J'en ai marre !

Espace libre de discussion.

Message par Katia17 » Lun Fév 20, 2006 14:03

J'ai été très touchée par ton récit, j'en ai les larmes au yeux :cry:

Mon fils Benjamin a 7 ans mais je ne peux m'empêcher de me projeter dans l'avenir, dans son avenir!!!

Ce qui est certain , c'est que je dis la vérité à mes enfants, je leur explique les choses telles qu'elles sont. Je DETESTE le mensonge, il n'y a rien de pire dans une relation basée sur la confiance.

Je trouve que ta soeur a été très dure avec toi pour ce qu'elle t'a dit et la conversation avec ta mère, je comprends que tu sois bouversée!!!

De dire " nous autres", que trouve cela affligeant
:evil:

Qu'on soit NT ou autiste ( TED , Aspie, ect) qu'est ce que cela change au fond. Nous sommes tous des personnes à part entière avec des sentiments, une sensibilité...

JE trouve que tu t'exprimes vraiment très bien, parce que tu vois moi, NT, j'ai du mal à trouver les mots pour te réconforter ; oui, heureusement, il y a les forums , mais c quand même malheureux d'avoir une famille qui n'est pas l'écoute.

Mon beau père a un frère schizophrène et un jour alors qu'il faisait du vélo il a vu la police ; il a pris peur de l'uniforme, il est tombé et a manqué de se faire écraser!!!!Mon beau père n'a rien trouvé d'autre à dire "Si seulement , il s'était fait écraser, ca n'aurait pas été une grande perte"? J'ai été très choquée, parler comme ca de son propre frère :evil: Pendant ce séjour, ne le supportant plus, j'ai eu une violente altercation avec lui ; je lui ai dit que c'était un monstre!!!!Et j'ai quitté leur maison sur le champ!!!!Et pourtant mon beau père est un "grand monsieur" enfin d'après lui :roll:

Voilà pour la petite histoire!!!!

Bises Katia
Katia maman de Benjamin troubles autistiques, Thomas et Alexandre
Katia17
Regulier
 
Message(s) : 66
Inscription : Dim Jan 04, 2004 22:39
Localisation : Charente maritime

Message par REEKCACH » Lun Fév 20, 2006 22:09

Merci beaucoup Katia pour ta gentille réponse. Cela me va droit au coeur. :)
Image Le livre est le meilleur ami de l'Homme
Avatar de l’utilisateur
REEKCACH
Nouveau
 
Message(s) : 15
Inscription : Dim Fév 05, 2006 0:19
Localisation : Canada

Message par Patdartagnan » Lun Mars 06, 2006 3:47

Chère REEKCACH,

J'admire ton courage et même si c'est difficile voire inhumain je me rends compte que tu tiens le coup. Ne sommes nous pas sur terre pour souffrir,
porter nôtre croix?
J'ai vécu une histoire étrangement similaire, seul à m'occuper d'une grand-mère avec mes difficultés et aussi dans la précarité. Les autres de la famille , les NT et leurs vies"normales" n'ont jamais bougé le petit doigt
et de toute façon il me considérait comme un paria. Il faut dire que leur vie , leurs loisirs, comme leurs sujets de conversation me laissait de marbre et vice-versa, mais je me faisais un plaisir de leur montrer qu'on avait pas le même niveau d'intelligence. cela dit c'était facile. :D
Nous trainons derrière nous des "petits problèmes de cadrage" et en même temps un QI supérieur. Beaucoup de potentialité mais des difficultés à les mettre en place dans ce monde d'Homo Sapiens. Mais qu'aurait fait un sapiens dans un monde de néanderthaliens?
Les aspiens sont un peu comme un peuple élu, condamné à être des martyrs.
En tout cas il ne faut rien lacher , j'ai mis en place des stratégies (de survie ?) pour être dans la meilleure situation possible et je ne me suis pas trop mal débrouillé dont une importante qui est d'être "bilingue".
Lorsque je vais travailler, j'endosse mon camouflage sapiens et ne ressors
alors qu'une toute petite excentricité comme un zeste d'accent, idem avec mes amis NT, par contre seul je me retrouve comme je suis et fier de l'être, je plonge dans mes univers et je suis heureux.
En bref je n'embête personne, mais je ne veux que personne ne m'embête." j'ai volontairement utilisé un language châtié."
Courage donc REEKCACH, car aprés la pluie vient le beau temps! (quoique habitant la région parisienne c'est peut-être pas un bon exemple)
Je reste persuadé qu'avec un peu de recul tu trouveras des solutions ou pour paraphraser Saint-Exupery des forces en mouvement , si j'y suis arrivé dans cette quête du mieux-être, tu y arriveras aussi.
Mais laissons le temps au temps car Qui va piano va sano
Quand tu seras prête que ta confiance en tant qu'aspie sera de retour et non pas en tant que copie de NT (de grâce soyons fier!).
Alors de ce jour là ATTAQUE!
A+
Patdartagnan
Patdartagnan
 
Message(s) : 6
Inscription : Dim Mars 05, 2006 3:32
Localisation : île de france

Patdartagnan

Message par Sophie Daniel » Lun Mars 06, 2006 13:05

Bonjour,

Je trouve que tu as franchement la pêche et j'aime bien ta façon de nous comparer à des homos sapiens plus plus. Je fais pareil quand je vais bien et que je peux me planquer des NT.
D'où ma question :

Vis-tu seul ?

Parce que Reebach, on a bien compris qu'elle est bouffée par le fonctionnement NT de sa famille et qu'elle ne s'autorise pas à les enmenés tous ch...
Moi je ne vis pas seule non plus ; j'ai le malheur de vivre avec le père de mes enfants (4 petits garçons charmants) qui ne "voit" pas le problème. Je veux le quitter, lui ne veut pas alors il m'en empêche. Tout est bon : vol de papiers, dossiers, discrédit auprès des aides que je trouve à l'extérieur... Il s'arrange toujours pour que je manque de fric tout en disant qu'il fait toutes les courses... Tout est à lui, j'ai toujours tort...

Je passe mon temps dans un yoyo
Ca me prend une énergie folle et je suis toujours chez lui....

La seule démarche efficace que j'ai faite (en dehors de tout ce qui ne marche pas) c'est d'avoir déposé un dossier de demande HLM. Evidemment là encore, je rencontre un sacré soutien : tous mes "amis" NT déplorent de m'imaginer dans les tours...

Bref, je parle de moi alors que je t'ai posé une question !

A toi la parole

Sophie
Sophie Daniel
Regulier
 
Message(s) : 68
Inscription : Sam Déc 10, 2005 1:33
Localisation : quimper

Message par Patdartagnan » Lun Mars 06, 2006 18:25

Chère Sophie

Ce que je remarque dans le forum et je m'en doutais un peu, c'est la différence des problèmes à gerer dans le couple suivant nôtre genre.
les hommes ont tendance à ne rien construire de concret, sauf sans doute les aspies légers, et de ce fait n'ont ni les avantages ni les inconvénients.
Les femmes aspies se comportent comme leur consoeurs NT , en général, et ont exactement les mêmes soucis qu'elles.
A la difference prés, qu'elles sont confrontées à trop de stimulis, trop de questions sans réponses, trop de problèmes à résoudre qui entrainent avec eux d'autres problemes encore.
Or tous ces facteurs négatifs empèchent l'épanouissement.
De ces constatations, je peux dire qu'il est beaucoup plus facile de vivre en tant qu'aspie lorsque l'on est du genre masculin; nous connaissons des personnages célebres fortement soupçonnés de l'être mais curieusement il semble que ce soit surtout des hommes.
Déjà, et il faut bien que je le reconnaisse, la société est mysogine; regardons nos élites et comparons la parité hommes-femmes; ce qui n'aide pas d'avantage au contraire.
Ensuite le fait d'avoir la responsabilité d'elever des enfants et du stress que cela entraine même si cela apporte aussi beaucoup de joie :D rend difficile sa vie d'aspie.
Un homme peut se gerer seul égoistement mais une aspie doit non seulement se gerer mais aussi gerer son petit monde et cela n'autorise pas beaucoup de marges de manoeuvres.
La liste des aspies célebres peut bien être fortement masculine cela ne m'empêchera jamais d'avoir un immense respect pour les aspies du sexe faible et du combat permanent qu'elles mènent. Le droit de souffler un peu, de se consacrer à soi, à ses loisirs, à son univers, ne leur est guère permis, d'autant que les côtés positifs à être aspie sont souvent relégués au second plan.
Mais est-ce une raison pour baisser les bras?
Non, bien sûr , une de mes amiesNT à quitté son ex-mari avec ses quatres enfants et c'est retrouvé sans ressource alors que son mari avait un bon salaire et en plus elle est handicapée (la totale, quoi :cry: ), petit à petit elle a remonté la pente et le plus extraordinaire est qu'aujourd'hui ils s'entendent plutôt bien, chacun ayant fait sa route de son côté.
Je ne suis pas en train de dire que je suis un partisan du divorce, c'est seulement une solution pour régler un probleme particulier de deux personnes qui n'ont plus aucune chance de se comprendre.
Je crois que les situations conflictuelles dans le couple sont communes aussi bien aux aspies qu'aux autres. Je ne suis pas convaincu que le fait d'être aspie soit l'élément responsable de nos échecs, je connais trop de NT dans le même cas.
Le débat de savoir si deux aspies peuvent mieux réussir, mérite d'être lancé mais à mon avis cela ne changerait pas grand chose, sauf peut-être si tous les deux mettent en place des sratégies; (je reviens à mon pêcher mignon); typiquement aspie, un peu comme une communauté religieuse vit avec ses propres règles sans être influencé par le monde exterieur, mais peut-être est-ce une gageure?
Quoiqu'il en soit le combat continue, encore et encore, mais bon serions nous si heureux que cela si nos vies étaient un long fleuve tranquille?
J'avoue aimer la routine, une certaine tranquilité, mais en même temps avec le recul j'ai appris à relativiser et je ne déteste plus de me mettre dans des situations risqués des lors que j'ai compris, hélas tardivement, qu'être aspie étaient loin trés loin de représenter un désavantage, mais qu'il ne faut jamais singer les NT. Nôtre vision du monde, de l'espace, du temps est différente mais pas moins efficace, l'ennui est que nous évoluons dans leur monde et leur maudites règles. :(
Bon ne soyons pas trop sévère, mes amis NT par exemple je les trouve interessant voire super avec leur qualités mais aussi leur défauts, j'aime assez les voir évolués et regarder comment ils réagissent, tout compte fait je trouve les sapiens trés prévisible. j'essaie d'ailleurs de ne pas être trop manipulateur, car quand on sait comment ils fonctionnent ,c'est eux paradoxalement qui deviennent vulnérable, comme quoi!
Je reponds enfin à ta question, au niveau des amis depuis la mise en place de mes stratégies,(je vais déposer un brevêt :P ) c'est le jour et la nuit, je n'ai vraiment pas à me plaindre, c'est même trop, dire qu'il m'apprecie est un euphémisme.

Au niveau de la vie de couple c'est on s'en doute plus délicat :? , je ne peux en aucune façon exiger une adhésion à mes stratégies, deplus j'ai une grosse passion qui me dévore litteralement :twisted: , je n'en parle pas car je risque de vous en parler sans m'arrêter, c'est un peu comme une drogue, mais c'est mieux que de trainer dans les bars, mais cela à pour conséquence de ne rien construire de sérieux. C'est une affaire de choix et encore je m'imagine difficilement vivre autrement, d'autant que dans ma passion j'ai un niveau trés élevé, les coupes qui trônent sur ma bibliothèque le confirment.
L'on peut dire qu'en ce qui concerne la vie de couple, j'ai pour l'instant botté en touche, et cela ne me manque pas, mais qui sait?
A+
Patdartagnan
Patdartagnan
 
Message(s) : 6
Inscription : Dim Mars 05, 2006 3:32
Localisation : île de france

Re: J'en ai marre !

Message par lulu » Sam Juin 10, 2006 20:34

REEKCACH a écrit :Bien tannée

L'année 2006 est commencée sous une mauvaise étoile, une très mauvaise étoile. Ce soir, je suis encore devant cet écran d'ordinateur et j'ai bien besoin de parler. Voilà les faits. Depuis le 15 août 2005, je n'ai plus d'auto, car j'ai eu un accident et la voiture a été déclarée perte totale. Comme l'engin avait déjà 6 ans, il n'avait plus beaucoup de valeur. Je n'ai donc pu m'en ravoir un autre. C'est là que j'ai découvert avec effroi ma vulnérabilité.

Comme c'est dur d'être sans cesse à demander les services des autres surtout quand on sait qu'on les dérange. Demain, le 20 février, c'est la fête de ma mère. Je vis avec et elle aura 80 ans. À 30 minutes de route d'ici, il y a un restaurant qui donne un repas gratuit aux personnes dont c'est leur anniversaire. Depuis quatre ou cinq ans, j'amenais ma mère manger. Cette année, j'ai demandé à ma sœur de me prêter sa voiture pour l'occasion, car en autocar on ne peut y aller puisque le retour se fait à 16 heures, heure où le spécial commence. La semaine dernière, ma sœur était d'accord. Elle m'a dit et je cite : "Je ne pourrai peut-être pas y aller, car mon garçon arrive (le petit-fils à ma mère) et je ne me sens pas très bien." Je lui ai demandé "Comme ça si tu ne viens pas, je vais pouvoir avoir la voiture quand même." Elle m'a dit que oui. C'est le genre de personne qu'on dérange toujours quand on demande un service. On s'organise pour lui en demander le moins souvent possible. Comme elle est fatiguée et qu'elle cuisine peu, je lui ai dit qu'en échange je lui ferai des petits plats de temps à autre. Ne dit-on pas qu'un service en attire un autre ? Aujourd'hui, j'ai su qu'elle ne me prêtera plus la voiture à moins de venir me conduire. Tiens, tiens, une nouvelle nouveauté. Pourquoi ne m'a-t-elle pas dit ça au début ? Chaque fois, ils trouvent une raison pour se désister.

Ce qui m'écoeure au plus haut point, c'est de toujours me faire mentir. Pourquoi ne m'a-t-elle pas expliqué ça au début quand j'ai perdu ma voiture ? Ma mère, elle fait les deux bords. Quand je dis blanc, elle dit blanc. Dès qu'elle est avec ma sœur, elle dit comme ma sœur. Elle dit qu'elle fait ça pour garder la paix. Il n'y a pas de paix quand on sème sans cesse le doute.

Ce soir, j'ai eu une discussion avec ma sœur et je lui ai expliqué ma frustration. Sans trop parler, ma mère m'a fait comprendre que la chicane était en train de prendre. Dans cette maison, on n'a jamais eu le droit de parole. Il faut toujours se laisser manger la laine sur le dos.

C'est très difficile de vivre deux femmes dans une maison sans recevoir d'aide de personne à moins de payer pour les services. Quand on est pauvre, on n'a pas nécessairement ce qu'il faut pour payer. C'est dur de toujours être là à quêter les autres pour des services que bien souvent on se fait rendre à contre-cœur. En 1991, ma sœur m'a dit et je cite : "Quand Man sera morte, ce sera chacun de notre bord". Ce fut toute une gifle en pleine face. Ça fait mal venant de sa propre sœur. Ce soir, elle disait à ma mère et je l'entendais, car elle parlait assez fort : "Nous autres on a notre vie à vivre". Comme si on les empêchait de vivre. Je ne vais jamais là sauf sur invitation, car lorsqu'elle travaille dans ses livres, elle nous fait savoir subtilement qu'elle a de l'ouvrage à faire. "Vous pouvez venir quand vous voulez, mais si j'ai de l'ouvrage à faire, je vais continuer mon ouvrage (travail)" Man m'a dit en 1992 : "Je ne veux pas y aller, car elle dit tout le temps qu'elle a de l'ouvrage et qu'elle n'a pas le temps. Je n'aime autant pas aller la déranger". C'est à partir de ce moment que je me suis aperçue que c'était difficile d'aller là. On vit dans le même village. Elle demeure à cinq minutes de marche d'ici. Ce n'est pas croyable!

Autre péripétie de l'an 2006. Je me suis acheté un lecteur mp3 iRiver H10 20 GB. Il n'a pas fonctionné au téléchargement des chansons la première fois. Je l'ai retourné. Ils l'ont réparé et me l'ont retourné. Il est encore manqué. Il ne fonctionne plus du tout. Hier, j'ai dit ça à ma sœur. Sa réponse fut : "Ce n'est pas grave ça !" Quelle empathie ! Quelle sympathie !

Je m'excuse d'être venue sur le site pour raconter cela, car j'avais besoin de parler et je n'ai personne à qui parler. :pleurs: :pleurs: Mon Dieu que je suis tannée de la vie que je mène là et de subir autant d'incompréhensions et d'hypocrisies dans mon entourage. Quand je dis la vérité, ça les fâche.

Alors chers parents NTs, SVP, dites toujours la vérité à vos enfants, car c'est très dur pour nous de se faire dire de quoi, de s'y attendre et de voir qu'on s'est encore fait berner. Puissiez-vous puiser dans mon témoignage quelques pistes qui pourront vous aider. Merci de m'avoir lue et de tenter de m'aider…

J'ai tenté de m'exprimer du mieux que j'ai pu. Quand je dit que je sais qu'on les dérange, c'est leur attitude... Les faits des dernières confirment ce que je ressentais. :pleurs: Vraiment seule au monde... Je pourrais vous en écrire très très long d'histoire de ce genre. Mais j'ai déjà abusé de votre générosité à me lire et en rajouter ne contribuerait pas de toute manière à mieux illustrer mon écoeurement. Bonne lecture et merci encore de m'avoir lue jusqu'au bout !

Il ne reste plus que Dieu et les forums où je peux crier tous mes SOS et où je peux laisser les derniers flots de larmes couler...



Je pense que tu n'as de service à rendre à ta soeur car tu es avec ta mère alors qu'elle n'est pas avec elle. De plus je la trouve un peu hypocrite et bizarre.
Je me demande si ton problème SA ne vient peut être pas de ta famille car quand on a une soeur aussi "spéciale" et d'ailleurs que vous reproche t'elle.
lulu
Enthousiaste
 
Message(s) : 30
Inscription : Ven Mai 26, 2006 20:05

Re: J'en ai marre !

Message par lulu » Sam Juin 10, 2006 20:36

REEKCACH a écrit :Bien tannée

L'année 2006 est commencée sous une mauvaise étoile, une très mauvaise étoile. Ce soir, je suis encore devant cet écran d'ordinateur et j'ai bien besoin de parler. Voilà les faits. Depuis le 15 août 2005, je n'ai plus d'auto, car j'ai eu un accident et la voiture a été déclarée perte totale. Comme l'engin avait déjà 6 ans, il n'avait plus beaucoup de valeur. Je n'ai donc pu m'en ravoir un autre. C'est là que j'ai découvert avec effroi ma vulnérabilité.

Comme c'est dur d'être sans cesse à demander les services des autres surtout quand on sait qu'on les dérange. Demain, le 20 février, c'est la fête de ma mère. Je vis avec et elle aura 80 ans. À 30 minutes de route d'ici, il y a un restaurant qui donne un repas gratuit aux personnes dont c'est leur anniversaire. Depuis quatre ou cinq ans, j'amenais ma mère manger. Cette année, j'ai demandé à ma sœur de me prêter sa voiture pour l'occasion, car en autocar on ne peut y aller puisque le retour se fait à 16 heures, heure où le spécial commence. La semaine dernière, ma sœur était d'accord. Elle m'a dit et je cite : "Je ne pourrai peut-être pas y aller, car mon garçon arrive (le petit-fils à ma mère) et je ne me sens pas très bien." Je lui ai demandé "Comme ça si tu ne viens pas, je vais pouvoir avoir la voiture quand même." Elle m'a dit que oui. C'est le genre de personne qu'on dérange toujours quand on demande un service. On s'organise pour lui en demander le moins souvent possible. Comme elle est fatiguée et qu'elle cuisine peu, je lui ai dit qu'en échange je lui ferai des petits plats de temps à autre. Ne dit-on pas qu'un service en attire un autre ? Aujourd'hui, j'ai su qu'elle ne me prêtera plus la voiture à moins de venir me conduire. Tiens, tiens, une nouvelle nouveauté. Pourquoi ne m'a-t-elle pas dit ça au début ? Chaque fois, ils trouvent une raison pour se désister.

Ce qui m'écoeure au plus haut point, c'est de toujours me faire mentir. Pourquoi ne m'a-t-elle pas expliqué ça au début quand j'ai perdu ma voiture ? Ma mère, elle fait les deux bords. Quand je dis blanc, elle dit blanc. Dès qu'elle est avec ma sœur, elle dit comme ma sœur. Elle dit qu'elle fait ça pour garder la paix. Il n'y a pas de paix quand on sème sans cesse le doute.

Ce soir, j'ai eu une discussion avec ma sœur et je lui ai expliqué ma frustration. Sans trop parler, ma mère m'a fait comprendre que la chicane était en train de prendre. Dans cette maison, on n'a jamais eu le droit de parole. Il faut toujours se laisser manger la laine sur le dos.

C'est très difficile de vivre deux femmes dans une maison sans recevoir d'aide de personne à moins de payer pour les services. Quand on est pauvre, on n'a pas nécessairement ce qu'il faut pour payer. C'est dur de toujours être là à quêter les autres pour des services que bien souvent on se fait rendre à contre-cœur. En 1991, ma sœur m'a dit et je cite : "Quand Man sera morte, ce sera chacun de notre bord". Ce fut toute une gifle en pleine face. Ça fait mal venant de sa propre sœur. Ce soir, elle disait à ma mère et je l'entendais, car elle parlait assez fort : "Nous autres on a notre vie à vivre". Comme si on les empêchait de vivre. Je ne vais jamais là sauf sur invitation, car lorsqu'elle travaille dans ses livres, elle nous fait savoir subtilement qu'elle a de l'ouvrage à faire. "Vous pouvez venir quand vous voulez, mais si j'ai de l'ouvrage à faire, je vais continuer mon ouvrage (travail)" Man m'a dit en 1992 : "Je ne veux pas y aller, car elle dit tout le temps qu'elle a de l'ouvrage et qu'elle n'a pas le temps. Je n'aime autant pas aller la déranger". C'est à partir de ce moment que je me suis aperçue que c'était difficile d'aller là. On vit dans le même village. Elle demeure à cinq minutes de marche d'ici. Ce n'est pas croyable!

Autre péripétie de l'an 2006. Je me suis acheté un lecteur mp3 iRiver H10 20 GB. Il n'a pas fonctionné au téléchargement des chansons la première fois. Je l'ai retourné. Ils l'ont réparé et me l'ont retourné. Il est encore manqué. Il ne fonctionne plus du tout. Hier, j'ai dit ça à ma sœur. Sa réponse fut : "Ce n'est pas grave ça !" Quelle empathie ! Quelle sympathie !

Je m'excuse d'être venue sur le site pour raconter cela, car j'avais besoin de parler et je n'ai personne à qui parler. :pleurs: :pleurs: Mon Dieu que je suis tannée de la vie que je mène là et de subir autant d'incompréhensions et d'hypocrisies dans mon entourage. Quand je dis la vérité, ça les fâche.

Alors chers parents NTs, SVP, dites toujours la vérité à vos enfants, car c'est très dur pour nous de se faire dire de quoi, de s'y attendre et de voir qu'on s'est encore fait berner. Puissiez-vous puiser dans mon témoignage quelques pistes qui pourront vous aider. Merci de m'avoir lue et de tenter de m'aider…

J'ai tenté de m'exprimer du mieux que j'ai pu. Quand je dit que je sais qu'on les dérange, c'est leur attitude... Les faits des dernières confirment ce que je ressentais. :pleurs: Vraiment seule au monde... Je pourrais vous en écrire très très long d'histoire de ce genre. Mais j'ai déjà abusé de votre générosité à me lire et en rajouter ne contribuerait pas de toute manière à mieux illustrer mon écoeurement. Bonne lecture et merci encore de m'avoir lue jusqu'au bout !

Il ne reste plus que Dieu et les forums où je peux crier tous mes SOS et où je peux laisser les derniers flots de larmes couler...



Je pense que tu n'as de service à rendre à ta soeur car tu es avec ta mère alors qu'elle n'est pas avec elle. De plus je la trouve un peu hypocrite et bizarre.
Je me demande si ton problème SA ne vient peut être pas de ta famille car quand on a une soeur aussi "spéciale" et d'ailleurs que vous reproche t'elle.
lulu
Enthousiaste
 
Message(s) : 30
Inscription : Ven Mai 26, 2006 20:05

Re: J'en ai marre !

Message par istEric » Dim Juin 11, 2006 2:15

Et si elle aussi était malade quelque part ?
Pourquoi Nous le serions pas Tous des grands malades ( "normaux"/ "anormaux" ) quelque part pour croire des choses que Nous ne savons même pas ?
Et si j'étais pas moi-même un malade pour Voir tout ça ?
Et si j'étais le seul "normal" parmi le reste du Monde "anormal" ?
Qui sait ?

o(¬_¬)o <[Qui peut me dire qui a "La Vérité", qui a cette Science Infuse, qui s'appelerait Dieu pour se permettre de Juger, sinon de dégueuler voire Sataner son prochain ce sans avoir Vu quoique ce soit ?!]

o(-_-)o <[Vive les avancées ! C'est Pitoyable...]
istEric
 


Retour vers ESPACE ASPERGER ADULTES

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)