Besoin d'aide pour mon petit frère de 22 ans

Pour que les parents puissent exprimer les difficultés rencontrées avec leurs enfants autistes.

Besoin d'aide pour mon petit frère de 22 ans

Message par Audrey » Sam Juin 06, 2015 18:45

Bonjour,
Je suis nouvellement inscrite sur le forum et je suis à la recherche d'un peu d'aide pour mon petit frère de 22 ans, qui a le syndrome d'Asperger.
Il a abandonné le parcours scolaire (lycée) depuis 3 ans maintenant, et il est depuis pris en charge en hôpital psychiatrique de jour. Il fait des activités diverses avec d'autres personnes de pathologies différentes. Il est suivi médicalement, et depuis peu son état semble s'aggraver, les médecins parlent d'une évolution vers la skyzophrénie paranoide.
Je me permets de venir vers vous car j'ai peur de l'avenir pour lui. Il parle de plus en plus de choses délirantes. Il devient très agressif et se met à dos le peu de vrais amis qu'il avait jusqu'à maintenant. Il n'est pas autonome dans sa vie de tous les jours, et il ne peut pas travailler, même dans un ESAT (essais non concluants).
Quelle solution pour l'avenir pour lui? Il y a très peu de structures pour Asperger en France, alors est ce qu'une structure pour autistes de manière générale, est une bonne solution?
Certains d'entre vous ont-ils déjà été dans la même situation que mon petit frère? Auriez vous des idées à m'apporter pour l'aider?
Je ne m'adresse bien entendu pas seulement aux parents d'enfants Asperger, mais également aux personnes Asperger elle-mêmes.
Je vous remercie par avance pour vos réponses et vous souhaite une agréable journée.
Audrey
Audrey
 
Message(s) : 1
Inscription : Sam Juin 06, 2015 18:22

Re: Besoin d'aide pour mon petit frère de 22 ans

Message par calande » Sam Juin 06, 2015 19:12

C'est un combat au quotidien pour garder la tête hors de l'eau :roll:
Je pense que l'avoir mis en HDJ c'est ce que vous avez pensé de plus adapté pour lui, mais c'est finalement le laisser doucement glisser vers une situation de plus en plus compliquée pour lui, même si je ne jette la pierre à personne. L'environnement dans lequel il est est le terreau pour toutes ces pathologies qui peuvent venir se greffer facilement à une personne affaiblie: paranoïa, phobies, dépression, violences, renfermement...
Il faudrait être à ses côtés et s'assurer qu'il est dans un environnement assez protégé des personnes malintentionnées, mais qui reste stimulant pour lui, par ex. lui trouver un job à mi-temps qui fait appel à ses compétences. Pour cela, il faudrait vraiment faire un gros effort avec Cap Emploi pour qu'il fasse une formation, si besoin, et convaincre un employeur de le prendre en alternance ou en intérim, puis CDD et CDI...Expliquer à l'employeur qu'il est capable, qu'il a de grandes qualités, qu'il ne faut pas se fier aux apparences, etc...
Ensuite, il faudrait l'aider dans toutes les démarches administratives (impôts, aides de la caisse maladie, MDPH, assurances, etc...). Il a besoin de calme, donc il faut qu'il habite dans un endroit calme, mais pas tout seul, il faut s'assurer qu'il est autonome pour les repas, le ménage, les courses, sinon, en parler à la MDPH pour qu'ils l'aident autant que faire se peut. Peut-être voir une colocation avec un autre aspie qui se comprennent et se respectent pour s'entraider et partager les frais. Ne pas trop l'embêter avec les visites et les coups de fil, mais ne pas l'abandonner non plus. Il faut lui redonner un rythme de vie, lui occuper l'esprit en se basant sur ce qu'il aime faire ;)
Avatar de l’utilisateur
calande
Passionné
 
Message(s) : 1125
Inscription : Mar Août 19, 2014 12:31
Localisation : Nantes

Re: Besoin d'aide pour mon petit frère de 22 ans

Message par Storm » Sam Juin 06, 2015 22:19

Bonsoir Audrey ,

La situation que vis actuellement ton petit frère est + que désespérante et me touche beaucoup puisque moi j'endure ce genre de calvaire et de plein fouet c'est à dire prise en charge en HDJ adultes , nombreux séjours en HP , impossibilité de pouvoir travailler ou réétudier et sans parler de la solitude , échecs à répétition , repli sur soi et même marginalité puisque à part mon peu d'ami(e)s aspi(e)s ici personne me soutiens ... et j'ai encore rien dit qui ne font voir mes comportements que régresser avec des idées de plus en plus noires et délirantes et une perte du rythme de vie (manque d'énergie pour les besoins vitaux tels que manger , faire la toilette et se soigner et même difficultés à bien parler) qui n’arrangent strictement rien et qui crois-moi font tout le contraire que de me faire évoluer et qui ne peuvent n’amener qu'a ma perte du peu de positif que je peux posséder ! :roll:

Je vis ça depuis (tiens-toi bien !!) 10 ans !!! :!: J'ai à peine 28 ans (depuis hier) et je vis ce cauchemar depuis une décennie et ce que je peux te dire Audrey , c'est qu'en connaissance de cause , ça ne peut plus durer plus longtemps pour lui car si rien n'est fait il souffrira toute sa vie de ces incompétents en la matière qu'il ne faut absolument pas écouter !!! :evil: Il est Asperger , et non schizo , point barre ! :!: Et évidemment si on laisse un aspi livré à lui même face à ce genre de personnes on va le soupçonner toutes les maladies mentales qui existent dans notre cher DSM ! :roll:

Je rejoins à 100% l'avis de Calande , c'est ça qu'il lui faut comme de mon côté tels un suivi adapté genre un Samsah ou Savs , une psychothérapeute compétente avec qui travailler sur ses problèmes et évoluer favorablement et surtout qu'il sorte de ce système psychiatrique infernal ! Et vivre en colocation avec un ou une autre aspie ce serait cool ! Sinon il y a possibilité d'orientation en AFT (Acceuil Familial Thérapeutique)comme de mon côté ou je suis désespérément en attente de place d'urgence en famille d’accueil puisque j'ai énormément besoin de compagnie et de m'en tirer... ou bien des foyers type MAS (Maison d’Accueil Spécialisé) ou FAM (Foyer d’Accueil Médicalisé) mais il faut faire gaffe de tomber sur des bonnes personnes car ces organismes ne sont pas forcément toutes adaptés aux aspi(e)s !

Je t'envoie beaucoup de courage Audrey et reste le + possible aux côtés de ton frère c'est très important qu'il ne se batte pas seul et je lui souhaite qu'il s'en tire ! :wink:

Bonne soirée ! :)
Rémy
29 ans , Aspi.
Avatar de l’utilisateur
Storm
Passionné
 
Message(s) : 14618
Inscription : Mar Fév 07, 2006 20:38
Localisation : T-&-G ... et aussi dans mon monde ...


Retour vers Asperger Parents - Difficultés et Démarches

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)