ADO ASPERGER,Hyperactif.....et AVENIR???

Les difficultés pour trouver un travail et les relations avec nos collègues.

ADO ASPERGER,Hyperactif.....et AVENIR???

Message par RUSCH » Dim Mars 14, 2010 20:28

bonjour,

J'ai déjà posté plusieurs messages sur les différents "sites" de ce forum que j'ai découvert récemment.
Nous sommes parents d'un ado de 17 ans qui après avoir fait une scolarité" normale (à peu près..) jusqu'en 3ème de collège, a été intégré dans une classe U.P.I. (Unité Pédagogique d'Intégration) dans le même collège.
Depuis 2008 il est passé dans une UPI PRO qui se trouve dans un lycée et dont le programme scolaire est du niveau d'un CAP environ.Il a un QI "normal" mais a du mal à s'adapter aux contraintes quotidiennes du Lycée(horaires,devoirs à faire...beaucoup d'absentéisme..).Pourtant, ce qui est contradictoire, c'est qu'il veut être vulcanologue et veut faire de grandes études....

Vous, qui avez des jeunes avec des traits Asperger, hyperactivité et un peu Gilles de la Tourette, pouvez-vous me renseigner sur leur parcours scolaires mais aussi sur leur intégration dans le milieu professionnel.

Je vous remercie tous très sincèrement de vos témoignages car bien qu'entourés par divers organismes, rien de vaut des expériences vécues.
cordialement et à bientôt
Avatar de l’utilisateur
RUSCH
Enthousiaste
 
Message(s) : 43
Inscription : Lun Oct 26, 2009 14:01
Localisation : alsace

Message par Veronique1 » Dim Mars 14, 2010 20:46

Bonjour Rusch,

Ce n'est pas du tout contradictoire, quand il sagit d'un interet particulier, les contraintes ne sont plus des contraintes....
Je pense qu'il faut le soutenir pour aller vers son centre d'interet...même sans être vulcanologue (il peut toujours essayer) mais beaucoup de domaines peuvent en parler (photo, journalisme, outillage, météo, enseignant, chercheur....)
véronique
Veronique1
Passionné
 
Message(s) : 1287
Inscription : Mar Fév 20, 2007 22:52
Localisation : Région parisienne

Message par RUSCH » Dim Mars 14, 2010 21:09

Veronique1 a écrit :Bonjour Rusch,

Ce n'est pas du tout contradictoire, quand il sagit d'un interet particulier, les contraintes ne sont plus des contraintes....
Je pense qu'il faut le soutenir pour aller vers son centre d'interet...même sans être vulcanologue (il peut toujours essayer) mais beaucoup de domaines peuvent en parler (photo, journalisme, outillage, météo, enseignant, chercheur....)


Bonsoir,

MERCI pour votre réponse.Le problème avec mon fils, est qu'il ne voit pas toutes les "étapes" à franchir pour arriver à faire sa passion.En résumé, il voudrait déjà se retrouver sur l'Etna par exemple...Mais il ne se rend pas compte qu'actuellement il faut assister à des cours qui n'ont rien à voir avec les volcans.Et cela, ne fait que l'enfoncer. Nous le soutenons dans sa passion et dans un 1er temps, nous l'avons emmené en Auvergne cet été voir Vulcania et avons gravi tous les puys..Nous lui avons apporté beaucoup de documentation à ce sujet et j'ai même contacté un grand vulcanologue Français par internet qui a eu la gentillesse de lui répondre positivement.
Mais, le déclic ne se fait toujours pas quant à la fréquentation de son lycée et notre peur est qu'il se "retrouve" dans un CAT ou ESAT...(établissements qui ne correspondent pas du tout à ses capacités.

merci encore pour votre réponse
cordialement
Avatar de l’utilisateur
RUSCH
Enthousiaste
 
Message(s) : 43
Inscription : Lun Oct 26, 2009 14:01
Localisation : alsace

Message par Veronique1 » Lun Mars 15, 2010 10:03

c'est vrai qu'il faut déja apprendre une chose après l'autre...
Essayez de marquer la fin de la semaine/du mois scolaire par une récompense, liée à son interet spécifique....effectivement, les études c'est peut être un peut trop abstrait, il faut rendre concrète l'utilité...
véronique
Veronique1
Passionné
 
Message(s) : 1287
Inscription : Mar Fév 20, 2007 22:52
Localisation : Région parisienne

Pour Véronique

Message par RUSCH » Lun Mars 15, 2010 11:01

Veronique1 a écrit :c'est vrai qu'il faut déja apprendre une chose après l'autre...
Essayez de marquer la fin de la semaine/du mois scolaire par une récompense, liée à son interet spécifique....effectivement, les études c'est peut être un peut trop abstrait, il faut rendre concrète l'utilité...


Bonjour,

Merci pour votre réponse. La "méthode" que vous m'indiquez est effectivement celle que le Centre qui entoure notre fils ainsi que nous-mêmes, nous a conseillé.C'est la méthode ABA et notre fils "fonctionne" avec des jetons, c'est à dire que chaque jour, s'il accompli certaines tâches qui sont inscrites dans un contrat (préalablement signé par lui et nous), il a un jeton. Et en fin de semaine, il gagne une récompense selon ses envies.Mais le souci, est qu'il n'a plus l'air d'être "gêné" s'il n'a pas de récompense.En fait, il se "jette" sur son ordi et compense ainsi sa frustration de cette façon durant tout le week end.Alors c'est pourquoi je me pose tant de questions par rapport à son avenir. Il a obtenu en juin 2009, le CFG, et cette année il s'est inscrit de lui-même pour repasser le Brevet des collèges qu'il avait loupé lorsqu'il était en 3ème.En plus, il est inscrit en candidat libre et les notes retenues seront seulement celles qu'il aura le jour "J" de l'examen c'est à dire fin juin 2010.De plus... il a des matières supplémentaires comme l'anglais, le SVT et Physique chimie.Et il ne se donne pas les moyens de réviser en nous disant qu'il va de toute façon, "rater"encore son brevet...Pourtant nous l'encourageons en lui disant qu'il a une très bonne mémoire et s'il voulait bien faire passez les révisions avant les jeux internet, il pourrait largement s'en sortir.Mais, là pas de réaction....Alors je m'interroge??Que va-t-il faire en septembre prochain, lui qui voulait et aurait pu intégrer à petites doses une seconde générale???que de questions qui restent en suspens???
En tout cas, merci à vous de me répondre, c'est très gentil.
cordialement
Avatar de l’utilisateur
RUSCH
Enthousiaste
 
Message(s) : 43
Inscription : Lun Oct 26, 2009 14:01
Localisation : alsace

Message par bernard » Ven Mars 19, 2010 18:17

Je ne sais pas s'il y a une réponse unique à votre question.
Dans le cas de mon fils, il était en avance d'un an quand il est entré en seconde. Il a redoublé sa seconde, puis a fait une première S moyenne et un début de terminale S où il passait plus de temps sur les jeux en réseau qu'à faire des exercices. Puis il s'est réveillé en milieu d'année et a terminé avec de bonnes notes sa TermS, il a réussi son bac et se retrouve en fac de physique/chimie où il voudrait devenir chercheur en physique nucléaire. Comme votre fils, il voudrait déjà y être. Pourquoi toutes ces années d'attente à apprendre d'autres matières ? Il rejoue en réseau mais se garde un temps pour gérer ses devoirs et les révisions (en ce sens il a progressé).
Avec mon épouse (NT) nous n'avons pas du tout la même façon de voir ses études. J'évite d'intervenir car je pense comme lui sur la perte de temps que nous avons dans le système éducatif prévu pour des NT en majorité.
Mais c'est que je ne perçois pas tout le côté socialisation du système et ne vois que le détail de la partie technique à apprendre.
Bernard (49 ans, aspie) papa de 3 enfants (dont 2 aspies)
Avatar de l’utilisateur
bernard
Passionné
 
Message(s) : 468
Inscription : Jeu Août 14, 2008 15:46
Localisation : Clermont-Ferrand (France)

MERCI à BERNARD

Message par RUSCH » Ven Mars 19, 2010 19:38

bernard a écrit :Je ne sais pas s'il y a une réponse unique à votre question.
Dans le cas de mon fils, il était en avance d'un an quand il est entré en seconde. Il a redoublé sa seconde, puis a fait une première S moyenne et un début de terminale S où il passait plus de temps sur les jeux en réseau qu'à faire des exercices. Puis il s'est réveillé en milieu d'année et a terminé avec de bonnes notes sa TermS, il a réussi son bac et se retrouve en fac de physique/chimie où il voudrait devenir chercheur en physique nucléaire. Comme votre fils, il voudrait déjà y être. Pourquoi toutes ces années d'attente à apprendre d'autres matières ? Il rejoue en réseau mais se garde un temps pour gérer ses devoirs et les révisions (en ce sens il a progressé).
Avec mon épouse (NT) nous n'avons pas du tout la même façon de voir ses études. J'évite d'intervenir car je pense comme lui sur la perte de temps que nous avons dans le système éducatif prévu pour des NT en majorité.
Mais c'est que je ne perçois pas tout le côté socialisation du système et ne vois que le détail de la partie technique à apprendre.


Bonsoir,

Merci très sincèrement pour votre mail.Il est très intéressant pour moi et mon fils, car si j'ai bien compris, vous êtes un papa aspi et vous me décrivez la situation d'un de vos enfant aspi. Votre propre vision des choses en tant qu'adulte me fait bien comprendre que pour les aspis, le concret est beaucoup plus facile à appréhender et l'attente pour obtenir un diplôme ou autre, ne vous parait pas "utile"??Nous sommes des parents non aspis(NT je ne sais pas ce que cela veut dire, excusez moi) et nous n'avons donc que notre fils de 17 ans qui l'est.Notre fille ainée ne l'est pas.Donc votre témoignage est vraiment essentiel pour nous et surtout pour comprendre l'attitude de notre fils qui ne se mobilise pas du tout pour réussir dans la voie de la scolarité malgré toutes les dispositions qui lui sont offertes actuellement.Il se voit effectivement sur les sommets des plus hauts volcans mais ne fait rien pour y arriver.Je suis contente aussi de voir que votre fils a eu comme un déclic et a pris conscience qu'il fallait qu'il se mette plus sérieusement à s'occuper de ses études au lieu des jeux en ligne.Cela me donne aussi un espoir pour mon fils qui apparemment se trouve actuellement dans la situation du vôtre lorsqu'il a du redoubler et qu'il a réagi au milieu de sa terminale S.Donc un grand MERCI car vous me laissez l'espoir que mon fils aussi va peut-être se réveiller et gérer son temps entre les jeux et les devoirs.Très sincèrement MERCI pour votre témoignage. à bientôt peut-être, cordialement
Avatar de l’utilisateur
RUSCH
Enthousiaste
 
Message(s) : 43
Inscription : Lun Oct 26, 2009 14:01
Localisation : alsace

Message par Veronique1 » Ven Mars 19, 2010 23:23

C'est la parole de l'autre qui sert de lien entre lui, et ce qu'il doit atteindre. Ce qui veut dire, je pense que Bernard a trouvé les mots pour faire le lien...c'est instinctif chez nous....

Beaucoup d'ado ont aussi besoin d'une pause, d'un break, à cette période...qu'ils soient NT ou Aspi... Je pense qu'elle est utile...cogiter inconsciemment, assimiler, aprehender, decider...
véronique
Veronique1
Passionné
 
Message(s) : 1287
Inscription : Mar Fév 20, 2007 22:52
Localisation : Région parisienne

Pour Véronique

Message par RUSCH » Sam Mars 20, 2010 10:30

Veronique1 a écrit :C'est la parole de l'autre qui sert de lien entre lui, et ce qu'il doit atteindre. Ce qui veut dire, je pense que Bernard a trouvé les mots pour faire le lien...c'est instinctif chez nous....

Beaucoup d'ado ont aussi besoin d'une pause, d'un break, à cette période...qu'ils soient NT ou Aspi... Je pense qu'elle est utile...cogiter inconsciemment, assimiler, aprehender, decider...


Bonjour et merci de votre réponse,

C'est bien vrai ce que vous dites.Et je ressens pour moi-même cette difficulté à comprendre les réactions de mon fils.Lorsqu'on a un parent aspi, il est certainement plus facile de comprendre son propre enfant.C'est pour cela, que je me renseigne afin de comprendre ses réactions, ses besoins....Je vais essayer aussi de trouver de la documentation afin de mieux pouvoir comprendre tout cela.Merci beaucoup de votre message. Cela m'apporte un grand soutien et me permets d'avancer dans la compréhension du comportement de mon fils.

Merci encore
à bientôt
cordialement
Avatar de l’utilisateur
RUSCH
Enthousiaste
 
Message(s) : 43
Inscription : Lun Oct 26, 2009 14:01
Localisation : alsace


Retour vers Asperger et Travail

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité