Incapacité à gérer mes émotions

Problèmes Sensoriels et Tocs
"J'ai un système auditif qui fonctionne comme un amplificateur au maximum de sa puissance. Mes oreilles se comportent comme un microphone qui ramasse et amplifie le son."
Grandin 1992

Incapacité à gérer mes émotions

Message par CélineG » Lun Juil 15, 2013 14:29

Salut tout le monde,

Je ne sais pas si vous avez aussi ce problème là:

Dès que j'ai des émotions fortes:
-que je suis amoureuse de quelqu'un
-que je suis très heureuse ou très triste
-que j'ai envie de mourrir
-que j'ai eu un échec professionnel ou amoureux
-que quelqu'un m'a mal parlé ou manqué de respect/problèmes conflits avec ma famille ou avec un proche
-que je m'ennuie à mourrir
-que je me sens nulle, que je sers à rien
-situation où j'ai manqué de respect à un ou des proches
-situation d'échecs/manque de reconnaissance
-mauvais comportement de quelqu'un injuste
-crise de colère ou de panique
-que je n'arrive pas à prendre des décisions
Bref j'en passe toutes ces situations où la pression a dépassé son maximum où je ne n'arrive pas à gérer mes émotions = j'en peux plus, il faut systématiquement que j'en parle à ma grand-mère.

C'est odieux car je ne suis pas capable de me gérer toute seule. Chaque chose pèse lourd dans la balance comme si chaque chose que je vivais était intolérable et qu'il était impossible que je sois heureuse.
Mon cerveau est toujours sous pression et je vis l'enfer de ne pas arriver à faire redescendre la pression. A cause de ça, je suis contrainte à m'isoler dans ma chambre sans voir personne 7 ou 8 heures de suite afin d'éviter tout conflit avec ma grand-mère car je la saoule car je parle sans arrêt de moi. Car j'ai honte de moi. Car je ne m'en sors pas. Car à 30 ans je m'ennuie à mourrir dans ce village et que je ne supporte plus d'être dépendante de ma famille à mon âge.

Le problème est que j'ai déjà fait l'essai de vivre autonome (emploi+logement) en Seine et Marne ça a seulement duré 6 mois et rebelotte durant ces 6 mois j'ai du parler de mes problèmes aux Psys et à ma grand-mère :oops:
:twisted: Là j'ai très peur. Je pense que mon attitude n'est pas normale. Et bien que je le sâche, que je fasse des efforts pour essayer de me contrôler à mon maximum rien n'y fait. Mon cerveau est comme une voiture de course folle incontrôlable qui me roule sur les pieds et vas droit dans le mur pour s'exploser. = me contrôler se solde systématiquement par un échec ce qui fait que je me confie à ma grand-mère quand mon anxiété a dépassé mes limites du supportable.

Est-ce vous aussi vous avez du mal à gérer votre vie; vous habitez chez un proche ou chez vos parents; est ce que vous êtes dépendant de ce que pensent vos parents ou votre famille de vous?
Etes vous vous aussi affolés par le syndrôme d'asperger? Est-ce que vous avez besoin sans arrêt d'être réconforté, qu'on vous aime, qu'on vous parle, qu'on vous reconnaisse?
En êtes vous aussi à ce point où bien que vous fassiez des efforts, vous n'êtes jamais satisfait de vous-même?

Céline
CélineG
Passionné
 
Message(s) : 425
Inscription : Ven Juil 20, 2012 19:10
Localisation : languedoc roussillon

Re: Incapacité à gérer mes émotions

Message par Anatheia » Lun Juil 15, 2013 15:12

J'ai passé ma vie à me mettre sous silence, à éviter de parler de mes problèmes à mes parents donc je suis très introvertie. Je ne parle jamais de mes problèmes (sauf avec moi-même) même si cela change un peu puisque j'en parle ici. Même avec les psys, je n'arrive pas à mettre des mots sur mes maux (AH, c'est mignon).
Les émotions me submergent rapidement et quand c'est le cas, je m'isole tout simplement. Ou bien, je passe mes journées à lire ou regarder quelque chose pour détourner les émotions de moi-même et les projeter sur autre chose.

Je suis extrêmement dépendante de mon copain. Quand il n'est pas là je mange très peu et à des heures très aléatoires (quand je commence à me sentir mal) et je dors très très tard, quand je ne peux plus tenir. Je ne sors pas sans lui, je ne fais pas mes papiers, j'oublie de penser aux choses quotidiennes à faire, etc...
Je l'accepte plutôt bien, être dépendant n'est pour moi pas quelque chose de forcément néagitf.
Nous sommes tous dépendants de beaucoup de choses (l'oxygène, l'eau, par exemple).
Ce qu'il faut remettre en question, c'est quand cette dépendance est nocive. Celle de mes parents l'était, puisqu'ils m'empêchaient d'évoluer, ma mère est du genre à vouloir tout faire pour moi et me surprotège. C'est très mauvais pour mon évolution.
Avec mon copain, c'est différent, parce que je suis certes très dépendante mais je sais qu'il n'apprécie pas donc je dois être vigilante et mettre beaucoup d'effort pour m'améliorer.
Always running from the Sun.
Avatar de l’utilisateur
Anatheia
Passionné
 
Message(s) : 678
Inscription : Jeu Fév 14, 2013 15:42

Re: Incapacité à gérer mes émotions

Message par CélineG » Lun Juil 15, 2013 17:07

Anatheia a écrit :J'ai passé ma vie à me mettre sous silence, à éviter de parler de mes problèmes à mes parents donc je suis très introvertie. Je ne parle jamais de mes problèmes (sauf avec moi-même) même si cela change un peu puisque j'en parle ici. Même avec les psys, je n'arrive pas à mettre des mots sur mes maux (AH, c'est mignon).
Les émotions me submergent rapidement et quand c'est le cas, je m'isole tout simplement. Ou bien, je passe mes journées à lire ou regarder quelque chose pour détourner les émotions de moi-même et les projeter sur autre chose.

Je suis extrêmement dépendante de mon copain. Quand il n'est pas là je mange très peu et à des heures très aléatoires (quand je commence à me sentir mal) et je dors très très tard, quand je ne peux plus tenir. Je ne sors pas sans lui, je ne fais pas mes papiers, j'oublie de penser aux choses quotidiennes à faire, etc...
Je l'accepte plutôt bien, être dépendant n'est pour moi pas quelque chose de forcément néagitf.
Nous sommes tous dépendants de beaucoup de choses (l'oxygène, l'eau, par exemple).
Ce qu'il faut remettre en question, c'est quand cette dépendance est nocive. Celle de mes parents l'était, puisqu'ils m'empêchaient d'évoluer, ma mère est du genre à vouloir tout faire pour moi et me surprotège. C'est très mauvais pour mon évolution.
Avec mon copain, c'est différent, parce que je suis certes très dépendante mais je sais qu'il n'apprécie pas donc je dois être vigilante et mettre beaucoup d'effort pour m'améliorer.


Bonjour Anatheia :)

Je suis contente pour toi que tu ais réussi à être indépendante et trouver un copain. Moi ce n'est hélas pas le cas (j'espère qu'un jour je serai capable de devenir autonome). Je pense que tu as raison car la vie sentimentale est très importante pour aller bien. Oui c'est vrai, on a tendance à trop vouloir nous surprotéger. Mais le problème c'est que je ne donne pas de preuve que j'arrive à me gérer toute seule: comme celle de devoir me confier à ma grand-mère ou encore de perdre mes emplois ou mes amis.
C'est mon plus grand souhait de devenir indépendante mais malgré mon souhait je n'y arrive pas :( Je vais peut-être entrer en ESAT en Septembre et je pense que ça serait bien car ça me rendra plus autonome :) J'espère que ça va marcher.

Céline
CélineG
Passionné
 
Message(s) : 425
Inscription : Ven Juil 20, 2012 19:10
Localisation : languedoc roussillon


Retour vers Asperger et Problèmes Sensoriels

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité