Vivre sans medicaments

Info sur les médicaments et informations sur Teach ABA etc

Vivre sans medicaments

Message par Kyhiil » Dim Jan 24, 2016 22:09

Bonjour à tous, je n'ai pas vu de sujet sur cette question alors je le fait ^^'
je me demandais si après le passage dans la vie adulte , vivre sans medicaments est possible? je veux dire, je n'en prend pas, c'est dur , mais j'arrive à tenir le coup (bon d'accord j'ai mes gros petages de plomb ^^' ) enfin bref des temoignages à ce propos? :)
ou est ce juste impossible?
Mes rêves volent à mes cotés.
Kyhiil
Passionné
 
Message(s) : 226
Inscription : Mer Jan 06, 2016 20:28

Re: Vivre sans medicaments

Message par Storm » Lun Jan 25, 2016 4:26

Mon rêve serait de vivre avec ZERO cachets !!! 8)

En attendant , c'est Atarax , Seroplex , Seresta et Stilnox. Bref ça fait un peu trop ... :(

J'ai envie de me sevrer et me soigner à base de plantes genre Pediakine Sommeil pour dormir , supprimer le Seresta et ensuite réduire le Seroplex et ainsi de suite et remplacer ça par des vitamines genre le magné B6... :wink:

Et avec une psychothérapie adapté genre TCC , ça sera beaucoup mieux que ces drogues qui bousillent notre cerveau !

Je ne te souhaite absolument pas de devoir être contrainte à avaler ce genre de cachets ... :roll: :wink:
Dernière édition par Storm le Mer Fév 03, 2016 16:59, édité 1 fois.
29 ans , Aspi.
Avatar de l’utilisateur
Storm
Passionné
 
Message(s) : 10345
Inscription : Mar Fév 07, 2006 20:38
Localisation : T-&-G ... et aussi dans mon monde ...

Re: Vivre sans medicaments

Message par thevenet-jean » Lun Jan 25, 2016 6:37

Kyhiil a écrit :Bonjour à tous, je n'ai pas vu de sujet sur cette question alors je le fait ^^'
je me demandais si après le passage dans la vie adulte , vivre sans medicaments est possible? je veux dire, je n'en prend pas, c'est dur , mais j'arrive à tenir le coup (bon d'accord j'ai mes gros petages de plomb ^^' ) enfin bref des temoignages à ce propos? :)
ou est ce juste impossible?


Oui c'est possible: mon diagnostique Asperger a d'ailleurs aidé, et signé la fin de mes prescriptions (benzodiazépines, neuroleptiques divers) que j'avais auto arrêté déjà en faisant beaucoup d'activité physique dans la nature.
On m'a même permis de traverser une crise maniaco-dépressive sans médocs, le diagnostique d'Asperger étant justificatif et antidote au délire (puisqu'il est en tel cas très improbable de croire réellement le fruit de son imagination comme réel).

Pour arrêter les médocs, autistes ou pas il semble qu'il soit nécessaire de faire un YOGA d'entretien de son corps, car un corps pas sain ne peut pas héberger un esprit sain ou qui aspire à le devenir, c'est à dire faire une pratique de santé corporelle sportive dont le but premier N'EST PAS la compétition (la compétition n'est pas un chemin vers SOI, mais vers une image-de-SOI intenable et frustrante, insécurisante même, qui tend à provoquer la psychopathie à l'extrême bout du processus), mais il faut tout de même rechercher un bon pourcentage de performance métabolique sans se faire souffrir, incluant le nécéssaire entretien de l'endurance (aptitude à la propulsion musculaire, aptitude d'utilisation de 80% de son métabolisme plus d'une heure, aptitude à métaboliser tous les excès de graisse à raison de 500 à 800 kcal/heure (sur 1000 kcal par heure total par exemple)
il faut au moins sortir tous les jours et marcher, environ 3h par jour.
Pour des efforts plus intenses tel le vélo à bon rythme ou un sport qui fait souffler, 30mn est le strict minimum, et doit accompagner un peu de marche.
rester enfermé ou inactif physiquement dans le quotidien ne permet pas de conserver la santé: soit on se nourri trop, soit on se nourri mal, à moins de faire des yoga très spéciaux de l'ordre de la vie ascétique.

Il faut aussi trouver un cadre de vie adapté permettant de mener son yoga dans le quotidien (attention, yoga dans le sens réel du terme, pas dans le sens ritualisé et tel qu'il est "vendu" en occident!), là c'est très difficile en raison de la société structurée sur le tout-voiture, tout-moteur (cadre de vie qui ne permet pas la marche à pieds au quotidien car n'offrant que des bordures de routes à bolides). Mais les médicaments sont en tel cas qu'un cache problème, présentent même le danger d'accepter une situation et de retarder de s'en extraire.

Enfin, il faut rompre la solitude et pour cela accepter de se déclarer en amitié tel que l'on est. Le refus de partager est général chez les autres, mais il existe tout de même des chance d'amitié réelle à force de chance, alors que l'autre option qui consiste à se montrer à travers une facade est toujours perdante car elle débouche sur une fausse amitié fréquente, mais qui n'est jamais satisfaisante et qui fait répéter précisément ce que l'on craint le plus (dépendre fortement de l'autre, mais être finalement rejeté, ou abandonné): j'ai largement insisté sur cette solitude interne imposée par la "tenue" d'une identité sexuelle conforme au norme sociales:
Faisant ça on fini par rejeter ce qui est comme soi qu'on détecte chez l'autre (en premier le rejet de l'attirance affective pour ceux qui ont le même sexe), et au lieu de s'aimer à travers l'autre ça revient à rejeter une partie de SOI et à se "Séparer" de SOI, à se détester: une homophobie appliquée à soi-même, avec une construction que je vous laisse déduire par la suite qui explique, si on a la franchise de se pencher dessus, bien des choses...
Avatar de l’utilisateur
thevenet-jean
Passionné
 
Message(s) : 1321
Inscription : Lun Avr 07, 2014 8:42
Localisation : CILAOS 97413 Réunion

Re: Vivre sans medicaments

Message par Kyhiil » Lun Jan 25, 2016 19:31

Je n'ai pas de problème de médicaments, je veux dire je n'en prend jamais, du coup pas besoin d'avoir une désintox.. mais le pire. LE SPORT. Je m'ennuie comme pas permis quand j'en fais. c'est dur pour moi de faire un truc qui m’ennuie autant, sans compter mes "problèmes" de santé, étant une ancienne asthmatique, je supporte mal quand je n'ai pas la respiration légère, genre, je fais très très facilement de l’hyperventilation. Rien qu'au cour de sport dont je sors j'en ai fait une ... u_u

pour le sommeil.. c'est très très periodique, je pourrai enchainner quelque jours sereins mais je fais très souvent des crises d'hyperventilation le soir avant de dormir, mais la encore je m'y suis habituée (n'ayant jamais été ecouté, j'ai du faire crise de panique et d'hyperventilation seule avec mes parents qui m'engueulaient alors bon..)

Et puis pour revenir au sujet, je demandais juste s'il etait possible de supporter le stress de la vie courante sans medicaments ou qu'au bout d'un moment c'est trop dur à supporter pour s'en passer?
J'ai pas vraiment envie d'avoir une personnalité modifiée par des molecules ...
Mes rêves volent à mes cotés.
Kyhiil
Passionné
 
Message(s) : 226
Inscription : Mer Jan 06, 2016 20:28

Re: Vivre sans medicaments

Message par Storm » Dim Jan 31, 2016 19:27

Je te comprend ! Les médicaments c'est en image :

Image Image Image Image Image

Sinon , plutôt que les médicaments , faire des séances de respiration , relaxation , sophrologie , yoga et discuter avec une psychothérapeute compétente c'est beaucoup mieux je t'assure. :wink:

A la limite prend des médicaments homéopathiques ou à base de plantes , c'est infiniment mieux que ces drogues prescrit à volonté par nos chers psyKK !!! :roll:

Moi en 10 ans j'ai eu de tout , bref j'ai expliqué dans "Mon traitement qu'en pensez-vous" à l'instant ! Terrible de contrôler la pensée humaine par des cachets , ça ne sert à RIEN !!! :twisted: Mais bon dans ce système à la française il y a bien du boulot pour que les aspi(e)s soient épargnés par ces cachets et je te souhaite Kyhiil de ne JAMAIS y avoir recours car c'est un véritable piège ! :|

Voilà courage !!!! :wink: :wink: :wink: :wink:
29 ans , Aspi.
Avatar de l’utilisateur
Storm
Passionné
 
Message(s) : 10345
Inscription : Mar Fév 07, 2006 20:38
Localisation : T-&-G ... et aussi dans mon monde ...

Re: Vivre sans medicaments

Message par 4EyedGirl » Mer Fév 03, 2016 13:28

Je n'aime pas ce qui peut modifier mes capacités cognitives ou même modifier mes réactions/ressentis artificiellement.
J'ai pris quelques fois des anxiolytiques et anti dépresseurs quand ça n'allait pas du tout du tout mais je me suis ressaisie très rapidement (quelques jours).
Il faut surtout être bien entouré même si c'est plus facile à dire qu'à faire mais je pense qu'il n'y a que ça avec une bonne alimentation et surtout ne pas se prendre la tête si on ne dort pas beaucoup.
S'allonger et bouquiner ou regarder un film c'est déjà du repos ( c'est comme ça que je le ressens).
Et si tu en as envie, une sieste ! Une micro sieste si ton emploi du temps ne te permet pas grand chose ou du moins un isolement. Ne pas oublier vitamines et miel ! Qui contrairement au sucre raffiné permet de garder une glycémie haute et évite les coups de fatigue sans créer d'addiction.
4EyedGirl
Passionné
 
Message(s) : 323
Inscription : Ven Jan 29, 2016 13:03

Re: Vivre sans medicaments

Message par Kyhiil » Mer Fév 03, 2016 16:25

J'ai toujours des trucs sucré à manger avec moi parce que je fais regulierement de l'hypoglicemie. (Bah ouais un truc qui va pas et j'arrive pu à manger..) donc ras le bol des malaises.
Bon pour sophrologie, yoga je verra l'année pro ou au pire avant le bac s'il faut. La j'ai vraiment pas le temps.
Et astachoux le miel, c'est la vie *.*!

Merci des conseils en tout cas!;)
Mes rêves volent à mes cotés.
Kyhiil
Passionné
 
Message(s) : 226
Inscription : Mer Jan 06, 2016 20:28

Re: Vivre sans medicaments

Message par Storm » Mer Fév 03, 2016 16:58

Des conseils sympa Astachoux ! Ça confirme tout ce que dit ma meilleure amie ! :wink:

Cependant se sevrer ça demande du temps ... :roll:

Mais petit à petit je vais faire réduire mes doses et .... THAOOOOO !!! :arrow: Et bonjour les médicaments à base de PLANTES !! :wink:

Je conseille un bouquin sympa du coup : MOINS DE MÉDICAMENTS , PLUS DE PLANTES :wink:

Mon amie possède cet ouvrage ! :wink:
29 ans , Aspi.
Avatar de l’utilisateur
Storm
Passionné
 
Message(s) : 10345
Inscription : Mar Fév 07, 2006 20:38
Localisation : T-&-G ... et aussi dans mon monde ...

Re: Vivre sans medicaments

Message par Kyhiil » Mer Fév 03, 2016 17:10

Chez moi on fait nos medicaments homeopatiques nous meme depuis que notre herboriste a fermé.. Dans la mesure du possible bien sur. Du coup il nous reste que des trucs à base d'huile essentielle dont tu peux faire toi meme le melange ^^ (il existe des bouquins avec les doses selon l'utilisation etc)
Mes rêves volent à mes cotés.
Kyhiil
Passionné
 
Message(s) : 226
Inscription : Mer Jan 06, 2016 20:28

Re: Vivre sans medicaments

Message par Storm » Mer Fév 03, 2016 17:11

Ahhh les fameux remèdes de grand-mère ! :)

Je vais me renseigner ! :wink:
29 ans , Aspi.
Avatar de l’utilisateur
Storm
Passionné
 
Message(s) : 10345
Inscription : Mar Fév 07, 2006 20:38
Localisation : T-&-G ... et aussi dans mon monde ...

Re: Vivre sans medicaments

Message par Kyhiil » Mer Fév 03, 2016 17:14

En plus c'est generalement très facile à faire.
Pour la toux par exemple : eau ou lait chaud, quelques gouttes de citron, du miel et du gingembre. (Enfin c'est plutot pour les maux de gorge)
Et ça te fait un bien fou.
Parcontre pour ceux qui font de l'hypertension faites gaffe au gingembre, ça aide pas.
Mes rêves volent à mes cotés.
Kyhiil
Passionné
 
Message(s) : 226
Inscription : Mer Jan 06, 2016 20:28

Re: Vivre sans medicaments

Message par thevenet-jean » Mer Fév 03, 2016 17:40

Astachoux a écrit :Je n'aime pas ce qui peut modifier mes capacités cognitives ou même modifier mes réactions/ressentis artificiellement.
J'ai pris quelques fois des anxiolytiques et anti dépresseurs quand ça n'allait pas du tout du tout mais je me suis ressaisie très rapidement (quelques jours).
Il faut surtout être bien entouré même si c'est plus facile à dire qu'à faire mais je pense qu'il n'y a que ça avec une bonne alimentation et surtout ne pas se prendre la tête si on ne dort pas beaucoup.
S'allonger et bouquiner ou regarder un film c'est déjà du repos ( c'est comme ça que je le ressens).
Et si tu en as envie, une sieste ! Une micro sieste si ton emploi du temps ne te permet pas grand chose ou du moins un isolement. Ne pas oublier vitamines et miel ! Qui contrairement au sucre raffiné permet de garder une glycémie haute et évite les coups de fatigue sans créer d'addiction.


Il faut surtout être bien entouré oui: surtout ça...
en plus il faudrait pas oublier une dose minimale de dépense physique (au moins +30% du métabolisme basal en effort d'endurance aérobie, par jour (soit au moins 500 kcal dépensées dans une activité qui maintient le coeur entre 60 et 80% de sa FC max
Avatar de l’utilisateur
thevenet-jean
Passionné
 
Message(s) : 1321
Inscription : Lun Avr 07, 2014 8:42
Localisation : CILAOS 97413 Réunion

Re: Vivre sans medicaments

Message par Storm » Mer Fév 03, 2016 18:08

thevenet-jean a écrit :Il faut surtout être bien entouré oui: surtout ça...

Purée ça oui c'est vrai , être entouré des personnes qui nous sont chères et régulièrement histoire de mieux confronter nos problèmes !!! 8) :D C'est bien mieux que ces cochonneries qui empiètent notre état qui nous rendent complétement hors de nous lorsque les soucis s'accumulent comme le bruit ou toute autre élément dont on est hypersensible. :twisted: Ce soutien là qui rebooste et qui accessoirement réduit cette souffrance est plus qu'essentielle ! :D

Le contact avec les animaux (un bon chien/chat) et la nature (beauté des paysages , bienfaits de la lumière du soleil ...) ça aide aussi mais BEAUCOUP !!! 8)
29 ans , Aspi.
Avatar de l’utilisateur
Storm
Passionné
 
Message(s) : 10345
Inscription : Mar Fév 07, 2006 20:38
Localisation : T-&-G ... et aussi dans mon monde ...

Re: Vivre sans medicaments

Message par Storm » Dim Oct 21, 2018 20:05

J'aimerais trop vivre a nouveau sans médocs ... mais le sevrage promet d'être long et dufficile... :|


Dernière remontée par Storm le Dim Oct 21, 2018 20:05.
29 ans , Aspi.
Avatar de l’utilisateur
Storm
Passionné
 
Message(s) : 10345
Inscription : Mar Fév 07, 2006 20:38
Localisation : T-&-G ... et aussi dans mon monde ...


Retour vers Asperger Médicaments et Suivi

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité