suis-je au bon endroit?

Les difficultés pour trouver un travail et les relations avec nos collègues.

suis-je au bon endroit?

Message par nilo » Ven Juil 24, 2015 17:07

Bonjour,

Je me permets de vous écrire quelques mots car je me noie depuis quelques temps dans un océan de questions et j'aurais bien besoin d'une bouée à défaut d'une bouffée d'air.
Je ne sais pas si je suis asperger donc en plus j'ai le sentiment d'un imposteur qui étale son malaise sur la voie (presque) publique.
En même temps je ne visite pas ce forum par hasard, c'est une évidence. En fait ce qui me panique actuellement c'est de savoir si je pourrai continuer mon boulot. Je me sens vidée et c'est pareil chaque fois que je suis en vacances (mais quand j'ai la tête dans le guidon c'est à peine mieux). Enfin pareil, c'est pire à chaque fois je devrais dire. Je supporte plus de voir du monde (j'habiterais dans ma chambre si je pouvais), je supporte plus de travailler en équipe (rien que le mot me donne la nausée), je supporte plus les mondanités diverses et les attentes insipides qu'on a de moi.
Est-ce que quelqu'un aurait un témoignage à m'apporter voire une idée, un conseil, un mot, je sais pas...
Mais merci quand même.
nilo
Nouveau
 
Message(s) : 20
Inscription : Ven Juil 24, 2015 16:48

Re: suis-je au bon endroit?

Message par calande » Ven Juil 24, 2015 19:41

Coucou !! Eh oui, tout ce que tu décris ressemble aux caractéristiques des aspies, et sur ce forum on comprend bien ce que tu ressens :|
Tu es d'où ? Est-ce qu'on peut t'aider d'une manière ou d'une autre ? Tu habites avec quelqu'un (parents, conjoint...) ? Comment sont les gens avec toi au travail ? Peux-tu travailler toute seule dans ton coin ou dois-tu interagir régulièrement ? :|
Bon courage en tout cas ! :wink:
Avatar de l’utilisateur
calande
Passionné
 
Message(s) : 1125
Inscription : Mar Août 19, 2014 12:31
Localisation : Nantes

Re: suis-je au bon endroit?

Message par nilo » Ven Juil 24, 2015 21:09

Wouah merci Calande pour ta reponse.
On a beau dire mais une oreille attentive c'est déjà énorme.

Je ne suis pas une habituée des forums. C'est la deuxième fois seulement que je m'inscris. Je suis en outre un brin parano et j'ai peur de dévoiler trop de choses que je ne devrais peut être pas. J'imagine que tous les gens qui me connaissent meme vaguement scrutent mes apparitions pour se moquer de moi. Il faut dire qu'on fait tellement semblant tous les jours, de faire croire qu'on maîtrise tout, qu'on est fort etc etc que je redoute toujours qu'on me démolisse complètement en voyant mes failles. Et puis tout aussi bêtement je me demande si certaines personnes ne se poseraient pas actuellement certaines questions à mon sujet...
Bref, il faut toujours tout m'expliquer!

Je me dis que c'est peut être risible de me questionner icî, mais j'espère ne vexer personne. on va peut être me dire: "c'est bon t'as rien à faire ici. Laisse ce forum à ceux qui ont de vrais problèmes."
C'est sûr mais je me dis aussi que je peux pas tenir comme ça jusqu'à la retraite (encore loin!). J'ai juste envie de mourir au moment de la fete de l'école! Je passe mes week end sur mon lit à récupérer et ferais ni importe quoi pour louper le CArnaval et toutes les réunions à la con. Le travail d'équipe je l'ai dit c'est pas mon truc. et avec les parents et la hiérarchie...ouille...
Comme chaque fin d'année c'est la ruine totale. Mais cette année, c'est le jackpot avec une très mauvais scénario que je ne peux décemment pas raconter ici.
J'habite en campagne. C'est une chance pour certaines choses (la paix!) mais c'est pourri pour d'autres choses ( ça pistonne grave au royaume des bouseux).
Je ne sais pas ce que je pourrais faire. Je is pas faire grand chose. Je suis une bosseuse je pense mais seule devant mon ordi ou mes livres.
Je ne sais pas trop quelles perspectives il y a avec ça...
Merci encore.
Dernière édition par nilo le Mar Juil 28, 2015 5:06, édité 1 fois.
nilo
Nouveau
 
Message(s) : 20
Inscription : Ven Juil 24, 2015 16:48

Re: suis-je au bon endroit?

Message par calande » Ven Juil 24, 2015 22:08

Oui, la campagne c'est quand même un sacré plus. Quand tu rentres le soir, j'imagine que tu peux au moins décompresser car tu n'as pas de voisins gênants (bruits, cigarette, etc.)
Est-ce que ce que tu fais au quotidien te plaît, mis à part la partie "socialisation" de ton activité ?
C'est vrai que certains se font un malin plaisir à persécuter des personnes fragiles comme nous, donc l'anonymat et un minimum de prudence dans les infos divulguées est important. Je me suis par exemple rendu compte que des gens du boulot ont cherché mon nom sur Internet et ensuite ils m'ont donné des infos sur moi que je ne soupçonnais pas qu'on pourrait trouver sur le web. Des trucs sur mon handicap, sur mes activités professionnelles passées, sur mes hobbies, etc... Ça craint :|
Tu n'as pas à te sentir comme un imposteur ici. Cette sensation est typique des aspies. Nous sommes ici pour t'écouter et pour nous entraider.
Pour tes perspectives, je pense qu'il faut pas penser à la vieillesse, à la maladie, aux accidents de la route, etc...Mais plutôt se concentrer sur ses intérêts restreints et si possible faire un métier basé sur un d'eux. Quand on a l'esprit occupé, on a moins d'idées sombres. Je sais, c'est plus facile à dire qu'à faire :|
Tu es instit, est-ce que tu pourrais travailler pour le CNED par exemple ? (avec peut-être une mise à niveau si besoin) Tu corrigerais des devoirs à distance, ce serait mieux pour ta santé. Je pense qu'il faudrait songer à une activité professionnelle moins pesante avant que la situation ne devienne vraiment excessivement difficile (ex. burn-out). Peut-être que le Cap Emploi et le CRA de ta région pourraient t'aider pour cela ? Juste des idées qui me viennent...
Bon courage :wink:
Avatar de l’utilisateur
calande
Passionné
 
Message(s) : 1125
Inscription : Mar Août 19, 2014 12:31
Localisation : Nantes

Re: suis-je au bon endroit?

Message par nilo » Sam Juil 25, 2015 8:27

Bonjour

Ta reponse m'apporte vraiment un énorme réconfort. Merci vraiment. Je peux te demander dans quoi tu es, pour notamment avoir la chance de connaitre des collègues aussi sympathiques. C'est à la limite du décent. En fait non c'est carrément salaud. Comment as tu réagi?
En fait je me demandais aussi si ça ne pouvait pas etre d'un quelconque secours d'afficher justement le fait qu'on est asperger (même si encore une fois je n'en ai personnellement aucune preuve... Je prends juste contact avec le cra, c'est compliqué, car au départ c'est pas pour moi...). Peut être que les gens sont plus compréhensifs, peut être meme qu'on peut espérer des aménagements surtout dans la fonction publique. Tu crois que c'est possible de faire valoir ça comme un handicap à la MDPH? Je me questionne...

Sinon la socialisation est effectivement l'aspect que je subis mais il y a d'autres choses. Je peux me régaler avec les enfants. Sincèrement. À construire des choses ensemble, ils me donnent parfois un bien plus beau sentiment de l'humanité. Par contre ça me touche quand je vois que tout est détruit des qu'il rentre chez eux ou qu'on ne sait pas voir leurs capacités. Ça m'affecte les injustices au quotidien et l'hypothèque sur leurs jeunes vies. Ça je ne m'en remets pas.
Je ne connais pas le cap emploi. C'est quoi?

Mon intérêt: écrire. Mais c'est la honte parce que quand tu dis ça t'es quand même un peu obligé d'avoir du talent et à ce jour je n'ai quand même jamais eu de preuve flagrante. Alors, va nourrir une famille avec ça!
nilo
Nouveau
 
Message(s) : 20
Inscription : Ven Juil 24, 2015 16:48

Re: suis-je au bon endroit?

Message par calande » Sam Juil 25, 2015 9:55

Je suis dans l'industrie. Mes collègues n'ont pas donné ces infos glanées sur Internet méchamment, juste pour me taquiner et me faire comprendre que je suis mystérieux, mais malgré ça, ils en savent sur moi. Enfin, ça surprend quand même. On se sent mis à nu.
Oui, le S.A. peut être mis en avant pour avoir une reconnaissance auprès de la MDPH. Aucun doute là-dessus.
Cap Emploi est une ONG qui vient en aide aux handicapés pour trouver un emploi, il dépend de l'AGEFIPH. C'est un peu comme Pôle Emploi mais pour les personnes handicapées.
C'est pas parce qu'on a un intérêt pour un domaine qu'on l'exprime ostensiblement :|
Certains ont des talents inexploités. As-tu d'autres intérêts restreints mis à part l'écriture, que tu pourrais exploiter dans le cadre d'une profession ?
Étant dans la fonction publique (je suppose), tu peux sûrement mieux faire valoir un statut de travailleur handicapé que dans le privé, à mon avis. Peut-être même existe-il des droits à une réorientation professionnelle, sans frais à débourser, etc...Le CRA et la MDPH devraient pouvoir t'aider là-dessus, je pense. Bon courage et tiens-nous au courant :wink:
Avatar de l’utilisateur
calande
Passionné
 
Message(s) : 1125
Inscription : Mar Août 19, 2014 12:31
Localisation : Nantes

Re: suis-je au bon endroit?

Message par nilo » Sam Juil 25, 2015 14:09

Merci. C'est vraiment très riche tous ces conseils. Je compte bien exploiter certaines pistes que tu me conseilles. Pour autant avant d'être reconnue avec un handicap je pense que j'ai encore du chemin à faire... Et de l'eau va couler sous les ponts.
En tous cas oui je donnerai des nouvelles si j'en ai et probablement meme que je posterai à nouveau dans d'autres thèmes (car j'aime bien que ce que je dis entre dans la bonne case!) j'insiste mais tout de suite je trouve ça vraiment formidable et rassurant qu'il y ait quelqu'un à l'autre bout de l'écran si j'ose dire.

Tu restes discret de ton côté vis à vis de tes collègues ou il y a des fois où tu t'exprimes là dessus en te disant que ça peut aider tout le monde à mieux vivre ensemble? J'ai l'idée mais c'est peut être encore une illusion que ça me sauverait d'avoir une étiquette de temps en temps. Tu sais le genre de stigmate bien embarrassant mais qui t'évite de te justifier tout le temps.
calande a écrit :Tu n'as pas à te sentir comme un imposteur ici. Cette sensation est typique des aspies. Nous sommes ici pour t'écouter et pour nous entraider.
Pour tes perspectives, je pense qu'il faut pas penser à la vieillesse, à la maladie, aux accidents de la route, etc...Mais plutôt se concentrer sur ses intérêts restreints et si possible faire un métier basé sur un d'eux. Quand on a l'esprit occupé, on a moins d'idées sombres. Je sais, c'est plus facile à dire qu'à faire :| :wink:

Je te rassure sur ce point: la mort, la maladie, les accidents c'est juste genre 80% de mon temps de reflexion, ce qui me laisse bien 20% pour penser aux injustices en tous genres. Ça va faut garder le moral!
nilo
Nouveau
 
Message(s) : 20
Inscription : Ven Juil 24, 2015 16:48

Re: suis-je au bon endroit?

Message par calande » Sam Juil 25, 2015 16:29

Aïe, aïe...Oui, les aspies ont tendance à voir le verre comme à moitié vide plutôt qu'à moitié plein :|
D'où l'intérêt des intérêts restreints pour essayer de s'occuper l'esprit :wink:
Mes collègues ne savent pas sur mes problèmes de santé. J'ai une collègue qui m'a dit qu'elle sait que j'ai un problème de santé, mais qu'elle sait pas ce que c'est, et que je suis "mystérieux" ! :)
Comme tu dis, c'est un peu comme un stigmate si tu révèles un problème de santé, d'autant plus que les gens se font un tas d'idées sur des domaines qu'ils ne connaissent pas. Le rejet de la personne est facile. Je pourrais aussi tout révéler à mes collègues (je souffre aussi de TOC, de fibromyalgie et de TDA/H). Je préfère pour l'instant ne rien dire. Seule la DRH sait que j'ai une RQTH, et elle non plus ne sait pas pourquoi j'ai cette RQTH. Pourtant, au CRA, ils me conseillent de tout dévoiler...Je pense qu'en disant tout, j'aurais honte vis à vis de mes collègues, malgré moi (pour quelque chose dont je ne suis pas responsable). Mais si on me pose des questions, je minimise les faits et je reste vague, je dis par exemple que je suis fatigué, que j'ai besoin de repos, etc...
Désolé pour tous ces acronymes :)
Avatar de l’utilisateur
calande
Passionné
 
Message(s) : 1125
Inscription : Mar Août 19, 2014 12:31
Localisation : Nantes

Re: suis-je au bon endroit?

Message par nilo » Sam Juil 25, 2015 17:45

Je suis, je suis. A part RQTH. Là vraiment je sais pas.
Mais sauf ton respect, tu es un peu un cumulard si je comprends bien? Tu ne t'es jamais dit que tu pourrais en laisser un peu aux autres? Quelque chose de bien partagé ne fait de mal à personne m'a t'on appris. A toi de voir dans quel sens il faut le prendre. :wink:
On t'a annoncé tout ça d'un coup ou on t'a ménagé quelques années de suspense? En fait tout est lié?
nilo
Nouveau
 
Message(s) : 20
Inscription : Ven Juil 24, 2015 16:48

Re: suis-je au bon endroit?

Message par calande » Sam Juil 25, 2015 18:18

Oui, ça fait lourd à porter sur ses épaules, tout ça :|
Tout a commencé avec la fatigue chronique et les douleurs musculaires inexpliquées. C'est peut-être dû à mon intoxication chronique aux métaux lourds pour laquelle je suis traité tous les mois. Il y a longtemps, j'ai eu ma RQTH (reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé) pour TOC de symétrie, arithmomanie et imagerie musicale involontaire (aussi appelée vers d'oreille). Ensuite, j'ai fait un bilan psychologique car j'ai de gros problèmes d'inattention, j'avais la sensation d'être un gros sous-doué par rapport aux autres et je voulais voir dans quelle mesure j'étais sous-doué. En fait c'est tout l'inverse. Puis sur un forum d'HPI, j'ai vu des vidéos d'aspies surdoués, et ça m'a intrigué car ces gens parlaient, ne criaient pas, ne se cognaient pas, et me ressemblaient ! Ensuite j'ai vu le CRA qui m'a confirmé le S.A. Puis un psychiatre m'a confirmé aussi un TDA/H :|
Je pense que tout est lié, dixit le CRA, sauf peut-être la fibromyalgie qui est en fait peut-être plutôt un SFC (syndrome de fatigue chronique) lié à la fatigabilité d'être aspie et hypersensible. Preuve en est: quand je suis seul longtemps, à la campagne, mes douleurs diminuent. Par exemple ce matin je suis allé faire les courses, et quand je suis revenu en fin de matinée, j'étais dans un état second, un vrai zombie, tous les muscles du corps crispés, hyper fatigué, mal partout, envie de vomir sans pouvoir. Ma femme m'a demandé si je voulais manger quelque chose, j'ai dit que non, j'ai mis mon pyjama, je suis allé m'allonger en position de fœtus et j'ai dormi jusqu'en fin d'après-midi. Je viens de manger, j'ai repris des forces, ça va mieux :wink:
Avatar de l’utilisateur
calande
Passionné
 
Message(s) : 1125
Inscription : Mar Août 19, 2014 12:31
Localisation : Nantes

Re: suis-je au bon endroit?

Message par nilo » Dim Juil 26, 2015 8:18

La galère.
Merci pour ta réponse sincère. J'espère ne pas t'avoir blessé par ma curiosité. Je suis désolée car je supporte pas la souffrance des gens. Je posterai quelque chose là dessus tantôt, j'espère que tu me donneras ton avis.
Heureusement que tu as quelqu'un aupres de toi. c'est une force inestimable. C'est le cas pour moi aussi à ceci près qu'on est l'un et l'autre des enfants perdus, des bizzareries de la nature. C'est quand même lui le costaud je crois. En tout cas on se complète bien! On fuit les gens: lui pas sociable, moi asociale. Lui anxieux, moi angoissée. Lui rustre, moi écorchée, lui enlisé dans le présent bien réel bien terre à terre, moi perdue dans mon passé. On fait la paire meme si ça tourne parfois à la comédie absurde.

Pour revenir au boulot j'ai un curieux défaut. J'ai horreur d'attendre certaines choses. C'est pareil pour tout. Je ne supporte pas d'attendre qu'on me réponde, je peux scruter la boîte mail ou la boîte aux lettres pendant des heures (pas le téléphone en revanche, là je réponds même pas tout le temps) alors attendre pour qu'on prenne ma demande en compte au cra (ils devaient me rappeler cette semaine et toujours rien), attendre un rendez vous, prendre le risque qu'on me dise que ce n'est pas ça... Tout tenter... Tout attendre, peut être crouler encore sous les illusions...
En attendant en septembre, il me faudra reprendre. Et c'est terrible comme ça me stresse, notamment à cause de ce qu'ils m'ont fait l'année dernière. Je m'en suis pas remise et je ne suis pas en mesure d'avoir un discours cohérent face aux protagonistes de l'affaire. Ils n'ont pas compris ma colère, ils ne comprendront pas ma position et on en arrivera au point où pour ne pas craquer ou me trahir, je devrai les vexer, les envoyer paître, ne pas répondre à leurs demandes, et être méprisée car jugée trop arrogante, encore et encore...
nilo
Nouveau
 
Message(s) : 20
Inscription : Ven Juil 24, 2015 16:48

Re: suis-je au bon endroit?

Message par calande » Dim Juil 26, 2015 8:58

Le monde du travail est souvent ingrat :|
Moi non plus je n'aime pas attendre...
Avatar de l’utilisateur
calande
Passionné
 
Message(s) : 1125
Inscription : Mar Août 19, 2014 12:31
Localisation : Nantes

Re: suis-je au bon endroit?

Message par realTMX » Dim Juil 26, 2015 17:44

calande a écrit :Pourtant, au CRA, ils me conseillent de tout dévoiler...


Je partage l'avis du CRA. Tu n'as aucun intérêt à garder ça pour toi. Si la DRH sait que tu es autiste, elle pourrait plus facilement aménager ton poste. Tu n'es pas obligé de le dire à tes collègues mais la DRH doit le savoir.

calande a écrit :Je pense qu'en disant tout, j'aurais honte vis à vis de mes collègues


Tu n'as pas à avoir honte de ce que tu es. Ce n'est pas une maladie contagieuse. Ce n'est même pas une maladie du tout. Dis-toi que tu fais partie d'un club select dans lequel bien peu de personnes peuvent se targuer d'en faire partie. :wink:
Parce que la différence doit être une force et non une peur
MAXXIMUM, la musique à son Maxximum (23/10/1989->05/01/1992)

Diagnostiqué autiste Asperger
Toutes mes compositions musicales sur Soundcloud
Retrouvez-moi sur Club 80
Avatar de l’utilisateur
realTMX
Passionné
 
Message(s) : 4873
Inscription : Mar Mai 27, 2014 18:28
Localisation : Missillac (44780)

Re: suis-je au bon endroit?

Message par calande » Dim Juil 26, 2015 23:39

realTMX a écrit :tu fais partie d'un club select dans lequel bien peu de personnes peuvent se targuer d'en faire partie. :wink:


:lol:

Je m'en passerais bien :| :cry:
Avatar de l’utilisateur
calande
Passionné
 
Message(s) : 1125
Inscription : Mar Août 19, 2014 12:31
Localisation : Nantes

Re: suis-je au bon endroit?

Message par realTMX » Lun Juil 27, 2015 14:02

calande a écrit :
realTMX a écrit :tu fais partie d'un club select dans lequel bien peu de personnes peuvent se targuer d'en faire partie. :wink:


:lol:

Je m'en passerais bien :| :cry:


Tu n'es pas le seul. :(

Mais quelques fois, ça a ses avantages. :roll:
Parce que la différence doit être une force et non une peur
MAXXIMUM, la musique à son Maxximum (23/10/1989->05/01/1992)

Diagnostiqué autiste Asperger
Toutes mes compositions musicales sur Soundcloud
Retrouvez-moi sur Club 80
Avatar de l’utilisateur
realTMX
Passionné
 
Message(s) : 4873
Inscription : Mar Mai 27, 2014 18:28
Localisation : Missillac (44780)


Retour vers Asperger et Travail

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)

cron