LIFE in SCHOOL ;-)

Asperger, Scolarisation et Suivi

LIFE in SCHOOL ;-)

Message par Alexandre76 » Ven Jan 07, 2011 12:28

Image

Amen !
Alexandre76 8)
" Vous devez être le changement,

que vous voulez voir dans ce monde. "

Mohandas Karamchand Gandhi.

Diagnostiqué officiellement S.A depuis 2010.
Avatar de l’utilisateur
Alexandre76
Automodération
 
Message(s) : 1757
Inscription : Mar Nov 18, 2008 18:11
Localisation : Normandie

Message par ghislaine » Dim Oct 07, 2012 10:38

Merci Alexandre,

C'est exactement la question que nous nous posons mes fils et moi sur l'école et à peu près les réponses pensées mais que nous devons retenir sous peine d'être étiqueté insubordonné, provoquant et irrespectueux de cette grande institution.

Et oui j'apprends non sans peine à mes fils qu'ils doivent se comporter comme on attend d'eux.Mon fils aîné a encore des remarques qu'il est grand temps qu'il apprenne les règles de vie basiques en société ! (grand décalage entre ce qu'il ressent et l'image qu'il montre de lui )

En tout cas cette BD me fait bien rire car très représentative (un poil caricaturale juste un poil !!!)
ghislaine
Regulier
 
Message(s) : 122
Inscription : Dim Oct 31, 2010 18:38
Localisation : indre

Message par Rafale » Dim Oct 07, 2012 11:21

-
Dernière édition par Rafale le Lun Juil 11, 2016 0:34, édité 1 fois.
Il n'empêche.
Rafale
Passionné
 
Message(s) : 193
Inscription : Jeu Mars 22, 2012 13:10
Localisation : Rhône Alpes

Message par Amarnis » Dim Oct 07, 2012 11:35

Moi j'aurais voulu un précepteur particulier. Cela m'aurais très bien convenu.
Amarnis
Amarnis
Passionné
 
Message(s) : 1439
Inscription : Mer Juil 01, 2009 9:02
Localisation : Landes

Message par ghislaine » Dim Oct 07, 2012 12:42

C'est l'idée qui m'est venu dès les sept ans de mon fils. IL en a quinze aujourd'hui. Je me suis laissée persuadée que je ne pourrais assumer cette responsabiliAaujté de l'école à la maison. Aujourd'hui je le regrette et mon fils a accumulé un certain retard. J'ai moi même mes propres difficultés que j'arrive malgré tout à contrôler avec le temps et les précieux conseils glanés sur ce forum entre autre.

Aujourd'hui après deux ans de spij, trois ans d'IME, mon fils est entré en ulis mais il me dit que ce n'est pas intéressant et qu'il est pris pour un "babache" ou un "incapable" ce sont ses mots.

Il est vrai que ces derniers devoirs je cite : relie les points et colorie le dessin, (de A à Z), lecture d'un niveau ce1, problème d'additions...

Je me pose des questions et je comprends mieux les écarts de conduites de mon fils qui dit s'ennuyer et ne rien apprendre d'intéressant

D'après ce que j'ai compris ils vont tester son niveau avant de lui faire un programme adapté .

Est ce que quelqu'un parmi vous à une expérience similaire en ulis pour son jeune?

J'ai rendez vous le 18 OCTOBRE pour son PPS je cherche comment exposer mon point de vue sans bondir

A 15 ans il me reste plus que l'option CNED ou autre cours par correspondance si je décide de le retirer. Mais je travaille pas mal le point positif c'est que je commence tous les jours à 1O heures ce qui peut être une chance pour mieux le suivre
ghislaine
Regulier
 
Message(s) : 122
Inscription : Dim Oct 31, 2010 18:38
Localisation : indre

Message par Amarnis » Dim Oct 07, 2012 13:37

Ghislaine, le mien est adaptable pour l'instant à l'école et c'est le début du collège encore quelques mois et je serai pleinement rassuré. Etant moi même aspie, et ayant une fratrie super-solidaire il est très aidé.
Dans votre cas je pense que la solution passe d'abord effectivement par une mesure de ces capacités. L'école classique a très bien pu ne rien révéler la-dessus. Une fois cela établi, il faut tenir compte de ce qu'il souhaite comme mode éducatif lui en premier. LE CNED peut être une solution parfaitement adéquate : j'aurai adoré et sûrement mieux réussi pour un tas de raisons que je peux expliquer si nécessaire.
Amarnis
Amarnis
Passionné
 
Message(s) : 1439
Inscription : Mer Juil 01, 2009 9:02
Localisation : Landes

Message par ghislaine » Dim Oct 07, 2012 17:56

Merci Amarnis pour ta réponse

Je pense aussi que l'école à la maison aurait sans doute était plus profitable en ce qui me concerne.

Je serais ravie de discuter un peu plus des raisons que tu évoques
ghislaine
Regulier
 
Message(s) : 122
Inscription : Dim Oct 31, 2010 18:38
Localisation : indre

Message par Amarnis » Dim Oct 07, 2012 18:17

ghislaine a écrit :Merci Amarnis pour ta réponse

Je pense aussi que l'école à la maison aurait sans doute était plus profitable en ce qui me concerne.

Je serais ravie de discuter un peu plus des raisons que tu évoques


Durant mon collège j'aurai aimé des cours par correspondance pendant les deux années où j'étais pris à partie (6ème et 5ème), victime comme pas mal d'aspie. Après cela a mieux été j'ai commencé à me faire quelques amis mais scolairement cela a été pas loin d'une catastrophe : l'aspect groupe de l'apprentissage m'écoeurait et m'épuisait de lenteur et de répétition. Ce que j'apprenais était si inintéressant par rapport à ce que j'apprenais par moi-même que je ne faisait plus que le strict minimum. En plus pour me créer un personnage social acceptable je suis devenu le "fort-dilettante-et-drôle" ce qui a continué de me tirer vers le bas. On aurait pu et du tirer mieux de moi. J'ai découvert à 18 ans le bachotage puis seulement quelques années plus tard comment je devais étudier. C'est très original pour être optimal : je dois alterner travail intense et intérêt spécifique, être seul, avoir des supports à la typographie impeccable et idéalement exposer ma compréhension à quelqu'un et réussir à lui faire comprendre (la pédagogie fait partie de processus bénéfique à mon apprentissage parce qu'elle me demande un gros effort d'adaptation et de compréhension profonde).
Amarnis
Amarnis
Passionné
 
Message(s) : 1439
Inscription : Mer Juil 01, 2009 9:02
Localisation : Landes


Retour vers Asperger, Scolarisation et Suivi

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron