Page 1 sur 1

Fusillade aux Etats-Unis

Message Publié : Sam Déc 15, 2012 22:36
par Hok-Asiafan
Bonsoir, vous avez sans doutes entendu parler de la fusillade aux US la nuit dernière. J'ai appris par ma mère que le tueur étatit semble t'il atteint du SA:

http://www.leparisien.fr/faits-divers/f ... 409679.php

Re: Fusillade aux Etats-Unis

Message Publié : Sam Déc 15, 2012 22:39
par Manex
Il semblais avoir des signes de SA, solitaire, surdoué pas de compte facebook.
Mais je pense pas que un Aspie sois capable de faire ça

RE

Message Publié : Sam Déc 15, 2012 22:44
par Hok-Asiafan
C'était une exception, y en a dans tout les domaines...

Message Publié : Dim Déc 16, 2012 1:37
par Rem82
Bonjour Hok-Asiafan ,

Comment ta mère as su cette info , que le tueur serait potientiellement Aspie ? :roll: :?:

Message Publié : Dim Déc 16, 2012 1:38
par Rem82
Rem82 a écrit :Bonjour Hok-Asiafan ,

Comment ta mère as su cette info ? Que le tueur serait potentiellement Aspie ? :roll: :?:

Message Publié : Dim Déc 16, 2012 8:17
par Manex
Rem82 a écrit :Bonjour Hok-Asiafan ,

Comment ta mère as su cette info , que le tueur serait potientiellement Aspie ? :roll: :?:


Il a des signes d'un Aspies : Difficultés désintégration, solitaire, surdoué.
3 signes typiquement Aspies.
Mais on a pas d'info pour le moment sur ça.

Message Publié : Lun Déc 17, 2012 10:21
par profil supprimé
Il suffit de taper dans google actualité : Newtown et Asperger pour voir le massacre ...

"Certains de ses anciens camarades de classe ont raconté au New York Times qu'il ne parlait jamais, et affirmé qu'on leur avait dit qu'il souffrait du syndrome d'Asperger"

Des milliers d’occurrence relient ce fait divers à asperger. Au point qu'un ami m'en a parlé ce we, il m'a dit, tient tu es au courant le tueur était atteint du SA. J'ai du lui expliquer ce que disait les articles de presse pour qu'il comprenne à quel point elles en savaient rien.

Mais comme d'habitude le mal est fait, et comme d'habitude, bah tant pis.

Message Publié : Lun Déc 17, 2012 13:53
par Manex
oui, le mal est fais on ne peux pas remonter le temps.
Mais plus on en apprends sur lui, plus, sa personnalité ressemble au SA.

C'est dommage car si les NT apprennent ça, ça va casser notre image.
Les NT orront dans leur tête l'image de fou qui veulent tuer des gens, au lieu de notre vrai image.
Tout ça parce que ils a pas du être compris par les autres ni suivi correctement.

pour moi si cette personne est vraiment SA il fraudais surtout sensibilisé la population sur ce que c'est le SA, et savoir comment réagir, si une personne SA est bien traité et comprise elle s'intégrera parfaitement avec les autres (avec un minimum d'attention).

Message Publié : Lun Déc 17, 2012 14:46
par albeniz
Ayant lu une article contenant des témoins de son caractère ce matin j'ai tout à suite soupçonné qu'il était atteint du SA aussi.

- Il s'est intéressé et joué souvent aux jeux de vidéo fantaisistes, Warcraft par exemple.
- Parfois à l'école il a eu des crises ("meltdowns"), où il s'écroulait par terre et ne parlait à personne. Sa mère était obligée à intervenir à l'école pour le conforter lors de ces épisodes.

Ceci dit je suis d'accord avec celui qui dit que ce n'est pas le genre de truc qu'on attend d'un aspie niveau violence et surtout niveau respect de ce qui est juste! Il aurait pu très bien souffrir d'autres conditions mentales.

Message Publié : Lun Déc 17, 2012 17:32
par Manex
Faut espérer, vue le niveau médiatique la dessus si la monde apprenais que il serrais atteins du SA, le monde entier se méfiais des SA.

Message Publié : Lun Déc 17, 2012 18:39
par Rem82
Ce serait horrible si l'image des Aspies au niveau planétaire se dégradait à cause de ce dramatique fait divers aux USA ! :( On serait considérés aux yeux de 99% des NTs comme aussi dangereux que les schizos quoi ... :roll: En espérant que non !!! :!:

Message Publié : Mer Déc 19, 2012 19:39
par Rem82
Apparemment d'après les dernières news le tueur ne serait pas Aspie ...

http://www.vivrefm.com/infos/lire/908

Message Publié : Mer Jan 23, 2013 19:40
par soulscryer
Je pense qu'un aspie peut passer à ce genre d'acte, surtout si il n'est pas au courant de son appartenances aux SA.
Mais en matière de proportion, je suis sure que la grande majorité des tueurs ne sont pas des aspies. Donc qu'il soit aspie ou pas, ce serait une grave erreur de nous stigmatiser suite à ce drame.

Message Publié : Mer Jan 23, 2013 20:34
par Jhaal
Un apsi peut passer à ce genre d'acte. Un schizophrène aussi, une personne névrosée également, ainsi qu'un junkie ... En somme, un être humain peut passer à l'acte.
Je doute qu'une marmotte le ferait, je suggère donc de laisser les permis de port d'arme aux seules marmottes.

Trêve de pirouette, le fait est que les raccourcis sont vite fait mais je n'ai jamais compris cette facilité qu'ont les gens à se focaliser sur une frange de la population pour expliquer tel ou tel fait. Il est tellement facile en partant de ce point de détail et en élargissant un peu sa vision de démonter de telles affirmation ... le fait que des personnes soient trop fainéantes pour effectuer ce simple exercice d'observation me laisse toujours perplexe.

Message Publié : Mer Jan 23, 2013 20:39
par soulscryer
Jhaal a écrit :le fait que des personnes soient trop fainéantes pour effectuer ce simple exercice d'observation me laisse toujours perplexe.

De même.

Je crois qu'ils sont trop pré-occupés par eux même pour accorder du temps à ce genre de réflexion.

Message Publié : Mer Jan 23, 2013 20:46
par Jhaal
Ce n'est même pas une réflexion finalement. ça saute aux yeux. Finalement ça doit demander plus d'énergie de ne pas voir ça que de simplement l'observer. Vraiment exotique à mes yeux ce comportement.

Message Publié : Ven Jan 25, 2013 14:45
par lliw
ET meme si il était aspie peu importe, il n'y aurait eu qu'un seul cas, on pourrait leur dire que tous les autres tueurs de masses ou en series son NT et que c'est des NT qu'il faut avoir vraiment peur.....

Message Publié : Sam Jan 26, 2013 18:24
par soulscryer
L'essentiel maintenant c'est de penser et d'arriver à bien l'expliquer à chaque fois que quelqu'un nous stigmatise par rapport à cet évènement ou un autre.