Enfer psychiatrique

Témoignages des parents

Enfer psychiatrique

Message par aspidu22 » Mer Août 07, 2013 13:03

Bonjour,

1) Mes début en psychiatrie :


Depuis plus de trois ans je suis en dépression avec un trouble de l'anxiété généralisé suite à une histoire d'amour avec un pervers narcissique.
Quelque mois après le début de ma dépression, j'ai été suivit par le CMP de la fondation
B(..) avec le Docteur Bu(..) qui m'a prescrit du risperdal rien d'autre.
Puis le docteur L(...) de l'hopital psychiatrique "K(...)" m'a prescrit un anti-dépresseur la sertraline pour lutter contre mes envies suicidaires).


2) L'été dernier et l’automne dernier: symptôme autiste asperger confondu avec la schizophrénie

Suite à un hospitalisation à K(..), j'ai été en hôpital de jour de la fondation B(..)
Ma psychiatre référente de cet hôpital, Madame Be(...) m'a diagnostiqué schizophrène et l'a dit tout haut devant mes parents et les infirmières psychiatriques de cet hôpital en disant entre autre :

" asperger est un joli mot sur la schizophrénie"
sans que j'obtienne des preuves sur papier signé ou tamponné et elle a contredit mes parent qui eux sonjaient à la forte probabilité que je soit autiste asperger et non schizophrène.
Je précise que je n'est jamais entendu des voies ni eu plusieurs personnalités pu eu des hallucinations.
Madame Be(...) m'a prescrit un psychotrope contre la schizophrénie qui d'après ma mère, rend schizophrène et est la porte ouverte à une éventuelle idée suicidaire pour les autistes car ce médicament ne serait pas compatible avec le syndrome asperger. Peu après la prescription de ce médicament, j'ai commis une TS en tentant de me couper les veines et j'ai été au urgences ou j'ai eu des points de soutures et commis une tentative de pendaison et le personnel m'a vue en " flagrant délit" et m'a attaché au lit. Suite à cette TS Madame B(...) m'a prescrit un comprimé de seresta 50 mg toutes les quatre heures je crois, ce qui était une très forte augmentation d'anxiolitique.
En automne dernier Le Centre de Ressource Autisme m'a diagnostiqué autiste asperger modéré avec TAG, j'ai reçu ce compte rendu de ce diagnostique qui n'a pas mentionné le mot schizophrène.
Le pédopsychiatre de ce CRA a proposé à mes parents de porter plainte contre Madame Be(...) pour m'avoir prescrit un traitement anormal que je soit schyzo ou pas, et a dit que si tel est la cas il se porterai témoin, mes parents ont refusé.


Cet été:

J'ai fait une TS en avalant beaucoup de mort au rat anticoagulant, j'ai été aux urgences quelques jours après
. Mon TP a été 28.Les urgences m'ont laissé le choix entre me garder aux urgences pour voir un psychiatre ou aller à K(...), j'ai choisit K(...). Ma psychiatre de K(...) a été Madame Le L(...) m'a prescrit des psychotropes dont la loxapine et un médicament anti-schyzophrénique qui a entraîné la bougeotte , et des crispations au visage, et une impression que quelqu'un parlait à ma place sans pouvoir s’arrêter en répétant les mêmes mots.
Je précise que Mme Le L(...) savait pour mon diagnostique asperger.

Je téléphonais de temps en temps à mes parents qui m'ont signalé que je prenait un médicament anti-schysophrénie dont les effets secondaires était la schysophrénie, suite à cette information j'ai décidé de quitter définitivement cet hôpital.
Ma mère est venu pour qu'on signe une décharge contre avis médical.
J'ai eu un entretien seule avec Mme Le L(...) qui m'a bien fait comprendre que je suis schyzophrène.
De suite après cette psychiatre nous a invité ma mère et moi dans son bureau et, a fini par nous déclarer l'air très contente et rancunière que je sortait sans ordonnance , on lui a répondu que j'ai une ordonnance du docteur Ni(..) , psychiatre comportementaliste qui est encore valable, elle était très décue.
aspidu22
Nouveau
 
Message(s) : 26
Inscription : Ven Déc 21, 2012 18:27
Localisation : Cotes d'Armor

Re: Enfer psychiatrique

Message par lliw » Mer Août 07, 2013 13:20

prendre un médicament dont je ne connais pas les effets pour moi c'est une chose complètement impossible, je pensais que tous les aspi était dans ce cas la, je me trompe apparement
Avatar de l’utilisateur
lliw
Passionné
 
Message(s) : 728
Inscription : Jeu Avr 12, 2012 17:34

Re: Enfer psychiatrique

Message par Jarod » Jeu Août 08, 2013 5:30

plus on est jeune plus on est naif, d'autant plus si autiste

mais sinon c vraiment desesperant comme témoignage (edit:je parle des psys)
que l'humain est con, le pire c qd il ne se rend pas compte qu'il est à coté de laplaque et qu'il ne doute pas

mais bienvenue
Dernière édition par Jarod le Lun Août 12, 2013 2:31, édité 1 fois.
Jarod
Passionné
 
Message(s) : 2011
Inscription : Ven Avr 19, 2013 18:23

Re: Enfer psychiatrique

Message par Azuryth » Lun Août 12, 2013 2:17

J'ai connu un enfer semblable... je déteste les hopitaux ! je ne fais plus confiance en le personnel médical. Sauf quelques rares.

Comment ta mère a réagit face à ton refus de traitement ? Est-ce qu'elle te soutient ?
Sur quels critères les médecins se basaient-ils pour te diagnostiquer schizophrène ?
Azuryth
Passionné
 
Message(s) : 159
Inscription : Ven Juin 07, 2013 20:09
Localisation : Québec

Re: Enfer psychiatrique

Message par aspidu22 » Lun Août 26, 2013 9:16

Azuryth a écrit :J'ai connu un enfer semblable... je déteste les hopitaux ! je ne fais plus confiance en le personnel médical. Sauf quelques rares.

Comment ta mère a réagit face à ton refus de traitement ? Est-ce qu'elle te soutient ?
Sur quels critères les médecins se basaient-ils pour te diagnostiquer schizophrène ?



Je ne suis pas psychiatre. Les psychiatres eux-memes ont besoin d'énormément de temps pour poser un diagnostic de schizophrènie, cette pathologie est très complexe et ne comporte pas toujours des personnalités multiples ou l'entente de voies inexistentes , mais d'après mon psychiatre comportementaliste la principale différence entre le syndrome d'asperger et cette pathologie est le sens de la logique.
Concernant le spectre autistique la Françe est très en retard comparé à beaucoup de pays dévellopés, le Canada, l'Angleterre ou l'Australie par exemple. D'après le livre " le syndrome d'asperger" de Boeck dans une des première page il est marqué tout en haut que seul 97% des aspergers sont diagnostiqués. La vie n'est pas facile pour les aspergers parce qu'ils sont différents, donc au niveau des pourcentages, ceux-ci passent plus souvent en psychiatrie que les traditionnels. Malheureusement pour ces aspergers extrèmement fragiles et non diagnostiqués asperger, bon nombre d'entre eux sont à tord diagnostiqués schyzophrène par des psychiatres PAS COMPORTEMENTALISTES.

Ma mère a lue des livres décrivant la schysophrénie, elle en a déduit avec certitude que mon profil est incompatible avec celle d'une schyzophrène c'est pour cette raison qu'elle ne s'est pas opposé à mon refus de traitement pour schyzophrènes bien au contraire.

J'ai relus mon topic et j'ai oublié de mentionner cette precision importante:
A plusieurs reprises j'ai expliqué à mon pédopsychiatre du CRA que je pensais qu'il était probable que je soit schysophrène, il m'a répondue que ça l'étonnerai et que il fallaient que je reprenne confiance en moi et que je ne pouvait plus continuer comme ça. J'ai eu un entretien avec lui en lui reparlant d'une éventualité que je soit schyzophrène, celui-ci m'a fait passer des tests avec des dessins et, à la fin de cette séance, il m'a dit qu'un schyzophrène aurait été incapable de faire se que j'ai fait.
Dernière édition par aspidu22 le Lun Août 26, 2013 9:57, édité 4 fois.
aspidu22
Nouveau
 
Message(s) : 26
Inscription : Ven Déc 21, 2012 18:27
Localisation : Cotes d'Armor

Re: Enfer psychiatrique

Message par aspidu22 » Lun Août 26, 2013 9:30

[quote="Azuryth"]J'ai connu un enfer semblable... je déteste les hopitaux ! je ne fais plus confiance en le personnel médical. Sauf quelques rares.

Ce topic que j'ai crée peut faire perdre de l'espoir à des aspergers fragiles :(
Regardons le verre à moitié plein au lieu de le voir à moitié vide :
Vous pouvez tous et toutes en cas de besoin choisir un(e) psychiatre COMPORTEMENTALISTE qui eux au moins connaissent tout le spectre autistique donc si c'est votre choix, vous pouvez esperer des soins psychiatriques convenables et une vie meilleure. :)
aspidu22
Nouveau
 
Message(s) : 26
Inscription : Ven Déc 21, 2012 18:27
Localisation : Cotes d'Armor


Retour vers Témoignages

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

cron