005 15:01

Bonjour,

L'histoire décrite est sensiblement la même que la mienne, ou plutôt celle de mon fils : "retard" dans l'acquisition du langage ; absence de socialisation dès la nourrice avec les autres enfants, troubles ORL puis pose de "yoyos", une "crise" chez la nourrice nous conduisant au CMP puis au CAMSP (à 2 ans et demi), scolarisation trés difficile à 3 ans (hyperactivité), Hôpital de Jour à 3 ans et demi, découverte de l'existence du Syndrome d'Asperger il y a 7 mois, rendez-vous au CIERA en avril (attente de diagnostic CIERA dans 14 mois).
Depuis, nous sommes convaincus que notre fils est soit autiste de haut niveau, soit atteint du syndrome d'Asperger.
La comparaison entre son comportement et celui de sa soeur (plus jeune de 20 mois) nous aide à affiner cette analyse. Nous avons RdV la semaine prochaine avec un spécialiste afin de poser un diagnostic. Pour le préparer, mon épouse vient de réaliser la biographie de notre fils (en visionnant une bonne vingtaine d'heures de K7 du camescope).
Pour nous le diagnostic ne résoudra pas les difficultés de notre fils. Mais il est clair que suite à celà nous pourrons combattre une prise en charge inadaptée (Hôpital de Jour).

Bonne journée.
Acobia
Acobia
Nouveau
 
Message(s) : 10
Inscription : Jeu Juil 14, 2005 14:45
Localisation : Bretagne

courage

Message par bb » Jeu Juil 14, 2005 21:16

je vous donne tout mon courage, et pense à vous dans cette attente qui(é moi)me semble n'en plus finir pour se faire poser un diagnostique. en plus la vie sociale de votre fils dèpend de votre combat, donc, aux armes, attention, répetez, répetez, attendez, téléphonez, répétez, attendez, écrivez, répétez, étonnez, surprenez, reprenez, soufflez, dormez(un tout petit peu), et...reprenez. bien à vous merci de me lire
bb, dit bison blanc piégée entre deux mondes, inexistence...
Avatar de l’utilisateur
bb
Passionné
 
Message(s) : 498
Inscription : Mer Juin 08, 2005 16:36
Localisation : lausanne

Message par hermy » Sam Août 27, 2005 12:55

BB avec beaucoup de retard merci pour votre réponse...

Mon fils vient de rentrer hier en moyenne section et comme je m'y attendais ça ne s'est pas fait sans soucis :?

Il reprend le camps le 1er septembre et une nouvelle observation est prévue pour novembre :cry:

A toutes et tous courage et même s'il est possible que le diagnostique ne soit pas asperger je pense très fort à vous dans votre combat quotidien.
hermy
 
Message(s) : 5
Inscription : Dim Juil 10, 2005 20:34

Message par Luc Renoux » Dim Août 28, 2005 1:51

Hermy,

Seul un diagnostic fait en un lieu spécialisé par des professionnels compétents pourra vous donner une confirmation.

La description que vous faites de votre enfant semble correspondre à celle du TEDSDI - Troubles Envahissant du Développement Sans Déficience Intellectuelle. Or, les TEDSDI comprennent deux entitées cliniques l'Autisme de Haut Niveau et le Syndrome d'Asperger.

Ce sont deux entitées très voisines. L'apparition du langage serait plus tardive dans l'autisme de haut niveau avec des petits stéréotypes langagiers de type écholalie, inversion pronominale alors que dans le syndrome d'asperger le langage serait acquis plus précocément (2ans) sans stéréotype. Les premiers signes inquiétants remarqués par les parents seraient plus tardifs dans le syndrome d'asperger (3/4 ans) que dans l'autisme de haut niveau (2 ans).

Ceci dit, les personnalités sont très semblables, les personnes concernées font partie d'une même communauté et l'on peut raisonnablement espérer dans les deux cas arriver à un niveau d'épanouïssement satisfaisant. En tant que parents, il faut savoir qu'il va falloir se battre contre l'environnement social et en particulier scolaire pour imposer à la fois le maintien dans le milieu ordinaire et la prise en compte des particularités de chaque enfant.

Il est vrai que le terme aspie (dénomination familière d'asperger) se porte mieux qu'autiste. Mais c'est une question de mots et une manière de s'exclure les uns les autres qui devrait nous être étrangère.

L'avantage d'un depistage précoce, c'est de ne pas subir l'étiquette de caractériel, de ne pas craindre l'évolution vers la psychose, c'est de rejoindre une communauté de parents et de jeunes concernés et solidaires, c'est aussi de ne pas se laisser embarquer dans des prises en charge inopérantes.

Nous devons nous battre pour des dépistages précoces et de qualité dans des délais raisonnables. Hasta la victoria! Siempre!

Luc
Luc Renoux
Enthousiaste
 
Message(s) : 38
Inscription : Dim Août 21, 2005 22:33
Localisation : Saint Denis 93

Message par zazou » Sam Sep 03, 2005 23:32

Bonjour,
Je suis une nouvelle venue dans le monde des autistes, je suis la maman d'un petit garcon de 5 ans que je soupconne d'etre asperger. Ca fait quelques semaines que je me renseigne sur ces problemes, et d'apres ce que j'ai appris, si tu souhaites un diagnostic, il est absolument necessaire de le faire realiser par des gens specialises, la plupart des CMP, Camps et autres n'etant pas toujours competents, surtout pour le syndrome d'asperger qui semble etre tres difficile a diagnostiquer. Tu trouveras une liste de centres specialises sur le site autisme actus
http://forums.autismeactus.org/viewtopic.php?t=3967
A bientot
zazou
Nouveau
 
Message(s) : 18
Inscription : Sam Sep 03, 2005 22:06
Localisation : Lyon

Message par hermy » Dim Sep 04, 2005 2:49

Merci à vous deux pour vos réponses et je suis entièrement d'accord pour un dépistage précoce et je trouve aussi que le camsp est assez incompétent sur ce sujet (remarquez il commence à s'y interesser puisqu'il le convoque chez le pédopsy le 27 septembre).

Malheureusement je vois dans la liste des établissements spécialisés dans l'autisme qu'il n'y a aucun centre dans ma région :evil: Donc il me faudra aller dans la région voisine (mais tout de même éloignée) : l'Alsace :twisted:

Encore merci pour votre aide ; je vous souhaite tout plein de courage.
hermy
 
Message(s) : 5
Inscription : Dim Juil 10, 2005 20:34

Re: mon fils asperger ????

Message par AVA » Ven Mars 31, 2006 10:19

Bonjour,

Depuis votre message de septembre 2005 vous avez du beaucoup progressé dans la compréhension des troubles de votre enfant. Je vous réponds car je retrouve beaucoup de choses communes à celles de mon fils.
J'ai trouvé votre message en faisant une recherche sur le critère du changement. En effet, mon fils a été diagnostiqué autiste sur le critère de la résistance aux changements. Avant ce diagnostic réalisé à 3 ans 1/2, j'ai vécu deux ans "horribles", en effet tout changement entrainait des crises majeures que je ne comprenais absolument pas. Lorsqu'il sortait de l'école, comme je venais en voiture et que je ne me garais jamais au même endroit, il voulait partir dans un sens qui n'était pas forcément celui vers lequel était garé la voiture. Il partait alors dans une crise terrible et je m'énervais en finissant tant bien que mal à le porter, lui se débattant, moi criant car je croyais que c'était seulement un caprice et tout cela sous les regards hébétés des passants et des autres parents de l'école. Quand sa nounou venait le chercher, ces crises n'avaient pas lieu, car forcément elle venait à pied et donc prenais toujours le même chemin. Et moi je croyais que c'était à cause de moi. Etant en congé maternité d'un petit dernier qui venait d'arriver, j'étais contente de pouvoir aller le chercher à l'école mais ce plaisir devenait tous les jours un supplice.
C'est un exemple parmi d'autres, en voiture si nous changions de trajet pour aller chercher son frère ainé dans une autre école, c'était alors une crise terrible . Quelque fois en raison d'incidents externe (manifestations, camion...) je n'avais pas le choix.
Je pourrais en écrire des pages mais ce n'est pas forcément ce qui vous intéresse aujourd'hui.

Avant que le diagnostic soit posé, déjà à l'école à deux ans et demi (il était en pré maternelle) la directrice m'a demandé de faire un bilan chez une psychologue et une psychomotricienne. Je pense qu'elle avait perçu quelque chose mais n'étant pas une professionnelle elle a préféré m'orienter chez des professionnels. Je le regrette aujourd'hui car j'aurais certainement préféré que l'on me suggère quelque chose car en effet ces "professionnels" n'ont vraiment pas été à la hauteur. Mon fils ne parlait pas du tout à deux ans et demi. Mon pédiatre me disait que ce n'était pas grave, ça allait venir. Je n'étais pas inquiète car mon fils ainé a parlé à trois ans passé. La psychologue quand je suis entrée dans son cabinet m'a dit, votre fils n'est pas autiste. Ca tombait bien car cela ne m'avait pas effleuré l'esprit, je me demandais même pourquoi elle me parlait de cela. La psychomotricienne n'arrivait à rien faire avec lui et elle a fait un bilan très pauvre et ne parlons pas de l'orthophoniste, qui a écrit noir sur blanc, pas de troubles du comportement mais comportement trop laxiste de la mère qui laisse faire ce qu'il veut à cet enfant.
Avec cela j'étais confortée dans l'idée que mon fils faisait des caprices et je m'évertuais à être plus sévère avec lui.

Tout le contraire de ce qu'il aurait fallu faire sachant à postériori que tout changement le mettait dans une détresse terrible et qu'il avait besoin d'énormément de sécurité affective.

Il a maintenant cinq ans et est suivi depuis qu'il a quatre ans par un accompagnement à l'école (en plus de sa résistance au changement il était plutôt dans sa "bulle" à l'école), par une psychologue, un orthophoniste, une psychomotricienne et suit des cours de psychomotricité enn collectif. Grâce à ce programme, ses progrès sont énormes. Dès son deuxième bilan à 4 ans et demi il est sorti de la sphère autistique et est plutôt caractérisé autiste atypique. Il a des capacités à l'école énormes, sa mémoire est phénomènale (d'où les sensibilités aux changements).
Concernant les changements, c'est beaucoup mieux, beaucoup moins rigides. Il faut toujours le prévenir du programme de la journée, essayer de le prévenir que cela pourrait changer (en voiture avant de monter par exemple). Les périodes de vacances (moins structurées) et de reprise restent encore très difficiles.

C'est toutefois très encourageant. Je regrette tout ce temps perdu et je pense qu'une formation des professionnels est plus que nécessaire. Si au minimum ils pouvait ne pas parler de ce qu'ils ne connaissant pas plutôt que d'asséner des vérités fausses et destructrices pour les parents.

Bon courage à vous,j'espère que vous êtes sur le bon chemin.



hermy a écrit :Bonsoir,

Je voudrais avoir votre avis sur mon fils qui est actuellement en cours d'observation au camsp de ma région.

Mon fils à 2 ans 1/2 ne parlait toujours pas et ça n'inquiétait pas le moins du monde son pédiatre. Je suis donc allée voir un orl qui lui a diagnostiqué des otites séreuses. Mon fils a maintenant 4 ans 1/2 et vient de se faire poser des drains pour retrouver son audition. A l'aide d'une orthophoniste qu'il voit 1/2 h par semaine il a maintenant un langage correct mais toujours un problème d'attention et de compréhension fine.
Il avait également un problème de comportement donc elle m'a conseillé de m'adresser au camsp.

Sa rentrée à l'école fût terrible car mon fils était trés agressif avec ses camarades : il les poussait et ne semblait rien entendre quand on lui interdisait de le faire.
Aprés de long mois d'adaptation la situation est à peu prés rentré dans l'ordre.
Mais il préfère observer que de se mêler aux autres.

Il a des problèmes de compréhension et aimait (ça tend à disparaître) répeter des choses hors contexte.

Il a des obsessions... par exemple il lui ait impossible de commencer une séance d'orthophonie si quelque chose manque par rapport à la dernière fois (l'autre jour c'était le ventilateur).
Il répéte inlassablement la même phrase au même moment d'un dessin animé ou en passant devant quelque chose qui lui rappel un fait.
Des changements anodins le perturbent.

Il a une mémoire impressionnante... Sait déjà compter et s'interesse à des choses qui ne sont pas de son âge. Il se rappelle des choses qu'il a fait quand il avait 2 ans.

Il a peur de la foule et à se moment là il ne faut pas que quelqu'un croise son regard car il se met à hurler. Un enfant inconnu veut monter sur le tobogan quand il y est c'est le drame !

Ses jeux après avoir été pendant trés longtemps peu imaginatifs sont un peu plus élaboré mais il ne joue pas très longtemps avec chaque objet.


Il commence à me faire des crises pour des vêtements qui sont "trop vides"????? et refuse systèmatiquement toutes chaussures neuves.

Il a fait une première période d'observation au camsp où il n'y a pas eu de diagnostique. On le fait rencontrer par alternance soit l'éducatrice seule, soit un groupe d'enfants (au début se fût terrible car il me tapait dans la salle d'attente pour ne pas y aller) et nous nous rencontrer une psy une fois par mois (je n'ai pas encore trouvé pourquoi ?). Il doit refaire une nouvelle période d'observation en novembre.

Je ne sais pas si c'est un enfant Asperger qu'en pensez vous ? Les diagnostiques sont souvent long et j'ai l'impression que tout ces professionnels ne voient pas assez longtemps mon fils pour se rendre compte de son malaise.

Merci pour vos réponses.
AVA
 

mon fils asperger ???

Message par Sophie Daniel » Dim Avr 02, 2006 14:31

Bonjour,

Le plus beau métier du monde c'est celui d'être parent et il n'y a pas de formation..............

Denez est apserger, il l'a toujours été évidemment, je ne le savais pas.... Il est passé par toutes les étapes que vous décrivez sans aucune aide des professionnels de l'autisme !!!
Quand il était tout petit, nous l'appelions "Little Bouddha". Le Zen incarné !!! Il croquait la vie à pleine bouche et rien ne semblait lui résister.
Puis, à force d'antibio et autres sal...ries il s'est mis à faire marche arrière...
Il a passé par toutes les crises que vous décrivez sauf à l'école où il a toujours été "trop sage" d'après les maîtresses.

Maintenant, il va bien. Nous avons réussi à faire passer les crises autodestructrices avec automutilations par des séances de magnétisme. Sauf qu'il ne mange pas encore correctement : entendez trop peu. Il rencontrera un étiopathe bientôt. Je vous tiendrai au courant

Je suis apserger aussi et j'ai la conviction que c'est pour ça que je n'ai pas vu que Denez est asperger ! Comprenez-vous ?

Sophie
Sophie Daniel
Regulier
 
Message(s) : 68
Inscription : Sam Déc 10, 2005 1:33
Localisation : quimper

Re: mon fils asperger ????

Message par cyrille999 » Sam Juin 10, 2006 12:32

hermy a écrit :Bonsoir,

Je voudrais avoir votre avis sur mon fils qui est actuellement en cours d'observation au camsp de ma région.

Mon fils à 2 ans 1/2 ne parlait toujours pas et ça n'inquiétait pas le moins du monde son pédiatre. Je suis donc allée voir un orl qui lui a diagnostiqué des otites séreuses. Mon fils a maintenant 4 ans 1/2 et vient de se faire poser des drains pour retrouver son audition. A l'aide d'une orthophoniste qu'il voit 1/2 h par semaine il a maintenant un langage correct mais toujours un problème d'attention et de compréhension fine.
Il avait également un problème de comportement donc elle m'a conseillé de m'adresser au camsp.

Sa rentrée à l'école fût terrible car mon fils était trés agressif avec ses camarades : il les poussait et ne semblait rien entendre quand on lui interdisait de le faire.
Aprés de long mois d'adaptation la situation est à peu prés rentré dans l'ordre.
Mais il préfère observer que de se mêler aux autres.

Il a des problèmes de compréhension et aimait (ça tend à disparaître) répeter des choses hors contexte.

Il a des obsessions... par exemple il lui ait impossible de commencer une séance d'orthophonie si quelque chose manque par rapport à la dernière fois (l'autre jour c'était le ventilateur).
Il répéte inlassablement la même phrase au même moment d'un dessin animé ou en passant devant quelque chose qui lui rappel un fait.
Des changements anodins le perturbent.

Il a une mémoire impressionnante... Sait déjà compter et s'interesse à des choses qui ne sont pas de son âge. Il se rappelle des choses qu'il a fait quand il avait 2 ans.

Il a peur de la foule et à se moment là il ne faut pas que quelqu'un croise son regard car il se met à hurler. Un enfant inconnu veut monter sur le tobogan quand il y est c'est le drame !

Ses jeux après avoir été pendant trés longtemps peu imaginatifs sont un peu plus élaboré mais il ne joue pas très longtemps avec chaque objet.


Il commence à me faire des crises pour des vêtements qui sont "trop vides"????? et refuse systèmatiquement toutes chaussures neuves.

Il a fait une première période d'observation au camsp où il n'y a pas eu de diagnostique. On le fait rencontrer par alternance soit l'éducatrice seule, soit un groupe d'enfants (au début se fût terrible car il me tapait dans la salle d'attente pour ne pas y aller) et nous nous rencontrer une psy une fois par mois (je n'ai pas encore trouvé pourquoi ?). Il doit refaire une nouvelle période d'observation en novembre.

Je ne sais pas si c'est un enfant Asperger qu'en pensez vous ? Les diagnostiques sont souvent long et j'ai l'impression que tout ces professionnels ne voient pas assez longtemps mon fils pour se rendre compte de son malaise.

Merci pour vos réponses.


Aspie ?!? Peut être pas; Un kannerien, il a l'air...

Si tu penses que l'école n'est pas bénéfique pour lui, gardes le; Et quand ça sera le moment, tu pourras le placer...

Fais confiance à ton ressenti et ton intuition de mère: Laisse toi guider, courcuite ta logique ! Ou tes émotions "qui attendent"

Exprime bien TES PEURS (les tiennes, quand tu les ressens) ou tes autres émotions...

Quand tu ressens SES PEURS (les siennes), exprimes les à voix haute...

Tu l'aideras beaucoup si tu explicites certaines choses de ton monde intérieur et de son monde à lui....


Cyrille
J'ai fait un rêve...
Avatar de l’utilisateur
cyrille999
Nouveau
 
Message(s) : 21
Inscription : Mer Fév 22, 2006 12:31
Localisation : Paris

Message par Elaine Taveau » Mar Juil 25, 2006 7:20

Hermy, Pouvez vous appeler l'association au 06.83.50.35.74

Je peux vous aider à trouver un professionnel competent. Dans le CAMPS le professionnel n'ont par le formation nécessaire pour comprendre les difficultés d'un enfant atteint du Syndrome d'Asperger ou l'autisme de haut niveau
Elaine Taveau
Passionné
 
Message(s) : 374
Inscription : Lun Sep 19, 2005 14:36

Diagnostic

Message par Edith Valent » Mar Juil 25, 2006 12:09

Bonjour,

Hermy, votre fils me fait vraiment penser au mien quand il avait cet âge (à part que le mien ne parlait pas à 4 ans). Il faut que vous sortiez de tous ces centres, prétendument experts, car ils ne connaissent pas l'autisme : la preuve, ils auraient dû faire le diagnostic depuis longtemps. Votre fils a déjà 4 ans 1/2 et vous avez déjà perdu 2 ans pour mettre en place les méthodes éducatives et structurer son environnement, informer l'école pour que tout le monde (enseignants et élèves) puissent aider votre fils.
Il vous faut une psychologue ABA pour vous donner une évaluation correcte sur les capacités de votre fils et le travail à faire avec lui pour le faire progresser : lui apprendre les situations implicites, l'aider à comprendre pourquoi on met des vêtements nouveaux pourquoi on essaye des chaussures dans les magasins....... Tout ça doit être fait par une psychologue formée à la méthode ABA.
Pour ce qui est de l'instruction, surtout ne le faites pas redoubler les classes de maternelle, pire endroit pour eux ! Il faut qu'il arrive vite en CP où il sera mieux car plus structuré. Il pourra apprendre à lire et à écrire ce qui va lui développer son langage et sa compréhension des mots.
J'aurais encore bien d'autres conseils à vous donner mais le plus important est de ne pas vous fier uniquement à votre instinct maternel car ces enfants fonctionnent différemment des enfants neurotypiques. Il faut vous former et apprendre à fonctionner comme lui pour mieux adapter ce qui lui convient pour vivre dans notre monde. Surtout aillez en tête qu'il sera adulte et qu'il devra vivre dans la société et pas en marge dans un mouroir !!
Mon fils a actuellement 15 ans et vient d'avoir son Brevet des collèges et passe en 2nde. Je peux vous dire qu'il a été déscolarisé de moyenne section quand il avait 4 ans car il criait tout le temps et empêchait la maitresse de faire sa classe à l'époque. Alors formez vous et allez-y, foncez, le temps passe vite !!
Amicalement
Edith
Edith Valent
Nouveau
 
Message(s) : 14
Inscription : Mar Juil 25, 2006 10:46

Re: Diagnostic

Message par maekawa » Mar Juil 25, 2006 16:29

Edith Valent a écrit :
Pour ce qui est de l'instruction, surtout ne le faites pas redoubler les classes de maternelle, pire endroit pour eux ! Il faut qu'il arrive vite en CP où il sera mieux car plus structuré.



Effectivement , la maternelle a été pour moi la pire des périodes .
Je ne criais pas ; bien au contraire j ' étais mutique ( mutisme sélectif ) et je ne me mêlais pas du tout aux autres enfants , lesquels pour certains se comportaient parfois de manière violente avec moi .

Arrivé en CP , les choses ont beaucoup changé . Je suis devenu alors un très bon élève ; ça a influencé le regard que les autres élèves portaient sur moi et a contribué à améliorer considérablement mes capacités de socialisation .
maekawa
Enthousiaste
 
Message(s) : 30
Inscription : Jeu Juil 20, 2006 15:41
Localisation : Région parisienne

Message par Anicka » Mar Août 01, 2006 23:09

Bonjour,

Je suis nouvelle débarquée dans le monde dusyndrôme autistique et des affres de son diagnotic. Je ne sais pas si je dois dire que je suis soulagée de constater que je ne suis pas une "extra terrestre" et que je ne me fais pas une montagne de tout ça... Non, ça m'angoisse de voir qu'il y a si peu de centres capables de faire un diagnostic adéquat quand ils rencontrent des enfants comme les nôtres !

Mon fils de 5 ans présente les mêmes symptômes que vos enfants. Je vais encore l'adresser à un centre de référence de troubles du développement, sans savoir si le bon diagnostic va être posé, ou si on va encore me dire que mon enfant va très bien. Comment être sûr de "tomber" sur le bon psy qui va savoir ? Et est-ce qu'il faut s'en tenir à ce qu'il dit même si ce n'est pas tout à fait le diagnostic Asperger ou AHN ? Parce que pendant qu'on attend, rien n'est mis en place pour l'aider à progresser. Il a dû arrêter l'orthophonie, et ses difficultés de langage empirent !!!!

S'il vous plaît, conseillez moi ! Est ce que je dois attendre ou prendre le taureau par les cornes ? Est ce qu'il est possible en tant que parents de prendre la rééducation en main, et si oui avec quels outils ?

Merci à vous de me lire, merci de me répondre !
Anicka
Il faut déborder d'amour et de patience...
Anicka
Nouveau
 
Message(s) : 13
Inscription : Sam Juil 29, 2006 0:49
Localisation : Pas de Calais

Symptomes

Message par Edith Valent » Mer Août 02, 2006 10:21

Bonjour,

Si les symptômes sont là, même si vous n'avez pas de diagnostic officiel, vous pouvez mettre en place la méthode éducative qui marche. Elle n'est pas dangereuse, ce n'est pas comme donner un médicament à une personne sans savoir si elle a vraiment cette maladie. Là il s'agit de symptômes dus à un handicap.
Les supports visuels sont utiles pour les personnes qui ne comprennent mieux que le visuel, quels que soient leurs handicaps. Vous pouvez déjà fonctionner avec votre enfant de façon très visuelle et l'aider à comprendre le sens implicite sans avoir nécessairement le diagnostic si vous voyez qu'il ne comprend pas l'implicite et qu'il n'obéit pas si vous ne faites que lui donner des ordres oraux.
La méthode ABA marche pour beaucoup d'enfants et de personnes adultes sans qu'elles soient forcément autistes. Mais si les personnes ont manifestement les mêmes symptômes alors il faut la mettre en place.
Amicalement
Edith
"Vous êtes responsable de ce que vous faites, mais vous êtes aussi responsable de ce que vous ne faites pas" Molière
Edith Valent
Nouveau
 
Message(s) : 14
Inscription : Mar Juil 25, 2006 10:46

Suivant

Retour vers Asperger Parents - Difficultés et Démarches

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)