Page 1 sur 2

CRA Colmar

Message Publié : Ven Juin 22, 2012 20:06
par poupie85
Pardon si ce n'est pas le bon endroit pour poster... :oops:

Je viens de penser à regarder s'il n'y avait pas une quelconque structure en rapport avec l'autisme dans ma région.
Et ô surprise ! il y a un CRA dans ma ville : http://www.cra-alsace.net/fr/59.html

En accord avec dire-un-mot ( mon homme ), on a demandé un rdv pour un entretien à visée informative.

Que pensez-vous de ce type de structure ? cela vous parait-il correct ? sérieux ? nous n'avons malheureusement pas trop de moyens pour nous déplacer sur Alfortville ( pourquoi cette adresse revient-elle souvent en référence ici d'ailleurs ? )

Merci beaucoup de vos réponses, nous sommes très impatients d'avoir ce premier rdv, si les services et le suivi proposés pouvaient être bénéfiques à mon homme, quel soulagement ce serait ! un centre sur place...

Message Publié : Ven Juin 22, 2012 20:49
par Rafale
-

Message Publié : Ven Juin 22, 2012 22:33
par poupie85
Merci Rafale ;)

Je me documente un peu avec ce que je trouve sur le net concernant les CRA. Je ne trouve pas leurs sites très bien faits, c'est assez hermétique, on ne comprend pas toujours ce que sera le suivi etc..

Mon homme a très envie d'un diagnostic en bonne et due forme, le précédent a avorté du fait de sa "fuite". Il n'a qu'une réponse orale, aucune attestation. Il est très important pour lui d'en finir avec ce "doute", de mettre des mots sur choses, et de se faire aider.

Message Publié : Mer Juin 27, 2012 15:59
par poupie85
Rendez-vous est pris pour le 9 juillet ;)

Celle qui va nous recevoir est une psychologue spécialisée dans l'autisme et l'Asperger. Je l'ai eu au téléphone, elle a l'air très gentille.

Ah oui, JE l'ai eu au téléphone, parce que Dire-un-mot ne voulait pas appeler ^^
Du coup à un moment elle me dit :

Elle - Mais heu, Mademoiselle, vous venez bien pour M. X.. il est au courant de votre démarche ?
Moi - Bien sûr !
Elle - et heu, il est d'accord ?
Moi - Oui, ne vous en faites pas ! il est juste derrière moi, c'est qu'il n'a pas voulu téléphoner lui-même.
Elle - ( rigole ) ah oui ! c'est classique, ça.

Message Publié : Mer Juin 27, 2012 16:17
par Rafale
-

Message Publié : Mer Juin 27, 2012 16:26
par poupie85
Rafale a écrit :Perso je suis freiné, parce qu'on demande d'interviewer les parents, j'ai pas envie de les impliquer...


Je savais pas :?

Rafale a écrit :poupie, ne refais pas la même ce 9 juillet, amène bien Dire-un-mot! :lol:


Par la peau des fesses s'il le faut :D

Message Publié : Ven Juin 29, 2012 22:25
par luciol
poupie85 a écrit :Elle - Mais heu, Mademoiselle, vous venez bien pour M. X.. il est au courant de votre démarche ?
Moi - Bien sûr !
Elle - et heu, il est d'accord ?
Moi - Oui, ne vous en faites pas ! il est juste derrière moi, c'est qu'il n'a pas voulu téléphoner lui-même.
Elle - ( rigole ) ah oui ! c'est classique, ça.


:lol: Y'a pas de doute, c'est un vrai Aspi. :wink:

Pour revneir au sujet, moi j'ai été très satisfait de mes RDV au CRA (mais ce n'est pas celui de Colmar) et c'est le C.R.A qui a fait le diagnostic officiel pour ma part. J'ai été bien reçu du début à la fin.

Moi ils n'ont pas demandé à interviewer mes parents sachant qu'on était plus trop en lien mais apparemment ça les aide beaucoup de discuter avec les parents.

Message Publié : Sam Juin 30, 2012 11:12
par luciol
n0x a écrit :
luciol a écrit :apparemment ça les aide beaucoup de discuter avec les parents

Comment ?


Ce que je voulais dire c'est que pour faciliter leur diagnostic, les personnes du C.R.A apprécient d'avoir un entretien avec les parents afin d'avoir un oeil extérieur sur l'enfance de l'Aspi supposé.

Message Publié : Sam Juin 30, 2012 13:43
par mashka
oui mais apparemment ce n'est pas obligatoire, puisque moi ma mère n'a jamais eu à venir au CRA qui m'a diagnostiqué .

Message Publié : Sam Juin 30, 2012 14:18
par luciol
mashka a écrit :oui mais apparemment ce n'est pas obligatoire, puisque moi ma mère n'a jamais eu à venir au CRA qui m'a diagnostiqué .


Oui tout à fait, c'est pour ça que je dis que les personnels des CRA PREFERENT pouvoir interviewer les parents, car ça les aide largement. Mais je connais plusieurs cas où ils n'ont pas pû interviewer les parents et ça n'a bien sûr pas empêché de poser un diagnostic.

Message Publié : Sam Juin 30, 2012 21:10
par Rafale
-

Message Publié : Dim Juil 01, 2012 10:19
par luciol
Rafale a écrit :Je confirme, j'ai demandé, ça n'empêche pas le diagnostic finalement.
Faut amener le carnet de santé si possible.


C'est ce qu'on m'avait demandé aussi. :wink:

Message Publié : Dim Juil 01, 2012 22:24
par Rafale
-

Message Publié : Lun Juil 09, 2012 16:41
par poupie85
Bon, on ressort du CRA : ça s'est très bien passé.

Dire-un-mot était très stressé, de son propre avis il a eu énormément de mal à parler, la psy lui posait une question toute simple et lui partait dans un marasme d'explications qui n'avait plus rien à voir avec la question posée, pour au final me demander " pourquoi je dis ça ? "

La psy était très gentille. Elle a posé beaucoup de questions assez pointues - on voit qu'elle connaît le sujet au moins - et lui a fait faire un test assez long.
Pendant ce temps elle et moi avons discuté dans une autre pièce, de la vie de couple, de famille etc.

Etant donné que c'est la période de vacances, le psychiatre devant qui Dire-un-mot doit passer ( 2h ) n'était pas là, elle nous contactera ultérieurement pour ce Rdv.

Quoiqu'il en soit, le diagnostic - qui est soumis à leur appréciation après l'entretien de dépistage qu'il a passé - est lancé.
Si elle n'avait pas été convaincue, elle aurait arrêté là toute démarche.

Dire-un-mot va donc passer son diagnostic dans les prochains mois, entretiens filmés, tests de 5h etc..
Il n'y a que le test de psychomotricité, qui apparemment ne fait plus partie du processus à présent, qu'il ne passera pas.
Ah oui, il faudra que sa mère soit là pour parler de sa petite enfance.

Il a dû remplir un 2ème test à la maison ( parce que c'était long ) sur le syndrome 90R, "fatigue chronique". Le trop-plein d'anxiété et d'angoisse, et la mauvaise gestion cérébrale, sont des déclencheurs typiques de ça, et peuvent être traités. Il a répondu oui à toutes les questions quasiment, tout correspond.

Il est donc dans une grande souffrance puisqu'il n'a jamais eu aucune prise en charge, ni aucun traitement médical, ni aucun régime spécial. Selon la psy, il n'est pas trop tard et tout peut encore être grandement amélioré.

Il est ressorti exténué de ce Rdv, mais heureux de mettre un mot sur tous ses troubles.

Il se pose beaucoup de questions, semble réaliser beaucoup de choses, et me parle de faire bénévole pour les petits enfants autistes.

Seul bémol : apparemment le temps d'attente avant le diagnostic.. elle nous a parlé d'une moyenne de 10 mois :(

Message Publié : Lun Juil 09, 2012 17:14
par Rafale
-

Message Publié : Lun Juil 09, 2012 17:17
par Tii
Oui, le diagnostic est très long. C'est un GRAND point négatif sur le diagnostic de l'autisme en France. Ce qui est sûr, c'est que diagnostiquer aide grandement.
Les tests sont effectivement fatigants, à mon souvenir.

Question : sa peur du téléphone elle est régulière?

Message Publié : Lun Juil 09, 2012 18:43
par poupie85
Rafale a écrit :Celui de rhône alpes, un interlocuteur me dit que les premiers dossiers ont été déposés en 2008, et le centre vient tout juste d'ouvrir pour commencer à les "absorber"...


:shock: :shock:


Rafale a écrit :Allez, c'est vraiment bien que Dire-un-mot commence à faire connaissance intime avec son (éventuel, respectons le diagnostic) syndrome d'asperger.
Avec un peu de chance, le cra pourrait vous orienter sur un psy formé, en attendant (je n'ose dire, pour passer le temps) ?


Il est question qu'il voie un des psychiatres de leur équipe oui, mais tout me paraît prendre du temps. Je n'imaginais pas, vraiment, qu'il y ait une telle pénurie de moyens.
Elle nous a parlé rapidement de réunions collectives, d'une psy dans le département voisin qui organise de petites entrevues entre 3/4 Asperger.
Ca n'avait pas l'air de l'emballer ( je comprends.. )

Sinon pour moi ( conjoint ), rien à part l'accès à leur centre de documentation, fonctionnant comme une bibliothèque.
J'espère qu'ils auront d'autres ouvrages à proposer que ceux que j'ai déjà dévoré :P

Message Publié : Lun Juil 09, 2012 18:45
par poupie85
Tii a écrit :
Question : sa peur du téléphone elle est régulière?


Il déteste ça, il me refile le bébé dès que possible.
Comme dit, il n'y a qu'avec sa famille proche ( mère, soeur ) et son meilleur pote qu'il soit à l'aise.
Sinon, il n'aime vraiment pas ça, surtout tout ce qui est administratif.

Là encore je viens d'insister lourdement pour qu'il rappelle son médecin pour des résultats d'analyse. Il essaie de passer au travers mais je tiens bon ( et là, il est en ligne, hahaaaaaaa ) :twisted:

Message Publié : Lun Juil 09, 2012 20:15
par Tii
Tu nous tiens au courant, hein?

Par le bébé, tu veux dire le téléphone??????