Pratique du sport et SA

Pour que les parents puissent exprimer les difficultés rencontrées avec leurs enfants autistes.

Pratique du sport et SA

Message par linetoulouse » Sam Sep 05, 2009 16:29

Bonjour,

Notre fils Thomas, 6 ans présente depuis des années la plupart des critères du SA (troubles de l'attention, retard psychomoteur, dfficultés sociales, périodes de d'intense activité, précocité verbale), sans que cela nécessite toutefois (pour l'instant) la présence d'une AVS en classe et le recours à des médicaments.
Nous pensons depuis longtemps que la pratique d'un sport pourrait aider Thomas à canaliser son énergie, et nous nous sommes donc donnés pour objectif de trouver un sport qui convienne à son handicap.
Pour l'instant, la pratique du rugby (1 an) et du foot (depuis peu) semble donner le même résultat : Thomas semble complètement perdu sur le terrain et spectateur de ce qui se passe, ne comprenant manifestement rien à ce qu'il faut faire.
Tout ce qui se passe autour de lui (chute de joueurs, croche pieds) le fait énormément rire, mais il ne parvient absolument pas à rentrer dans la logique du jeu.
Vu de l'extérieur, Thomas n'est manifestement pas dans son élément, mais il nous dit à chaque fois la même chose, à savoir que le sport en question (sport ou rugby) lui plait.
Les autres enfants commencent à se moquer de lui, ce qui, objectivement, n'est guère surprenant.
C'est une situation difficile.

Par contre, Thomas semble présente d'excellentes capacités en vélo, roller, patin à glace, capacités qui semblent vraiment naturelles chez lui et que nous n'avons pas cherché à développer jusqu'ici.

A votrez avis, que devons-nous faire ? Lui faire continuer le foot ? Lui faire essayer un autre sport d'équipe ? Lui faire essayer un sport individuel ? Lui faire faire un sport lui permettant de mettre en application ses compétences en vélo, en roller ou en patin ?

Merci d'avance pour vos avis.
linetoulouse
Enthousiaste
 
Message(s) : 32
Inscription : Ven Juil 24, 2009 1:11
Localisation : toulouse

Message par Bat-Galim » Sam Sep 05, 2009 20:55

..mon fils a toujours refusé les sports tels que foot et rugby ..il avait ses raisons : le s.a , que nous , les parents , ignorions à l'époque ...

tous les sports de glisse produisent des sensations très agréables et sont vite devenus des passions pour lui , il les pratiquaient avec un groupe d'amis ( socialisation facilitée autour d'activités-passions qui ne sollicitent pas la capacité de se plier aux règles complexes de jeux de groupe ) , skate , roller , snow etc ..s'amuser ensemble et chacun à sa manière ..
et puis un jour il a découvert le base-ball , il a vite progressé et s'est passionné également pour ce sport où il "jouait seul et avec les autres " ..je ne peux hélas pas donner les détails techniques des règles de ce sport , y a t-il quelqu'un ici qui les connaisse ?
enfin libérée de cette ombre invisible
Avatar de l’utilisateur
Bat-Galim
Regulier
 
Message(s) : 137
Inscription : Dim Juin 21, 2009 14:25
Localisation : sur la vague

Message par omega » Lun Sep 07, 2009 9:42

J'ai toujours refusé totalement les sports d'équipe aussi ... pareil, je n'y comprenais rien, restais passive dans un coin du terrain jusqu'à pouvoir m'éclipser subrepticement... :D et puis ces amusements de meute me répugnaient profondément. :?

linetoulouse a écrit :Lui faire faire un sport lui permettant de mettre en application ses compétences en vélo, en roller ou en patin ?

Ben s'il est doué et que ça lui plaît... :)
omega
Passionné
 
Message(s) : 1386
Inscription : Jeu Nov 27, 2008 17:12
Localisation : France

Message par shroom » Lun Sep 07, 2009 12:15

Le base-ball demande une certaine vision du terrain.

Le batteur doit, grosso modo, frapper la balle le plus loin possible, et courir sur les 4 bases qui forment un carré.
Les autres qui sont dans le champ doivent attraper la balle, se la passer pour l'envoyer sur la base de départ, avant que le batteur n'y parvienne. Il me semble que c'est ça.. cela fait longtemps que je n'ai pas pratiqué.

L'avantage par rapport au foot ou au rugby, c'est qu'il y a beaucoup moins de promiscuité et de coordination entre joueurs. Un batteur, pour ainsi dire, est tout seul. Il travaille pour son équipe, mais c'est lui qui frappe et court, et hop au suivant. D'un point de vue visuel, c'est beaucoup plus espacé, beaucoup plus simple de voir ce qu'il se passe sur le terrain.

J'étais un peu pareille avec le foot. Quand on était entre "copains", soit en gros 5 par équipes sur le terrain, c'était espacé, c'était facile de voir ce qu'il se passait.
Mais quand on était 11 par équipe pour un vrai match règlementaire, je ne voyais plus rien, je n'avais plus aucun sens du jeu, et quand j'avais la balle je ne savais plus quoi en faire. J'étais, pour ainsi dire, pitoyable, vraiment nulle dans les matches officiels... mais assez bonne quand c'était des matches pour rire avec effectifs réduits.

Pour le foot, il est possible qu'on le retire du terrain, ou le laisse croupir sur le banc de remplaçant (comme c'était mon cas) pendant que les autres jouent durant les matches. Et à partir de ce moment, ce n'est plus très drôle. On a la frustration de ne jamais jouer, mais quand on entre enfin sur le terrain, on ne sait plus quoi faire...
S'il aime le roller, le vélo, tout ça, et qu'il est doué, c'est une bonne idée de développer ça.
Il y a peut-être un club de roller, ou de cyclisme.
:arrow: Je ne vis pas avec les autres... je vis à côté d'eux, nuance! :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
shroom
Regulier
 
Message(s) : 135
Inscription : Dim Août 23, 2009 19:09
Localisation : Danemark

Message par bernard » Mer Sep 09, 2009 0:10

Plus jeune, j'ai essayé plusieurs sports et le résultat était assez décevant.
D'abord le basket, avec 5 par équipe, c'est pas trop nombreux, les règles sont simples. J'en ai fait quelques années (poussin-minime) mais quand il a fallu passer aux compétitions inter-villes, j'ai arrêté car je ne supportais pas la pression du coach.
Ma mère a voulu m'inscrire au foot. A part discuter avec l'autre arrière, je n'étais pas très bon et quand l'action venait vers moi, je ne savais plus quoi faire. Du coup, comme le dit Shroom, j'étais plus souvent sur le banc des remplaçants que sur le terrain. Au bout d'un moment, cela devient frustrant et j'ai arrêté.
Par contre les sports qui ont marché, c'est le patin à roulette (en 68, pas encore de roller), puis le ski de fond (j'habitais à Grenoble), et le vélo (seul ou en petit groupe), et la voile (quand on n'est que 2 à bord).
Les sports que j'aurai aimé sans avoir pu les pratiquer, c'est ceux de précision, comme l'escrime ou le tir à l'arc.
Mais si on veut socialiser, faut pas que le sport soit trop solitaire.
Tout dépend de ce qu'on en attend.
Bernard (49 ans, aspie) papa de 3 enfants (dont 2 aspies)
Avatar de l’utilisateur
bernard
Passionné
 
Message(s) : 468
Inscription : Jeu Août 14, 2008 15:46
Localisation : Clermont-Ferrand (France)

Merci à tous pour vos réponses

Message par linetoulouse » Ven Sep 11, 2009 10:13

Bonjour,

Je vous remercie pour toutes vos réponses. Thomas semble mal supporter les coups de pieds qu'il peut recevoir notamment aux tibias pendant les matchs et se plaind que le ballon est trop lourd. Il semble le vivre comme une agression.
Hier, je lui ai demandé si il était content samedi d'aller au foot, il m'a dit que non. Honnêtement on ne va pas pousser pour qu'il continue. On verra demain.
Il nous a parlé du basket mais je ne pense pas que cela ira non plus.
Nous allons continuer à chercher quelque chose qui pourra lui plaire dans lesquel il se sente bien car c'est un enfant qui a énormément besoin de bouger.
Néanmoins, je pense qu'au fond de lui, il est déçu car il avait vraiment envie de jouer au football. Il le vit comme un échec.
C'est difficile à vivre pour Thomas et pour nous.
Bonne journée

Linetoulouse







[quote="bernard"]Plus jeune, j'ai essayé plusieurs sports et le résultat était assez décevant.
D'abord le basket, avec 5 par équipe, c'est pas trop nombreux, les règles sont simples. J'en ai fait quelques années (poussin-minime) mais quand il a fallu passer aux compétitions inter-villes, j'ai arrêté car je ne supportais pas la pression du coach.
Ma mère a voulu m'inscrire au foot. A part discuter avec l'autre arrière, je n'étais pas très bon et quand l'action venait vers moi, je ne savais plus quoi faire. Du coup, comme le dit Shroom, j'étais plus souvent sur le banc des remplaçants que sur le terrain. Au bout d'un moment, cela devient frustrant et j'ai arrêté.
Par contre les sports qui ont marché, c'est le patin à roulette (en 68, pas encore de roller), puis le ski de fond (j'habitais à Grenoble), et le vélo (seul ou en petit groupe), et la voile (quand on n'est que 2 à bord).
Les sports que j'aurai aimé sans avoir pu les pratiquer, c'est ceux de précision, comme l'escrime ou le tir à l'arc.
Mais si on veut socialiser, faut pas que le sport soit trop solitaire.
Tout dépend de ce qu'on en attend.[/quote]
linetoulouse
Enthousiaste
 
Message(s) : 32
Inscription : Ven Juil 24, 2009 1:11
Localisation : toulouse

Message par angie » Dim Sep 13, 2009 2:31

Bonsoir Linetoulouse,

Mon fils a essayé plusieurs activités sportives, chaque fois que je le sents en difficulté nous essayons de discuter et d'adapter en attendant la fin de la saison si possible.

Pour moi : c'est une règle, je paie un trimestre par exemple donc s'il peut il le termine et ensuite il peut faire autre chose. Je fais attention à ne pas le mettre en difficulté car il s'angoisserait et s'énerverait.

Les sports qu'il a aimé ou/et aime :
La natation,
la marche (uniquement dans la nature),
Le vélo (en individuel),
Le tennis de table qu'il pratique.

Ceux qu'il n'a pas souhaités pousuivre :
Le tir à l'arc,
le bascket,
le tae kwondo,
la course,
le vélo (course en équipe).

Il me réclame depuis l'année dernière un sac de frappe, pour se défouler dit-il.
Cette idée ne me plait pas car je trouve cela violent mais bon s'il en a besoin ? Je réfléchi.

Bon, j'ai pas l'impression qu'il soit sportif mais il faut qu'il évacue son stress donc il cherche des activités. C'est plus un besoin pour être actif. Mais il est surtout musicien.

Voilà, pour ton fils, c'est toi qui sais selon ses réactions.
Pour le foot, s'il est en difficultés, peut être qu'il ne faudrait pas insister.
J'espère qu'il trouvera son activité, il a le temps, il est à l'âge des découvertes.

Dans ma région, en ce momment il y a la fête du sport.
Beaucoup de sports sont représentés et les enfants essayent.

Tu as peut être cela par chez toi ?
angie
Passionné
 
Message(s) : 217
Inscription : Lun Jan 12, 2009 1:17
Localisation : sur une île

Thomas a découvert le hockey-roller, que du bonheur !

Message par linetoulouse » Mar Sep 15, 2009 0:10

Bonsoir Angie,

Nous avons justement voulu faire découvir d'autres sports à Thomas dimanche.
Justement c'était un jour de découverte des sports. Il a voulu essayer l'escalade mais sans succès avec son vertige. Il a essayé le tennis de table mais un peu difficile.
Et juste avant de partir on lui avait promis qu'il essaye le hockey roller. Et là quand j'ai vu la crosse je me suis dit que cela allait être difficile en psychomotricité pour gérer les mains et les pieds. Mais pas du tout il était super à l'aise. Il jouait déjà avec d'autres enfants. Il participait à fond, n'avait pas de réaction inadaptée. Et en plus, il semble doué.
L'entraîneur disait qu'il était même fonceur et qu'il se débrouillait bien.
C'était un réel plaisir de le voir comme ça.
Samedi il essaye dans un club et il est pressé.
On est optimiste.
Cela fait vraiment du bien.

Bonne soirée
Linetoulouse

[quote="angie"]Bonsoir Linetoulouse,

Mon fils a essayé plusieurs activités sportives, chaque fois que je le sents en difficulté nous essayons de discuter et d'adapter en attendant la fin de la saison si possible.

Pour moi : c'est une règle, je paie un trimestre par exemple donc s'il peut il le termine et ensuite il peut faire autre chose. Je fais attention à ne pas le mettre en difficulté car il s'angoisserait et s'énerverait.

Les sports qu'il a aimé ou/et aime :
La natation,
la marche (uniquement dans la nature),
Le vélo (en individuel),
Le tennis de table qu'il pratique.

Ceux qu'il n'a pas souhaités pousuivre :
Le tir à l'arc,
le bascket,
le tae kwondo,
la course,
le vélo (course en équipe).

Il me réclame depuis l'année dernière un sac de frappe, pour se défouler dit-il.
Cette idée ne me plait pas car je trouve cela violent mais bon s'il en a besoin ? Je réfléchi.

Bon, j'ai pas l'impression qu'il soit sportif mais il faut qu'il évacue son stress donc il cherche des activités. C'est plus un besoin pour être actif. Mais il est surtout musicien.

Voilà, pour ton fils, c'est toi qui sais selon ses réactions.
Pour le foot, s'il est en difficultés, peut être qu'il ne faudrait pas insister.
J'espère qu'il trouvera son activité, il a le temps, il est à l'âge des découvertes.

Dans ma région, en ce momment il y a la fête du sport.
Beaucoup de sports sont représentés et les enfants essayent.

Tu as peut être cela par chez toi ?[/quote]
linetoulouse
Enthousiaste
 
Message(s) : 32
Inscription : Ven Juil 24, 2009 1:11
Localisation : toulouse

Message par angie » Mer Sep 16, 2009 7:02

Bravo !

Thomas semble avoir touver le sport qui lui convient aujourd'hui et il n'a pas choisi le plus simple.

tu dois être ravi ?

Contente pour lui.

a bientôt

angie
angie
Passionné
 
Message(s) : 217
Inscription : Lun Jan 12, 2009 1:17
Localisation : sur une île

Bonjour Angie

Message par linetoulouse » Jeu Sep 17, 2009 10:26

Oui je suis super contente. Cela fait tellement plaisir pour lui. Il va commencer samedi . Je croise les doigts. Hier il n'a pas voulu aller au foot. Tant mieux.
Je vous tiens au courant.
Bonne journée

Linetoulouse[quote="angie"]Bravo !

Thomas semble avoir touver le sport qui lui convient aujourd'hui et il n'a pas choisi le plus simple.

tu dois être ravi ?

Contente pour lui.

a bientôt

angie[/quote]
linetoulouse
Enthousiaste
 
Message(s) : 32
Inscription : Ven Juil 24, 2009 1:11
Localisation : toulouse

Message par shroom » Jeu Sep 17, 2009 12:26

C'est une super bonne nouvelle!
J'espère que tout ira bien :)
:arrow: Je ne vis pas avec les autres... je vis à côté d'eux, nuance! :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
shroom
Regulier
 
Message(s) : 135
Inscription : Dim Août 23, 2009 19:09
Localisation : Danemark

Moi

Message par asgard20032 » Mar Oct 20, 2009 0:00

Étant atteint de ce syndrome, je le comprend.
Mais moi, je déteste tous les sport sauf deux: l'ordinateur (bon sport pour les doigts) et le badminton.

Pour le reste, c'est quoi le but de poursuivre une sphère remplit d'aire et de donner des coups de pieds dessus pour la faire pénétré dans une zone délimité par un filet????
Suis-je le seul qui vois pas la logique dans le sport?
La seul raison pourquoi j'aime mieux le badminton: Pas trop difficile. C'est comme du tennis en moins intense. Pas trop difficile physiquement.
J'ai essayer presque tous les sport sauf le saut en parachute et les autre sports extrémistes...
Deux raisons pourquoi j'aime pas le sports: illogique, et en temps que asperger, j'ai des problèmes de motricité. Sans oublier ma masse musculaire...
asgard20032
Enthousiaste
 
Message(s) : 37
Inscription : Sam Sep 26, 2009 4:12
Localisation : Canada, Québec

Difficultés réapparues

Message par linetoulouse » Dim Jan 24, 2010 17:05

Bonjour,

Je viens un peu donner des nouvelles de mon fils.
Malheureusement, les difficultés pragmtiques réapparaissent pour mon fils. Il ne comprend rien au jeu et pourtant il aime ça.
Il est suivi par une orthophoniste spécialisée dans les TED, j'espère que cela va apporter un mieux. Le pire pour lui, c'est qu'iil aime ça et ne se rend pas compte (pour l'instant) de ses difficultés.
Je ne vous explique pas les dfficultés d'intégration scolaire pour un garçon qui n'est pas bon en sport.
Nous nous demandons si il ne faudrait pas lui dire.

Merci pour vos réponses
Linetoulouse
linetoulouse
Enthousiaste
 
Message(s) : 32
Inscription : Ven Juil 24, 2009 1:11
Localisation : toulouse

Re: Difficultés réapparues

Message par omega » Lun Jan 25, 2010 17:05

linetoulouse a écrit :Nous nous demandons si il ne faudrait pas lui dire.

Il doit probablement avoir conscience de ses difficultés, sans savoir réellement de quoi il retourne? Cela lui permettrait-il de s'expliquer et de comprendre les choses?
C'est certainement très dur à dire à un enfant qu'il est différent et ne sera jamais comme les autres :? ... mais ça l'est aussi de le sentir & vivre des difficultés au quotidien sans comprendre pourquoi et de croire qu'on échoue parce qu'on est "nul".
omega
Passionné
 
Message(s) : 1386
Inscription : Jeu Nov 27, 2008 17:12
Localisation : France

Message par angie » Dim Jan 31, 2010 22:52

Oui, peut-être faudrait-il le lui dire ?

C'est une décision que seuls les parents peuvent prendre et en fonction de l'enfant.

Pour mon fils, je n'avais pas le choix car il sentait bien qu'il était différent et il pensait qu'il était fou (ce sont ces mots) donc le lui dire l'a aidé, il est même venu assister à la conférence de T .ATTWOOD.

En fait, ne pas pouvoir et ne pas savoir faire quelque chose est différent.

Mon fils aujourd'hui a choisi : la musique.

Voilà, ce ne sera pas un sportif, tout simplement.

Est ce qu'il a des conflits avec les autres enfants par rapport au sport ?
angie
Passionné
 
Message(s) : 217
Inscription : Lun Jan 12, 2009 1:17
Localisation : sur une île

Bonjour Angie et Omega

Message par linetoulouse » Lun Fév 01, 2010 16:23

Bonjour,

Cela fait du bien de lire vos messages. Je pense qu'il réalise bien qu'il a des difficultés mais ne comprend pas ce que c'est et n'arrive pas à admettre cela.
Nous lui avons parlé d'autres sports en individuel mais il ne veut pas en entendre parler.
Je préfèrerai qu'il n'aime tout simplement pas le sport.
Nous nous demandons si il ne faut pas l'emmener chez un pédo-psy pour qu'il lui explique ses difficultés et qu'il le fasse positiver sur ce qu'il sait faire.
Oui, il a des difficultés relationnelles avec ses coéquipiers en sport car il ne comprenne pas ce qu'il fait et il se prend des réflexions. En plus, il a des réflexions du même genre en sport à l'école.
Tout cela m'inquiéte beaucoup parce que certains sports il est vraiment déprimé.

Bien à vous
Linetoulouse
linetoulouse
Enthousiaste
 
Message(s) : 32
Inscription : Ven Juil 24, 2009 1:11
Localisation : toulouse

Message par angie » Mar Fév 02, 2010 0:18

Bonsoir Linetoulouse,

Si ma question te semble indiscrète ne réponds pas.

Cela n'est pas possible pour toi de lui expliquer sa différence ?

Bien sûr, tu dois certainement le savoir qu'il te faudra lui dire que sa différence n'est pas négative, discute de certains points qui peuvent se révéler être positifs et montre lui que certaines personnes sont autonomes.

Pour mon fils en parler a été bénéfique, mais je connaissais ses attentes et ses souffrances.
Aujourd'hui on en parle moins du SA, il veut s'intégrer, je le respecte et je l'aide, c'est tout.

Pour ton fils, je ne sais pas s'il est prêt à entendre certaines choses.
C'est délicat.
Prend des avis de professionnels compétents.

Courage
angie
Passionné
 
Message(s) : 217
Inscription : Lun Jan 12, 2009 1:17
Localisation : sur une île

Nous avons déjà essayé

Message par linetoulouse » Mer Fév 03, 2010 0:19

Bonsoir Angie,

Nous avons déjà essayé d'expliquer à Thomas ses différences mais il a très mal réagit. De toute façon nous serons vraiment si il a un ted ou pas début avril seulement. Pour l'instant, nous lui avons parlé de troubles de l'attention, de difficultés psychomoteurs et de difficultés relationnellles (comme en sport). Cela fait beaucoup pour notre petit bout de 6 ans à peine.
Nous pensons qu'il n'est pas prêt avec mon mari et nous pensons qu'il faudra l'emmener voir un psy pour le faire positiver sur lui-même.
Peut-être que ce psy ou l'orthophoniste spécialisée qui le suit pourrra nous aider à lui expliquer, mais je crois qu'il n'est pas prêt à l'entendre ou à l'admettre.
Qu'est-ce que cela est compliqué.
Bonne soirée
A bientôt

linetoulouse
linetoulouse
Enthousiaste
 
Message(s) : 32
Inscription : Ven Juil 24, 2009 1:11
Localisation : toulouse

Message par bidouille » Mar Jan 10, 2012 12:37

Le sport sur certains point c'etait un gros blocage pour moi gamine au niveau des sport d'equipe, tout les sports de balle pratiqué a l'ecole en sport basket, volley, handball je n'aimais pas, j'etais sur le terrain et ne comprenait pas ce que j'avais a faire. En debut de seance les autres devait constituer les equipes et j'etais toujours choisie la derniere bref toute facon je vois pas l'interet de ces jeu courrir après une balle ca sert a quoi? j'avais un chien et il adore courrir après une baballe mais moi je suis pas un chien...
Bref j'avais tout le temps 0 en sport quant l'epreuve etait sport d'equipe, les autres sport comme la gymnastique , j'etais gauche mais j'aimai bien.

Après c'est avec les arts martiaux que je me suis le plus plus, j'ai fais de l'aikido et du vovinam assez intensivement, je progressait bien et ca m'a bien aidé au niveau du contact physique avec un humain.


Mon fils de 4 ans je l'ai mis au judo et ca semble lui plaire.
supprrrrrrrrrrr
bidouille
Regulier
 
Message(s) : 93
Inscription : Ven Déc 23, 2011 12:17
Localisation : ??

Message par omega » Mar Jan 10, 2012 15:14

Ben gamine, j'ai fait du judo pendant 2 ou 3 ans, et ai plutôt apprécié de ne plus y aller.

Je n'y comprenais rien aux compétitions, à la nécessité de combattre, d'aller agresser l'adversaire. Même si cette "agression" est parfaitement symbolique et codifiée: il n'en reste pas moins que soit je faisais le premier pas, soit je le subissais... (mais heuuuu pourquoi tant de haine!?? :lol: ) l'un comme l'autre me laissaient dans l'incompréhension la plus totale.

L'idée de s'imposer sur autrui m'était aussi complètement étrangère à l'époque que maintenant.
omega
Passionné
 
Message(s) : 1386
Inscription : Jeu Nov 27, 2008 17:12
Localisation : France

Suivant

Retour vers Asperger Parents - Difficultés et Démarches

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)