Grand préma et Asperger 4 ans.

Pour que les parents puissent exprimer les difficultés rencontrées avec leurs enfants autistes.

Grand préma et Asperger 4 ans.

Message par Mini père » Mar Jan 05, 2010 10:33

Bonjour a tous!

J0e viens de decouvrir votre site avec soulagement car il donne de bonnes informations.
Notre fils vient tout juste d'etre diagnostiqué Asperger. Nous sommes dans une phase tres dur ou notre vie bascule.
Notre fils né a 30semaines c'est deja beaucoup battu pour survivre, et a beaucoup souffert à la naissance, et nous apprenons maintenant qu'il va souffrir toute sa vie de sa difference!!! c'est terrible pour des parents! mais nous comprenons maintenant et mettons un nom sur ce qui gene notre petit garçon. Un long chemin nous attend et nous allons nous battre a ses cotés.
Je cherche des temoignages de parents d'asperger.
Y a t'il un lien entre le syndrome et la prematurité?
On parle de suivi psychanalitique ou compartementaliste quel est le mieux?
J'ai des centaines de questions bien sur ... et suis tres inquiete quand a l'evolution de ce syndrome les symptomes peuvent ils s'agraver au fil du temps?
merci de votre aide.
Mini père
Nouveau
 
Message(s) : 11
Inscription : Sam Déc 12, 2009 22:24
Localisation : Toulouse

Message par omega » Mar Jan 05, 2010 16:55

Bonjour et bienvenue.

La psychanalyse, les gens ne seront pas nombreux à t'en dire du bien vis-à-vis du SA, par ici... Par contre, il y a d'autres méthodes semble-t-il mieux adaptées au SA. Je n'y connais rien mais les gens de l'association pourront t'en dire davantage.
omega
Passionné
 
Message(s) : 1386
Inscription : Jeu Nov 27, 2008 17:12
Localisation : France

Message par Mini père » Mar Jan 05, 2010 17:50

merci, c'est ce que j'ai cru comprendre a la suite de nombreuses lecture, la methode comportementaliste a l'air plus en adequation avec l'evolution d'un Asperger.
Certains connaissent ils Bernadette Rogé?
merci
Mini père
Nouveau
 
Message(s) : 11
Inscription : Sam Déc 12, 2009 22:24
Localisation : Toulouse

Re: Grand préma et Asperger 4 ans.

Message par PITARD » Lun Jan 11, 2010 20:51

Mini père a écrit :Bonjour a tous!

J0e viens de decouvrir votre site avec soulagement car il donne de bonnes informations.
Notre fils vient tout juste d'etre diagnostiqué Asperger. Nous sommes dans une phase tres dur ou notre vie bascule.
Notre fils né a 30semaines c'est deja beaucoup battu pour survivre, et a beaucoup souffert à la naissance, et nous apprenons maintenant qu'il va souffrir toute sa vie de sa difference!!! c'est terrible pour des parents! mais nous comprenons maintenant et mettons un nom sur ce qui gene notre petit garçon. Un long chemin nous attend et nous allons nous battre a ses cotés.
Je cherche des temoignages de parents d'asperger.
Y a t'il un lien entre le syndrome et la prematurité?
On parle de suivi psychanalitique ou compartementaliste quel est le mieux?
J'ai des centaines de questions bien sur ... et suis tres inquiete quand a l'evolution de ce syndrome les symptomes peuvent ils s'agraver au fil du temps?
merci de votre aide.


Bonjour

Je suis maman d'un enfant aspie, âgé aujourd'hui de 14 ans et diagnostiqué à l'âge de 11 ans. Depuis le moment où le diagnostic est tombé, il a bénéficié de l'aide du pédopsychiatre qui a établi ce fameux diagnostic. J'ai envie de vous dire que tout dépend l'intensité du syndrôme d'Asperger chez votre enfant. Moi, je commence à voir "le jour" avec mon fils qui je dois l'avouer avec une certaine joie évolue très bien. Cela n'a pas été toujours facile, surtout les années collège. Vous avez la "chance" de connaître déjà les raisons pour laquelle votre enfant va réagir de telle ou telle façon. Moi, j'ai toujours pressenti que mon fils était différent des autres enfants et qu'il avait besoin qu'on s'occupe de lui d'une certaine manière, mais comme j'étais la seule à le voir tel qu'il était réellement, il a fallu que je me batte contre tout le monde pour qu'enfin on reconnaisse que j'avais raison. Ne perdez pas espoir, parlez avec votre enfant de cette particularité qui en fait aussi un enfant très attachant, n'ayez pas peur de dire tout haut que votre enfant est asperger, ce n'est ni une honte, ni une tare, juste une particularité parfois un peu désopilante. Dans de nombreuses fois, on ne sait pas pourquoi notre enfant est comme il est et j'ai envie de vous dire que ce n'est pas le plus grave. Maintenant, votre combat de tous les jours c'est qu'il devienne un petit garçon, puis un ado et enfin un adulte heureux de vivre avec son syndrôme. Cela ne sera pas facile tous les jours, mais de toute façon vous n'avez pas le choix de combattre pour que votre enfant ne souffre pas trop d'être "différent". Le mien est heureux comme il est, a bien conscience que parfois il a des réactions un peu bizarres comme il dit, mais il a aussi de grandes qualités et je n'échangerai pour rien au monde mon fils avec un autre... Entourez-vous de gens qui connaissent le syndrôme d'Asperger et faites-vous confiance, d'instinct vous trouverez les mots et les gestes dont il a besoin.
PITARD
 


Retour vers Asperger Parents - Difficultés et Démarches

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron