un licenciement douloureux et recherche d emploi....

Les difficultés pour trouver un travail et les relations avec nos collègues.

un licenciement douloureux et recherche d emploi....

Message par meï » Jeu Jan 12, 2012 14:05

oui c'est ds le titre.
je en vais pas tou reraconter parce que 'jen ai gros sur le coeur mais l'an denier j'ai perdu mon emploi que j'avais eu tant de chance (et de gnake) a trouver... un CDI ds une entrerise tranquille..(après etre entrée en cdd) mais malheureusemtn j'ai fais une erreur strategique de taille j'ai passé les concours internes pour evoluer et passé un cran..e la point de salut.
je n'avais jamais parlé de mon SA puisque pas de diag a l'époque..meme si un parcours sinueux et des dificultés récurrentes,je 'navais rien dis a l'embauche, puisque "bah, je peux el faire, je peux etre comme totu lel monde"...(ben voyons..)

mais au fil des mois je me suis cassée la figure, 'jai eu un mal fou a gérer mon travail, le relationel fourni (je travaillais a la CAF..) et les collègues, on travaillait en groupe de 10 totues ensemble ..pauses , dejeuners, je en supportais plus, et personne ne comprenait.
je susi devenue "bisare",(l'histoire de ma vie au travail, chaque boulot ..)
les superieurs ont commencé a surveiller mon travail, il y a eu des incomprehensions, qui ont entrainées un manque de confiance e moi enorme...
bref, ça a fini par arrets, (je ne pouvais plus, quel effort ; etre qulqu'un d'autre pour ce travail!)..je me faisais engueuler parce que je ne me servais pas du telephone...(je faisais des mails) etc..

ensuite on a fait un propocole de licenciement pour inaptitude medicale au poste, alors que je pensais peut etre etre gardée en tant qu'agent (faire des taches repêtitives ça j'etais douée..3 fois plus rapide que les autres en moyenne.)

mais niet.
je n'ai eu ma RQTH (redemandée car je l'avais deja eu il y a longtemps) que sur la fin, mais trop tard et lorsque 'jai tenté de parler du SA personne n'a voulu entendre.(le syndrome de quoi?, m'a dit d'un ton morne le directeur..)
le patron m'a meme dis lors de l'entretien de licenciement, que j'etais trop en difficulté avec la" technicité demandée par les postes "pour qu'on me mette aileurs... :shock: (comprendre, vous etes trop "handicapée mentale" donc pas assez intelligente..si si!..)
mon estime en a pris uin sacré coup et le pire c'est que j'etais en incapacité de repondre..(alors que j'ai un qi 40 points qu dessus de leur "moyenne"....il a rien compris meme pas cherché à discuter sur ce qui me serait allé, ect..juste "vous etes handicapée? ah..vous etes très limitée alors!..) :evil:

bref..depuis un an je ressasse ce licenciement.Tout e tentant de passer a autre chose.
je sais aujourd'hui qui je suis, comment je suis..et ca m'a aidé .
mais ce travail je l'aimais bien en fait c'est toute la forme qui etait inadaptée... :roll: et le masque que je me mettais.

et aujourd'hui je galère pour retrouver un emploi..on me demande quel est mon handicap, je reponds de mon mieux avec l'air positif....mais je sens bien que ça passe mal.
l'autisme...quel mot englobant totu et rien...surtotu ds la tete des employeurs..

je ne tiens lus en place et ai besoin de travailler poutant. avec des aménagements oui, car j'ai comrpis la leçon. (personnel au courant, pas trop de relationnel, pas d'open space, etc..) .mais c'est frustrant de se sentir inutile (mem si j'ai des tonnes de choses à faire la maison, bien sur, et je fais du benevolat) mais je ne rapporte rien à la maison...

là je vais peut etre refaire une formation d sun domaine qui me conviendrait mieux mais c'est très dur totu ça.
refaire toutes ces demarches...on m'a meme mise ds un stage de recherche d'emloi collectif!... :mrgreen: (je reve..) je ne me suis pas genée pour leur dire que ca ne m'allait pas du tout.
bref.....galère....

et puis a force de ne plus traaviller je fais des angoisses fortes pour des choses qui allaient avant, (pas assez de contacts sociaux , d'interactions, donc je refais des angoisses betes...)

et vous dans quoi vous travaillez si vous travaillez? etes vous pris en compte pour ce que vous etes? (aspies)?
Maman Aspie, hpi, et TDA (diag en 2012, CRA) de 3 ptits mecs et une minimoizelle pas conventionnels.
meï
Regulier
 
Message(s) : 79
Inscription : Dim Jan 02, 2011 19:27
Localisation : ouest

Message par lola azs » Jeu Jan 12, 2012 14:29

tu ne peux pas trouver un job sans dire que tu es aspie ?
juste trouver un job qui te convienne, où ce que tu es soit un avantage et dont tu n'aurais donc pas à parler particulièrement ?
Avatar de l’utilisateur
lola azs
Passionné
 
Message(s) : 368
Inscription : Sam Avr 16, 2011 14:33
Localisation : paris

Message par meï » Jeu Jan 12, 2012 14:47

lola azs a écrit :tu ne peux pas trouver un job sans dire que tu es aspie ?
juste trouver un job qui te convienne, où ce que tu es soit un avantage et dont tu n'aurais donc pas à parler particulièrement ?

ben...c'est ce que j'avais fait pour l'ancien.(sauf que mal choisi..)
du coup je ne veux plus reprendre le risque, parce que je voudrais un minimum juste de "reconnaissance" du sujet, cad que els collegues ne me sifflent pas ds le dos parc que je ne rend pas les pauses avec elles par ex... :roll: (exemple)
juste une "acceptation" de moi comme je suis et pas comme je devrais etre pour plaire a tout el monde.
le pire c'est que je peux très bien travailler très vite et bien.
mais en effet je recommence a y penser..mais je n'ai plus envie après ce que 'jai vecu de mentir, de dire "ouiii je suis super al'aise, dans ceci cela, 'alors que ça me coute une energie folle en adaptation"...non..peux plus.
trop morflé.

et trouver un emploi ou "ce que je suis" est un avantage..ne en sais toujours pas quoi.
a part informatique (j'y ai songé)...ou rat de quelque chose.(j'aurais adoré..j'ai repris des etudes de documentation/biblio a 34 ans.mais totu est sur concours...)..

et puis marre de mentir, pour plaire .me mentir en plus.Je ne sais pas me vendre,plus en ttou cas.

ou alors trouver un truc a faire seule, en auto entrepreneur...j'y songe mais pas facile non plus.
Maman Aspie, hpi, et TDA (diag en 2012, CRA) de 3 ptits mecs et une minimoizelle pas conventionnels.
meï
Regulier
 
Message(s) : 79
Inscription : Dim Jan 02, 2011 19:27
Localisation : ouest

Message par omega » Jeu Jan 12, 2012 17:28

meï a écrit :et vous dans quoi vous travaillez si vous travaillez?

Informatique, dans la fonction publique.
C'est pas mal: les mentalités sont plus ouvertes que dans le privé, on y côtoie sans discrimination de tout et n'importe quoi comme gens: quels que soient leurs passés ou leurs modes de vie, leur état de santé, leurs origines ethniques ou sociales, leur façon d'être... Aspie au milieu de tout ça, ça se remarque à peine. :D

etes vous pris en compte pour ce que vous etes? (aspies)?

Jamais de la vie!
Tu vois ta mésaventure et la façon dont on t'a considérée par la suite: eh bien ça illustre très exactement ce que j'éviterais absolument par tous les moyens possibles, et le genre d'histoire qui me laisse convaincue que parler du SA au boulot serait une énorme erreur.

Au boulot, je suis comme je suis... bizarre, mais techniquement compétente. C'est mon droit, les gens me connaissent comme ça depuis le temps et ça me convient très bien! :D

Quand je dis que mettre en avant son SA c'est d'emblée se placer dans une position d'infériorité... :?

Si tu me permets de te donner mon avis, ce n'est pas en mettant en avant ton SA que tu trouveras la confiance en toi dont tu as besoin.
Apprends plutôt à voir ce dont tu es capable, et à prendre pleinement ton droit d'être comme tu es.
omega
Passionné
 
Message(s) : 1332
Inscription : Jeu Nov 27, 2008 17:12
Localisation : France

Message par omega » Jeu Jan 12, 2012 17:42

meï a écrit :le pire c'est que je peux très bien travailler très vite et bien.

Quel type de travail?
As-tu fait le point sur ce que tu sais faire très bien / ne veux plus faire?

et trouver un emploi ou "ce que je suis" est un avantage..ne en sais toujours pas quoi.

Les bilans de compétence c'est très bien ++++ et ça sert précisément à ça.
Normalement tu dois pouvoir en demander un, étant au chômage?

et puis marre de mentir, pour plaire .me mentir en plus.

Si mentir pour plaire ça marchait, tu n'en serais pas là aujourd'hui. ;)
Donc mauvaise solution -> chercher la bonne ailleurs.
Pour ma part, ça a commencé à bien marcher pour moi à partir du jour où j'ai été fatiguée de mentir pour plaire. ;) Maintenant je m'en fous complètement: les autres sont tels qu'ils sont, eh bien moi aussi. Si on ne se convient pas, c'est qu'on n'est pas faits l'un pour l'autre, c'est tout.
Eh bien figure-toi que ça m'a ouvert des portes. :D

Finalement, je crois que les gens nous "bouffent" plus quand on n'ose pas être ce qu'on est, que quand on l'est vraiment.
omega
Passionné
 
Message(s) : 1332
Inscription : Jeu Nov 27, 2008 17:12
Localisation : France

Re: un licenciement douloureux et recherche d emploi....

Message par CélineG » Sam Sep 08, 2012 10:13

Je suis désolée pour les fautes et la mise en page, parfois quand j'écris j'oublie de vérifier :oops: Désolée. Mais en général je vérifie toujours mais là c'est catastrophique.
CélineG
Passionné
 
Message(s) : 425
Inscription : Ven Juil 20, 2012 19:10
Localisation : languedoc roussillon

Re: un licenciement douloureux et recherche d emploi....

Message par CélineG » Sam Sep 08, 2012 10:19

meï a écrit :oui c'est ds le titre.
je en vais pas tou reraconter parce que 'jen ai gros sur le coeur mais l'an denier j'ai perdu mon emploi que j'avais eu tant de chance (et de gnake) a trouver... un CDI ds une entrerise tranquille..(après etre entrée en cdd) mais malheureusemtn j'ai fais une erreur strategique de taille j'ai passé les concours internes pour evoluer et passé un cran..e la point de salut.
je n'avais jamais parlé de mon SA puisque pas de diag a l'époque..meme si un parcours sinueux et des dificultés récurrentes,je 'navais rien dis a l'embauche, puisque "bah, je peux el faire, je peux etre comme totu lel monde"...(ben voyons..)

mais au fil des mois je me suis cassée la figure, 'jai eu un mal fou a gérer mon travail, le relationel fourni (je travaillais a la CAF..) et les collègues, on travaillait en groupe de 10 totues ensemble ..pauses , dejeuners, je en supportais plus, et personne ne comprenait.
je susi devenue "bisare",(l'histoire de ma vie au travail, chaque boulot ..)
les superieurs ont commencé a surveiller mon travail, il y a eu des incomprehensions, qui ont entrainées un manque de confiance e moi enorme...
bref, ça a fini par arrets, (je ne pouvais plus, quel effort ; etre qulqu'un d'autre pour ce travail!)..je me faisais engueuler parce que je ne me servais pas du telephone...(je faisais des mails) etc..

ensuite on a fait un propocole de licenciement pour inaptitude medicale au poste, alors que je pensais peut etre etre gardée en tant qu'agent (faire des taches repêtitives ça j'etais douée..3 fois plus rapide que les autres en moyenne.)

mais niet.
je n'ai eu ma RQTH (redemandée car je l'avais deja eu il y a longtemps) que sur la fin, mais trop tard et lorsque 'jai tenté de parler du SA personne n'a voulu entendre.(le syndrome de quoi?, m'a dit d'un ton morne le directeur..)
le patron m'a meme dis lors de l'entretien de licenciement, que j'etais trop en difficulté avec la" technicité demandée par les postes "pour qu'on me mette aileurs... :shock: (comprendre, vous etes trop "handicapée mentale" donc pas assez intelligente..si si!..)
mon estime en a pris uin sacré coup et le pire c'est que j'etais en incapacité de repondre..(alors que j'ai un qi 40 points qu dessus de leur "moyenne"....il a rien compris meme pas cherché à discuter sur ce qui me serait allé, ect..juste "vous etes handicapée? ah..vous etes très limitée alors!..) :evil:

bref..depuis un an je ressasse ce licenciement.Tout e tentant de passer a autre chose.
je sais aujourd'hui qui je suis, comment je suis..et ca m'a aidé .
mais ce travail je l'aimais bien en fait c'est toute la forme qui etait inadaptée... :roll: et le masque que je me mettais.

et aujourd'hui je galère pour retrouver un emploi..on me demande quel est mon handicap, je reponds de mon mieux avec l'air positif....mais je sens bien que ça passe mal.
l'autisme...quel mot englobant totu et rien...surtotu ds la tete des employeurs..

je ne tiens lus en place et ai besoin de travailler poutant. avec des aménagements oui, car j'ai comrpis la leçon. (personnel au courant, pas trop de relationnel, pas d'open space, etc..) .mais c'est frustrant de se sentir inutile (mem si j'ai des tonnes de choses à faire la maison, bien sur, et je fais du benevolat) mais je ne rapporte rien à la maison...

là je vais peut etre refaire une formation d sun domaine qui me conviendrait mieux mais c'est très dur totu ça.
refaire toutes ces demarches...on m'a meme mise ds un stage de recherche d'emloi collectif!... :mrgreen: (je reve..) je ne me suis pas genée pour leur dire que ca ne m'allait pas du tout.
bref.....galère....

et puis a force de ne plus traaviller je fais des angoisses fortes pour des choses qui allaient avant, (pas assez de contacts sociaux , d'interactions, donc je refais des angoisses betes...)

et vous dans quoi vous travaillez si vous travaillez? etes vous pris en compte pour ce que vous etes? (aspies)?


Bonjour Mei,

Apparement tu cherches un travail bien organisé, calme, ou on te fait confiance et que les autres te respecte tel que tu es.

Je pense que tu devrais peut-être regarder dans la fonction publique je crois qu'il y a un concours C de documentaliste qui demande moins de contact avec les gens mais plus dans le tri, l'entretien des livres, le classement, le rangement.

J'ai vu aussi sur internet, qu'il y a des entreprises informatiques à l'étranger qui recrutent des personnes Asperger et ces Asperger travaillent en groupe donc ils peuvent se comprendre :)

Je ne sais pas si tu aimes les pays étrangers mais il y a:

Asperger Informatik à Zurich qui marche très bien pour les gens dans notre cas avec aménagements, coach, etc... voici le lien, c'est l'article sur cette entreprise:

http://www.swissinfo.ch/fre/societe/Les ... d=20090422[url]

le site web de leur entreprise:

http://www.asperger-informatik.ch/index.php

[/url]

Il existe aussi en Ecosse une autre entreprise "Specialisternes" qui recrute dans l'informatique mais je pense qu'il faut avoir fait une formation là-dedans avant de pouvoir y travailler ceci dit si tu aimes l'anglais, tu peux toujours demander à l'entreprise des conseils. Au Royaume Uni, d'après mes recherches ils ont plus de services pour aider les Asperger que chez nous idem aux USA et en Australie.

Voici le lien de Speciali:

http://specialisternescotland.org/[url]

Cette entreprise existe aussi en Suisse, au Danemark et aux Etats Unis.
Cliquer sur la carte de ce lien:)

http://specialisterne.com/ :)

Bonnes recherches moi aussi je galère à retravailler suite à un échec idem problèmes relationnels avec mes collègues. Du coup avec une thérapie comportementale et cognitive j'apprends les habilités sociales, j'ai de la chance car mon psy connait Asperger :)
CélineG
Passionné
 
Message(s) : 425
Inscription : Ven Juil 20, 2012 19:10
Localisation : languedoc roussillon

Re: un licenciement douloureux et recherche d emploi....

Message par CélineG » Sam Sep 08, 2012 10:28

Ca serait super si "Specialisterne" ou "Asperger informatik" existaient en France, celà nous permettrait d'avoir des emplois sûrs et moins de gens au chômage.

Si j'avais un don, je trouverai une solution pour demander à l'état français de créer celà car parmis les chômeurs, il y a pas mal d'Asperger. En plus si vous lisez ce document PDF, ci-dessous, vous verrez ce qu'un Asperger peut apporter de positif en plus à une entreprise:

http://www.compagnie-des-ted.com/upload ... 0oct11.pdf[url]

Je ne sais pas comment on peut faire comprendre celà à l'état. Peut-être en premier lieu en publiant une recherche nationale auprès des Asperger et de voir le nombre de personnes qui sont sans emploi. Puis de démontrer A+B que nous sommes particulièrement doués dans l'informatique + dans d'autres domaines comme les sciences aussi.

Qui peut s'occuper de ça pour que les choses avancent? Je vais éditer ce message si j'y arrive, j'ai envie que les gens prennent conscience de ce besoin que nous avons d'entreprises spécialisées comme celles-ci.

Céline
[/url]
CélineG
Passionné
 
Message(s) : 425
Inscription : Ven Juil 20, 2012 19:10
Localisation : languedoc roussillon


Retour vers Asperger et Travail

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron