Je l'ai dit à mes patrons

Les difficultés pour trouver un travail et les relations avec nos collègues.

Je l'ai dit à mes patrons

Message par Sophie87 » Lun Mai 26, 2014 22:28

Bon et bien voilà, j'ai parlé du syndrome d'Asperger à mes patrons et mon chef de projet.
C'était lors de mon entretien individuel (c'est censé avoir lieu tous les ans pour faire un point : travail, formation, salaire…), et j'ai eu deux remarques négatives. L'une d'elle était que je suis tête en l'air.
Et c'est vrai : si je suis dans le bureau de mon chef et qu'il me donne 2 taches à faire oralement, le temps de retourner à mon bureau (une 20taine de pas) et j'ai oublié la première des tâches (je me rappelle toujours de la dernière).

Je leur ai dit que je soupçonnais avoir le syndrome d'Asperger, ils ne savaient pas ce que c'était donc je l'ai expliqué en 2-3 mots… très mal !
Je me suis peut-être précipitée, après tout je ne suis pas formellement diagnostiquée (mais honnêtement je n'ai plus aucun doute). J'ai récemment été à la médecine du travail, j'en ai parlé aussi, et le médecin m'a presque convaincu de faire les démarches pour me faire diagnostiquer. Presque : tant qu'il y aura un téléphone à décrocher…
Je le dis de plus en plus. Comme si je voulais balancer au monde "Eh oui, je suis différente ! Ça vous pose un problème ? Et bien je m'en fout !"
Sauf que je m'en fout pas du tout. Maintenant j'ai peur des répercussions…
Je ne peux pas me faire virer comme ça non ? Et s'ils en parlent à d'autres personnes ? Et s'ils me traitent totalement différemment maintenant, comme une handicapée mentale ?

D'un côté c'est une bonne chose car nous avons convenus que les consignes devraient être transmises à l'écrit, mais d'un autre côté je panique. Pourtant je ne pense pas que mes patrons soient des sa*****, mais c'est le problème avec moi : je suis très mauvaise pour juger les gens.

Je me pose plein de questions :
- est-ce que je dois leur expliquer mieux le SA ?
- est-ce qu'ils peuvent me virer / mettre au placard ? Il me semble qu'il y a des protections lorsqu'on est diagnostiqué (et encore j'en suis pas sûre), mais moi je ne le suis pas…
- est-ce que je dois d'abord me faire diagnostiquer puis ensuite mieux leur expliquer ? Ça prend tellement longtemps…
- mon patron m'a dit "je ne le note pas ça, si ?" (car oui, le résumé de l'entretien est écrit, puis signé par les deux partis). Soit c'est pour ne rien avoir d'officiel, c'est entre nous, personne d'autre ne peut le savoir, soit c'est pour ne pas avoir de preuves qu'ils sont au courant.

… Aargh… Je n'arrive pas à savoir si j'ai bien fait d'en parler, je psychotte à mort !
Sophie87
Regulier
 
Message(s) : 57
Inscription : Mer Nov 13, 2013 12:34

Re: Je l'ai dit à mes patrons

Message par Jhaal » Mar Mai 27, 2014 8:59

Je ne vois pas pourquoi ils devraient ne pas le noter.
je te suggère d'effectuer un diagnostique rapidement par contre. Parce-que tu as lancé un pavé, mais dans le milieu de l'entreprise, il faut des trucs officiels pour que ce soit valable.
Je ne dis pas que te patrons vont mal se comporter, mais afin d'avoir une écoute sérieuse dans le sein de l'entreprise, mieux vaut avoir quelques chose qui relève d'autre chose que de l'intime conviction.
Avatar de l’utilisateur
Jhaal
Passionné
 
Message(s) : 1656
Inscription : Mer Déc 19, 2012 11:52
Localisation : limousin

Re: Je l'ai dit à mes patrons

Message par Sophie87 » Dim Juin 01, 2014 11:42

La plupart des gens vont s'en foutre.

Après une semaine de boulot, je vois que tu as tout à fait raison. Je ne vois aucun changement de comportement, en bien comme en mal… et oui, les consignes sont toujours transmises oralement !

Je ne vois pas pourquoi ils devraient ne pas le noter.

Je ne sais pas… peut-être que puisque je ne suis pas diagnostiquée officiellement ils ne voulaient rien noter d'officiel ? Ce n'est pas la seule chose qui n'a pas été écrite, donc j'imagine que ça n'a pas beaucoup d'importance.

je te suggère d'effectuer un diagnostique rapidement par contre. Parce-que tu as lancé un pavé, mais dans le milieu de l'entreprise, il faut des trucs officiels pour que ce soit valable.
Je ne dis pas que te patrons vont mal se comporter, mais afin d'avoir une écoute sérieuse dans le sein de l'entreprise, mieux vaut avoir quelques chose qui relève d'autre chose que de l'intime conviction.

Tout à fait… il faut juste que j'arrive à prendre rendez-vous…
Sophie87
Regulier
 
Message(s) : 57
Inscription : Mer Nov 13, 2013 12:34

Re: Je l'ai dit à mes patrons

Message par Sophie87 » Mar Juin 17, 2014 14:25

Un de mes patrons en avait déjà entendu parler par quelqu'un de sa famille, donc j'imagine, j'espère, qu'il va avoir un minimum de connaissances.

Je penche pour l'indifférence. Je ne crois pas qu'ils pensent que je tente de me faire remarquer, puisqu'ils ont bien remarqués que je faisais tout mon possible pour passer inaperçu dans la boite.

Tant qu'il n'y a rien de négatif, ça me va !

… Oui je suis optimiste aujourd'hui !
Sophie87
Regulier
 
Message(s) : 57
Inscription : Mer Nov 13, 2013 12:34

Re: Je l'ai dit à mes patrons

Message par caro2944 » Mer Juin 18, 2014 12:16

Tu peux aussi te faire conseiller par la médecine du travail?
J'y ai pensé, pour m'aider à expliquer à mes chefs.
Je ne l'ai pas encore fait.
caro2944
Enthousiaste
 
Message(s) : 46
Inscription : Lun Mars 31, 2014 7:16

Re: Je l'ai dit à mes patrons

Message par caro2944 » Jeu Juin 19, 2014 10:45

Merci Inovo pour ta réponse. Tu as été très clair. Je suis d'accord avec toi.
C'est dommage que le monde n'évolue pas plus vite.
caro2944
Enthousiaste
 
Message(s) : 46
Inscription : Lun Mars 31, 2014 7:16

Re: Je l'ai dit à mes patrons

Message par Sophie87 » Jeu Juin 19, 2014 16:04

J'en ai déjà parlé à la médecine du travail, il y a un mois, puisque c'était le rendez-vous obligatoire.
Il m'a conseillé de me faire diagnostiquer, et ne m'a pas pris pour une idiote qui veut se rendre intéressante. Mais je ne pense pas qu'il y connaissait grand chose, il m'a tout de même demandé pourquoi je le croyais.

J'ai envoyé un mail au CRA de Clermont, je n'arrivais pas à téléphoner (pas matériellement, c'est "juste" que je faisais des crises d'angoisses quand je pensais à téléphoner). Je n'ai pas de réponses encore, et je ne sais pas si je vais en avoir... Je ne sais pas si ça prend du temps ou s'ils n'acceptent pas les demandes de diagnostic par mail...

Je régresse en ce moment… je fais des crises d'angoisses pour rien. Je n'arrive plus à aller faire les courses, à prendre de l'essence…
Ça craint.

Je ne regarde pas beaucoup les émissions donc je ne peux pas dire.
Il y a une série qui ne me semble pas faire un portrait éronné du syndrome d'Asperger, c'est BRON|BROEN (Suède / danemark), et l'adaptation américaine The bridge.
J'aime beaucoup ces séries (bien plus la VO), sans forcément prendre en compte le SA, elle me parait très intéressante.
Sophie87
Regulier
 
Message(s) : 57
Inscription : Mer Nov 13, 2013 12:34

Re: Je l'ai dit à mes patrons

Message par realTMX » Jeu Juil 31, 2014 16:25

J'ai également parler du SA à mes patrons. Je leur ai expliqués brièvement ce que c'était avec les points forts et les points faibles.

Ça a bien déverrouillé la situation car ils ne me comprenaient pas. Ils ne savaient pourquoi j'avais certaines rigidités (notamment au niveau des horaires). Maintenant, les choses sont plus claires. J'ai plus qu'à attendre le diagnostic officiel qui devrait se faire à partir de Septembre. J'ai hâte de savoir.
Parce que la différence doit être une force et non une peur
MAXXIMUM, la musique à son Maxximum (23/10/1989->05/01/1992)

Diagnostiqué autiste Asperger
Toutes mes compositions musicales sur Soundcloud
Retrouvez-moi sur Club 80
Avatar de l’utilisateur
realTMX
Passionné
 
Message(s) : 4873
Inscription : Mar Mai 27, 2014 18:28
Localisation : Missillac (44780)


Retour vers Asperger et Travail

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron