Je ne sais pas reconnaitre l'humour du sérieux chez un NT

Pour permettre aux membres d'échanger des idées ou procédures sur le théme de la communication.

Je ne sais pas reconnaitre l'humour du sérieux chez un NT

Message par CélineG » Ven Déc 28, 2012 17:58

Bonjour,

Je ne sais pas si c'est normal mais lorsque les gens non autistes font de l'humour, je n'arrive pas à le voir car je prends tout ce qu'on me dit au sérieux. C'est pénible d'avoir ça car du coup il m'arrive très souvent de prendre ce qu'on me dit pour des reproches comme si tout ce que je faisais était à remettre en question. Celà finit par faire que je suis obligée de redemander à la personne qui m'a parlée ce qu'elle a voulu dire et ça m'angoisse et ça gêne mon interlocuteur lorsque je fais ça qui croit bien faire en rigolant avec moi mais finalement c'est pire car çà me met sur les nerfs car je prends ce qu'il me dit au pied de la lettre.

Si j'avais un décodeur pour savoir faire la différence entre l'humour et le sérieux ce serait cool et ça m'enlèverai un paquet d'angoisses car je le vis mal.

Avez-vous ce genre de problèmes vous aussi de ne pas faire la différence entre le sérieux et l'humour? Ou alors il faut que je consulte pour ça.

Merci pour vos réponses.

Céline
CélineG
Passionné
 
Message(s) : 425
Inscription : Ven Juil 20, 2012 19:10
Localisation : languedoc roussillon

Message par Rem82 » Ven Déc 28, 2012 20:09

Il vient de m'arriver un truc du genre avec un ami NT à l'instant sur mon FB et ça me fait direct penser à ce sujet récemment crée ici , je fais un copier coller de la discussion :

Mon statut : Oh yaehhhhhh reçu là ce soir une réponse de la part de mon idole Dédé (Delphine Wespiser Miss France 2012) !!!! :D Trop cool elle est géniale cette Miss !!!!! ♥

Une amie NT que j'appelerai Mme A : mais enfin, Remy, que se passe t'il entre Delphine et toi ????

Moi je balance : J'ai pas compris ? Elle vient de répondre à mon courrier que je lui ai envoyé quelques jours après l'avoir rencontré en Octobre dernier tout simplement !

Et moi je me suis fait avoir :twisted: , Mme A répond : je taquinais juste...j'espère que tu l'as pris comme ça !!

Moi je dis ce que je ressens avec un peu d'humour : Ben pas vraiment ... Ahhhh dur dur d'être Aspie heing ?

Mme A : Pfff......j'dirai plus rien

Et j'ai décidé de ne pas faire suite et la discussion s'arrête là ! :!: :wink:

Mais quand cette "Mme A" me disait qu'est ce qu'il se passait entre Delphine et moi je croyais qu'elle pensait qu'on était amoureux tous les deux (Et bien sûr que non , moi je l'aime mais en tant que fan car il faut savoir qu'elle à personnellement un copain et je tiens a respecter leur couple et c'est une évidence ! :!:) j'ai répondu à "Mme A" qu'en tant que fan j'ai reçu une réponse de la part de mon idole Delphine , tout simplement , et il est normal que j'exprime ma joie !!!! Bref j'ai rabaché ce que j'ai écrit sur mon statut !!!! :!: Bon bref ça m'a perturbé l'espace de quelques instants avant qu'elle m'annonce que c'était une taquinerie !!!! :roll:

Et comme toi CélineG , ceci m'arrive assez fréquemment ... :roll: alors defois je détecte l'humour neurotypique assez vite et parfois non comme cette fois-ci !
Rem82
 

Message par profil supprimé » Sam Déc 29, 2012 16:57

Oui cela m'arrive quand "l'humour" n'est pas drôle ou hors contexte... des fois si un "NT" est sérieux ça peut me faire rire ou peur car leurs sérieux peut être souvent ridicule ou effrayant :D
profil supprimé
 

Message par profil supprimé » Sam Déc 29, 2012 22:27

Rem82 a écrit :Il vient de m'arriver un truc du genre avec un ami NT à l'instant sur mon FB et ça me fait direct penser à ce sujet récemment crée ici , je fais un copier coller de la discussion :

Une amie NT que j'appelerai Mme A : mais enfin, Remy, que se passe t'il entre Delphine et toi ????


Et moi je me suis fait avoir :twisted: , Mme A répond : je taquinais juste...j'espère que tu l'as pris comme ça !!

[
Mais quand cette "Mme A" me disait qu'est ce qu'il se passait entre Delphine et moi je croyais qu'elle pensait qu'on était amoureux tous les deux (Et bien sûr que non , moi je l'aime mais en tant que fan car il faut savoir qu'elle à personnellement un copain et je tiens a respecter leur couple et c'est une évidence ! :!:)



Euh j'aurais compris exactement la même chose... Pour certaines personnes j'arrive à cerner facilement l'ironie car le ton de la voix change et ça me met en garde. Pour d'autres pas du tout et ça peut aller jusqu'à la dispute ou au fait de vexer la personne.
Par exemple :

" Ne t'en fais pas je ne vais pas avaler toute la boîte d'aspirine"
Et moi de répondre naturellement : "je te fais confiance tu connais les doses maximales à toi de voir"
Ce qui m'obtiens un "mais tu comprends vraiment pas l'humour, c'est pas la première fois, tu me prends pour un débile tu crois vraiment que je vais avaler la boîte entière etc...."

Je sais pas si c'est pareil ou si c'est juste que je suis c... de penser que la personne peut avaler toute la boîte puisqu'elle le dit


Pour les critiques comme Céline c'est pire du moment que c'est négatif je ne différencie rien. Le seul problème c'est que je m'adapte à la façon de la personne de le dire, elle sourit je sourit elle est sérieuse je souris pas mais au fond je prend quand même ça toujours au sérieux car je pense que même si c'est de l'humour ça a soit toujours un fond de vérité soit est l'opposé complet et dans ce cas je m'en aperçois heureusement
profil supprimé
 

Message par CélineG » Dim Déc 30, 2012 19:24

Rem82 a écrit :Il vient de m'arriver un truc du genre avec un ami NT à l'instant sur mon FB et ça me fait direct penser à ce sujet récemment crée ici , je fais un copier coller de la discussion :

Mon statut : Oh yaehhhhhh reçu là ce soir une réponse de la part de mon idole Dédé (Delphine Wespiser Miss France 2012) !!!! :D Trop cool elle est géniale cette Miss !!!!! ♥

Une amie NT que j'appelerai Mme A : mais enfin, Remy, que se passe t'il entre Delphine et toi ????

Moi je balance : J'ai pas compris ? Elle vient de répondre à mon courrier que je lui ai envoyé quelques jours après l'avoir rencontré en Octobre dernier tout simplement !

Et moi je me suis fait avoir :twisted: , Mme A répond : je taquinais juste...j'espère que tu l'as pris comme ça !!

Moi je dis ce que je ressens avec un peu d'humour : Ben pas vraiment ... Ahhhh dur dur d'être Aspie heing ?

Mme A : Pfff......j'dirai plus rien

Et j'ai décidé de ne pas faire suite et la discussion s'arrête là ! :!: :wink:

Mais quand cette "Mme A" me disait qu'est ce qu'il se passait entre Delphine et moi je croyais qu'elle pensait qu'on était amoureux tous les deux (Et bien sûr que non , moi je l'aime mais en tant que fan car il faut savoir qu'elle à personnellement un copain et je tiens a respecter leur couple et c'est une évidence ! :!:) j'ai répondu à "Mme A" qu'en tant que fan j'ai reçu une réponse de la part de mon idole Delphine , tout simplement , et il est normal que j'exprime ma joie !!!! Bref j'ai rabaché ce que j'ai écrit sur mon statut !!!! :!: Bon bref ça m'a perturbé l'espace de quelques instants avant qu'elle m'annonce que c'était une taquinerie !!!! :roll:

Et comme toi CélineG , ceci m'arrive assez fréquemment ... :roll: alors defois je détecte l'humour neurotypique assez vite et parfois non comme cette fois-ci !


J'ai remarqué que souvent les NT croient que dès qu'on s'intéresse au sexe opposé qu'on veut tout de suite sortir avec. Ils ont du mal à envisager qu'on puisse parler d'être ami avec quelqu'un qui n'est pas de notre sexe. On dirait qu'ils fonctionnent avec des clichés.

Céline
CélineG
Passionné
 
Message(s) : 425
Inscription : Ven Juil 20, 2012 19:10
Localisation : languedoc roussillon

Message par CélineG » Dim Déc 30, 2012 19:29

Mynohtna a écrit :Oui cela m'arrive quand "l'humour" n'est pas drôle ou hors contexte... des fois si un "NT" est sérieux ça peut me faire rire ou peur car leurs sérieux peut être souvent ridicule ou effrayant :D


Idem pour moi, il m'arrive que les NT m'effrayent celà me fait comme si j'avais affaire à quelqu'un qui m'agressait en face de moi lorsqu'ils rient de moi (alors qu'ils étaient censés me lancer une bonne blague selon leur point de vue. :roll: )

En fait moi j'ai un problème c'est que je suis trop souvent seule et je ne trouve pas d'amis. Ou j'ai du mal à m'en faire par contre j'aime parler avec des gens qui ont des intêrets spéciaux :) Je ne suis pas très douée pour parler de la pluie et du beau temps et en contrepartie je suis pénible car j'adore parler de mes sujets favoris comme Jesse James et son gang ou la recherche dans l'autisme. Faut me supporter lol!

Céline
CélineG
Passionné
 
Message(s) : 425
Inscription : Ven Juil 20, 2012 19:10
Localisation : languedoc roussillon

Message par profil supprimé » Dim Déc 30, 2012 19:37

CélineG a écrit :On dirait qu'ils fonctionnent avec des clichés.


Je pense que c'est pas une impression.

CélineG a écrit :Je ne suis pas très douée pour parler de la pluie et du beau temps et en contrepartie je suis pénible car j'adore parler de mes sujets favoris comme Jesse James et son gang ou la recherche dans l'autisme. Faut me supporter lol!


Je ne sais pas quand je dois m’arrêter, je pourrais parler une éternité avec les personnes "que j'aime". Du coup j'essaie de pas commencer de parler... surtout que les temps de réponses peuvent être long par email par exemple donc là j'ai du mal à relativiser, mais bon là ça va mieux car j'attends plus trop de réponses en faite.

Où alors dans la vie on est très limité par le temps car les gens sont souvent pressés par leurs obligations... donc résumer "une éternité" en quelques minutes ça fait juste... :roll:

Par contre je comprends de mieux en mieux les ermites.
profil supprimé
 

Message par soulscryer » Mer Jan 23, 2013 17:23

margot346 a écrit :" Ne t'en fais pas je ne vais pas avaler toute la boîte d'aspirine"
Et moi de répondre naturellement : "je te fais confiance tu connais les doses maximales à toi de voir"
Ce qui m'obtiens un "mais tu comprends vraiment pas l'humour, c'est pas la première fois, tu me prends pour un débile tu crois vraiment que je vais avaler la boîte entière etc...." ».

Moi dans ta réponse, j'arriverai à reconnaitre une forme d'humour. D'ailleurs ça m'arrive de répondre comme ta réponse, en rigolant, mais on me comprend pas parce que je parais sérieux.

Ou alors quelqu'un parle d'un sujet sérieux, j'arrive facilement à faire l'analogie avec un autre sujet. Alors je répond en plaisantant, mais comme je parais sérieux, personne comprend ma plaisanterie.

C'est à force de voir que ya beaucoup de jeux de mots qui se font, principalement sur les allusions sexuelles, que finalement je me suis pris au jeu. Sauf que je ne me limite pas aux allusions sexuelles mais à des sujets aussi nombreux que variés.

n0x a écrit : Par exemple, hier j'ai renversé une bière. Lorsque je demande à la serveuse une autre bière, Fumigatus m'a demandé « tu es sûr ? ». Immédiatement, j'ai répondu « oui ». J'ai compris sa blague quelques secondes trop tard et j'ai encore le doute sur le sens de sa phrase.

Moi je comprend qu'il voulait insinuer en plaisantant. "Tu es sûr ? T'es pas trop soûl ?"
Mais même là j'ai du bien réfléchir, parce que la première chose qui m'est venu c'est "Tu es sûr que tu va pas la faire tomber à nouveau ?" Sans que cette idée d'alcoolémie ne me vienne à l'esprit.
Peu importe la raison : maladresse, alcoolémie, esprit ailleurs, je rigolerai, parce que c'est un type de plaisanterie dont j'ai l'habitude. Je comprend que le gars rigole, alors je rigole sans comprendre automatiquement ce qu'il voulait insinuer. Je le comprend plus tard après réflexion.
Mais bon des fois je me trompe, et le gars semble pas rigoler. Du coup il crois que je moque ou que je le prend de haut.

CélineG a écrit :J'ai remarqué que souvent les NT croient que dès qu'on s'intéresse au sexe opposé qu'on veut tout de suite sortir avec. Ils ont du mal à envisager qu'on puisse parler d'être ami avec quelqu'un qui n'est pas de notre sexe. On dirait qu'ils fonctionnent avec des clichés.

Pas forcément, il peuvent aussi nous charier la-dessus parce qu'il nous jalouse de discuter avec une personne du sexe opposé qui les intéresse.
On parle de plaisanterie agacante, sans méchanceté, mais pas si souvent que ça. Car ça peut être une excuse pour dissimuler un intérêt caché, par exemple alléger notre rancune parce que notre ego en a pris un coups, parce qu'on jalouse quelqu'un, etc...
Ca met la personne dans le doute, elle ne sais plus si on charrie gentiment ou pas, et même si elle a compris que c'est par méchanceté, l'entourage ne sen rend souvent pas compte, et voila vous avez compris la suite. On peut essayer de se défendre en ayant de la répartie et retourner la balle intelligemment tout en plaisantant, pour ne pas se laisser faire. Mais pour moi c'est un jeu de sado-mazochiste j'ai horreur de ça. A intelligence égale c'est le plus insensible des deux qui gagne toujours. Je vous laisse deviner le gagnant.

Encore une fois, c'est un travail sur notre ego qu'il faut faire afin que cela compense sur notre sensibilité.
soulscryer
 

Message par Kardrem » Jeu Jan 24, 2013 17:28

Tu peux faire comme si la totalité du comportement neurotypique était une blague et ne rien prendre au sérieux.


Pour avoir utilisé cette façon de voir les choses depuis un certain temps, je peux dire que c'est efficace. Ca évite beaucoup de malentendus et ça rend les échanges verbaux beaucoup plus faciles à gérer.

Le plus délicat restant peut-être de maintenir cette vision des choses active quotidiennement. Des fois j'oublie de le faire, le naturel reprend le dessus et les échanges redeviennent pénibles.
Avatar de l’utilisateur
Kardrem
Passionné
 
Message(s) : 226
Inscription : Ven Juil 13, 2012 14:19
Localisation : à l'autre bout du net

Re: Je ne sais pas reconnaitre l'humour du sérieux chez un N

Message par Chimere » Lun Fév 18, 2013 12:14

CélineG a écrit :J'ai remarqué que souvent les NT croient que dès qu'on s'intéresse au sexe opposé qu'on veut tout de suite sortir avec. Ils ont du mal à envisager qu'on puisse parler d'être ami avec quelqu'un qui n'est pas de notre sexe. On dirait qu'ils fonctionnent avec des clichés.
Céline


Bonjour,

le sexe opposé mais aussi le même sexe. Ils se font vite des idées, ils n'arrivent pas à comprendre que l'intérêt pour un autre être puisse être autre chose qu'amoureux... Comme si le "couple" était l'idéal à viser...
C'est épuisant.
Diagnostiquée Asperger.
Avatar de l’utilisateur
Chimere
Enthousiaste
 
Message(s) : 42
Inscription : Mar Fév 12, 2013 2:35

Re: Je ne sais pas reconnaitre l'humour du sérieux chez un N

Message par Manex » Lun Fév 18, 2013 12:54

J'ai mis pas mal de temps à comprendre cette humour chez un NT.
À se jour je sais si un NT est sérieux ou pas, je sais décrypter ce langage.

Je comprends que vous ayez beaucoup de mal à déchiffrer ce langage car il est très complexe pour un Aspie.
Je serrais pas trop l'expliquer par écris.
C'est un peu dommage je vous aurais bien aidé à ça.
Avatar de l’utilisateur
Manex
Passionné
 
Message(s) : 625
Inscription : Lun Mai 28, 2012 18:22
Localisation : Jatxou (15 Km au sud est de Bayonne)

Re:

Message par lliw » Mar Fév 19, 2013 11:24

CélineG a écrit :
En fait moi j'ai un problème c'est que je suis trop souvent seule et je ne trouve pas d'amis. Ou j'ai du mal à m'en faire par contre j'aime parler avec des gens qui ont des intêrets spéciaux :) Je ne suis pas très douée pour parler de la pluie et du beau temps et en contrepartie je suis pénible car j'adore parler de mes sujets favoris comme Jesse James et son gang ou la recherche dans l'autisme. Faut me supporter lol!

Céline


Je pense qu'on est quasiment tous dans ce cas ici sauf exceptions, "Jesse James et son gang" mis à part
Avatar de l’utilisateur
lliw
Passionné
 
Message(s) : 728
Inscription : Jeu Avr 12, 2012 17:34

Re: Je ne sais pas reconnaitre l'humour du sérieux chez un N

Message par fl1 » Mar Fév 19, 2013 16:20

Tiens c'est marrant cette façon de tout prendre à la légère pour se conditionner à ne pas prendre les choses de plein fouet, j'ai pas mal pratiqué aussi, en a résulté une réputation de je-m'en-foutiste total, ou nihiliste plutot, depuis que je suspecte le syndrome c'est devenu beaucoup moins naturel de le faire, en fait d'entrevoir tous ces mecanismes sous le jour du syndrome les rends tous moins naturel, du coup j'ai coupé les ponts avec tout ce (et ceux) que je connaissai(en)t, ce qui est mal, mais laisse le tremplin libre pour faire le deuil de tout ça et repartir sur une nouvelle vie plus serenne(sereine, seraine?), ce qui est bien
C'est votre logique qui est illogique, Mr Spock.

En recherche de diagnostique
Avatar de l’utilisateur
fl1
Passionné
 
Message(s) : 187
Inscription : Dim Jan 27, 2013 9:04
Localisation : Cyberespace

Re: Je ne sais pas reconnaitre l'humour du sérieux chez un N

Message par Faarce » Ven Fév 22, 2013 17:05

tient j'ai eu ce souci là il y a peu. Je devais aller demander du matériel au labo de chimie du lycée et je suis donc tomber sur le laborantin qui plaisante toujours (mais que je ne comprend pas) et il adore cet humour sérieux, il garde le même ton, il ne sourit même pas mais c'est censé être une blague. Comment voulez-vous que l'on puisse le comprendre dans ces conditions? Donc je demande gentiment mon matos en espérant qu'il ne lâche pas une de ces blagues et là il me sort:
-j'vous ais à l'oeil madmoizelle, faut faire attention hein! Parce que je vous connais hein. (1ere blague je crois puisqu'il ne sais meme pas qui je suis)
-heu oui oui, je ferais attention (réponse bien naïve après réflexion)
-C'est pour faire quoi? des potions de sorcières? (autre blague)
-Non, c'est pour agiter ma culture d'azolla. réponse pleine de bon sens face à une question qu n'en avais pas.
Et puis parfois il s'amuse à faire semblant de me gronder, ce que je prend pour vrai. La dernière fois il a quand meme ajouter à la fin en voyant mon air décomposé
-nan mais je blague hein? faut pas le prendre comme ça...
ce laborantin il fait rire tout le monde pendant les tp... sauf moi, j'arrive pas a savoir quand il "vanne".
Depuis une amie m'a dit de prendre comme plaisanterie tout ce qu'l disais alors maintenant je souris betement, meme quand j'ai l'impression qu'il me fais des reproches.
Avatar de l’utilisateur
Faarce
Enthousiaste
 
Message(s) : 40
Inscription : Lun Déc 31, 2012 18:08
Localisation : Lille

Re: Je ne sais pas reconnaitre l'humour du sérieux chez un N

Message par soulscryer » Sam Fév 23, 2013 0:11

n0x a écrit :J'ai aussi une forme d'humour qui n'utilise pas le sourire. Cela a beaucoup d'avantages.
Ce qui me pose problème n'est pas de sourir quand quelque chose procure de la joie. C'est d'adapter mon expression à la situation. Il y a de nombreux paramètres à prendre en compte, comme la disponibilité des interlocuteurs, leur état de fatigue, etc.

Idem
soulscryer
 

Re: Je ne sais pas reconnaitre l'humour du sérieux chez un N

Message par soulscryer » Sam Fév 23, 2013 0:14

n0x a écrit :Le vrai problème c'est que jamais une femelle ne remarque que je suis intéressé à elle en même temps que d'être attirée par moi.

Il y a des codes établis inconsciemment qui nous échappent. Peut être quelle remarque quelle t'intéresse, mais cest pas ce quelle attend de toi. Ce quelle attend de toi inconsciemment cest que tu lentraine dans un jeu de séduction, et pour ça, il faut être habile socialement.
soulscryer
 

Re: Je ne sais pas reconnaitre l'humour du sérieux chez un N

Message par Faarce » Sam Fév 23, 2013 0:32

n0x a écrit :J'ai aussi une forme d'humour qui n'utilise pas le sourire. Cela a beaucoup d'avantages.

Ceci dit, je ne trouve pas l'humour de ce laborantin drôle. Tu n'es pas obligé de rire. Mais il est pratique de répondre toi-même par de l'humour pour ne pas vexer la personne avec un déséquilibre dans le sérieux de la situation.

Si on te fait le reproche de ne pas avoir compris l'humour, tu peux répondre « j'ai appris à détecter l'humour de votre espèce, mais je n'ai pas encore appris à en rire ». Cette formulation devrait provoquer l'hilarité parce que c'est une caricature de la personne qu'ils imaginent. Or on ne peut pas dénigrer une personne qui se présente comme une caricature de l'objet du dénigrement. Cela rend la situation drôle.


C'est vrai que là j'ai pris la personne qui me dérange le plus en ce moment au niveau de l'humour (que ce soit la manière de l'amener ou le sujet)
mais enfait assez peu de personnes autours de moi utilisent "'humour sérieux" ou alors je remarque pas...

En fait je choisit de sourire parce que j'ai beaucoup de mal à renchérir avec humour sur ce qui à été dit avec des personnes que je ne connais pas assez car je me sens assez mal à l'aise. Je retient le "j'ai appris à détecter ..." au cas ou ;)
Mais je devrais peu être essayer une fois avec des amis de ne pas sourire quand je blague, histoire de voir les effets... merci :)
Avatar de l’utilisateur
Faarce
Enthousiaste
 
Message(s) : 40
Inscription : Lun Déc 31, 2012 18:08
Localisation : Lille

Re: Je ne sais pas reconnaitre l'humour du sérieux chez un N

Message par corpsy » Jeu Mai 02, 2013 2:58

J'ai aussi du mal avec l'humour. La dernière fois c'était ma mère qui avait fait un parallèle entre un personnage de la série — que je déteste — Plus belle la vie ; j'ai répondu tout simplement que ce n'est pas vrai, en lui déballant ma logique. J'ai ensuite percuté qu'il fallait rire bêtement plutôt que d'être sérieux.

Je déteste quand les gens disent une chose pour en fait dire une autre chose : je tombe dans le panneau très souvent.
Avatar de l’utilisateur
corpsy
Passionné
 
Message(s) : 254
Inscription : Lun Déc 31, 2012 5:57
Localisation : Lyon

Re: Je ne sais pas reconnaitre l'humour du sérieux chez un N

Message par soulscryer » Jeu Mai 02, 2013 20:46

est ce que ça n'est pas un état d'esprit analytique qui amène justement à ne pas détecter l'humour au premier abord ? On est toujours là à analyser ceci et cela pour y trouver une certaine logique, ce qui laisse peu de place à l'humour quand on nous le montre pas explicitement.

Je dirai que dans l'humour il y a aussi une sorte de logique, mais c'est une logique "décalée" par jeux de mots (je ne saurai comment dire autrement), c'est une logique qui ne nous est pas accessible de manière innée, car nous serions plutôt dans une logique "rigide", avec des associations d'idées issues de différents référentiels plus restreints que dans la logique "décalée".
soulscryer
 

Re:

Message par CélineG » Ven Mai 10, 2013 16:39

Kardrem a écrit :
Tu peux faire comme si la totalité du comportement neurotypique était une blague et ne rien prendre au sérieux.


Pour avoir utilisé cette façon de voir les choses depuis un certain temps, je peux dire que c'est efficace. Ca évite beaucoup de malentendus et ça rend les échanges verbaux beaucoup plus faciles à gérer.

Le plus délicat restant peut-être de maintenir cette vision des choses active quotidiennement. Des fois j'oublie de le faire, le naturel reprend le dessus et les échanges redeviennent pénibles.


Je pense que je devrai peut-être prendre moins les choses au sérieux au sujet de ce que disent les NT mais le problème c'est que c'est plus fort que moi, il me faut que tout soit clair car si je n'ai pas compris l'intention des personnes par rapport à ce qu'elles me disent je prends leur comportement comme des agressions envers moi. Par exemple si quelqu'un me dit
"Enlèves tes lunettes" je prends celà pour "t'es moche avec tes lunettes" et non le vrai sens qui était: "tu peux enlever tes lunettes mets toi à l'aise il y en a plus besoin." :?
J'avoue que tous mes problèmes viennent du fait que je ne comprends pas ce qui se cache derrière le ou les messages d'une phrase. Et si je ne m'en occupe pas c'est pire je fais des crises d'angoisse et de colère.
Que faire????

Céline
CélineG
Passionné
 
Message(s) : 425
Inscription : Ven Juil 20, 2012 19:10
Localisation : languedoc roussillon

Suivant

Retour vers Asperger et communication

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron