Asperger et Couple

Espace libre de discussion.

Asperger et Couple

Message par negens » Ven Sep 21, 2007 21:16

Bonjour,
Mon copin se soupçonne d'être asperger. Il m'en a parlé quelque fois.
Moi je me sens bien avec lui, mais par contre lui, ben qu'on s'entend très bien et qu'on a vécu des moments formidables je sens qu'il n'arrive pas à entrer entièrement dans notre relation. On communique pas à propos de notre couple, bien qu'on parle de plusieurs sujets.
Il a déjà rompu une fois, sans me dire ce qu'il l'a poussé à le faire et sans me parler auparavent de ce qu'il le génait dans notre relation. Mais on a réussi à se remettre ensemble. Mais dernièrement, il m'a sorti la même chose, c'est-à-dire, qu'il a rompu sans me dire ces raisons, alors qu'on avait plusieurs projets ensemble (on préparait notre premier voyage). Il rompt à chaque que de vrais liens se nouent, et qu'on rentre dans une nouvelle phase de notre relation.
Je précise, qu'il se soupçonne asperger, mais on est pas sûr qu'il le soit.
Je voudrais savoir, s'il était aspi, comment lui faire comprendre qu'il pourra compter sur moi, et que je l'accepte comme il est.
merci pour votre aide
negens
 

Message par florent155 » Dim Sep 23, 2007 20:18

Bein, je pourrais t'aider mais étrangement, je commence tout juste à être aimé par quelqu'un...

Mais, les aspi ont de gros problème au niveau des sentiments, j'an ai parlé à tacrepe qui n'est jamais tombé amoureux et moi qui ne le suis plus retombé depuis bien longtemps... et la seule fille jole et ayant des sentiments pour moi, ben .. rien enfin presque rien ... je recoins moins d trucs, jsais pas.. je me pose la question en ce moment, je voudrai bien en parler plus tard :)

(désolé que je fasse court car j'ai pas le temps)
florent155
 

Message par Caille Rotie » Mer Oct 03, 2007 17:20

Je ne sais plus si je suis aspie. Il y a un an et demi, j'en était persuadée, alors je vais essayer de te répondre comme tel.

Je suis toujours amoureuse, de la même personne, celle avec qui je me sens enfin libre de céder a toutes mes bizzarerie, toute celles qui me font honte en société.

Moi, ce qui m'interpelle dans ton histoire, c'est "nouvelle phase de notre relation". Il a peur et il s'en va. C'est un comportement somme toute assez classique chez un aspie. Surtout si cette nouvelle phase indique qu'il va falloir prendre des décisions, ou pire, des responsabilités.

Comme tu me vois là, je fuis littéralement un changement de phase que je croyais appeler de tous mes voeux. Mais au dernier moment. Blam. Je me débine, je fais celle qui a jamais été au courant, et j'aimerais recommencer ma vie sur une autre planète.
Je vais me faire violence, parce que je me promet que ce sera la dernière fois. Mais cette violence là, seule moi peut me l'imposer.

Alors, que te conseiller?

Essaye de te rapprocher de lui. De ne pas imposer tes desirs, tes idées. Essaye de t'impregner de lui, sans intervenir, juste en partageant.

Je me souviens ainsi d'un jour noir, ou je broyais du noir et je passait le temps en montant un puzzle 3D. Un ami est passé. J'étais furieuse qu'il se soit permis d'entrer chez moi alors que j'étais déjà en rogne. Furieuse de lui avoir fait croire qu'il en avait le droit. J'ai continué mon puzzle quasiment sans lui accorder un mot, prête à lui hurler de sortir s'il faisait un truc de traviole. Le moindre prétexte aurait suffit. Et bien. C'est le seul exemple que j'ai de quelqu'un qui a su gérer une crise chez moi :
Il s'est posé à coté de moi. Pas trop près, tout de même. Et il a regardé. Et il a attendu que je lui adresse enfin la parole. Et je me suis calmée.

Alors, attendre de l'autre, c'est bien, mais il faut pas en faire un sacerdoce non plus. Si on attends une prise de décision, c'est carrément la mauvaise idée. Bien des aspies ont du mal à prendre une décision. Un avis, c'est pas beaucoup mieux. Organiser un voyage, il y a de quoi prendre ses jambes à son coup selon le nombre d'options possibles.

Donc voilà, rien n'est simple. C'est un équilibre instable, et celui qui souhaite nous aider n'a pas forcément la possibilité d'interpréter nos attitudes.

Je finirais par ceci : soit patiente, ménage toi (d'abord), ménage le (ensuite), ménage ton couple (toujours). Ne lui en demande pas trop d'un coup. Soit le plus honnête possible avec toi même pour ne pas traîner de rancoeurs subversives.

J'espère que ce message t'aidera.

Bien amicalement, Caille Rotie, Revenue des limbes.
Caille Rotie
Passionné
 
Message(s) : 209
Inscription : Ven Déc 09, 2005 15:32
Localisation : Caen

Message par soleil_vert » Sam Oct 06, 2007 22:40

[b]Bonjour!
Je suis loin de m'y connaitre en amour, j'ai 28 ans mais je dois avoir en amour l'intelligence émotionelle d'un enfant de douze ans :s
Sinon j'imagine que pour montrer à une personne qu'elle puisse avoir confiance en toi, il faille le lui prouver.
Par ailleurs, pour accépter quelque chose ou quelqu'un, il faut le comprendre au préalable, ou alors ça ne s'appelle pas "accépter".
Il serait bon d'arriver à comprendre pourquoi il a déjà désiré clore votre relation. Si il se pense Asperger, c'est qu'il y a bien une chose qui lui fait dire ça; je ne sais plus dans quel film un acteur disait "si il y a un doute, il n'y a pas de doute", que ce soit ça ou autre chose, il serait bon pour vous que tu comprennes ce qui lui fait dire ça.
Si ton ami se pense Asperger, tu peux l'aider (très activement) à consulter un professionnel psy compétant et l'accompagner tout le long de cette démarche, ça ne ferait que resserer vos liens non?
Si c'est une chose qui lui importe, être présente, identifier ce qu'il a du mal à faire et l'aider en cela, beaucoup, le stimuler sans jamais te décourager, et l'encourager, ne pas le juger et éviter les concidérations inutiles, parasites, pourrait t'aider peut-être pour le maintient de ton couple. Apprendre des choses qu'il ne sais pas et les lui transmettre.... comprendre ce qu'il aime et lui faire comprendre pourquoi toi tu aimes certaines choses, toujours expliquer....
En tout cas bonne chance à toi, j'espère que ça s'arrangera.
Bonne journée!
soleil_vert
Regulier
 
Message(s) : 96
Inscription : Dim Sep 16, 2007 21:22
Localisation : bordeaux

Message par Timide_08 » Mar Jan 29, 2008 4:14

Je suis perdue et surtout je suis gênée avec les garçons, il y a depuis mon enfance, un lien d'amitié avec un garçon qui se nommait Simon Roy, il était Aspie tout comme moi et au début je repoussais toujours le contact du toucher, j'étais dans ma bulle et quand on voulais me toucher je pensais au loin à des coups de poings ou de pieds et si les autres me frappaient, il prenait toujours ma défense et quand il me voyait il me serrait très fort et je croyais qu'il faisait ça avec violence mais aujourd'hui je comprend mieux son affection...

:oops: Connaissez-vous assez bien Simon et si oui pouvez-vous m'aider à le retracer, s'il vous plait?

Merci de votre gentillesse, P.S: lui aussi est un peu gêné avec les filles...
:oops: :oops: :oops:
Rouges sont les roses, bleues sont les violettes,
je suis timide mais je me soigne...
Timide_08
Regulier
 
Message(s) : 124
Inscription : Mar Jan 22, 2008 1:01
Localisation : Quebec

Message par Joseph » Mar Jan 29, 2008 5:05

Timide_08 ma pauvre ... les garçons ne sont pas ce que tu crois. Malheureusement, je constate que tu as d'énormes illusions sur le monde. Tu imagine certaines choses plus belles, d'autres, plus moches qu'elles ne sont réellement.

L'amour, tu comprendra ce que c'est quand tu aura vécu 50 ans avec le même personne; quand tu la perdra, tu comprendra vraiment si c'était la bonne personne, ou pas.

Mais, il te faudra bien une première expérience, parce qu'il faut toujours faire un premier pas, pour pouvoir en faire un second, et, commetre une erreur, pour pouvoir apprendre à ne pas la refaire; alors, même si je suis convaincu que le garçons dont tu parle n'est pas celui dont tu as besoin, je t'invite à continuer tes recherches, pour que tu finisse par te tromper, que tu le regrette, et que ca fasse «une premiere erreur à ne pas refaire» ... et petit à petit, on finit par comprendre «ce qu'il faut faireł. C'est long. Tu semble très jeune.

Tu as *BEAUCOUP* à apprendre sur la vie, l'amour, les garçons, mais aussi sur les filles ... qu'un jour tu aurau considérées comme amies, et le lendemain comme rivales ... parce que ça arrive à tout le monde, alors qu'elles ne sont aucun des deux, ou les deux à la fois.

Des Simon Roy, j'imagine qu'il y en a plusieur au Canada, même des AS; alors, sans la ville, et l'année ou tu le fréquentais, ça va être difficile; quand il aura passé 21 ans, tu pourra chercher son nom dans l'annuaire, espérant qu'il ait à son nom une ligne de téléphone, fixe ou mobile ... mais parfois je retrouve des camarades via simplement Google.

Tu constate aujourd'hui que tu interprétais mal les "contactes" des autres, que ce que tu prenais pour de la violence était en fait de l'affection; moi, je t'affirme qu'à ce jour, tu as encore des milliers d'aprioris, préjugés, et jugements erronés sur le monde. Je t'en met en garde; il te faudra encore une ou deux dizaine d'années avant de dégrossire le tout.

Est-ce que tu souffre de ta situation actuelle ?
Diagnostiques AS en juin 2006 (un positif, un négatif). Je serais heureux de rencontrer de visu ceux qui trouvent mes posts intéressants. Les visiteurs identifiés sur le site peuvent me contacter par email.
Joseph
Passionné
 
Message(s) : 285
Inscription : Sam Jan 28, 2006 12:40
Localisation : banlieue de paris.

Message par Timide_08 » Mer Jan 30, 2008 2:20

Ahhh!!! Comme ça vous ne connaissez pas Simon Roy?

Ah bon! Ce n'est pas lui qui m'a déçu mais un autre et cet autre est NT alors que Simon est aspi, il ne m'a jamais déçu et on va commencer par l'amitié car je le rappelle c'est un garçon assez gêné et il a peut-être été déçu dans le passé...

Désolée de ne pas vous avoir prévenu de mes intentions...

:oops:
Rouges sont les roses, bleues sont les violettes,
je suis timide mais je me soigne...
Timide_08
Regulier
 
Message(s) : 124
Inscription : Mar Jan 22, 2008 1:01
Localisation : Quebec

Message par Timide_08 » Mer Jan 30, 2008 2:22

Et je vais bien :)
Rouges sont les roses, bleues sont les violettes,
je suis timide mais je me soigne...
Timide_08
Regulier
 
Message(s) : 124
Inscription : Mar Jan 22, 2008 1:01
Localisation : Quebec


Retour vers ESPACE ASPERGER ADULTES

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)