Vos métiers / sondage

Les difficultés pour trouver un travail et les relations avec nos collègues.

Est-ce que vous travaillez ? Comment le vivez-vous ?

Oui, et je suis bien dans mon travail.
10
19%
Oui, mais c'est purement alimentaire.
13
25%
Non, pas pour le moment.
18
34%
Non, je n'ai jamais travaillé.
12
23%
 
Nombre total de votes : 53

Vos métiers / sondage

Message par poupie85 » Dim Juin 02, 2013 16:05

Apparemment 90% des personnes autistes seraient sans profession. ( la population visée n'est pas uniquement les SA et HN mais tous les autistes. )

Combien de personnes sur ce forum ont une vie professionnelle ?

Pour ceux qui veulent bien, vous pouvez mettre en commentaire quel est votre métier ( ou même développer tous ceux que vous avez exercé ), et si vous vous épanouissez dedans.

Je suis curieuse de voir le panel de métiers exercés par les membres de ce forum.
Fiancée d'un homme très probablement Asperger, diagnostic le 25 septembre.
Avatar de l’utilisateur
poupie85
Passionné
 
Message(s) : 1067
Inscription : Mar Mai 01, 2012 23:37
Localisation : Alsace, Haut Rhin.

Re: Vos métiers / sondage

Message par Tii » Dim Juin 02, 2013 16:09

Je ne risque pas de travailler, car pour celà, déjà faudrait-il que j'aie mon bac, or c'est pour bientôt, et je suis inadaptée au travail scolaire.. et même si j'ai mon bac, celà ne se pousuivra pas sur des études mais sur un boulot
La vie est une jolie musique, composée d'une infinité de couplets et de refrains, qui se répètent continuellement, font évoluer leurs mélodies, sont repris, et font de nous ce que nous sommes.
Avatar de l’utilisateur
Tii
Passionné
 
Message(s) : 645
Inscription : Mer Nov 16, 2011 11:18
Localisation : Vichy

Re: Vos métiers / sondage

Message par Jarod » Dim Juin 02, 2013 16:28

Je vois difficilement des personnes ayant des problèmes autistiques de nature plus sévère que ceux du SA avoir un travail autre que dans un cadre social (travail aménagé et autres trucs du genre). Pour ce qui est du pourcentage, il doit y avoir des études sur le Net, même si celles-ci sont sûrement pas françaises.

J'ai travaillé en tant que technicien d'essais dans un labo où il n'y avait que mon supérieur et moi. Donc c'était appréciable. En plus le labo était grand et il était sympa. Et c'était éloigné physiquement (200m) des autres composantes de d’entreprises. Il y avait des allées et venue sans être pour autant un vrai moulin. Mes autres collègues m'ont très souvent fait la remarque que cela devait être ennuyeux, je répondais toujours que non haha. Je n'aurais pour rien au monde échanger mon poste pour travailler dans l'open-space du bureaux d'études. Par ailleurs j'avais aussi une fonction assez spéciale qui me faisait interagir avec pas mal de monde mais c'était dans un cadre précis étant donné la rigueur nécessaire (j'peux pas en dire plus comme c'est assez rare je crois, j'ai pas envie qu'on puisse me reconnaitre). Oui et aussi, pour les essais, c'était surtout des procédures à appliquer étant donner la répétabilité indispensable à l'évaluation des tests, donc c'était cadrer. Il y avait des produits en développement ou qualification (donc qui requiert plus d’interactions avec BE, prod,etc) mais c'était mon chef qui s'en charger 75% du temps. J'ai démissionner pour plusieurs bonnes raisons mais rétrospectivement j'aurais peut être pas dû lol. J'ai former mon remplaçant, ce mec était un putain de pure souche NT ahaha. Je plein mon chef, le changement à du être rude !

Je précise que je ne suis pas diag. officiellement quoique ce soit.
Jarod
Passionné
 
Message(s) : 2011
Inscription : Ven Avr 19, 2013 18:23

Re: Vos métiers / sondage

Message par poupie85 » Dim Juin 02, 2013 17:35

Jarod a écrit : J'ai travaillé en tant que technicien d'essais dans un labo


J'avais "conseillé" à Dire-un-mot cette profession, étant donné son intérêt pour la recherche et le fait que ce soit le seul accessible sans BAC +8.
Mais le côté répétitif du métier a eu l'air de l'ennuyer. Je pense aussi qu'il a envie de quelque chose de TRES intellectuel, très très poussé, mais la longueur des études le décourage ( financier et autre )
Fiancée d'un homme très probablement Asperger, diagnostic le 25 septembre.
Avatar de l’utilisateur
poupie85
Passionné
 
Message(s) : 1067
Inscription : Mar Mai 01, 2012 23:37
Localisation : Alsace, Haut Rhin.

Re: Vos métiers / sondage

Message par lliw » Dim Juin 02, 2013 18:13

Dire-un-mot doit travailler dans le dessin
Avatar de l’utilisateur
lliw
Passionné
 
Message(s) : 728
Inscription : Jeu Avr 12, 2012 17:34

Re: Vos métiers / sondage

Message par poupie85 » Dim Juin 02, 2013 18:14

J'aimerais que tu développes ;)
Fiancée d'un homme très probablement Asperger, diagnostic le 25 septembre.
Avatar de l’utilisateur
poupie85
Passionné
 
Message(s) : 1067
Inscription : Mar Mai 01, 2012 23:37
Localisation : Alsace, Haut Rhin.

Re: Vos métiers / sondage

Message par lliw » Dim Juin 02, 2013 18:18

C'est simple, le dessin semble son intérêt principal, autant qu'il en fasse son métier car le temps qu'il passera dans un autre travail il ne le passera pas à dessiné, par ex si je suis fasciné par les tableaux je vais essayer de travailler dans un musée ou un métier en rapport, je n'irais pas travailler à l'usine
Avatar de l’utilisateur
lliw
Passionné
 
Message(s) : 728
Inscription : Jeu Avr 12, 2012 17:34

Re: Vos métiers / sondage

Message par Jarod » Dim Juin 02, 2013 18:21

poupie85 a écrit :
Jarod a écrit : J'ai travaillé en tant que technicien d'essais dans un labo


J'avais "conseillé" à Dire-un-mot cette profession, étant donné son intérêt pour la recherche et le fait que ce soit le seul accessible sans BAC +8.
Mais le côté répétitif du métier a eu l'air de l'ennuyer. Je pense aussi qu'il a envie de quelque chose de TRES intellectuel, très très poussé, mais la longueur des études le décourage ( financier et autre )

Pour le coté répétitif, cela peut être très variable suivant la taille du labo (plus y'a de personnes plus le travail sera compartimenté et répétitif) et si celui-ci est du domaine public ou privé (recherche ou entreprise) je suppose. Dans ce cas, un bon compromis serait technicien dans un labo de recherche ?
Jarod
Passionné
 
Message(s) : 2011
Inscription : Ven Avr 19, 2013 18:23

Re: Vos métiers / sondage

Message par poupie85 » Dim Juin 02, 2013 18:21

Je suis bien d'accord avec toi, mais dans le dessin c'est soit des écoles prestigieuses sur Paris ( très onéreuses + mobilité + plusieurs années ), soit autodidacte et un coup de chance ( qu'il n'a pas encore eu ).

Je regarde régulièrement tous les métiers en rapport avec le dessin et je me rends bien compte des difficultés que cela représente à 30 ans, plutôt qu'à 20.

Il a eu plein d'occasions dans sa vie de faire ce style d'écoles, où il aurait cartonné certainement, mais la vie ( les parents, etc ) en ont décidé autrement.

Faut-il s'acharner ?
Fiancée d'un homme très probablement Asperger, diagnostic le 25 septembre.
Avatar de l’utilisateur
poupie85
Passionné
 
Message(s) : 1067
Inscription : Mar Mai 01, 2012 23:37
Localisation : Alsace, Haut Rhin.

Re: Vos métiers / sondage

Message par lliw » Dim Juin 02, 2013 23:34

Pourquoi une école, avec le talent qu'il a, il peut se concentrer pour faire un truc cohérent et l'envoyer a un éditeur, il a dit qu'il avait eu une ouverture mais manque de confiance en lui, n'avait pas donner suite
Avatar de l’utilisateur
lliw
Passionné
 
Message(s) : 728
Inscription : Jeu Avr 12, 2012 17:34

Re: Vos métiers / sondage

Message par Dire-un-mot » Lun Juin 03, 2013 8:42

lliw a écrit :Pourquoi une école, avec le talent qu'il a, il peut se concentrer pour faire un truc cohérent et l'envoyer a un éditeur, il a dit qu'il avait eu une ouverture mais manque de confiance en lui, n'avait pas donner suite


Je manque trop de confiance, j'ai toujours la certitude qu'il me manque "quelque chose", que je ne suis pas doué, que ce n'est pas assez bon. Malgré tout ce que l'on pourra me dire.
J'ai une histoire depuis quasi 20 ans, je suis dans l'incapacité totale depuis tout ce temps, de la développer. Il s'agit d'un personnage, qui est comme un membre de ma famille, le seul que j'ai créé de ma vie.
Diagnostiqué.
Avatar de l’utilisateur
Dire-un-mot
Passionné
 
Message(s) : 303
Inscription : Ven Mai 04, 2012 11:07

Re: Vos métiers / sondage

Message par Anatheia » Lun Juin 03, 2013 10:25

J'ai travaillé pendant un peu plus de 2 ans. Je m'occupais du réseau informatique d'une société immobilière. C'était parfait puisque mon chef (avec qui je travaillais, on était que deux au pôle info) était Asperger. Dans mon contrat il était précisé que je venais aux heures qui me convenaient, du moment que je faisais le nombre d'heures requises. On était les seuls à se comprendre, donc on était très efficace ensemble et on s'entraidait dans les situations sociales.
Always running from the Sun.
Avatar de l’utilisateur
Anatheia
Passionné
 
Message(s) : 678
Inscription : Jeu Fév 14, 2013 15:42

Re: Vos métiers / sondage

Message par poupie85 » Lun Juin 03, 2013 12:01

C'est génial ça Anatheia, il y a quand même des employeurs en avance sur leur temps !
Fiancée d'un homme très probablement Asperger, diagnostic le 25 septembre.
Avatar de l’utilisateur
poupie85
Passionné
 
Message(s) : 1067
Inscription : Mar Mai 01, 2012 23:37
Localisation : Alsace, Haut Rhin.

Re: Vos métiers / sondage

Message par profil supprimé » Mer Juin 05, 2013 10:32

Jed me suis trompé dans ma réponse. J'ai cru que c'était pour savoir comment est-ce que l'on considère le travail dans les périodes où l'on a eu un. J'ai lu un peu trop vite. Je ne travaille plus depuis 9 mois. Les rares fois où j'ai travaillé, cela assez difficile pour moi. J'ai exercé beaucoup de travail dans la vente et l'animation dans le but d'améliorer ma sociabilisation, ce qui a été assez désastreux.
profil supprimé
 

Re: Vos métiers / sondage

Message par Amarnis » Mer Juin 05, 2013 11:22

J'ai d'abord travaillé dans l'informatique d'une salle des marchés (4 ans) : je développais de manière totalement autonome des modèles mathématico-financiers, situation confotable. Réussites, promotions et grosse impression laissée aux utilisateurs, je me suis vite retrouvé manager de chefs de projets informatiques, poste où je ne trouvais guère d'intérêt. Démission pour une superbe offre pour "passer du côté" des utilisateurs : Directeur de la R&D. 10 ans sur les marchés financiers, avec là aussi réussites et promotions, une position d'expert technique qui me convient mais des évolutions en terme de management qui s'éloignaient de plus en plus de ce que j'étais capable de faire relativement confortablement : passage du pilotage de petites équipes genre 4X5 personnes avec des responsables intermédiaires (situation où je ne consacrais pas plus de 25% de mon temps à du management) à la direction adjointe d'une salle des marchés de plus de 300 personnes avec beaucoup plus d'acte de management attendus. Période de difficultés personnelles (divorce) et professionnelles (trop de management, trop d'ambition de mes dirigeants pour moi qui me veulent moi même dirigeant)...
Explosition en vole...
Une année et demi de repos sabbatique pour accompagner mes enfants dont j'avais la garde durant cette période difficile. Et puis je ne souhaite pas, ne peux plus psychologiquement effectuer une reprise possible sur Paris sur les marchés...
Démission qui déçoit tout le monde mais qui ne surprend guère ayant toujours indiqué que ma priorité serait mes enfants.
Travaille en province, job où je suis nettement surqualifié et donc confortable, évidemment gros renoncement du côté du niveau de vie (division des revenus par trois), équilibre correcte...
Changement organisationnel important dans ma boite impliquant un nécessaire déménagement, pas possible pour moi pour préserver le mode de vie de mes enfants... Travail devenant insipide, déplacement nécessaires en semaine, terrible ennui, restes des épreuves des derniers années à Paris...
Nouvelle et encore plus profonde explosition en vole...
Deux ans et demi sans travailler, HP, traitements médicamenteux et même des difficultés à assumer comme avant mon rôle de père, le milieu médical et la sécurité sociale qui me juge inapte au travail...
Sur mon initiative de nouveau HP, avec nouveau traitement et... enfin une amélioration à l'horizon...
Reprise à mi-temps du travail dans un rôle de conseil interne au sein de ma boite, puis à plein temps après 6 mois...
Depuis je tiens le coup avec de grandes périodes d'ennui qui atteignent mon moral...
Projet d'autonomie (fonder mon propre cabinet de conseil), position qui m'irait sûrement mieux et où je grouille d'idées...
Anakine, ma compagne, qui va hériter d'une jolie somme décide l'investissement...
Décès prématuré de ma compagne...
Fin de la vie de couple et fin des projets d'autonomie...
Grande lassitude, obligation de tenir pour mes enfants, travaille aujourd'hui purement alimentaire.
Amarnis
Amarnis
Passionné
 
Message(s) : 1439
Inscription : Mer Juil 01, 2009 9:02
Localisation : Landes

Re: Vos métiers / sondage

Message par poupie85 » Mer Juin 05, 2013 12:07

Amarnis a écrit :J'ai d'abord travaillé dans l'informatique d'une salle des marchés (4 ans) : je développais de manière totalement autonome des modèles mathématico-financiers, situation confotable. Réussites, promotions et grosse impression laissée aux utilisateurs, je me suis vite retrouvé manager de chefs de projets informatiques, poste où je ne trouvais guère d'intérêt. Démission pour une superbe offre pour "passer du côté" des utilisateurs : Directeur de la R&D. 10 ans sur les marchés financiers, avec là aussi réussites et promotions, une position d'expert technique qui me convient mais des évolutions en terme de management qui s'éloignaient de plus en plus de ce que j'étais capable de faire relativement confortablement : passage du pilotage de petites équipes genre 4X5 personnes avec des responsables intermédiaires (situation où je ne consacrais pas plus de 25% de mon temps à du management) à la direction adjointe d'une salle des marchés de plus de 300 personnes avec beaucoup plus d'acte de management attendus. Période de difficultés personnelles (divorce) et professionnelles (trop de management, trop d'ambition de mes dirigeants pour moi qui me veulent moi même dirigeant)...
Explosition en vole...
Une année et demi de repos sabbatique pour accompagner mes enfants dont j'avais la garde durant cette période difficile. Et puis je ne souhaite pas, ne peux plus psychologiquement effectuer une reprise possible sur Paris sur les marchés...
Démission qui déçoit tout le monde mais qui ne surprend guère ayant toujours indiqué que ma priorité serait mes enfants.
Travaille en province, job où je suis nettement surqualifié et donc confortable, évidemment gros renoncement du côté du niveau de vie (division des revenus par trois), équilibre correcte...
Changement organisationnel important dans ma boite impliquant un nécessaire déménagement, pas possible pour moi pour préserver le mode de vie de mes enfants... Travail devenant insipide, déplacement nécessaires en semaine, terrible ennui, restes des épreuves des derniers années à Paris...
Nouvelle et encore plus profonde explosition en vole...
Deux ans et demi sans travailler, HP, traitements médicamenteux et même des difficultés à assumer comme avant mon rôle de père, le milieu médical et la sécurité sociale qui me juge inapte au travail...
Sur mon initiative de nouveau HP, avec nouveau traitement et... enfin une amélioration à l'horizon...
Reprise à mi-temps du travail dans un rôle de conseil interne au sein de ma boite, puis à plein temps après 6 mois...
Depuis je tiens le coup avec de grandes périodes d'ennui qui atteignent mon moral...
Projet d'autonomie (fonder mon propre cabinet de conseil), position qui m'irait sûrement mieux et où je grouille d'idées...
Anakine, ma compagne, qui va hériter d'une jolie somme décide l'investissement...
Décès prématuré de ma compagne...
Fin de la vie de couple et fin des projets d'autonomie...
Grande lassitude, obligation de tenir pour mes enfants, travaille aujourd'hui purement alimentaire.


Je viens de prendre connaissance du décès d'Anakine qui est intervenu en février dernier.. j'avais lu sur un post quelque chose du genre " elle m'a quittée " et j'ai cru à une rupture..
Je suis sincèrement désolée, et honteuse aussi, de n'avoir pas su. Je t'adresse avec toute ma sincérité de profondes condoléances.
Tu es un réel père Courage. Tu en as du mérite.
Fiancée d'un homme très probablement Asperger, diagnostic le 25 septembre.
Avatar de l’utilisateur
poupie85
Passionné
 
Message(s) : 1067
Inscription : Mar Mai 01, 2012 23:37
Localisation : Alsace, Haut Rhin.

Re: Vos métiers / sondage

Message par Amarnis » Mer Juin 05, 2013 14:38

poupie85 a écrit :Je viens de prendre connaissance du décès d'Anakine qui est intervenu en février dernier.. j'avais lu sur un post quelque chose du genre " elle m'a quittée " et j'ai cru à une rupture..
Je suis sincèrement désolée, et honteuse aussi, de n'avoir pas su. Je t'adresse avec toute ma sincérité de profondes condoléances.
Tu es un réel père Courage. Tu en as du mérite.


Merci poupie85, j'ai peut être écris qu'elle m'a quitté, moi et sa fille aussi car elle a mis fin à ses jours.
Elle était très fragile et avait tout du long de sa vie essayer d'y mettre une fin et malheureusement pour des raisons familiale, sa mère gravement malade, elle était loin de moi et de sa fille. Nous n'avons pas senti venir la chose cette fois-ci, je n'ai pas pu être physiquement là pour la réconforter dans un moment difficile et elle a commis l'irréparable.
Sa fille, très forte et qui m'a dit que depuis petite elle s'attendait à ce destin, a un père mais pour l'instant encore je la garde près de moi jusqu'à la prochaine rentrée, car tous le monde en a convenu c'est mieux pour elle : besoin de ses amis dans ces moments difficles et aussi elle me connais et a beaucoup plus d'affinités avec moi qu'avec son père qu'elle estime responsable de la destruction de sa mère. Ma maison est et sera toujours sa maison aussi
Dernière édition par Amarnis le Mer Juin 05, 2013 14:49, édité 1 fois.
Amarnis
Amarnis
Passionné
 
Message(s) : 1439
Inscription : Mer Juil 01, 2009 9:02
Localisation : Landes

Re: Vos métiers / sondage

Message par poupie85 » Mer Juin 05, 2013 14:46

Heureusement qu'elle t'a.

Sa fille, très forte et qui m'a dit que depuis petite elle s'attendais à ce destin


Pauvre petite, ce sont des paroles terriblement lucides pour une enfant.
Fiancée d'un homme très probablement Asperger, diagnostic le 25 septembre.
Avatar de l’utilisateur
poupie85
Passionné
 
Message(s) : 1067
Inscription : Mar Mai 01, 2012 23:37
Localisation : Alsace, Haut Rhin.

Re: Vos métiers / sondage

Message par Amarnis » Mer Juin 05, 2013 14:51

poupie85 a écrit :Heureusement qu'elle t'a.

Sa fille, très forte et qui m'a dit que depuis petite elle s'attendais à ce destin


Pauvre petite, ce sont des paroles terriblement lucides pour une enfant.


Oui, et cela depuis ces 8 ans (elle vie avec moi depuis qu'elle en a douze et va faire sous peu ces 17 ans) :(
Amarnis
Amarnis
Passionné
 
Message(s) : 1439
Inscription : Mer Juil 01, 2009 9:02
Localisation : Landes

Re: Vos métiers / sondage

Message par Jhaal » Dim Juin 09, 2013 14:54

Je suis Illustrateur.
Principalement dans la bande dessinée.
J'ai eu des boulots d'étudiant et je n'ai pas vraiment apprécié l'expérience ... le rapport hiérarchique a toujours été une grosse angoisse pour moi.
J'ai trouvé une piste pour être dans la bande dessinée très vite après mes études et ça me conviant très bien : je travail chez moi, au rythme qui me convient et je peux développer d'autres projets en parallèle.
Donc globalement je suis heureux dans mon travail.
mais depuis 2 années, j'ai plus de mal à me motiver. Ça devient fastidieux et je prend plus de plaisir à peindre des toiles, a faire des illustration juste pour moi ou à écrire.
Je me dis que c'est une période et que ça correspond juste a un moment où je n'ai pas de projet qui me motive vraiment.
Avatar de l’utilisateur
Jhaal
Passionné
 
Message(s) : 1656
Inscription : Mer Déc 19, 2012 11:52
Localisation : limousin

Suivant

Retour vers Asperger et Travail

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron