Ocytocine

Info sur les médicaments et informations sur Teach ABA etc

Re: Ocytocine

Message par thevenet-jean » Lun Déc 21, 2015 13:49

chez l'artiste c'est pas étonnant aussi puisque la compulsion artistique est due à un manque de lien chronique avec les humains qui provoque un lien avec l'inspiration.
L'artiste craint d'être social et comblé: sans son manque affectif, il devient moins inspiré, moins original, et perd son identité construite.

pour augmenter le taux d'ocytocine il suffirait de s'étreindre, se serrer fortement en se prenant dans les bras.
Se faire serrer fort fonctionne encore plus car ça remet en action des circuits nerveux hérités de la naissances qui stimulent la production d’ocytocine en cas de compression du corps.
l'ocytocine sert à mieux s'adapter à des changements de situation, surtout le changement de mode de vie qui survient lors de la naissance. d'autre changements de mode de vie surviennent en cas d'attachement affectif à une personne (câlins, étreintes), et de toute histoire d'Amour.
L'ocytocine réduit le stress des changements, augmente la sensation de complicité avec l'autre (augmente l'aptitude au lien social), augmente la plasticité du cerveau: la capacité à oublier des conditionnements pour pouvoir en acquérir. L'ocytocine sert à recâbler son cerveau, à le changer.

si on croit qu'on est ses pensées, l'expérience est terrifiante par ce que les émotions participent et paraissent troubler son discernement et la pensée rationelle. Pour accepter cela il faut faire l'expérience d'un SOI qui est plus profond, plus essentiel que ses pensées...
Les personnes qui croient être leur pensées, ont une peur que les émotions affective détruisent leur intégrité de pensée (comme un ordinateur "a peur" qu'on modifie le noyau du système), et aussi que le lien social perturbent leur pensées (comme un ordinateur a "peur" d'être hacké): c'est un motif important de peur de se prendre dans les bras, peur de s'attacher et d'aimer, peur du contact et des câlins qui fait se construire, plus encore que la moyenne des gens, un fire-wall anti amitié, qui évite tout contexte menant à faire de l'ocytocine.

car l'amitié est un lien à l'Autre et un partage de son émotionel, de son affectif, et sans ocytocine (est ce une cause ou une conséquence) il y a un blocage communicationnel sur le plan affectif (pas d'ocytocine à cause de ça, ou blocage à cause du manque d'ocytocine?), donc pas de partage émotif, pas de réel attachement et pas de partage intime.
Sans cette "fonction", on se retrouve donc SEUL au monde, et on naît SEUL (pas accompagné), en cas de définit d'ocytocine (ou en cas de stress qui empêche de vivre, de partager sa naissance donc déficit d'ocytocine).
Cela aggrave le traumatisme de naissance: l'autiste se sent pas né, pas incarné, et "à coté de la vie" ce qui se traduit par une maladresse physique importante, la difficulté de danser... etc..
Avatar de l’utilisateur
thevenet-jean
Passionné
 
Message(s) : 1321
Inscription : Lun Avr 07, 2014 8:42
Localisation : CILAOS 97413 Réunion

Re: Ocytocine

Message par Storm » Lun Déc 21, 2015 14:10

Satané saisie automatique de mon smartphone qui sélectionne un mot ressemblant qui ne veut rien dire. :twisted:

Autistes je voulais dire bien évidemment. :roll:

Nouvelle page , je reposte le lien ici => http://www.pourlascience.fr/ewb_pages/a ... -36181.php

Sinon je comprend ce que tu dis Jean , moi je me sens raté de la vie mais c'est mieux que rien j'ai des ami(e)s superbes (dont une!!!) qui me font tenir le coup mais c'est pas assez car je les vois très peu , distance oblige. :(
29 ans , Aspi.
Avatar de l’utilisateur
Storm
Passionné
 
Message(s) : 10345
Inscription : Mar Fév 07, 2006 20:38
Localisation : T-&-G ... et aussi dans mon monde ...

Re: Ocytocine

Message par aby » Lun Déc 21, 2015 15:40

Certains autistes sont artistes tout comme certains artistes sont autistes. :wink:


thevenet-jean a écrit :pour augmenter le taux d'ocytocine il suffirait de s'étreindre, se serrer fortement en se prenant dans les bras.


Dans ce cas, le taux d'ocytocine de mon fils ne doit pas être trop mauvais puisque depuis tout petit, il est très demandeur de gros câlins et on s'en fait naturellement plusieurs fois par jour.
" Etre différent, c'est normal ! "

Maman de Tom - 10 ans - diagnostiqué autiste de haut niveau "léger" en janvier 2016
aby
Passionné
 
Message(s) : 2320
Inscription : Mer Jan 07, 2015 1:17
Localisation : Pays de la Loire

Re: Ocytocine

Message par aby » Lun Déc 21, 2015 15:43

supprimé, envoyé 2 fois.
" Etre différent, c'est normal ! "

Maman de Tom - 10 ans - diagnostiqué autiste de haut niveau "léger" en janvier 2016
aby
Passionné
 
Message(s) : 2320
Inscription : Mer Jan 07, 2015 1:17
Localisation : Pays de la Loire

Re: Ocytocine

Message par Storm » Lun Déc 21, 2015 15:56

aby a écrit :
thevenet-jean a écrit :pour augmenter le taux d'ocytocine il suffirait de s'étreindre, se serrer fortement en se prenant dans les bras.


Dans ce cas, le taux d'ocytocine de mon fils ne doit pas être trop mauvais puisque depuis tout petit, il est très demandeur de gros câlins et on s'en fait naturellement plusieurs fois par jour.

Quelle chance il a ! Moi je sais à peine ce que c'est un câlin , j'en ai jamais. :cry: Et j'en demanderais autant que ton fils te le demande. :roll:
29 ans , Aspi.
Avatar de l’utilisateur
Storm
Passionné
 
Message(s) : 10345
Inscription : Mar Fév 07, 2006 20:38
Localisation : T-&-G ... et aussi dans mon monde ...

Re: Ocytocine

Message par aby » Lun Déc 21, 2015 17:09

Storm a écrit :Quelle chance il a ! Moi je sais à peine ce que c'est un câlin , j'en ai jamais. :roll:


Je pense en effet qu'il a de la chance d'avoir des parents aimants et attentifs.
ça me rend triste de constater que beaucoup de parents ne "savent" pas aimer leur enfant. :(
" Etre différent, c'est normal ! "

Maman de Tom - 10 ans - diagnostiqué autiste de haut niveau "léger" en janvier 2016
aby
Passionné
 
Message(s) : 2320
Inscription : Mer Jan 07, 2015 1:17
Localisation : Pays de la Loire

Re: Ocytocine

Message par Storm » Lun Déc 21, 2015 17:11

C'est clair , et moi c'est comme ça depuis l'âge de 12 ans au moins. :(
29 ans , Aspi.
Avatar de l’utilisateur
Storm
Passionné
 
Message(s) : 10345
Inscription : Mar Fév 07, 2006 20:38
Localisation : T-&-G ... et aussi dans mon monde ...

Re: Ocytocine

Message par aby » Mar Déc 22, 2015 3:06

Storm a écrit :C'est clair , et moi c'est comme ça depuis l'âge de 12 ans au moins. :(


Pourquoi c'est comme çà depuis tes 12 ans si je ne suis pas indiscrète ? C'est l'âge que tu avais quand tes parents se sont séparés ?
" Etre différent, c'est normal ! "

Maman de Tom - 10 ans - diagnostiqué autiste de haut niveau "léger" en janvier 2016
aby
Passionné
 
Message(s) : 2320
Inscription : Mer Jan 07, 2015 1:17
Localisation : Pays de la Loire

Re: Ocytocine

Message par thevenet-jean » Mar Déc 22, 2015 8:08

aby a écrit :
Storm a écrit :Quelle chance il a ! Moi je sais à peine ce que c'est un câlin , j'en ai jamais. :roll:


Je pense en effet qu'il a de la chance d'avoir des parents aimants et attentifs.
ça me rend triste de constater que beaucoup de parents ne "savent" pas aimer leur enfant. :(


Cela rend heureux ceux qui attendent une croissance économique d'un pays puisque la frustration de sensualité-jouissance-affective se reporte soit en sexualité... soit en subblimation/contrôle de cette sexualité qui est alors plus ou moins satisfaite: l'addiction à un combat ou à une drogue qui motive toute forme de sur-consommation, toute forme de conquête guerrière: ça entretient la combativité et le besoin de compenser par l'achat de choses futiles.

C'est pour cela que les agences de placement de produit passent au crible les films pour associer le rapprochement affectif à une issue sexuelle.. comme cela le canal affectif "d'amour d'amitié", d'amour fraternel est bloqué, et la frustration maximale, ça dope l'économie, globalement d'un facteur 5.

Heureusement, il m'a été donné dans la vie l'énorme chance de visionner un film tibétain pour les tibétain (et non un film tibétain pour les occidentaux ou encore un film occidental pour ceux qui rèvent de tibet) qui échappe à cette règle du cinéma occidental. On se masse sans arrêt, on associe systématiquement un souhaits au toucher, au massage des bébé, il y a une profonde communion qui inclut le partage corporel, et adultes et amis on se prend dans les bras pour parler, cousins éloigné ou amis on se prend dans les bras pour s'endormir, et pour pour devenir fort et apte à grandir encore résoudre des problème..

J'ai su alors que c'était normal de vivre ça et d'avoir naturellement besoin de ça et d'où vient la folie occidentale.
Avatar de l’utilisateur
thevenet-jean
Passionné
 
Message(s) : 1321
Inscription : Lun Avr 07, 2014 8:42
Localisation : CILAOS 97413 Réunion

Re: Ocytocine

Message par Storm » Mar Déc 22, 2015 9:16

aby a écrit :
Storm a écrit :C'est clair , et moi c'est comme ça depuis l'âge de 12 ans au moins. :(


Pourquoi c'est comme çà depuis tes 12 ans si je ne suis pas indiscrète ? C'est l'âge que tu avais quand tes parents se sont séparés ?

C'est quand j'effectuais mon séjour climatique pendant 3 ans à Font-Romeu , loin de tout le monde. :( J'ai subitement souffert du jour au lendemain du manque de câlins de mes parents lorsque je suis arrivé dans un établissement de vie collective. Pfff tant que j-y repense ca me chagrine... :cry: À mon retour tu connais la suite : Dégradation de la relation etc ... bref ce n'etait plus pareil une fois revenu ...j'y reviens pas dessus... :roll:
29 ans , Aspi.
Avatar de l’utilisateur
Storm
Passionné
 
Message(s) : 10345
Inscription : Mar Fév 07, 2006 20:38
Localisation : T-&-G ... et aussi dans mon monde ...

Re: Ocytocine

Message par thevenet-jean » Mar Déc 22, 2015 14:47

peut être aussi que l'attente de ton séjour "climatique" était de résoudre un asthme, alors que l'asthme est aussi et surtout une expression de séparation affective.
Au retour ça été une séparation encore plus complète, 3 ans de plus, plus grand "un jeune homme"...
Si c'est cela, logiquement, l'asthme et l'excéma ont du s'aggraver... à 12 ans

asthme et excéma signifie "séparation"

quand il y a une séparation c'est de l'asthme ou exéma, et double séparation: du psoriasis

à 9 ans: Les câlins d'enfant était alors déjà si innocents, ou déjà avec une "retenue" de toi, ou des parents (peur que ce soit sale, sexuel, incestueux, honteux, "devenir un homo"?)


A tu remarqué des périodes d'asthme qui alternent avec des périodes moins asthme et plus d’exéma?

Y a t-il de cela?

si c'est cela pour guérir ton asthme tu devrais revenir un maximum là dessus, tenter de revivifier ces souvenirs tristes et pénibles, si possibles en écoutant les musiques que tu aimait à l'époque, faire remonter une authentique envie de pleurer.
ce processus est l'inverse de la somatisation et devrait apporter un début de guérison: pour sortir de là il faut arrêter de masquer une dépression endogène (corrigée par des antidépresseurs ou somatisée)
Attention: les anti dépresseur et anxiolytiques empêchent les deux émotions-guides: le chagrin à ressentir à fond, et l'angoisse vers laquelle il faut aller, pour en explorer l'origine.
Attention bis: ces médicaments qui empêchent le processus d'inversion de la somatisation (en corrigeant les émotions et en empêchant de ressentir) doivent être arrêtés progressivement

Pour guérir de la solitude il faudrait une fois la dépression réactualisée, plonger dedans un maximum pour avoir fortement envie de pleurer (permet d'initier une catharsis) et partager ensuite ses pleurs avec un "parent", et ami en même temps
et lâcher tes pleurs "de toute une vie" en les partageant dans les bras (contact physique) de cet ami.. car l'asthme et l'excéma traduise une séparation physique.

ATTENTION, pas d'ambiguïtée sexuelle... la moindre faille de ce coté là, la simple possibilité que cet homme ou femme puisse être un partenaire sexuelle bloque tout car c'est précisément le fait de le ressentir comme un frère "de la même famille", comme soi, comme un parent qui compte.
ça ne marche pas avec des membres de sa famille, à moins que le problème de blocage familial a sauté (rare, demander ce qui a été refusé par la famille ne fait que répéter le problème en pire): il faut réparer le manque avec un membre extra-familial (hors du problème familial) qui est ressenti comme familial..

peut être important aussi; une femme comme un homme est identifié ("fait corps") au ressenti de SA MÈRE avec qui il ou elle faisait UN.

à cette époque de faire UN, les principaux ressentis inconscients de la mère ont été partagé par son fils par exemple.
Souvent: la mère attendaient d'être aimée, et protégée par son homme, au lieu d'être un simple "objet sexuel" (femme un peu "violée" en fait)

Le fils, pour réparer cela, devra expérimenter une expérience corrective avec UN HOMME dans la position émotive et affective d'une femme (le ressenti de sa maman vis à vis de son mari)... mais sur un plan charnel-affectif.

Pour les femmes c'est facile (c'est normal qu'elle aillent vers un homme)... mais, c'est en réalité c'est alors un enfant qui se fait violer car ça passe en homme-femme sexuel
pour les hommes, c'est plus difficile: se ressentir "femme" et aller vers un homme est en effet confondu... avec l'homosexualité! souvent c'est encore un enfant qui se fait violer... par un "pédéraste" même si c'est extérieurement deux hommes adultes "qui baisent"...

voilà pourquoi il faut se protéger, absolument, de la sexualité tout en s'autorisant un rapport charnel et affectif, sensuel même (massage, étreintes) pour lâcher ses pleurs d'enfant dans les bras d'un père... dans l'idéal le CURÉ (qui incarne Dieu, le Père en personne) si celui là est un assez bon confident et est capable de consoler en prenant dans ses bras...
Avatar de l’utilisateur
thevenet-jean
Passionné
 
Message(s) : 1321
Inscription : Lun Avr 07, 2014 8:42
Localisation : CILAOS 97413 Réunion

Re: Ocytocine

Message par Storm » Mar Déc 22, 2015 15:43

Tu as pas tort ...:roll:

L'asthme est guéri oui grâce au séjour climatique , par contre l'eczema s'est sacrément aggravé à cause notamment de ces 10 ans d'enfer en tous genre (manque d'affection , solitude , incomprension de la part de l'HDJ , voisins pénibles et j'en passe...)
29 ans , Aspi.
Avatar de l’utilisateur
Storm
Passionné
 
Message(s) : 10345
Inscription : Mar Fév 07, 2006 20:38
Localisation : T-&-G ... et aussi dans mon monde ...

Re: Ocytocine

Message par thevenet-jean » Mar Déc 22, 2015 16:30

si la séparation psychologique demeure: si l'asthme guéri, l'exéma augmente, si l'exéma guérit, l'asthme augmente: c'est qu'une "bascule" de la même somatisation de la séparation interne SOI/MOI transposée dans la séparation par l'interface peau/muqueuse "intérieur (soi), extérieur (le monde)".

logiquement, et pendant son séjour ou à ton retour climatique pour guérir l'asthme... l'exéma a du s'aggraver quand l'asthme a guéri.
ce n'est donc pas une guérison mais "un déplacement".
EN CHINOIS c'est le corps qui tente de faire de la peau "une armure" de "métal" pour se "séparer" de la "tristesse du poumon". Et cette armure est faite de pleurs retenus.
Ce blocage provoque aussi un épaississement global de tout l'épiderme (être bouffis, jusqu'au poignets, les doigts sont épais (le physique de shrek).
remarque: Shrek ne se donne pas le droit de pleurer, il verse juste une seule larme qui séduit l'âne à l'épisode 4

si on continue à s'enferrer dans cette armure, l'excéma devenu épaississement peut encore basculer vers une spondylarthrite ankylosante (devenir rigide, peu mobile: armure rouillée)
Si tu parviens à faire ces pleurs, tu deviendra mieux coordonné physiquement en débloquant la "conscience corporelle", plus souple et mobile et plus apte au sport.
Avatar de l’utilisateur
thevenet-jean
Passionné
 
Message(s) : 1321
Inscription : Lun Avr 07, 2014 8:42
Localisation : CILAOS 97413 Réunion

Re: Ocytocine

Message par Kodakrome » Mer Mai 24, 2017 19:13

Je trouve ce topic très intéressant après être moi même tombé sur des articles évoquant l'intérêt d'un traitement à base d'ocytocine pour les autistes.

Il me semble que lorsqu'on tombe amoureux on stimule aussi la production d'ocytocine qui est l'hormone de l'attachement, non? Qqchose du genre.

Par mon expérience personnelle, grâce à certaines filles avec qui j'ai été très proche, j'ai constaté que suite à ces expériences sentimentales je me suis ouvert, je suis devenu bien plus tolérant, et je comprends bien mieux certains codes sociaux, malgré un certain déséquilibre persistant.

Et si la solution était l'amour?
Kodakrome
Nouveau
 
Message(s) : 21
Inscription : Mer Mai 24, 2017 19:00

Re: Ocytocine

Message par CélineG » Sam Juin 10, 2017 18:03

On peut aussi augmenter son taux d'ocytocine naturellement en faisant certaines activités:

http://etats-d-esprit.com/bien-etre/com ... n-etre/226


Céline
CélineG
Passionné
 
Message(s) : 425
Inscription : Ven Juil 20, 2012 19:10
Localisation : languedoc roussillon

Re: Ocytocine

Message par CélineG » Sam Juin 10, 2017 18:53

Personnellement je ne pense pas que toutes les filles soient comme ça. Il existe aussi des filles bien. Tu n'as peut-être pas encore rencontré celle qui te convient.
Tu es surement tombé que sur des filles qui n'étaient pas sympas avec toi. Je pense que pour trouver des gens bien, il faut aller dans des lieux culturels comme des bibliothèques; des expositions; aller dans des associations culturelles ou sportives ou visiter des musées.

Céline
CélineG
Passionné
 
Message(s) : 425
Inscription : Ven Juil 20, 2012 19:10
Localisation : languedoc roussillon

Re: Ocytocine

Message par CélineG » Sam Juin 10, 2017 19:10

Tu peux peut être y faire des rencontres intéressantes.
CélineG
Passionné
 
Message(s) : 425
Inscription : Ven Juil 20, 2012 19:10
Localisation : languedoc roussillon

Précédent

Retour vers Asperger Médicaments et Suivi

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité