Des pervers narcissique partout !

Des pervers narcissique partout !

Message par NH » Ven Nov 05, 2010 11:18

J'ai été à plusieurs reprises abusé par des pervers narcissique dans mon existence. J'ai une fois lors d'une émission, à se sujet, pu noter quelques-une de leurs caractéristiques et j'avais bien reconnus là des personnes avec qui j'avais eu à faire. Cela ne m'a pas empêcher par la suite, d'être victime d'un des salarier de mon père. Je le connaissais depuis plusieurs années. Mon père nous avait fait travailler ensemble. Il à d'abords été très sympa avec moi. Il faut imaginer que ayant toujours été rejeter par les autres, je n'était pas insensible à ces avances. Durant quelque temps, il a pris l'attitude d'un homo que je ne lui connaissait alors pas. Mais j'y ai crut. Je suppose qu'il a pris cette attitude à mon égard par ce que, me voyant sans copine ... . Toujours est-il que moi comme une truffe j'ai marcher en plein dans son jeux. Je me suis persuader que j'étais homo ! C'est peut être aussi en partie mon besoin d'affection qui m'a induit en erreur. Cependant par la suite j'ai vite remarqué que sont attitude en bien des cas correspondait à celle que j'avais noté dans l'émission. Je me suis alors senti abuser à c'était difficile. Mes relations sociales ne serait donc inéluctablement que rejets et abus. J'ai donc pris quelques distances, mais lui à continuer à m'humilier devant les autres salariés. Ce qui me blessais alors particulièrement, c'était que en tant que fils de patron, je ne me sentais pas à la hauteur. c'est rai que j'ai tendance à penser que le statut confère l'autorité. Que ce n'est donc pas une question de personne mais de statut. Ceci notamment par ce que dans le cadre d'une entreprise artisanal, je serais plus affecté par les problèmes de l'entreprise qu'un simple salarier. Mais je ne savait pas me défendre face à ces attaques. Et il panerais toujours à emporté l'adhésion de ces collègues. Je me sentais démuni.

Quelque années après, et le salarier partit pour des raisons indépendantes de moi, je me suis mis à lire plusieurs ouvrage sur la manipulation mentale - je conseils vraiment ce genre de lecture à un aspie. J'ai fais une fixation sur le sujet. J'ai noter qu'une apprentie qui était récemment rentrer dans l'entreprise et en qui mon père avait une grande confiance et estime (et pour cause) correspondait aux descriptions que j'avais lut. Mon impression s'est par la suite révélée exacte. Mais malheureusement toute les tentatives faites par moi auprès de mon père pour lui ouvrir les yeux ont été vaines. Comme Cassandre je voyais que quelque chose allait arriver, mais on ne m'écoutais pas.

D'un autre coté, cette fixation sur la manipulation mentale à eu une autre conséquence pour moi - j'en ai vu partout : mon père, ma mère, mon frère, une de mes grand-mère, des clients de mon père. Je me suis dit qu'il y avait un problème ! Pourtant je lisait, relisait la liste des caractéristiques du manipulateur, et d'une manière ou d'une autre, ils correspondaient tous à la majorité des critères Cf. http://manipulationcommentladejouer.blogspot.com/. Question : cela serait-il justement un aspect aspie ?
« Je donne mon avis non comme bon mais comme mien. » (Michel de Montaigne)

ATTENTION ! Je ne sais rien et j'ai donc une très nette tendance à poser beaucoup de questions sur tout et à tout le monde. Bon courage ! :twisted:
NH
Regulier
 
Message(s) : 126
Inscription : Lun Oct 25, 2010 9:03
Localisation : Doubs

Message par Sylbao » Ven Avr 01, 2011 9:22

Rassure-toi, c'est une tendance présente chez les aspies comme chez les NT, actuellement, de voir des pervers narcissiques partout ! Ça m'a fait peur aussi, mais pas pour les mêmes raisons.
Je me suis beaucoup intéressée à la psychologie depuis des années, et je suis convaincue qu'en réalité, ce n'est pas un vrai diagnostic. On personnalise une prétendue maladie, c'est déjà très suspect. Mais en plus, on fait dudit malade une personne purement maléfique.
La manipulation et l'égoïsme existent potentiellement en chacun de nous ! Cette histoire de PN est une psychose collective. :roll:
Sylbao
 

Message par Alexandre76 » Mar Avr 05, 2011 11:30

Image
La théorie du complot ;-)
Code : Tout sélectionner
Une personne Asperger peut développer ce qui semble être des symptômes de paranoïa, ...

Source

Alexandre76;-)
" Vous devez être le changement,

que vous voulez voir dans ce monde. "

Mohandas Karamchand Gandhi.

Diagnostiqué officiellement S.A depuis 2010.
Avatar de l’utilisateur
Alexandre76
Automodération
 
Message(s) : 1756
Inscription : Mar Nov 18, 2008 18:11
Localisation : Normandie

Message par Alexandre76 » Mar Avr 05, 2011 13:36

http://fr.wiktionary.org/wiki/voir_la_p ... ns_le_sien
Peux-être devrais-tu avoir une démarche de réflexion sur toi-même un peu plus approfondie avant de poster des grandes vérités d'expert, DanielT.
Relies-toi et réfléchi, un paranoïaque trouve toujours une justification à son comportement... et des coupables...
Crois-moi sur parole, je connais bien le sujet.
Bonne journée,
Alexandre
" Vous devez être le changement,

que vous voulez voir dans ce monde. "

Mohandas Karamchand Gandhi.

Diagnostiqué officiellement S.A depuis 2010.
Avatar de l’utilisateur
Alexandre76
Automodération
 
Message(s) : 1756
Inscription : Mar Nov 18, 2008 18:11
Localisation : Normandie

Message par Alexandre76 » Mar Avr 05, 2011 15:42

Ce ne sont pas mes grandes vérités, il y a tout un courant sociologique qui développe ce que j'écris.

Oui je sais, c'est très intéressant d'ailleurs.

Mais je ne parlais pas de cela quand je disais "grande vérité", je voulais te signifier le caractère péremptoire de la façon dont tu exprimes tes propos.
Étant moi-même diagnostiqué S.A je n'apprécie pas tes généralisations telle que : les NT sont comme ceci ou cela, les S.A sont comme ceci et pas comme cela, sont des vrai(e)s ou des faux aspies ?. Quel est ton but ? Créer une nouvelle doctrine au nom de tous les S.A ? Tu nous consulte quand pour nous demander si on est d'accord ?
;-)
je te rejoins sur le fait qu'il s'agirait peut-être d'une tournure paranoïaque de l'esprit plutôt qu'une pathologie en tant que tel... par contre je différencie la pré-cognition, phénomène plus lié à l'instinct et l'intuition, que la paranoia, plus lié à l'abus de raison résonnante...
@+ ;-)
Alexandre76
8)
" Vous devez être le changement,

que vous voulez voir dans ce monde. "

Mohandas Karamchand Gandhi.

Diagnostiqué officiellement S.A depuis 2010.
Avatar de l’utilisateur
Alexandre76
Automodération
 
Message(s) : 1756
Inscription : Mar Nov 18, 2008 18:11
Localisation : Normandie

Message par Alexandre76 » Mar Avr 05, 2011 17:32

Mais justement il n'y a aucun but dans ma communication.

D'accccoooooord, tu te fais plaisir donc. Je comprends.
Sauf que justement tu es péremptoire et manque, selon moi, de discernement et de nuance dans tes propos pour te permettre de parler au nom des autistes sans citer tes sources. Parles de ton expérience, de ton point de vue mais pas comme si tu avais autorité sur le sujet : c'est assez exaspérant à force. Saches quand même que je comprends très bien cela étant moi-même égocentrique de par ma nature.
C'est ce que les NTs reprochent souvent à des aspies, qu'ils discutent sans faire une conclusion ou sans avoir un but.

Réalises-tu que tu bâtis ton raisonnement sur quelques bout de phrases et que tu ne connais pas la vie des gens à qui tu t'adresses ? Ne vois-tu pas les limites d'un raisonnement NT/S.A ?
Black and white ?
C'est aussi encore mon cas très souvent, moins aujourd'hui qu'hier... J'essaie juste de te faire comprendre que le style de communication péremptoire que tu as choisi (et que j'utilise moi même parfois sans m'en rendre compte sur le moment, après coup... oups trop tard...) t'enferme sur tes propres réflexions (on ne peux pas discuter avec quelqu'un qui croit détenir la vérité) ou provoque des réactions de rejets lorsque tu remets le diagnostique de quelqu'un en question.
QUI es-tu pour te le permettre ? Je crois que tu ferais bien de travailler un peu ton égo plutôt que de nous livrer tes sentences, cela finit par être fatigant.

Le S.A n'est pas une excuse pour ne pas grandir quand on en prends conscience, si on en a les moyens intellectuels. Je te parle des nuances de gris que j'ai découvert bien tardivement entre blanc et noir... , ... et ceci en confrontant mes grandes vérités au monde plutôt que de les ruminer dans mon coin. D'ailleurs je continue le travail sur moi et sur la communication et ce que tu me renvoie fais parti des tendances rigides de la pensée que je combat en moi-même. le S.A ne doit pas servir de prétexte, mais plutôt d'explication à certaines difficultés, pas forcément insurmontable, à condition d'accepter de se remettre en question de temps en temps (pas tous les jours, c'est fatigant !).
S'il te plaît, comprends que tu n'as pas sur ce forum autorité pour t'exprimer en qualité d'expert. Tu es libre de parler de toi, mais pas (je suis navré mais c'est comme ça ce sont les règles du forum et je suis modérateur) de donner ton opinion sur le diagnostique de tel ou tel personne au grès des phrases de posts que tu lis. J'espère sur ce point avoir été bien compris.

Je ne fais qu'échanger des idées, rien de plus. 8)

Et bien continues ! Au delà de la forme (je crois que j'ai assez développé ci-dessus pour ne pas y revenir), Je trouve dans le fond tes posts intéressants la plupart du temps.
Par contre je trouve complétement stérile certaines discussions peu ouvertes.
Bonne soirée,
Alexandre76
" Vous devez être le changement,

que vous voulez voir dans ce monde. "

Mohandas Karamchand Gandhi.

Diagnostiqué officiellement S.A depuis 2010.
Avatar de l’utilisateur
Alexandre76
Automodération
 
Message(s) : 1756
Inscription : Mar Nov 18, 2008 18:11
Localisation : Normandie

Message par Alexandre76 » Mar Avr 05, 2011 18:30

Ok, tu es un grand incompris et tu veux rester dans ton raisonnement, la belle affaire...
moi aussi je suis un grand incompris, je ne passe pas mon temps à le reprocher aux autres.

Je pensais t'avoir clairement expliqué les choses, cela ne suffit pas, je vais tacher d'être plus clair : tu n'as pas à invectiver les gens sur leur diagnostique lorsqu'il ne te demande pas ton avis. je ne vois pas en quoi harceler une nouvelle arrivante puisse apporter quoi que ce soit sur ce forum.
Maintenant il me semble que tu as accepté les règles de ce forum en t'inscrivant, non ?
"...Vous consentez à ne pas poster de messages injurieux, obscènes, vulgaires, diffamatoires, menaçants, sexuels ou tout autre message qui violeraient les lois applicables."

"le webmestre, l'administrateur et les modérateurs de ce forum ont le droit de supprimer, éditer, déplacer ou verrouiller n'importe quel sujet de discussion à tout moment."

Le fait que tu remettes en question des personnes diagnostiqués sur ce forum peut-être considéré comme injurieux voir diffamatoire et c'est à ce titre que j'interviens, suite à une réclamation. j'ai moi-même évalué et retiré les textes en question en toute conscience.
Je te demande de considérer que tes interventions, particulièrement une des dernières, sont perçues comme agressives par des membres du forum.
Donc en résumé et pour faire beaucoup plus court : sois-tu acceptes de faire un effort pour te modérer tout seul et ne pas heurter les gens en prétextant que tu ne reconnais pas l'autorité (Je pensais pareil quand j'avais 14 ans), sois je penses que tu n'auras plus bientôt le loisir de venir partager tes idées avec nous.
Beaucoup d'autiste se sont fait bannir de forums où leurs manières de s'exprimer et le manque de tact n'était pas compris. Je pense à JeanT entre autre. Ce n'est pas le cas ici ou la parole est libre, jusqu'à une certaine limite : celle de ne pas déranger par son comportement agressif.
je suis fatigué et j'ai passé pas mal de temps à t'écrire pour que tu comprennes que certaines choses ne sont pas admises sur ce forum. Sois tu l'acceptes, sois tu t'en vas.
Et je suis NT si tu veux parce que je ne suis pas d'accord avec toi et toi tu es un grand incompris si cela te fais plaisir je m'en ... Je suis presque arrivé au bout de mon stock de patience avec toi, s'il te plaît prends le temps de réfléchir à ce que je t'ai écris.

Alexandre76
" Vous devez être le changement,

que vous voulez voir dans ce monde. "

Mohandas Karamchand Gandhi.

Diagnostiqué officiellement S.A depuis 2010.
Avatar de l’utilisateur
Alexandre76
Automodération
 
Message(s) : 1756
Inscription : Mar Nov 18, 2008 18:11
Localisation : Normandie

Message par Alexandre76 » Mar Avr 05, 2011 19:28

Tu es têtu (moi aussi), tu me fais perdre mon temps et tu me fatigues.
Si tu ennuies encore quelqu'un d'autre sur le forum, que tu t'en rende compte ou pas et pour une quelconque raison, ton compte sera désactivé, avec l'approbation des admins du forum.
On te montre une limite, celle qui est fixée par les administrateurs du forum, et OUI, c'est eux l'autorité en matière de gestion de ce qui se passe ici. : tu l'acceptes, ou pas !

tu as deux choix :
1/ Rester et accepter les quelques remarques que l'on t'a fait et essayer d'agir en conséquence,
2/ Refuser d'entendre que ce n'est pas toi qui décide des limites à respecter sur ce forum et t'en aller.
Tes raisonnements interminables pour te justifier sont inutiles et ne servent à rien. On est pas à la maternelle et je veux simplement que ce genre de chamaillerie stérile cesse.
C'est bon on ne va pas y passer 50 pages, le sujet initial a déjà été suffisamment pollué comme cela.
C'est toi qui choisi. 1/ ou 2/
Tchao,
Alexandre76
" Vous devez être le changement,

que vous voulez voir dans ce monde. "

Mohandas Karamchand Gandhi.

Diagnostiqué officiellement S.A depuis 2010.
Avatar de l’utilisateur
Alexandre76
Automodération
 
Message(s) : 1756
Inscription : Mar Nov 18, 2008 18:11
Localisation : Normandie

Message par Mao » Mer Mai 16, 2012 17:51

Je reviens au sujet de départ les "pervers narcissiques dit PN'

On peut penser en trouver partout car la manipulation est très présente dans le monde humain hélas.
Mais la classification de PN répond à certains critères qui vont plus loin que la manipulation pour obtenir.
Chez eux, il s'agit de controler l'autre pour exister en quelque sorte.
L'autre n'est qu'un objet utilisé puisqu'il n'ont pas eux meme de "conscience d'etre autre qu'un objet" de par leur vécu enfantin.

Bien sur pour un Aspi c'est quelque chose de dangereux que de les croiser.
Nous sommes à l'inverse sur nos bases, nous ne pouvons concevoir l'autre comme inexistant, chacun est identique en valeur, donc existe.
Notre individualité nous fait reconnaitre l'individualité de l'autre et la leur la leur fait nier.
Mais on apprend à reconnaitre et surtout on apprend à fuir, hélas, pour ne pas en être victime.
On peut meme etre les meilleurs à les aider, en prime.
Parce que notre vision de l'autre les envoie derrière leur mur et peut fracasser leur blindage.
Notre manie de chercher à comprendre, de ne prendre que la vérité comme composante valable, notre incapacité à jouer un role, que des avantages.
Je cherche un positif à tout négatif, une de mes petites regles de vie.. ca aide.. sourire
Plein de Lumière!
Mao
La Lumière n'a qu'un chemin, qui mène vers l'infini.
Mao
Nouveau
 
Message(s) : 21
Inscription : Ven Jan 13, 2012 16:10
Localisation : MEUSE

Message par patrick_mtl » Mer Mai 16, 2012 19:22

danielt a écrit :Mon style est proche d'un résumé d'un article scientifique.


danielt a écrit :Pourquoi devrait-on citer des sources quand on dit quelque chose ?


Trop drôle... la qualité d'un discours scientifique se reconnaît à la qualité de ses sources. Nous ne pouvons, sans cesse, refaire les mêmes expériences dans les labos et nous ne pouvons faire toutes les expériences soi-mêmes. Intégrer et accumuler toutes les connaissances sur un sujet c'est même impossible dans l'état des connaissances actuelles. Et, oui, cela implique la foi (dite "naturelle").

De plus, indiquer les sources que nous avons utilisé est très différent de l'argument d'autorité. L'indication des sources permet à notre interlocuteur de faire le même cheminement intellectuel que nous pour le valider ou non. En outre, il pourra vérifier l'ensemble des travaux des personnes cités et le jugement des pairs pour valider l'argument.

Au contraire, l'argument d'autorité consiste à référer à une personne (ou un groupe: ex. "des scientifiques") qui revêt un caractère d'autorité pour notre interlocuteur afin de "saper" sa raison. En effet, les gens ont tendance à accepter des arguments plus facilement s'ils sont attribués à une personne à qui ils font confiances (même s'il n'est pas un expert dans le domaine discuté).

Celui qui utilise l'argument d'autorité n'est pas obligé de donner sa source exacte. Il peut aller jusqu'à forger un argument de toutes pièces et l'attribuer à une personne faisant autorité pour l'autre. L'important c'est d'être crédible. Pour ce faire, forger une citation dans une autre langue (ex. l'anglais très associé au discours scientifique) est plus efficace.

On peut trouver un complément d'informations ici:
http://fr.wikisource.org/wiki/L%E2%80%9 ... 3%A8me_XXX

Évidemment, je déteste l'argument d'autorité et c'est la raison pour laquelle je crois essentiel d'indiquer nos sources. Ainsi, nous pouvons valider l'informations nous-même. À condition d'être capable de penser par nous-même. [mode sarcastique: ON] Avec des gens bêtes, l'argument d'autorité est plus facile à utiliser: nous savons que notre interlocuteur ne fera jamais la vérification de nos citations (vraies ou fausses). Reste à trouver qu'elles sont ceux qu'elles considèrent posséder une autorité.[mode sarcastique: OFF]
patrick_mtl
Passionné
 
Message(s) : 166
Inscription : Jeu Avr 05, 2012 7:03
Localisation : Quebec

Message par patrick_mtl » Jeu Mai 17, 2012 4:33

En revanche, citer ses sources est toujours un argument d'autorité.


Tu confonds l'argument d'autorité avec la référence. C'est deux choses très différentes comme j'ai tenté de l'exprimer ci-dessus. Il est vrai que j'ai défini l'argument d'autorité plus que la référence. La référence vient appuyer un discours en donnant des exemples, en précisant un concept ou en l'illustrant, en confrontant diverses opinions, en faisant le portrait des différentes options offertes par divers écoles de penser, etc.

La référence ne doit pas être confondue avec le "name dropping" qui est une variante de l'argument d'autorité.

La notion de confiance s'installe naturellement même si la personne n'a pas l'intention de convaincre. Si quelqu'un dit souvent des choses pertinantes, alors une relation de confiance va s'installer.


C'est ce que l'on appelle la "foi naturelle". Une référence, même donnée par une personne de confiance, demeure une référence.

Une dernière remarque, pour utiliser la référence nous devons posséder une culture dans le domaine en question. Cela demande des efforts et c'est la raison pour laquelle l'on dévalorise la référence en l'accusant, à tort, d'être un argument d'autorité. Cela exprime un anti-élitisme qui veut que l'inculte ait toujours raison contre l'érudit décrit comme arrogant. La plupart des discours construit sans culture (ou référence) ne sont qu'un ramassis de préjugés, des pétitions de principe ou des procès d'intention.

Un point de vue qui ne c'est confronté ni à la culture du passé, ni à celles qui lui sont contemporaines est sans valeur. La plupart des individus qui fondent leurs opinions uniquement sur eux-mêmes finissent par tomber dans le dogmatisme en faisant de leurs opinions des "absolues" posés comme "autorité".
patrick_mtl
Passionné
 
Message(s) : 166
Inscription : Jeu Avr 05, 2012 7:03
Localisation : Quebec

Message par Amarnis » Jeu Mai 17, 2012 11:05

Point de vu très appuyé, je ne saurais dire plus. Je trouve aussi que l'utilisation du concept d'argument d'autorité et tout à fait différent de la référence. Il m'est systématiquement opposé par ceux qui n'ont fait aucun effort pour se construire un ensemble de références (i.e. la culture).
Amarnis
Amarnis
Passionné
 
Message(s) : 1439
Inscription : Mer Juil 01, 2009 9:02
Localisation : Landes


Retour vers Asperger et Manipulation

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron