mon fils de 3 ans

Pour que les parents puissent exprimer les difficultés rencontrées avec leurs enfants autistes.

mon fils de 3 ans

Message par rouge » Jeu Août 02, 2012 13:35

Comme je présente des traits Aspie et mon conjoint aussi, on a révisé les livres que j'avais achetés sur L'asperger. Cela fait longtemps que nous avons remarqué, ainsi que ma mère qui garde mon fils et les éducatrices de sa garderie, que mon fils parle beaucoup, beaucoup et qu'il est "en avance" en quelque sorte sur les autres de son groupe.
Je n'ai jamais étudié comment repérer les traits Aspie chez les jeunes enfants. Mais mon fils nous en fait voir de toutes les couleurs depuis sa naissance. Il est né très calmement et il a toujours été un enfant très calme, qui ne bouge pas beaucoup. COmme moi jeune, idem pour le langage.

Je me pose donc la questions s'il pouvait être Aspie léger. Voici une liste de choses qui le caractérise par rapport à ma fille de 8 ans et par rapport aux autres enfants que je connais:

-Il s'est toujours réveillé très fréquemment, aux heures, puis plus tard vers 1 an et demi c'est resté a plusieurs fois par nuit. Lors de ses réveils, comme il dort dans notre chambre (maison trop petite), je l'entendais bouger et se tortiller, puis en quelques secondes il se mettait à hurler à la mort, très intense...Puis quand il a eut les capacités de bouger et de se tenir debout, dès qu'il se réveillait la nuit et le matin il se tenait après sa tête de lit et foncait tête première dedans...quand ca ne suffisait pas il se roulait de part et d'autre dans son lit en se cognant violemment aux barreaux. Il avait alors de nombreux bleus et pour lui éviter qu'il se fasse trop mal je devais me lever chaque fois pour le tenir tout en évitant qu,il me morde...Nous avons tout essayé pour le calmer. COmme il demandait un biberon de lait et que c'est la seule chose qui le calmait, après avoir essayé de lui enlever pour le mettre propre, on a fini par lui laisser dans une glacière la nuit. Comme ca, des qu'il se réveille, il en prend un et se rendors, même s'il ne boit pas. Il est quand même devenu propre.

Cette violence ne s'est pas arrêtée aux reveils. Dès qu'il a commencé à marcher, à la moindre contrariété ou frustration, même très, très légère, il se frappait ou frappait quelque chose ou quelqu'un à proximité. J'ai pensé de suite qu'il n'arrivait à gérer ses émotions, que c'était un gars, donc plus dur. On a donc commencé à dire les émotions: "tu es fâché" Tu est en colère...et à le retenir quand on le voyait venir. Lorsqu'il était très faché, il pouvait partir du fond de la pièce et foncer tête première dans un mur, une porte ou un meuble. Chaque fois que son père allait fumer dehors, il s'assomait dans la porte d'entrée. Maintenant son père l'amène chaque fois. Je vous avoue qu'on a tout essayé pour que cette violence envers lui et envers les autres cesse, car nous étions à la limite d'une enquête pour violence. Chaque fois qu'on le retenait, il essayait de nous mordre. Il se jettait par terre et se cognait la tête par terre, donnait des coups de pied, bref, crise totale.
Il a maintenant bientôt 3 ans et il ne fait plus autant de violence contre lui, mais continue de frapper et maintenant il lance des objets, n'importe quoi à porter de main. Il renverse des chaises, lance n'importe quoi. Quand la colère monte en grade, l'acte de violence est plus intense et il le sait. Apres avoir frappé son père l'autre jour,et crié pour avoir quelque chose, il est parti et renvenu avec un tournevis quil lui a planté dans la jambe (sans gravité heureusement).
Avec sa soeur la relation est impossible. Chaque fois qu'ils sont ensemble, ce n'est que cris, crises, claques, lancé d'objets...Ma fille m'a dit:on ne peut rien faire quand il est là.
À la garderie, il frappe les autres pour des choses anodines. Par exemple, un ami assis trop proche au gouter à accrocher son coude et il l'a frappé. Une autre fois, un ami lui a dit de manger et il l'a frappé. L'éducatrice lui a appris a consoler et a se reprendre quand il frappe, donc il a le reflexe de faire un calin et elle lui montre à verbaliser. Cela dure depuis qu'il marche, soit 1 an et demi. l'éducatrice nous a dit qu'il a une "énorme bulle", qu'il ne supporte pas les enfants proche de lui et qui le touche. Il mange très, très peu ou rien à la garderie. heureusement, on le fait dejeuner bien avant de partir et il boit du lait à volonté.

Autre point, l'alimentation est problématique depuis sa naissance (comme moi). Il mange très peu, on a eut du mal a lui faire gagner du poids et il est resté au 10 percentile tres longtemps. Il n'a aucune patience pour rester à table, la seule facon de le faire manger est de courir après et lui donner des morceaux. Il mange toujours les mêmes choses, de la même facon, avec une préférence pour les laitages, les trucs qui croustille et ce qui na pas beaucoup de gout. Il n'est pas réticent à gouter quelque chose de nouveau, mais il n'en mange pas.

En dehors de ca, il a beaucoup, beaucoup de ridigité. Il suffit D'une fois pour qu'il mémorise "un scheme" et c'est foutu. Ex, son pere l'a apporté une fois dehors, maintenant il doit l'apporter dehors chaque fois qu'il sort sinon la une crise monstrueuse et intense et qui le mets de mauvaise humeur pour tres longtemps. Il remarque le moindre de nos gestes dans les détails et si on a le malheur de lui proposer de mettre son tshirt avant son pantalon c'est la crise de hurlement instantannée. Si je n'attache pas les boutons de son tricot en commencant par en bas, crise. Un bout de temps, il refusait meme de boire son biberon de lait s'il n'était pas rose (il a des roses et des bleus), il criait et hurlait et on en comprenait pas pourquoi jusqua ce quon remarque la couleur. Il a besoin de SA fourchette, ne pas lui proposer autre chose sinon CRISE. Je vous jure, c'est sans arret et nous faisons énormément d'efforts pour ne pas encourager ses rigidités sinon notre vie serait impossible.

La fréquence des crises est très élevée, surtout les week ends lorsque sa routine de garderie est brisée. Il ne faut absolument pas toucher à sa doudou ni même avoir le malheur d'avoir une fesse assise trop pres de sa doudou sinon il hurle. Idem pour son coussin. On lui a proposer des toutous, mais ca ne l'interesse pas. En cas de crise, il demande sa doudou et son biberon, il se recroqueville et nous "veut pas toi" "va t'en" "laisse moi tranquille".

Autre point, son langage. Essentiellement, il répète tout ce qu'il entend, et cela comprend les mimiques faciales (exagérées) et les tons de voix (exagérés). Il répète souvent les mêmes phrases (même longues), tous les mots qu'on dit. Son langage est principalement composé de phrases toutes faites et tout le monde trouve cela adorable car il parle comme un adulte (comme moi enfant). Je le trouve très bon, car il fait des mimiques et tons de voix et c'est comique car exagéré. Quand je pense a ce que cela peut révéler, je trouve cela beaucoup moins drôle.
Quand il est en crise, il répète la même phrase, sûrement une centaine de fois. Exemple, il s'est réveillé et son père était parti faire des courses. CRISE, intense, que j'ai tempérée et qui a duré une heure et demi pendant laquelle, malgré des intermittences ou il a parlé un peu, la même phrase revenait en leit motiv " veut papa veut papa veut papa..." En d'autres circonstance, ca peut être "veut aller dehors" et ce 100 fois, ou " ca fait mal, ca fait mal..." Il a fait une crise énorme dans l'auto parce qu'une chip en morceau était coincée entre sa ceinture et son tshirt, il a crié "sa fait mal", si fort qu'on a cru qu'il était gravement blessé jusqu'à ce qu'il nous dise, plus calmement que la "chip" faisait mal. Il fait aussi ces répétitions en d'autres circonstances que des crises, quand il veut quelque chose par ex, ou quand il explique (stress) et il bégaie un peu quand il veut dire quelque chose (je veux le le le le le le chien...).

Donc oui, hypersensibilité...et il dort un 3 heures à la garderie et les éducatrices sont découragées. On a essayé de le faire dormir plus à la maison, rien n'y fait. Il se met volontier le casque anti bruit de son père quand il en a raz le bol ou veut prendre des jouets bruyants.

Autre point. Il s'intéresse énormément à la musique, c'est intense. s'il est dehors et qu'il entend de la musique au loin, il s'arrête et se met à taper du pied. Depuis ses quelques mois, dans l'auto il fredonne les airs de la musique qu'il entend au radio, et maintenant il répète les paroles. On lui a acheté plein d'instruments de musique et il trippe vraiment. Quand il les prends, il est ailleurs et vraiment dans une bulle hermétique.

Quand il se concentre pour expliquer, qu'il est content ou très fatigué avec son biberon, il se balance de droite è gauche, et tout le monde pense qu'il a envie de faire pipi. Quand il est très content il tappe des mains (je ne m'inquiète pas pour ca.

Il caresse volontiers les cheveux des petites filles à la garderie...je n'en sais pas plus, peut être un prémice de problème de compréhension de l'espace personnel ? Je ne comprends pas qu'il déteste qu'on le touche mais qu'il touche les autres.

Voilà, c'est tout pour le moment. J'attends de rencontrer le psy pour moi. Je ne sais pas trop si ce sont des caractéristiques Aspie pour un jeune de 3 ans.
rouge
Passionné
 
Message(s) : 159
Inscription : Sam Avr 02, 2011 15:09
Localisation : Quebec

Re: mon fils de 3 ans

Message par rouge » Sam Août 04, 2012 0:59

Jai fait un bilan des jeux et lu le rapport de chaque semaine pour les 6 derniers mois à la garderie.

Jeux:
Il ne joue pratiquement avec aucun des jouets d'enfants qu'on achète pour lui ou venant de sa soeur bb. Depuis tout petit, tout ce qui l'intéresse ce sont les instruments de musique (il en joue et chante), brancher des fils (on lui laisse un prise électrique non branchée à disposition sinon c'est DANGER! et infernal à la maison). Il veut brancher tous nos appareils, donc surveillance constante c'est éprouvant. Il a des fils pour s'amuser à brancher dans un vieil ordinateur, un vieux téléphone (celui d'enfant il ne le veut pas). Il s'amuse avec ses camions, on lui en a acheté plein puisque c'est la seule chose qui l'intéresse. Il joue aussi avec ses véhicules roulants, c'est une fascination pour lui, il a des chariots, vélo, tricycles, camions...Et il joue au IPAD, toujours, toujours les memes jeux à répétions.
Idem à la garderie: camions, maison, blocs, tres peu de jeu de rôle, sériation et alignement. La plupart des interactions sociales sont avec les éducatrices, très peu avec les enfants à part de la violence, crie, tappe, pousse, mord et répète les consignes des éducatrices aux autres enfants.
L"éducatrice a écrit: ne tolère pas que les autres l'approche. La violence a diminué pendant les 6 mois, mais y'en a encore. Beaucoup de jeux seul, aime la musique et chanter. Aide les éducatrices.

J'ajoute également qu'il veut toujours regarder l'eau couler du robinet et c'est une plaie car je déteste le gaspillage d'eau et le bruit de l'eau qui coule, donc c'est la guerre. Il prétexte souvent que c'est pour laver ses mains quand il voit qu'on n'est pas d'accord. Ma mère le laisse faire tous les jours alors ca pose problème. Elle l'asseoit sur le comptoir de cuisine quand elle fait la vaisselle et le laisse regarder l'eau couler assis comme ca meme quand elle fait juste du ménage et laver le comptoir et la cuisinière.


Voici des exemples d'écholalie (ou autre chose) Je ne pense pas qu'il fait ca pour apprendre à prononcer, il prononce très bien. Il utilise beaucoup de phrases toutes faites et étonne les éducatrices par son utilisation des mots de liaison comme "lequel" "parce que" "c'Est à cause que" "et alors"...

Avec sa soeur il discute et sa soeur lui dit "on va sortir de l'auto tantôt", et il répète ca 2 fois, 3 fois, 4 fois (phrase au complet)
Quand il demande quelque chose:"veut le pain" veut le pain veut le pain et ainsi de suite, qu'il soit énervé ou non
Quand il fait une crise (plusieurs fois par jour): "veut voir papa!" ca peut être 10 fois comme sans arrêt pendant 1 heure et demi, peu importe mes efforts pour distraire, changer de sujet.
Il peut le faire en se parlant tout seul "je vais mettre la tondeuse"
Un peu n'importe quand, il répète 2 ou 3 fois sa phrase.
Son père demande à sa soeur comment s'appelle l'émission du pompier, elle répond "Sam le pompier" et mon fils répète "le pompier" "sam le pompier" Sam le pompier"...
Il utilise beaucoup, beaucoup de phrases toutes faites venant de sa soeur, moi, ma mère, mon conjoint, avec les intonations qui vont avec tellement que je reconnais que ce n'est pas sa phrase mais celle de ma mère.
Ses expressions faciales sont exagérées et calquées sur les nôtres, et j'ai exagérées les miennes puisqu on me dit que je n'ai pas d'air.
rouge
Passionné
 
Message(s) : 159
Inscription : Sam Avr 02, 2011 15:09
Localisation : Quebec


Retour vers Asperger Parents - Difficultés et Démarches

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité