Après le diagnostic

Info sur les médicaments et informations sur Teach ABA etc

Après le diagnostic

Message par realTMX » Sam Juin 28, 2014 23:44

J'ai quelques questions à poser à ceux qui ont été diagnostiqués Aspie.

Est-ce qu'on vous a obligé à effectuer un suivi régulier avec un psychiatre ?
Si oui, que se passe-t-il si le psy vous prescrit des médocs et que vous refusez de les prendre ?

J'avoue que j'angoisse un peu sur la suite qui sera la mienne si le diagnostic est posé. :?
Parce que la différence doit être une force et non une peur
MAXXIMUM, la musique à son Maxximum (23/10/1989->05/01/1992)

Diagnostiqué autiste Asperger
Toutes mes compositions musicales sur Soundcloud
Retrouvez-moi sur Club 80
Avatar de l’utilisateur
realTMX
Passionné
 
Message(s) : 4873
Inscription : Mar Mai 27, 2014 18:28
Localisation : Missillac (44780)

Re: Après le diagnostic

Message par ApoFlo2034 » Dim Juin 29, 2014 0:17

Le suivie est conseillé pour travailler sur les aspects sociaux ou encore les centres d'intérêt ... Cependant, normalement, personne ne t'oblige à les suivre.

Pour ce qui est des médicaments, je ne sais pas, ils peuvent surement te faire prendre des médicaments contre l'anxiété, ce genre de choses mais rien de bien grave. La psy qui m'a vu pendant le diagnostique et qui pense que je suis surement aspie ( même si les résultats finaux seront en fin juillet ) a remarqué que je stressais très facilement et m'a dit que peut-être, il faudrait que je prenne des médicaments contre l'anxiété mais comme j'ai dit au dessus, rien de bien grave : quelques huiles essentielles, plantes naturelles, ce genre de choses et à petite dose.

Après, si il s'avère qu'ils décèlent en toi d'autres troubles tels que des troubles schizophréniques, des dépressions chroniques ... j'imagine qu'ils peuvent te prescrire plus voir te "forcer" à prendre des traitements mais bon, je suis au "maximum" atteint du syndrome d'Asperger donc je n'ai pas de "médicament forcé"

Ils te donnent des pistes, te proposent des solutions mais normalement, ils ne vont pas t'interner d'office en hôpital psychiatrique sauf si tes troubles sont très sévères si c'est ce que tu voulais savoir ;)

En tout cas, je peux te dire que le diagnostique que j'ai passé c'est très bien passé, la psy qui s'occupait de moi était très gentille et compréhensive et on ne m'a absolument pas brusqué ni forcé à faire des choses que je n'avais pas envie comme le "dîner convivial" que j'ai pu lire sur un autre sujet.
Dernière édition par ApoFlo2034 le Dim Juin 29, 2014 12:38, édité 1 fois.
"Je ne l'ai jamais dit à personne, mais... j'ai toujours pensé qu'elles étaient des phares" To the Moon

Le Gardien des Rêves

Diagnostiqué autiste asperger
Avatar de l’utilisateur
ApoFlo2034
Passionné
 
Message(s) : 199
Inscription : Mar Mai 13, 2014 16:03
Localisation : Ile-de-France

Re: Après le diagnostic

Message par realTMX » Dim Juin 29, 2014 12:10

Merci. Me voilà rassuré.

Pour moi, prendre des médocs est quelque chose à ne pas prendre à la légère tellement les effets secondaires sont bien souvent plus importants que les effets bénéfiques.

J'ai eu à prendre des anti-dépresseurs dans le passé, mais ils ne faisaient aucun effet. J'ai même pris des anti-psychotiques alors que je ne suis pas sujet aux psychoses. Je ne suis pas Norman Bates quand même.

Mais, je dois dire qu'après ce que m'a raconté Storm sur ces mésaventures et ses internements à répétition sans rapport avec les troubles psychiatriques, je commençais à paniquer sévère et à me faire des scenarii un peu tarabiscotés. Déjà qu'il ne faut pas grand chose pour m'angoisser.

Bon, je vais mieux dormir cette nuit. :)
Parce que la différence doit être une force et non une peur
MAXXIMUM, la musique à son Maxximum (23/10/1989->05/01/1992)

Diagnostiqué autiste Asperger
Toutes mes compositions musicales sur Soundcloud
Retrouvez-moi sur Club 80
Avatar de l’utilisateur
realTMX
Passionné
 
Message(s) : 4873
Inscription : Mar Mai 27, 2014 18:28
Localisation : Missillac (44780)

Re: Après le diagnostic

Message par Anatheia » Mer Juil 02, 2014 10:31

Ils m'ont proposé une aide après le bilan et je pouvais la refuser.

Dans mon cas, ils me proposent une assistante sociale pour remplir mes papiers, un espèce de coach spécifique pour trouver du travail à des autistes, des ateliers (estime de soi, psychoéducation, apprendre à gérer son stress, ses émotions etc.), et j'en passe.

Je demande ce dont j'ai besoin, ils avisent à partir de là. J'ai aussi des rendez-vous avec ma coordinatrice de temps en temps qui permet de voir le progrès effectué avec tous les autres professionnels et mes nouveaux besoins, mes réclamations.

Ils m'ont dit que je pouvais arrêter à tout moment.

Cela dit, c'est différent pour chaque CRA. Tout comme le diag, ils font des choses différentes.
Always running from the Sun.
Avatar de l’utilisateur
Anatheia
Passionné
 
Message(s) : 678
Inscription : Jeu Fév 14, 2013 15:42

Re: Après le diagnostic

Message par ApoFlo2034 » Mer Juil 02, 2014 10:41

Les déroulements du diagnostique et de la prise en charge sont, certes, différents entre chaque CRA, mais il y a tout de même un déroulement commun.

Ils proposent globalement les même choses, font globalement les mêmes diagnostiques, activités ... Je pense que ça dépend plus de la personne que du CRA à proprement parler. Si la personne peut s'en sortir toute seule ou du moins, ne nécessite pas d'aide constante etc, le centre s'adapte à ses besoins et vice versa. Tout du moins, c'est ce qu'un bon centre devrait faire.
"Je ne l'ai jamais dit à personne, mais... j'ai toujours pensé qu'elles étaient des phares" To the Moon

Le Gardien des Rêves

Diagnostiqué autiste asperger
Avatar de l’utilisateur
ApoFlo2034
Passionné
 
Message(s) : 199
Inscription : Mar Mai 13, 2014 16:03
Localisation : Ile-de-France

Re: Après le diagnostic

Message par thevenet-jean » Mer Juil 02, 2014 11:03

message supprimé, car trop personel pour être laissé, et déjà assez lu..

je laisse la remarque que le diagnostique du SA a signifié la fin des tentatives de me faire prendre des médocs..
Dernière édition par thevenet-jean le Mer Juil 02, 2014 15:09, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
thevenet-jean
Passionné
 
Message(s) : 1321
Inscription : Lun Avr 07, 2014 8:42
Localisation : CILAOS 97413 Réunion

Re: Après le diagnostic

Message par realTMX » Mer Juil 02, 2014 14:24

Et beh quel long périple pour en arriver là.

Je suis moi-même convaincu que les médocs n'apportent rien de vraiment positif à part dans la poche des labos pharmaceutiques.

Ma seule inquiétude, comme l'a bien compris ApoFlo, c'est le chantage à l'internement. Et je dois dire qu'à ce sujet, j'ai vraiment très peur. Si je n'avais pas fait de séjour en HP, je n'aurais rien à craindre. Mais ce n'est pas le cas. De plus, le CRA, où je dois passer mon diagnostic, est au courant car j'ai rempli un dossier par téléphone et l'on m'a posé la question si j'avais ou non été hospitalisé. Comme je ne sais pas mentir, j'ai dit oui.
Parce que la différence doit être une force et non une peur
MAXXIMUM, la musique à son Maxximum (23/10/1989->05/01/1992)

Diagnostiqué autiste Asperger
Toutes mes compositions musicales sur Soundcloud
Retrouvez-moi sur Club 80
Avatar de l’utilisateur
realTMX
Passionné
 
Message(s) : 4873
Inscription : Mar Mai 27, 2014 18:28
Localisation : Missillac (44780)

Re: Après le diagnostic

Message par ApoFlo2034 » Mer Juil 02, 2014 14:52

Et bien, je ne peux pas te dire avec certitude si tu sera interné ou pas mais ça m'étonnerais qu'ils t'internent pour troubles autistiques. Je ne suis même pas sur que ce soit une raison valable.

Par contre, les envies suicidaires et autres troubles plus sévères sont potentiellement des facteurs d'internement à ce que j'en sais. Je te dis juste que mentir ne réglera en aucun cas les choses, bien au contraire et de toute façon, encore faut-il savoir mentir.

Ce n'est pas parce que tu es déjà allé en hôpital psychiatrique que tu y retournera forcément cependant, ils vont surement te demander les raisons de cet internement. Dis leur la vérité. Dis leurs si tu te sens mieux ou non, si tu as progressé ou non.

Comme je te dis, ils sont à même en posant un diagnostique de savoir ce qui est bon pour toi normalement. Ce sont des professionnels qui voient des gens comme nous passer constamment.

Mais je ne vois pas pourquoi ils t'interneraient si tu ne présente "que" des troubles autistiques.
"Je ne l'ai jamais dit à personne, mais... j'ai toujours pensé qu'elles étaient des phares" To the Moon

Le Gardien des Rêves

Diagnostiqué autiste asperger
Avatar de l’utilisateur
ApoFlo2034
Passionné
 
Message(s) : 199
Inscription : Mar Mai 13, 2014 16:03
Localisation : Ile-de-France

Re: Après le diagnostic

Message par realTMX » Jeu Juil 03, 2014 9:03

Il vaut mieux alors que je ne leur dise pas que j'ai régulièrement des envies d'en finir parce que ça risque de se retourner contre moi.

Il y a quand même une bonne nouvelle. J'avais fait une demande de reconnaissance de travailleur handicapé à cause du stress et de mon incontinence. La demande a été jugée recevable. Je suis donc protégé contre les coups bas de mon employeur vis à vis de la mobilité. :) Au moins, je suis rassuré sur ce point car le dossier handicap plus la découverte du SA, ça fait beaucoup en si peu de temps et pour une seule personne.
Parce que la différence doit être une force et non une peur
MAXXIMUM, la musique à son Maxximum (23/10/1989->05/01/1992)

Diagnostiqué autiste Asperger
Toutes mes compositions musicales sur Soundcloud
Retrouvez-moi sur Club 80
Avatar de l’utilisateur
realTMX
Passionné
 
Message(s) : 4873
Inscription : Mar Mai 27, 2014 18:28
Localisation : Missillac (44780)

Re: Après le diagnostic

Message par realTMX » Lun Juil 07, 2014 12:04

Merci Sternie.

Je vais suivre ton conseil et je ne lui dirai rien concernant mes idées noires.

Si, d'aventure, je devais quand même être interné, alors je ne prendrais pas les médocs. Tant pis pour eux, na :wink:
Parce que la différence doit être une force et non une peur
MAXXIMUM, la musique à son Maxximum (23/10/1989->05/01/1992)

Diagnostiqué autiste Asperger
Toutes mes compositions musicales sur Soundcloud
Retrouvez-moi sur Club 80
Avatar de l’utilisateur
realTMX
Passionné
 
Message(s) : 4873
Inscription : Mar Mai 27, 2014 18:28
Localisation : Missillac (44780)

Re: Après le diagnostic

Message par ApoFlo2034 » Lun Juil 07, 2014 15:27

realTMX a écrit :
Je vais suivre ton conseil et je ne lui dirai rien concernant mes idées noires.

Si, d'aventure, je devais quand même être interné, alors je ne prendrais pas les médocs. Tant pis pour eux, na :wink:



Je vais te dire, personnellement, je n'aborderais pas le sujet mais si ils me posaient la question, je leur dirais la vérité. De toute façon, je ne sais pas mentir ou très mal donc ça s'arrêtes là... J'ai réussi à palier à ça en cachant certaines informations des fois : ce n'est pas mentir mais en même temps, ce n'est pas dire la vérité. Cependant, si la personne m'ammène sur cette voie que je cache et qu'il me pose des questions dessus, je lui répondrait sérieusement.

Après, pour ce qui est de ne pas prendre tes médocs si tu es interné, je ne sais pas si c'est faisable ^^'. Comme je t'ai dis, je ne suis jamais allé en HP mais à mon avis, ne pas prendre les médicaments ne doit pas pouvoir se faire aussi facilement. On n'est certes plus à l'époque des électro-chocs et des lobotamisations mais quand même, ils doivent bien avoir des moyens j'imagine :mrgreen: ...
"Je ne l'ai jamais dit à personne, mais... j'ai toujours pensé qu'elles étaient des phares" To the Moon

Le Gardien des Rêves

Diagnostiqué autiste asperger
Avatar de l’utilisateur
ApoFlo2034
Passionné
 
Message(s) : 199
Inscription : Mar Mai 13, 2014 16:03
Localisation : Ile-de-France

Re: Après le diagnostic

Message par realTMX » Lun Juil 07, 2014 15:45

S'il s'agit d'une HDT, je pense que c'est effectivement difficile.

Par contre, dans le cas d'une HL, ils n'ont pas le droit de te contraindre. Enfin, en théorie.

Mais bon, pour l'instant ce n'est pas d'actualité. Je ne suis pas encore interné. Mais il vaut mieux y être préparé psychologiquement au cas où. :mrgreen:

J'amènerai mon Fer 7 :lol:
Parce que la différence doit être une force et non une peur
MAXXIMUM, la musique à son Maxximum (23/10/1989->05/01/1992)

Diagnostiqué autiste Asperger
Toutes mes compositions musicales sur Soundcloud
Retrouvez-moi sur Club 80
Avatar de l’utilisateur
realTMX
Passionné
 
Message(s) : 4873
Inscription : Mar Mai 27, 2014 18:28
Localisation : Missillac (44780)

Re: Après le diagnostic

Message par realTMX » Mar Juil 08, 2014 15:49

Tu sais Sternie, j'en suis à un point où il faut absolument que je m'en sorte coute que coute.

J'y ai bien réfléchis hier alors que j'étais seul chez moi. S'ils me posent clairement la question, je n'ai pas l'intention de leur mentir car ce serait me mentir à moi-même et j'en ai assez de me mentir et de faire comme si j'étais un autre. Je ne veux pas rester dans cet état qui me ronge de l'intérieur depuis de si nombreuses années. Je ne sais ce qui en ressortira mais mes envies régulières de suicide doivent s'arrêter d'une manière ou d'une autre. Sinon, adieu Berte.
Parce que la différence doit être une force et non une peur
MAXXIMUM, la musique à son Maxximum (23/10/1989->05/01/1992)

Diagnostiqué autiste Asperger
Toutes mes compositions musicales sur Soundcloud
Retrouvez-moi sur Club 80
Avatar de l’utilisateur
realTMX
Passionné
 
Message(s) : 4873
Inscription : Mar Mai 27, 2014 18:28
Localisation : Missillac (44780)

Re: Après le diagnostic

Message par ApoFlo2034 » Mar Juil 08, 2014 17:22

realTMX a écrit :Tu sais Sternie, j'en suis à un point où il faut absolument que je m'en sorte coute que coute.

J'y ai bien réfléchis hier alors que j'étais seul chez moi. S'ils me posent clairement la question, je n'ai pas l'intention de leur mentir car ce serait me mentir à moi-même et j'en ai assez de me mentir et de faire comme si j'étais un autre. Je ne veux pas rester dans cet état qui me ronge de l'intérieur depuis de si nombreuses années. Je ne sais ce qui en ressortira mais mes envies régulières de suicide doivent s'arrêter d'une manière ou d'une autre. Sinon, adieu Berte.



C'est la bonne chose à faire je pense. En tout cas, je félicite ton courage pour te concentrer sur les vrais problèmes. J'espère que tu t'en sortira et qu'ils sauront t'aider d'une manière ou d'une autre.
"Je ne l'ai jamais dit à personne, mais... j'ai toujours pensé qu'elles étaient des phares" To the Moon

Le Gardien des Rêves

Diagnostiqué autiste asperger
Avatar de l’utilisateur
ApoFlo2034
Passionné
 
Message(s) : 199
Inscription : Mar Mai 13, 2014 16:03
Localisation : Ile-de-France

Re: Après le diagnostic

Message par realTMX » Mer Juil 09, 2014 9:27

Les médocs, je n'aime pas trop à cause des effets indésirables et du peu d'effets bénéfiques. Les anti-dépresseurs ne me font aucun effets. L'Abilify, j'en ai déjà pris mais je ne supportais pas. Quant au Cymbalta, il n'était pas ou peu efficace.

Concernant l'internement en tant que tel, ça peut être une solution temporaire si c'est bien accompagné. En 2003, une semaine avant que je ne sois interné (la décision a été prise conjointement par mon psy et mon besoin réel), il était risqué pour moi de prendre un couteau tellement mes envies d'en finir étaient réelles. Un soir chez mes parents, en mettant le couvert, je me souviens d'avoir posé un des couteaux près de mon poignée, je l'ai lâchè et me suis mis à pleurer. Par contre, une fois à l'hôpital, j'ai été bien soigné mais je me suis ennuyé à mourir.

Dans l'hypothèse où je devrais me faire interné à nouveau, j'ai repéré une clinique près de chez moi où je pourrais être pris en charge et où l'ennui ne serait pas possible. Dans la clinique La Brière à Guérande, il y a tout pour pouvoir se reconstruire une santé : réflexologie, balnéothérapie, mini-golf, tennis, luminothérapie. J'irai ici sans hésiter si j'en ressens le besoin. En plus, cette clinique ne prend que des HL donc c'est la garantie de ne pas être mélangé avec des personnes souffrant de troubles plus graves.

Je verrai bien. Mais, j'ai de plus en plus de mal à supporter l'attente du rdv avec mon psy, le 20 Août est vraiment trop éloigné. :(
Parce que la différence doit être une force et non une peur
MAXXIMUM, la musique à son Maxximum (23/10/1989->05/01/1992)

Diagnostiqué autiste Asperger
Toutes mes compositions musicales sur Soundcloud
Retrouvez-moi sur Club 80
Avatar de l’utilisateur
realTMX
Passionné
 
Message(s) : 4873
Inscription : Mar Mai 27, 2014 18:28
Localisation : Missillac (44780)

Re: Après le diagnostic

Message par ApoFlo2034 » Mer Juil 09, 2014 12:52

Courage, l'attente est longue mais le résultat en vaut souvent le coup ;)
"Je ne l'ai jamais dit à personne, mais... j'ai toujours pensé qu'elles étaient des phares" To the Moon

Le Gardien des Rêves

Diagnostiqué autiste asperger
Avatar de l’utilisateur
ApoFlo2034
Passionné
 
Message(s) : 199
Inscription : Mar Mai 13, 2014 16:03
Localisation : Ile-de-France

Re: Après le diagnostic

Message par realTMX » Mer Juil 09, 2014 13:49

Merci ApoFlo pour ton soutien.

J'en ai besoin actuellement. Ma dépression, qui s'était un peu retirée ces dernières semaines, est de retour. J'ai l'impression de perdre pied. Cette attente insupportable me taraude dans la tête au point d'envisager sérieusement un nouvel arrêt maladie avec cette fois internement à la clef. Je n'en peux plus. Même la musique, qui d'habitude arrive à me faire oublier mes ennuis, n'arrive pas à me motiver. Cette fois, j'ai vraiment besoin d'aide. Autrefois, j'arrivais à remonter la pente car mon armure me le permettait. Mais là, c'est différent. Je ne sais plus quoi faire.
Parce que la différence doit être une force et non une peur
MAXXIMUM, la musique à son Maxximum (23/10/1989->05/01/1992)

Diagnostiqué autiste Asperger
Toutes mes compositions musicales sur Soundcloud
Retrouvez-moi sur Club 80
Avatar de l’utilisateur
realTMX
Passionné
 
Message(s) : 4873
Inscription : Mar Mai 27, 2014 18:28
Localisation : Missillac (44780)


Retour vers Asperger Médicaments et Suivi

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)

cron