Page 1 sur 2

Asperger et permis

Message Publié : Jeu Fév 03, 2011 11:06
par Malubie
Bonjour,

Je reviens vers vous pour un sujet bien précis : le permis.

Mon ami l'a raté trois fois et l'examinatrice lui a dit qu'il n'avait pas les réactions appropriées ou qu'il ne savait pas anticiper les événements.
Et en effet, la circulation est bien l'endroit ou de nombreux codes sociaux entrent en jeu. Mon ami saura très bien qu'il faut donner la priorité a une telle voiture parce qu'on lui a expliqué, mais en cas de situation anormale ou imprévue je pense qu'il ne modifierait pas ses réactions habituelles ce qui pourrait être dangereux.

Et vous, avez vous le permis? Est-ce compliqué pour vous?

Un autre point, il a beaucoup de mal à se mettre au travail, même quand le sujet lui plait si une partie de ce travail lui est désagréable. Or les contraintes sont quand même le propre du travail et je visualise difficilement comment il pourrait se plier aux volontés d'un employeur, surtout pour ce qui est de remettre son travail à temps.

Il pourrait travailler à son compte, mais je suppose que si il n'est pas plus productif les résultats ne suffiront pas non plus..

Pourra-t-il apprendre à rendre son travail à temps ou lui faudra t-il forcement des conditions de travail appropriées?

Merci de m'avoir lue.

à plus tard :)

Message Publié : Jeu Fév 03, 2011 16:12
par Malubie
Merci de ta réponse.

Ok, donc ce n'est pas insurmontable, c'est vrai que finalement vous ne devez pas être des personnes à risque sur la route. C'est positif, j'espère que ce sera pour la prochaine fois pour mon ami; en attendant il doit repasser entièrement le code..

Message Publié : Ven Fév 04, 2011 12:10
par omega
danielt a écrit :Un autiste n'est pas dangereux sur la route en général. Au contraire il est souvent plus sage car il ne cherche pas la compétition, des conflits et tout le reste qui provoque souvent des accidents chez les gens normaux.

+1
J'ai le permis et j'aime conduire.
Justement, les codes sociaux, il n'y en a pas sur la route: il y a le code de la route.

Message Publié : Ven Fév 04, 2011 12:28
par Alexandre76
+1
J'ai le permis et j'aime conduire.

+2 moi aussi.
Et je n'ai jamais eu de problème.

Message Publié : Mer Mars 14, 2012 15:04
par alixton
:D bah moi, c'est pas la même chose.
Je conduis depuis très longtemps, car j'ai appris, à conduire très jeune, mais je ne possède pas le permis (je sais, c'est illégal).
J'aime conduire... le seul hic... est que je manque complètement d'attention... (parait-il...)
j'ai du mal à l'expliquer, mais je conduis en faisant très attention, sauf que je me concentre sur certaines choses, et pas sur d'autres...
du style, si tout à coup, quelqu'un arrive d'un endroit, et passe, alors qu'il n'a pas la priorité... j'ai du mal avec les réflexes... et ça me déstabilise.

J'ai aussi tendance à être ailleurs, genre, je conduis, je dois m'arrêter à un feu... et paf... j'oublie que je dois redémarrer un moment donné, quand le feu sera en position vert. J'ai alors droit à des coups d'avertisseurs sonore, des insultes, etc.

J'ai été à tous mes cours de code, dès que j'ai eu l'âge requis, mais ça m'a tellement agacé, vu que je connaissais déjà par cœur tout cela, que j'ai abandonné vers la fin.
Le gars de l'auto-école, à quand même insisté pour que je prenne des cours de conduite, et voyant que je conduisais très bien, il ne s'est pas alarmé. En revanche, il m'a dit qu'aucune AE, n'accepterait de me donner le permis, car je suis "trop dans la lune"... d'après ses dires...

Je sais ce que veut dire cette expression, je l'ai entendu toute ma vie, mais je suis extrêmement déçue de voir, que je ne peux pas avoir le permis, parce que j'ai quelques petits troubles, alors que je conduis sans permis depuis très longtemps, et que je n'ai jamais provoqué un seul accident.

Par contre, à cause de mes problèmes d'attention à certains niveau, j'évite la ville... mais je suis infatigable sur les grande lignes... et j'adore faire des kilomètres...

je voulais juste partager mon vécu...

Re: Asperger et permis

Message Publié : Mar Août 28, 2012 13:13
par CélineG
Malubie a écrit :Bonjour,

Je reviens vers vous pour un sujet bien précis : le permis.

Mon ami l'a raté trois fois et l'examinatrice lui a dit qu'il n'avait pas les réactions appropriées ou qu'il ne savait pas anticiper les événements.
Et en effet, la circulation est bien l'endroit ou de nombreux codes sociaux entrent en jeu. Mon ami saura très bien qu'il faut donner la priorité a une telle voiture parce qu'on lui a expliqué, mais en cas de situation anormale ou imprévue je pense qu'il ne modifierait pas ses réactions habituelles ce qui pourrait être dangereux.

Et vous, avez vous le permis? Est-ce compliqué pour vous?

Un autre point, il a beaucoup de mal à se mettre au travail, même quand le sujet lui plait si une partie de ce travail lui est désagréable. Or les contraintes sont quand même le propre du travail et je visualise difficilement comment il pourrait se plier aux volontés d'un employeur, surtout pour ce qui est de remettre son travail à temps.

Il pourrait travailler à son compte, mais je suppose que si il n'est pas plus productif les résultats ne suffiront pas non plus..

Pourra-t-il apprendre à rendre son travail à temps ou lui faudra t-il forcement des conditions de travail appropriées?

Merci de m'avoir lue.

à plus tard :)


Bonjour Malubie,

En ce qui me concerne, j'ai mon permis depuis 6 mois et j'ai du le passer 6 fois avant de l'avoir ce fut long mais j'ai finis par l'avoir à force d'acharnement (il faut s'accrocher, ne pas baisser les bras quand on le rate). Ca m'a valu pas mal d'heures de leçons mais au final je l'ai eu.

En ce qui concerne l'anticipation, j'avais le même problème, je n'anticipais pas assez et c'est souvent le reproche qu'on me faisait ainsi que mon manque de réaction (je mettais plus de temps à réagir que les autres conducteurs face à une situation donnée sur la route.); j'ignore si celà était lié au fait que je prenais déjà mon antidepresseur à l'époque et qu'il y a un pictogramme de conduite dessus niveau 2 ou si ma lenteur de réaction est liée au syndrôme d'Asperger mais j'ai du beaucoup m'entraîner à bien observer autour de moi et à détecter les obstacles avec plus de rapidité.

Je pense d'après mon expérience que ton ami pourra s'adapter en cas de situation imprévue ou anormale: c'est en conduisant qu'on apprend à gérer la circulation, à mieux la connaître et comment réagir en fonction de telle ou telle situation.

Par contre j'avoue que on a besoin de beaucoup de concentration pour conduire. Par exemple si quelq'un me parle en même temps que je conduis, celà me déconcentre complètement. On a besoin de bien se relaxer au volant aussi à cause de notre tempérament anxieux. Oui pour moi conduire c'est agréable mais quelquefois c'est horrible car je n'ai pas le sens de l'orientation dans l'espace résultat je me perds facilement.

Concernant le travail, je pense que grâce à l'entraînement aux habilités sociales et à une thérapie adaptée au syndrôme d'Asperger (thérapie comportementale et cognitive adaptée au Asperger ou une thérapie C C normale on peut apprendre à gérer les conflits/ apprendre à gérer ses émotions/ A obéir à un patron etc... Mais tout ça demande un entrainement et s'apprend.

Moi dans mon cas je suit une TCC et ça m'aide à apprendre comment je dois me comporter pour m'intégrer au travail.

Bon courage :)

Message Publié : Ven Oct 26, 2012 19:49
par marjolaine
je l'ai eu du premier coup mais l'inspecteur m'a dit que j'étais bizarre. En situation dangereuse ou compliquée, je conduisais merveilleusement bien mais quand je suis seule sur la route je relâche mon attention (comment lui expliqué que de me faire concentrer pendant 30min à me faire faire tous les pièges pas possible pour moi c'était un réel effort). Il a donc hésité à me le donner.

bon ça fait 7 ans que je n'ai pas touché un volant, je dois être un danger publique maintenant ...

ma famille trouve que je conduis comme une mamie -_-

Message Publié : Mer Fév 06, 2013 7:47
par Kardrem
je l'ai eu du premier coup mais l'inspecteur m'a dit que j'étais bizarre. En situation dangereuse ou compliquée, je conduisais merveilleusement bien mais quand je suis seule sur la route je relâche mon attention (comment lui expliqué que de me faire concentrer pendant 30min à me faire faire tous les pièges pas possible pour moi c'était un réel effort). Il a donc hésité à me le donner.


Je suis exactement dans le même cas. C'était très compliqué au début de filtrer correctement les informations, mais au bout de deux ans, je suis devenu aussi efficace sur des petits parcours lambda que dans les situations dangereuses (ce qui est assez ironique quand on y pense).

La seule chose embêtante maintenant, c'est de reprendre le volant après 1 mois sans avoir conduit. Les gens disent que c'est comme le vélo, mais c'est comme si j'étais obligé de ré-apprendre en mode accéléré à chaque fois.

Tout est question de pratique.

Re: Asperger et permis

Message Publié : Mer Fév 06, 2013 8:20
par Manex
On avait dis à mon père que j'aurais jamais mon permis, je l'ai eu du 1er coup.

Le système n'est pas si compliqué que ça, ce qui fait que tu y arrive ou pas c'est la méthode d'apprentissage, j'ai eu un prof qui expliquait bien la théorie et j'ai eu 39/40 à l'examen , sur la conduite j'ai eu un prof qui me faisait apprendre 1 chose à la fois du coup j'ai bien appris.

Une fois que on sait conduire, on arrive plus facilement a se rappeler des règles, a priorité à droite, les piétons, les autres...
Il m'a fallu 2 ans pour bien connaitre le comportement des autres automobilistes.

C'est pas impossible pour nous, au contraire je trouve qu' on conduit mieux que les NT.

Message Publié : Mer Fév 06, 2013 8:52
par Kardrem
C'est pas impossible pour nous, au contraire je trouve qu' on conduit mieux que les NT.


En plus, c'est très plaisant de conduire parfaitement (bien prendre les courbes, passer les vitesses, rouler à la bonne allure, pré-calculer les évènements, etc.). C'est parfois un peu stressant quand les embranchements et la route sont peu lisibles ou qu'il y a beaucoup de trafic routier. Mais sinon, c'est l'un des meilleurs jeux auxquels j'ai pu jouer :D

Message Publié : Mer Fév 06, 2013 14:02
par Manex
C'est pas n jouer la voiture tu peux tuer quelqu'un quand même.

Je connais des routes, ou c'est moi qui apprendrais à un moniteur de paris à conduire : Étroites, on ne passe pas à 2, défoncé, en pleine montagne, on vois pas à 100m, si on va trop d'un coté on rentre dans la montagne et de l'autre on fini dans un ravin.
Et on me vois à 1 main sur le volant sur ce genre de route, 0 stress, tout à fais bien ;)

Je suis d'accord avec toi quand il y a du trafic c'est l'enfer.

Message Publié : Mer Fév 06, 2013 15:05
par Kardrem
C'est le fait d'optimiser la conduite qui est un jeu, pas la conduite en elle même (je fais pas le malin quand je suis au volant).

Message Publié : Mer Fév 06, 2013 15:46
par Petite Violette
Kardrem a écrit :C'est le fait d'optimiser la conduite qui est un jeu, pas la conduite en elle même (je fais pas le malin quand je suis au volant).


mdr je suis pareils j'adore appliquer a la ligne le code de la route :oops:

bon sinon j'ai eu bcp de soucis pour l'avoir, le code du premier coup mais la conduite.... pfff un carnage!!! j'etais tellement stressé que je faisais des anneries plus grosse que moi, passer la 4e au lieu de la 2e, etre tellement tetanisé de peur que j'ai pas freiné a un feu rouge (que j'ai vu rouge!!!)

bref sedatif pc a ete mon ami et c'est grace a ca que j'ai pu l'obtenir

:)

Message Publié : Jeu Fév 07, 2013 10:09
par Kardrem
J'ai utilisé des anxiolytiques pour passer l'examen du code et l'examen de conduite. Ca fatigue énormément, mais c'est très efficace pour rester concentré sur l'essentiel lors d'un test.

Message Publié : Jeu Fév 07, 2013 13:56
par Manex
J'ai rien pris le jour de l'examin et du permis.

J'ai réussi à tout avoir du 1er coup, pour un Aspie c'est pas évident de gérer son stress, ou ses angoisses.

Ça s'apprend avec le temps, c'est pas tout les jours facile, mais pas impossible.

Ce qui me fais vraiment peur c'est de voir incontinence des autres face au danger, il pleut les NT ne s'aperçoivent pas que ça glisse, il y a un feu rouge à 100m devant soi on accélère alors que c'est rouge (ça fera passer le feu au vert plus vite), on roule a fond alors que c'est limité...

Message Publié : Jeu Fév 07, 2013 17:54
par Rem82
Vous en avez de la chance d'avoir le permis , vous !!! :) :twisted: Veinards , va !!! :wink:

Quant à moi ça sera pas demain que je vais l'avoir mais je commence à y penser à vouloir le décrocher d'ici mes 30 ans mais l'état de ma tête ne me le permet pas de pouvoir me concentrer sur la route ... :oops: :( :roll:

Sinon je pensais à commencer à conduire avec une voiture sans permis pour faire des courts trajets inférieurs à 30 km (Il faut juste avoir le code pour pouvoir conduire ça c'est tout j'crois...) , mais ces voiturettes sont souvent mal aimés des automobilistes car ce sont des véhicules très lents qui favorisent le danger et donc multiplie les risques d'accident... :roll:

Que me conseillez-vous à ce propos ? :roll: :?: :wink:

Message Publié : Jeu Fév 07, 2013 19:22
par Kardrem
Les voitures sans permis sont très onéreuses et leur masse totale ne permet pas au passager d'être en sécurité en cas d'accident. Ce n'est rentable sur aucun plan.

Le mieux, à mon avis, c'est de passer le permis normalement, et si les finances suivent, de demander autant d'heures de conduite que nécessaire. Généralement, c'est l'auto-école qui détermine le nombre d'heures en fonction de l'évaluation faite par le moniteur.

Dans mon cas, malgré 35 heures d'entraînement, je n'étais pas du tout à l'aise et en confiance quand je l'ai eu. Il m'a fallu quelques mois pour consolider ce que j'ai appris. C'était assez stressant, mais à force de volonté on y arrive.

Message Publié : Jeu Fév 07, 2013 22:16
par Petite Violette
si tu reste en zone urbaine la voiture sans permis est tres bien, une copine a car elle arrive pas a decrocher son permis, mais elle vit a nimes. si tu envisages des trajets sur route nationale en effet c'est super dangeureux vaut mieux essayé de passer ton permis

:)