Cannabis et Asperger

Info sur les médicaments et informations sur Teach ABA etc

Cannabis et Asperger

Message par AspiBelge » Jeu Août 29, 2013 11:09

Bonjour à tous.

Je signale, sans doute pour une meilleure compréhension de la suite que j'habite à Liège, en Belgique, où les lois sont différentes qu'en France.

Depuis mon enfance, j'ai fait des réactions à plusieurs médicaments ou traitements.

Le premier a été le vaccin antitétanique. Il m'est donc maintenant "interdit".

Et cela a continué avec toutes sortes d'anti-douleurs, l'exemple le plus frappant étant celui du Contramal, anti-douleur dérivé de morphine pour lequel il m'avait été conseillé de me coucher immédiatement après la prise tant la somnolence était forte.
Après l'avoir pris, je n'ai absolument rien ressenti et, oubliant l'avoir pris, ai entrepris mon ménage... Le Panadol avait un effet beaucoup plus fort sur moi.

Il en va de même pour les anesthésiants classiques tels que ceux utilisés par les dentistes. Le moindre acte demandant que ma mâchoire soit endormie passe par une anesthésie générale...

En 2010, suite à une rage de dents et à une impossibilité d'y travailler à cause de ces différetns problèmes, je dû attendre de pouvoir passer en salle d'opération et ai donc du prendre pendant près de trois mois des anti-douleurs.

Cela m'a rendu épileptique \o/

Je suis passé par plusieurs anti-épileptiques mais tous m'ont apporté des effets secondaires sans la disparition des crises.

Fumeur occasionnel de cannabis, j'avais remarqué que j'étais moins sujet aux crises lors des périodes où je fumais plus.

Mon neurologue m'a confirmé que le cannabis pouvait influer sur les crises mais que le peu d'études menées et acceptées en Belgique ne permettait pas de savoir quel type de cannabis agissait sur quel cas. Tant mieux pour moi si j'avais trouvé le bon type correspondant à mes crises.

Diagnostiqué Asperger il y a un mois, je me suis rendu compte à ce moment là que j'avais usé du cannabis pour affronter les situations qui en général me semblaient le plus difficile.

Absolument pas dans un but "d'être pété" au point de ne plus savoir les affronter. Ayant 33 ans et ayant fumé mon premier joint à l'âge de 18 ans, le but recherché n'est pas "la défonce", mais j'ai pu remarqué que cela m'aidait particulièrement fort au niveau des interactions sociales.

Cela me permet de garder un esprit calme et de ne pas me disperser lorsque je suis face à un interlocuteur.

Je me demande donc si d'autres personnes ayant le syndrome d'Asperger ont pu remarquer les mêmes choses?

Je rappelle que j'habite à Liège en Belgique, le cannabis est une chose courante et la proximité avec la Hollande l'a rendu encore plus commune.
Il n'est donc pas besoin de passer par des réseaux mafieux pour s'en procurer et tous les problèmes liés à cela.
Pour Liège par exemple, un "Cannabis Social Club" tente de s'implanter, dirigé par des personnes souffrant, par exemple, de cancer, de sclérose en plaques, d'épilepsie, etc... et ayant trouvé dans le cannabis un meilleur traitement que les différents produits chimiques proposés.
Avatar de l’utilisateur
AspiBelge
Nouveau
 
Message(s) : 11
Inscription : Lun Août 26, 2013 9:02

Re: Cannabis et Asperger

Message par AspiBelge » Jeu Août 29, 2013 16:12

Jamais pendant (ça, ça reste interdit), mais avant oui.
Mais pas non plus "juste avant" style dans les toilettes du bâtiment ou planqué discrètement. Je fume chez moi normalement comme s'il s'agissait d'une cigarette que j'éteins avant de partir.
Avatar de l’utilisateur
AspiBelge
Nouveau
 
Message(s) : 11
Inscription : Lun Août 26, 2013 9:02


Retour vers Asperger Médicaments et Suivi

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron