Témoignage posté sur Satedi... mais qui n'a pas fonctionné..

Asperger, Scolarisation et Suivi

Témoignage posté sur Satedi... mais qui n'a pas fonctionné..

Message par Aspergirl » Lun Juil 23, 2007 21:10

[b]Bonjour,
je me présente, Aspergirle, 20 ans, Asperger. J'ai eu un parcours scolaire que je méprise. Je dirais même que l'école m'a en grande partie rendue malheureuse.

Je n'ai plus présentement la même énergie de révolte que j'avais à seize ans. Et encore moins aussi qu'a 19 ans. Je me dis finalement que ça sert a rien, mon cheminement éducatif est voué comme cela.

Je suis née au Canada sans la région de Québec. Les services pour l'autisme sont aussi ''pourris'' mais au moins ils vous trouvent un trou ou vous foutez un petit travail manuel avec le peu de splendeur, evidemment, que mérite la personne autiste dans une société comme la notre... Vous pouvez avoir plus haut, mais vous devez GEULER faire la GUEULE, HURLER, RAGER et montrer les veines de vos tempes, rugir autant que vous pouvez sortir le plus d'impolitesse et d'impolitesses que vous pouvez... Et vous réussirez peut etre a vous faire entendre, du moins un peu plus quand même. C'est ce que j'ai fait. J'ai DÛ le faire.

Tout d'abord j'ai toujours eu un parcours adapté, a part de rares temps avec les gens normaux et deux ans de classe régulière qui n'a pas fonctionné. Je n'ai JAMAIS supporté les gens normaux, dans des cours ''animés'' ou les gens sont vifs, exrpessifs, pleins de vie, eux meme genre, Nt quoi...

A 13 ou 14 ans j'ai été dans une classe avec des garcons plein la geule super violents, dite: classe TC ou Trouble de Comportement dont certains m'ont emmerdée au primaire. Je suis restée un an de plus au primaire. C'est cette année là que ces certains voulaient me casser la gueule et me faire d'autres choses de leur merveilleuse nature de fous futurs criminels... De retour au sujet du secondaire, j'ai par la suite été transférée dans une classe de dysphasiques... HORRIBLE!!! En francais j'étais en secondaire 1 et en maths en cinquieme année. La salope m'a reculé d'une année de CHAQUES matières SANS me le dire... Et osant me mentir en plus... Je trouvais le francais en tout cas, étrangement ''bien coulant'' facile un peu trop même... Ennuyeux, pour tout dire...

En maths, en francais etc, tout était en groupe. En math ce support était plus approprié, puisque je bloquais beaucoup dans cette matière là. Parfois je comprenais certaines choses un peu plus vite et la maitresse en général m'INTERDISAIT de continuer a mon rythme, et voulait que je SUIVE le groupe, et PEU IMPORTE comprends pas comprends... Elle sen foutait!!! D'autres parties je battais de l'aile et je flottais dans l'angoisse de ne pas arriver a comprendre ou débloquer ou les 2... Et par dessus ca, javais honte tellement... J'étais en colère et frustrée... j'avais redoublé 5 fois, mais à présent je me retrouvais a avoir redoublé 6 fois parce que ma salope de maitresse m'a reculée d'un an...

Parfois il faut trouver des mots qui cassent la gueule pour faire comprendre des choses aux gens comme cette maitresse et ces personnes incompétentes dites professionels en millieu scolaire...

Mais des dysphasiques... lol ... Trouble de langage :S!!! C'est pas Asperger ca...! Mais je n'avais pas revu de médecin et on dirait que mes evaluations de petite enfance étaient tombées dans l'oubli total... Comme redevenus au point ou on ne savais pas ce que j'avais... Je ne sais pas.

Les gens lisaient très mal et lentement. Alors que moi je lisais et j'étais capable de lire très vite et bien. Peut etre que je n'arrivais pas a saisir de trop longs textes... Je ne sais pas, je ne comprends pas très bien ce probleme a ce niveau la, moi qui me suis toujours dite aimant lire... J'ai un déficit de l'attention, je crois, sans hyperactivité, bien sur:) Mais mon anxiété ne dort pas!

Les gens professionels en général chialent peut etre du fait que les autistes ont des sales caractères, enfin plutot dire qu'ils leur font plein la geule des facons de parler brutes et quils ne savent pas se conduire en société... Mais... LOL!!! Ils se foutent de nous comme l'an 40!!! Les nuls pros ne nous AIDENT PAS. Ils nous TERRENT sous TERRE...

Puis, par la suite, j'ai été dans une classe d'autistes de haut niveau. Ça allait bien les premières semaines de l'année en cours. Un nouvel autiste est arrivé, du nom de * Diablo *. Au début, il semblait drole, sympa etc... Excité, du moins. Il paraissait très excité, trop même... D'ailleurs il était plutot troublé mentalement...

Sa mère s'était suicidée dans le sous sol d'une amie parce que son conjoint l'interdisait de fait, de voir ses fils. l'a su quelques années plus tard, son père le lui ayant caché parce quil était trop petit pour savoir qu'elle setait suicidée, ou enfin, trop terrorisant à un age aussi précoce. Il lui a dit que sa mere était morte dans un accident. Ce nest que plus tard quil sut la vérité de sa mort.

A huit ans, il fut aussi interné un mois en hopital dans la section pedopsychiatrique. Il recut alors ledit diagnostic de syndrome d'Asperger.

J'ai eu la malchance de moi aussi le rencontrer. Malchance parce quil était devenu une brute sans pitié. Au début il était sympa avec tout le monde. Il a même réussi a manipuler le plus calme de la classe pour le rendre obsédé sexuel... Du genre il lui a demandé d'embrasser un autre mec, de lui courir apres. De cours en cours et de course en course le deuxième devint lui aussi insupportable. Le premier lancait des chaises sur tout le monde, parce qu'un autre avait fait le geste de prendre une chaise pour se défendre ou jouer, mais il était quand même plus équillibré que * Diablo * et l'* Embrasseur de bouches *... * Diablo * a eu une nouvelle medication, je crois ou je ne sais... mais il devint de plus en plus violent et insupportable. Il lancait des bibliothèques perre terre, lancait escargots de ruban à coller, couteaux, bureaux, d'élève quand meme, et heureusement... Et une fois a failli me tuer en lancant un paravant de métal... Pas ceux qu'on voit sur google image, qui semblent enfin, ma foi plus innoffensif que ce truc... C'était un panneau en métal et rembourré de tissu, mais les pilliers du bord, dessus, dessous et cotés puis pattes étaient métalliques. Laissez moi vous dire aussi que cetait lourd. J'étais dans un coin, angle droit, bien entendu, car cétait une table rectangulaire conventionelle et simple, et l'autre partie du coin a environ 25 cm de distance par rapport au point de rencontre, ou le coin. Et l'autre bord, de peu de Cm aussi, * Diablo * a lancé son truc tres pres de moi.

Je l'ai engeulée quil aurait pu me tuer, je crois. J'ai eu peur, la frousse... c'était un vrai fou dangereux!!! Il a même voulu planter un Xacto dans la paume de la main d'un autre Asperger...! Mais sa mère, qui par chance, faisait partie d'un comité des élèves en services adapté, a pu le changer d'endroit en son propre pouvoir. Il alla en salle de retenues, mais en sa seule exception, pour travailler en sécurité et rester en vie! Ses récréations furent quand les autres étaient en cours. de facon à n'avoir AUCUN contact avec les 2 malades du groupe, surtout de * Diabo * et aussi de l'*Embrasseur de bouches* mais disons que * Diablo * était la priorité de l'évitement. Le garcon qui embrassait devint par contre lui aussi peu a peu vraiment malade aussi.

De mon coté je fis une dépression ?majeure? je me considere chanceuse de ne pas être morte... Et avoir quand même une tête encore ''viable'' mentalement :'D erf...

Mais je ne me sentais pas bien, je ne voulais plus entrer dans cette classe. On m'accorda apres bien trop de problemes en suite, un local a moi seule. Je me suis griffée a un moment donné le bras avec un bouchon de stylo. A ce moment jai malheureusement recommencé ce qui avait mis quatre ans a guérir, de ce que j'ai guéri a six ans, je ne me griffais plus... Ma mere avait vu un guérisseur réputé pour cela.

Je vis aussi une pédopsychiatre qui me préscrit du zoloft. Au début ce nétait pas ''si mal'' je ne sentais rien de miraculeux... enfin, plutot somnolente peut etre. Puis, fait bizzare, jentrais dans une phase maniaque, je faisais genre 40 dessins au pastel en presqu' une seule journée, a un moment donné... Par après on m'ogmenta la dose. je pense que meme avant, des les premieres doses, au début, avant meme l'ogmentation je tremblais. Puis je trembla encore plus, suite a l'ogmentation. j'écrivais comme une psychotique. On eut le culot de m'en rajouter encore, et cette fois, bizzarement, j'eus un générique, qui s'apellais: Sertraline.

Je suis peut etre un peu vague dans les effets du zoloft au debut. je ne sais pas presentement, clairement ce que javais eprouvé... Il faudrait que je retrouve des écrits. jai probablement écrit dans les débuts, quelque part, en plusieurs endroits, du moins comment je devenais. ca ne réglais pas le probleme en somme. Comme ma mere disait: C'est comme s'il y avait le feu. que genre il ne faut pas me calmer en situation de feu, mais plutot... M'en sauver le plus vite possible!!!!!!!!!!!

J'ai fini par avoir des pertes de visions momentanées. Je voyais noir et j'ai souvent failli tomber à terre. Je devais m'accrocher a un point, bord, mur, pour ne pas tomber. Je ne sais pas si on tombe en coma dans ces cas, mais bon... :/ J'étais faible. Le pédiatre me fit faire une analyse de sang. J'étais atteinte d'anémie légère.

Je perdais mes intérets. Et oh... je me rapelle, qu'en début, ou peut etre avant, meme, je ne sais plus, j'avais volé des cahiers mis sous clefs et j'ai avancé en 2 mois un an de mes mathématiques. Mais les doses de chimie m'ont effondrée énergétiquement. J'ai perdu mes interets de guitare, et meme maintenant je n'aime vraiment plus la guitare, jai un désintéret progressif depuis l'age de 17 ans, quelques mois apres l'arret de la chose... J,avais un peu recommencé. Ca ne mintéresse plus, maintenant.

Pour ce qui est de mon rattrapage spectaculaire... AUCUN prof ne m'avait aidé... Ah en fait, un peu le professeur, genre 2 ou 3 mots, pas plus. J'ai fait TOUT toute seule. A part demander pour 2 ou 3 rarissimes queestions. Ce qui nest rien. Mon année je l'ai fait Moi meme!!! Ni léducateur, ni psychologues ni professeurs, personne, a part moi meme.

L'année suivante, le Diable changea d'école parce quil déménageait. l'autre qui embrassait tout le monde ne fit pas que ''jouer''. Il me fit mal. Des quil me voyait, il me courait après et tentait d'attraper ma main et me la tordre.

Ce gars là avait une résistance physique E-X-C-E-P-T-I-O-N-N-E-L-L-E!!!!!!!!! En cours d'éducation physique il raflait des records!!! Nous avions des machines de musculations, des genre de vélos à pédaler avec une résistance. la roulette faisait du vent et on pouvait aller de plus en plus fort, pédaler de plus en plus vite, en forcant de plus en plus loin pour actionner la résistance de plus en plus loin, genre... IL DÉPLACAIT LA MACHINE!!!!! Et elle allait viiiiiiiiiiiiiiiiiiiite!!!! Il pédalait vite, plutot. Je n'ai jamais vu ca!!! Il devenait plein de sueur, dégoulinant carrrément, apres. Mais il ne se sentais JAMAIs mal, ou faible...!!! lol!!!

Quand il décida de me prendre la main il ne menagea pas sa force et ca l'amusait. Je le frappais, mais phehhh!!! Lol!!! C'était de la connerie mes tapes!!! Il n'avait pas le moindrement mal. Une fois il a dit quil avait eu un peu mal, quand je lui ai demandé... lol mais cétait pas... très convaincant vraiment comme reponse...:/! loll! Il avait une résistance physique à toute épreuve, ou du moins à grande épreuve!!! Nous étions tous des fluets et des faiblards à coté de lui!!! Pourtant, quand il marche ''dans des moments de citadin normal'' il à l'air nonchalent, tranquille, doux etc etc, calme et sans orage, sans force frappante, juste... bien constitué physiquement, de quoi dire: il peut forcer un ''peu'' en travaillant... Mais dire cela serait dire que la guêpe se pose sur nous... Au lieu de dire elle pique. Ou: le vent caresse les feuilles des arbres alors qu'il les arrache! lol!

Aujourd'hui je suis dans un atelier de handicapés mentaux, dans la tranche d'age des handicapés mentaux moyens, pour beaucoup, illetrés.

De seize a dix huit ans, ce sont les déficients légers et de seize a 21 ans, ce sont les déficients moyens... Dans l'établissement général du programme..!

Avec mes coups de gueule, mon impolitesse flagrante et de fréquents engeulages, je suis parvenues a avoir des cours en arts intégration, régulier secondaire 5. et ce, 2 cours sur 4.

Je m'inquiete de certaines choses... Je vais me retrouver avec un diplome de déficients intellectuels... Et mon académique est cessée. On me dit que ce nest pas vraiment nécéssaire davoir mon diplome de secondaire 5 ou encore, un DEP, pour ceux qui ont des difficultés, ce qui accède a un diplome d'étude générales, secondaire.

Dites, à quoi ça sert l'académique, ou l'instruction etc... Si elle est si ''peu requise'' et importante???

On m'a toujours dit qu'une bonne scolarité est de mise...

Alors est ce que ca veut dire que mon SIMPLE talent artistique peut bien me faire gagner ma vie??? Et un diplome, le meme que celui donné aux déficients moyens illetrés, trisomiques, et déficients légers?

A quoi sert un bagage académique bien rempli alors 0_o!!??

Désolé de la longueur de mon ''témoignage'' Elle fait peut etre des Km? :P loll

Merci de m'avoir lue,
Sincèrement,

Aspergirle
qui met en doute le bien fondé de ces intervenants, dont beaucoup ont empiré mon enfoncement.. Et qui ne sait plus trop en quoi se tenir dans ce monde social infernal et bizzare...! En fait, qui ne comprends plus rien de ce qui est à comprendre!!! Ou peut etre de ce qui ne l'est pas?...
Aspergirl
 

Message par Aspergirl » Lun Juil 23, 2007 21:28

En passant, je suis allée passer une évaluation en centre d'éducation pour les adultes, et je suis académiquement en sixième année mathématique et en secondaire 2 en francais.

Donc, que je serai rendue à entamer le secondaire un en maths et secondaire 3 en francais...

Mais si l'académique sert vraiment à rien... Alors je pourrais laisser tomber et ''enfin respirer''? Cesser de m'inquiéter d'un bas avenir?

Sert elle vraiment a rien? Si oui tant mieux, je pourrais passer ma vie a faire autre chose que cette connerie :cry:

Je m'estime persévérante et patiente contrairement a ce que dit ma maitresse de classe d'handicapés mentaux. Avoir subi ce que j'ai subi, elle ne l'a pas dû, ELLE!

As.
Aspergirl
 

Message par Veronique1 » Mer Juil 25, 2007 23:40

Bonjour,

Quel métier aimerais tu faire ? tu ne le dis pas....tu sais, içi, ce n'est pas permis d'avoir des propos injurieux, alors s'il te plait, ne recommence pas.
Pourquoi dis tu que sur Satedi, ton message n'a pas fonctionné ? A bientot Véronique
véronique
Veronique1
Passionné
 
Message(s) : 1287
Inscription : Mar Fév 20, 2007 22:52
Localisation : Région parisienne


Retour vers Asperger, Scolarisation et Suivi

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité