Agressivité; colère; troubles psychiques et du comportement;

Problèmes Sensoriels et Tocs
"J'ai un système auditif qui fonctionne comme un amplificateur au maximum de sa puissance. Mes oreilles se comportent comme un microphone qui ramasse et amplifie le son."
Grandin 1992

Agressivité; colère; troubles psychiques et du comportement;

Message par CélineG » Jeu Nov 01, 2012 15:04

Bonjour à tous,

Je ne sais pas si c'est normal mais j'ai peur de prendre le bus toute seule pour aller à mes rendez-vous en ville à 20 kms de chez moi. Il faut sans arrêt que je demande à ma grand-mère de m'accompagner comme si aller seule là-bas représentait un danger. J'ajoute que ma grand-mère ne me fais plus confiance pour que je parte seule car la dernière fois que j'ai pris le bus je l'ai loupé 5 fois car les bus ne sont jamais à l'heure (ils arrivent soit une demi heure plus tard soit une demi heure plus tôt :( Du coup ma grand-mère panique si je prends le bus seule.

Il y a aussi que je deviens agressive avec elle verbalement car elle ne me comprends pas: par exemple elle ne comprends pas pourquoi je panique autant quand elle invite de la famille ou des gens à la maison. Moi ça me panique tellement que ça me donne des crises de panique énormes. Je ne suis pas normale et ça me fait souffrir mais les gens qu'on m'impose ça je ne le supporte pas surtout s'ils restent plusieurs jours à la maison et doivent dormir dans mon lit dans ma chambre. J'ai l'impression d'être un lion enfermé dans une cage et que les gens vont passer leur temps à me juger.

Il n'y a pas si longtemps que ça, quelqu'un des invités m'a fait remarqué que je faisais la gueule et m'a demander d'arrêter or ce n'est pas de ma faute si avec Asperger j'ai des émotions qui me donnent des "cours jus" et que je ne peux pas avoir toujours le sourire à cause de ça. C'est déjà assez dur de se contrôler avec nos problèmes sensoriels et émotionnels.

Il m'arrive d'avoir envie de frapper les gens qui se moquent de moi, de fuir là ou j'habite chez ma grand-mère; de remettre tout le monde chez soi que les gens ne s'imposent pas comme ça chez les autres. :oops:

Je suis en grave colère car je me sens perdue pour mon avenir, j'ai essayé 10 formations et je n'ai toujours pas de travail. Je me déteste et je n'arrive pas à changer. Je n'arrive pas à avoir un petit ami et j'ai 30 ans.
Je suis désolée mais j'en ai assez de cette vie de m....

Céline
CélineG
Passionné
 
Message(s) : 425
Inscription : Ven Juil 20, 2012 19:10
Localisation : languedoc roussillon

Re: Agressivité; colère; troubles psychiques et du comportem

Message par rouge » Ven Nov 02, 2012 2:27

CélineG a écrit :Bonjour à tous,

Je ne sais pas si c'est normal mais j'ai peur de prendre le bus toute seule pour aller à mes rendez-vous en ville à 20 kms de chez moi. Il faut sans arrêt que je demande à ma grand-mère de m'accompagner comme si aller seule là-bas représentait un danger. J'ajoute que ma grand-mère ne me fais plus confiance pour que je parte seule car la dernière fois que j'ai pris le bus je l'ai loupé 5 fois car les bus ne sont jamais à l'heure (ils arrivent soit une demi heure plus tard soit une demi heure plus tôt :( Du coup ma grand-mère panique si je prends le bus seule.

Il y a aussi que je deviens agressive avec elle verbalement car elle ne me comprends pas: par exemple elle ne comprends pas pourquoi je panique autant quand elle invite de la famille ou des gens à la maison. Moi ça me panique tellement que ça me donne des crises de panique énormes. Je ne suis pas normale et ça me fait souffrir mais les gens qu'on m'impose ça je ne le supporte pas surtout s'ils restent plusieurs jours à la maison et doivent dormir dans mon lit dans ma chambre. J'ai l'impression d'être un lion enfermé dans une cage et que les gens vont passer leur temps à me juger.

Il n'y a pas si longtemps que ça, quelqu'un des invités m'a fait remarqué que je faisais la gueule et m'a demander d'arrêter or ce n'est pas de ma faute si avec Asperger j'ai des émotions qui me donnent des "cours jus" et que je ne peux pas avoir toujours le sourire à cause de ça. C'est déjà assez dur de se contrôler avec nos problèmes sensoriels et émotionnels.

Il m'arrive d'avoir envie de frapper les gens qui se moquent de moi, de fuir là ou j'habite chez ma grand-mère; de remettre tout le monde chez soi que les gens ne s'imposent pas comme ça chez les autres. :oops:

Je suis en grave colère car je me sens perdue pour mon avenir, j'ai essayé 10 formations et je n'ai toujours pas de travail. Je me déteste et je n'arrive pas à changer. Je n'arrive pas à avoir un petit ami et j'ai 30 ans.
Je suis désolée mais j'en ai assez de cette vie de m....

Céline


Bonjour Céline, je te comprends beaucoup. As-tu essayé de te préparer mentalement à ces visites? Quand j'ai des choses désagréables à vivre, je visualise ce qui peut arriver, les émotions à venir et j'identifie des situations échappatoires. Ca m'aide à accepter les choses que je n'aime pas. Souvent je me dis que au pire je peux m'en aller, aller chez une amie en attendant, ou je fais comme d'habitude, j'accepte ce que je ne peux changer et je me dis que ce n'est que passager. Visualiser les émotions désagréables m'aide à les accepter, cest comme si je les prédigérais.

J'ai comme toi eu des difficultés dans mon cheminement. À défaut de me sentir capable de travailler...les boulots qui étaient dans mes champs d'intérêts étaient souvent "sociaux". J'ai coulé des entrevues. Alors j'ai passé le clair de mon temps à étudier et comme je n'y arrivais pas à temps plein, je le faisais à temps partiel, ce qui allongeait la durée. J'ai fait 2 bac (temps plein c'est 2 ans chacun), en commencant par un en arts pour lequel j'ai du aller à l'extérieur et prendre un appart avec des collocs imposés par la proprio. Je manquais d'autonomie et d'organisation, j'ai abandonné ma 1ere session avant la fin, puis j'ai poursuivi dans un autre bac dans la ville de mes parents, quitté leur domicile...ensuite jai laché pour faire un travail (voirie) pistonné par mon pere. J'ai repris le 2me bac, ensuite j'ai enchainé avec le 1er pour le finir parce que je ne savais pas quoi faire d'autre. Je me suis inscrite à l'université en arts, jai laché, puis repris, puis laché. Ensuite jai fait un bac pro dans un autre domaine (4me tentative de formation), que jai fini. J'ai du déménager, jai eu énormément de mal à me faire a mon nouvel environnement, alors jai cessé d'être travailleure autonome (dans le domaine du bac pro fini), jai fini par trouver un temps partiel comme vendeuse, ca ma vidée. Je suis tombée enceinte par accident en meme temps que ma belle mere me trainait en cours et jai laché mon travail du jour au lendemain. J'ai tenté une 5me formation que j'ai lachée pour reprendre luniversité dans un 6me domaine, que j'ai laché, pas capable de gérer nouveau né et études. Des mois plus tard, jai repris ma formation universitaire, retrouvé un boulot temps partiel. Je me suis brulée. J'ai laché les études, changé de travail, puis tout laché pour redevenir artiste à temps plein. C'est encore plus chaotique que cela en réalité. J'ai 36 ans et je nai jamais pu garder un emploi plus de quelques mois.
Par contre, je vis chez moi dans ma maison, grâce à mon aimable et tendre de conjoint qui a un travail stable. Je vis à ma façon et je n'invite personne à la maison, j'ai une cloture en bas du terrain et on est reclus en campagne loin de la civilisation. Je vais beaucoup mieux depuis.
Peut être que tu pourrais prendre un portable pour prendre le bus, comme ca si ta grand mere est inquiete tu peux lui dire si ca va ou pas, et lappeller au besoin quand tu commences à paniquer si le bus sen vient pas. QUand j'ai des sorties à faire comme ca je me mets dans un état "douverture" pour me préparer aux imprévus.
rouge
Passionné
 
Message(s) : 159
Inscription : Sam Avr 02, 2011 15:09
Localisation : Quebec

Re: Agressivité; colère; troubles psychiques et du comportem

Message par CélineG » Ven Nov 09, 2012 14:36

rouge a écrit :
CélineG a écrit :Bonjour à tous,

Je ne sais pas si c'est normal mais j'ai peur de prendre le bus toute seule pour aller à mes rendez-vous en ville à 20 kms de chez moi. Il faut sans arrêt que je demande à ma grand-mère de m'accompagner comme si aller seule là-bas représentait un danger. J'ajoute que ma grand-mère ne me fais plus confiance pour que je parte seule car la dernière fois que j'ai pris le bus je l'ai loupé 5 fois car les bus ne sont jamais à l'heure (ils arrivent soit une demi heure plus tard soit une demi heure plus tôt :( Du coup ma grand-mère panique si je prends le bus seule.

Il y a aussi que je deviens agressive avec elle verbalement car elle ne me comprends pas: par exemple elle ne comprends pas pourquoi je panique autant quand elle invite de la famille ou des gens à la maison. Moi ça me panique tellement que ça me donne des crises de panique énormes. Je ne suis pas normale et ça me fait souffrir mais les gens qu'on m'impose ça je ne le supporte pas surtout s'ils restent plusieurs jours à la maison et doivent dormir dans mon lit dans ma chambre. J'ai l'impression d'être un lion enfermé dans une cage et que les gens vont passer leur temps à me juger.

Il n'y a pas si longtemps que ça, quelqu'un des invités m'a fait remarqué que je faisais la gueule et m'a demander d'arrêter or ce n'est pas de ma faute si avec Asperger j'ai des émotions qui me donnent des "cours jus" et que je ne peux pas avoir toujours le sourire à cause de ça. C'est déjà assez dur de se contrôler avec nos problèmes sensoriels et émotionnels.

Il m'arrive d'avoir envie de frapper les gens qui se moquent de moi, de fuir là ou j'habite chez ma grand-mère; de remettre tout le monde chez soi que les gens ne s'imposent pas comme ça chez les autres. :oops:

Je suis en grave colère car je me sens perdue pour mon avenir, j'ai essayé 10 formations et je n'ai toujours pas de travail. Je me déteste et je n'arrive pas à changer. Je n'arrive pas à avoir un petit ami et j'ai 30 ans.
Je suis désolée mais j'en ai assez de cette vie de m....

Céline


Bonjour Céline, je te comprends beaucoup. As-tu essayé de te préparer mentalement à ces visites? Quand j'ai des choses désagréables à vivre, je visualise ce qui peut arriver, les émotions à venir et j'identifie des situations échappatoires. Ca m'aide à accepter les choses que je n'aime pas. Souvent je me dis que au pire je peux m'en aller, aller chez une amie en attendant, ou je fais comme d'habitude, j'accepte ce que je ne peux changer et je me dis que ce n'est que passager. Visualiser les émotions désagréables m'aide à les accepter, cest comme si je les prédigérais.

J'ai comme toi eu des difficultés dans mon cheminement. À défaut de me sentir capable de travailler...les boulots qui étaient dans mes champs d'intérêts étaient souvent "sociaux". J'ai coulé des entrevues. Alors j'ai passé le clair de mon temps à étudier et comme je n'y arrivais pas à temps plein, je le faisais à temps partiel, ce qui allongeait la durée. J'ai fait 2 bac (temps plein c'est 2 ans chacun), en commencant par un en arts pour lequel j'ai du aller à l'extérieur et prendre un appart avec des collocs imposés par la proprio. Je manquais d'autonomie et d'organisation, j'ai abandonné ma 1ere session avant la fin, puis j'ai poursuivi dans un autre bac dans la ville de mes parents, quitté leur domicile...ensuite jai laché pour faire un travail (voirie) pistonné par mon pere. J'ai repris le 2me bac, ensuite j'ai enchainé avec le 1er pour le finir parce que je ne savais pas quoi faire d'autre. Je me suis inscrite à l'université en arts, jai laché, puis repris, puis laché. Ensuite jai fait un bac pro dans un autre domaine (4me tentative de formation), que jai fini. J'ai du déménager, jai eu énormément de mal à me faire a mon nouvel environnement, alors jai cessé d'être travailleure autonome (dans le domaine du bac pro fini), jai fini par trouver un temps partiel comme vendeuse, ca ma vidée. Je suis tombée enceinte par accident en meme temps que ma belle mere me trainait en cours et jai laché mon travail du jour au lendemain. J'ai tenté une 5me formation que j'ai lachée pour reprendre luniversité dans un 6me domaine, que j'ai laché, pas capable de gérer nouveau né et études. Des mois plus tard, jai repris ma formation universitaire, retrouvé un boulot temps partiel. Je me suis brulée. J'ai laché les études, changé de travail, puis tout laché pour redevenir artiste à temps plein. C'est encore plus chaotique que cela en réalité. J'ai 36 ans et je nai jamais pu garder un emploi plus de quelques mois.
Par contre, je vis chez moi dans ma maison, grâce à mon aimable et tendre de conjoint qui a un travail stable. Je vis à ma façon et je n'invite personne à la maison, j'ai une cloture en bas du terrain et on est reclus en campagne loin de la civilisation. Je vais beaucoup mieux depuis.
Peut être que tu pourrais prendre un portable pour prendre le bus, comme ca si ta grand mere est inquiete tu peux lui dire si ca va ou pas, et lappeller au besoin quand tu commences à paniquer si le bus sen vient pas. QUand j'ai des sorties à faire comme ca je me mets dans un état "douverture" pour me préparer aux imprévus.


Bonjour Rouge :)

Je te remercie pour tes conseils :) Effectivement je pense que ce serait mieux que je prévienne ma grand-mère avec mon portable pour la tenir au courant des changements qui peuvent arriver pendant que j'attends le bus plutôt que de laisser mon portable fermé ce qui risque de l'angoisser encore plus. :) Je me retrouve un peu dans ta description dans le sens où moi aussi j'ai 2 diplômes: le CAPA soigneur de chevaux et le Bac L option arts; que j'ai aussi fait une école d'art: prépa arts appliqués+année supérieur de design graphique et aménagement; formation de restauration de mobilier ancien; pré-formation d'infographie (4 mois). J'ai travaillé et eu du mal à m'intégrer moi aussi dans mon travail. La seule différence est que je n'ai ni enfants, ni mari, ni copain. J'habite seule avec ma grand-mère qui est quelqu'un de très gentil.

J'ai été faire un tour sur ton blog et je trouve que tes dessins sont sympas car ils sont tout en couleurs. C'est super que tu arrives à t'exprimer grâce à l'art. Moi je n' arrive plus à m'y remettre j'espère que ça me reviendra. Pour le moment j'écris un livre et ça me prends toute mon énergie. Je prépare aussi un concours de la fonction publique en ce moment. :)

C'est difficile d'avoir peur des gens; de ce qu'ils vont penser de nous et d'avoir peur de soi finalement, de ses réactions: c'est mon cas mais grâce à la psychothérapie comportementale et cognitive ça va mieux :) Ils sont doués pour nous entraîner à mieux nous accepter tels qu'on est et à apprendre à gérer nos peurs :) Tu habites où?

Céline
CélineG
Passionné
 
Message(s) : 425
Inscription : Ven Juil 20, 2012 19:10
Localisation : languedoc roussillon

Re: Agressivité; colère; troubles psychiques et du comportem

Message par rouge » Sam Nov 10, 2012 14:36

J'habite au Québec et j'ai entrepris les démarches pour le diagnostique parce que le clsc me l'a recommendé. AU début je pensais payer au privé, puis jai tellement pas de sous et ca s'arrange pas que j'ai été voir au public. Mon médecin m'a dit que pour le bien de mon garçon je devrais payer au privé pour accélérer le diagnostique de moi, pour que ca facilite celui de mon garcon et qu'il puisse avoir des services. Nous parents, sommes un peu dépassé et on ne sait pas si ce qu'on fait est bien ou non. Et aussi, c'Est ma mère qui garde mon garcon avant et après la garderie alors on aimerait bien qu'elle accepte et arrête de nier que notre garcon est différent. J'ai fait une séance d'art thérapie et j'essaie de trouver quelqu'un pour diriger un vrai travail sur moi sur le long terme, à date je trouve juste des séances de groupe et je trouve ça trop difficile à gérer. Puis le psy que j'avais m'a dit 2 choses qui m'ont choquée, la première c'Est que je ne suis pas aspie supposément parce que ce sont mes parents qui m'ont appris à être comme je suis, pour lui mon état n'test que passager (il ne sait rien de toute mon enfance), ensuite que la petite autiste dans la classe de ma fille est en "psychose". Je n'ai vraiment, vraiment pas aimé qu'il la traite de psychotique alors qu'elle est autiste. Je ne suis plus jamais allée le revoir. D'ailleurs, il parlait plus que moi et ne cessait de me dire que mes difficultés, tout le monde les avait.
rouge
Passionné
 
Message(s) : 159
Inscription : Sam Avr 02, 2011 15:09
Localisation : Quebec

Re: Agressivité; colère; troubles psychiques et du comportem

Message par Manex » Ven Nov 16, 2012 18:03

La peur de prendre le bus seul est typiquement aspie, on se sent plus rassuré quant on est accompagner.
De se coté aussi j'aime pas arriver en retard de peur que ça panique dans ma famille, mais au final c'est surtout les parents qui paniquent.

La raison que tu t'énerve quand tes proches invites des amies : C'est le fait que un Aspie aime pas quand i y a un imprévu, tu peux demander a que on te prévienne quelques jours avant, ça te laisse le temps de préparer et tu est moins énervé.

Coté ami j'ai aussi 30 ans, je suis dans la même situation, mais je serrais beaucoup plus tourné vers les personnes SA car je les comprends mieux que les NT.
C'est un pu dommage on est loin, car on aurais pu devenir amis.
Si un jour ta l'occasion de passer dans ma région on peut essayer de se rencontrer.
Avatar de l’utilisateur
Manex
Passionné
 
Message(s) : 720
Inscription : Lun Mai 28, 2012 18:22
Localisation : Mulhouse

Re: Agressivité; colère; troubles psychiques et du comportem

Message par CélineG » Mar Nov 20, 2012 16:09

Manex a écrit :La peur de prendre le bus seul est typiquement aspie, on se sent plus rassuré quant on est accompagner.
De se coté aussi j'aime pas arriver en retard de peur que ça panique dans ma famille, mais au final c'est surtout les parents qui paniquent.

La raison que tu t'énerve quand tes proches invites des amies : C'est le fait que un Aspie aime pas quand i y a un imprévu, tu peux demander a que on te prévienne quelques jours avant, ça te laisse le temps de préparer et tu est moins énervé.

Coté ami j'ai aussi 30 ans, je suis dans la même situation, mais je serrais beaucoup plus tourné vers les personnes SA car je les comprends mieux que les NT.
C'est un pu dommage on est loin, car on aurais pu devenir amis.
Si un jour ta l'occasion de passer dans ma région on peut essayer de se rencontrer.


Bonjour Manex :)

Merci pour ta proposition j'en prends note, c'est sympa :)
Quand je serais plus disponible ça ira mieux là j'ai tellement de soucis et de travail à faire sur moi même et pour mon livre et ma formation du Cned que je ne peux pas pour le moment. Mais merci quand même :)
C'est dur d'être aspie, y a peu de gens qui peuvent nous comprendre. Parfois j'en peux plus. Mais j'essaye de m'accrocher à ce que je peux.

Céline :)
CélineG
Passionné
 
Message(s) : 425
Inscription : Ven Juil 20, 2012 19:10
Localisation : languedoc roussillon

Message par Tii » Mar Nov 20, 2012 16:21

Les bus sont des lieux particulièrement bondés et étroits, et qui boudent. Il faut se tenir droit, ou se trouver vite vite une place, et la garder.... Je suis bien contente de ne plus prendre de bus ! C'est d'un stress.... Et les horaires, quelle difficulté ! J'en ai raté beaucoup des bus pendant ma vie.
Mes bus étaient ceux du matin et du soir pour m'amener au collège ou m'en ramener jusque chez moi
Home sweet home ♫♪
La difficulté était que je traînais un peu au lit et mettait un temps fou à déjeuner, m'habiller, et tout, et tout cela sans être distraite.... IMPOSSIBLE
Comment voulez vous?!
Et le soir, il fallait ranger ses affaires, avoir fini d'écrire le cours ( ce qui est loin d'être mon fort ), se précipiter vers la sortie, montrer mon carnet à des surveillants pour qu'ils soient assurés que je ne mentais pas sur mes horaires (j'oubliais parfois mon "carnet de correspondance") sortir ma carte ou un tiquet, et parfois, renouveler l'abonnement, et enfin, ne pas rater les arrêts de bus.

Que de choses de la vie courante, tellement simples, et pourtant si compliquées.
La vie est une jolie musique, composée d'une infinité de couplets et de refrains, qui se répètent continuellement, font évoluer leurs mélodies, sont repris, et font de nous ce que nous sommes.
Avatar de l’utilisateur
Tii
Passionné
 
Message(s) : 645
Inscription : Mer Nov 16, 2011 11:18
Localisation : Vichy

Re: Agressivité; colère; troubles psychiques et du comportem

Message par CélineG » Mar Nov 20, 2012 16:24

J'ai peur car je ne me sens pas normal par rapport aux autres asperger car j'ai l'impression d'être la seule qui a des problèmes d'agressivité envers les autres.

Voilà une question que j'aimerai poser aux autres asperger, si vous avez des problèmes d'agressivité comment les gérez-vous?


J'ai eu ce problème, je ne suis plus agressif aujourd'hui mais compose encore avec la colere parfois.
Dans mon cas l'agressivite etait une reponse au stress.
Pour stopper une crise de stress/afressivite une veste de pression profonde permet de retrouver rapidement son calme.
Je pratique le yoga. La semaine derniere j'ai appris par le dentiste qui a tyraite mon occlusion et qui recoit des asperger de temps a autre qu'Il avait realise un protege dent sur mesure a une aspie pour pratiquer le... Quick-boxing. Il faut trouver ce qui cadre avec ton temperament et t'equilibre.
Moi mon truc ce serait plus le kama-sutra que le kun-fu, c'est moins facile a placer dans une conversation ;)
Apprendre a se relaxer consciemment et pratiquer journalierement m'a beaucoup fait progresser. Comprendre tes propres besoins et te respecter, pour etre lucide sur ses limites, Il faut les connaître, pour les connaître, Il faut les eprouver en se donnant des objectifs realisables, niveau boulot peut-etre un temps partiel, c'est un amenagement qui m'a permis de me maintenir après un burnout.
Le coatching est une bonne methode aussi mais je n'ai jamais reussi a me faire coatcher, je me suis coatcher tout seul en cherchant les methodes qui me correspondait, cela ne peut-etre universel pour toutes/tous;)

Pour la colere Il faut la comprendre pour l'accepter et la canaliser.
Ce n'est pas "mal" d'etre en colere.
Parler, aussi, ca fait du bien, ou ecrire, et pas que avec des aspis.
Discuter avec quelqu'un "NT"qui aura une bonne comprehension et te donnera un retour honnete peut permettre de mieux comprendre ce que tu dois ajuster pour ameliorer ton relationnel.
Voilà.
Alexandre
CélineG
Passionné
 
Message(s) : 425
Inscription : Ven Juil 20, 2012 19:10
Localisation : languedoc roussillon

Message par Ptite Poupée Cassée » Mar Nov 20, 2012 16:25

Que de choses de la vie courante, tellement simples, et pourtant si compliquées.



je crois que ça résume bien notre quotidien dans certaines situations.
Ptite Poupée Cassée
Enthousiaste
 
Message(s) : 46
Inscription : Sam Nov 17, 2012 22:20
Localisation : Dans ma coquille

Message par CélineG » Dim Nov 25, 2012 19:17

Tii a écrit :Les bus sont des lieux particulièrement bondés et étroits, et qui boudent. Il faut se tenir droit, ou se trouver vite vite une place, et la garder.... Je suis bien contente de ne plus prendre de bus ! C'est d'un stress.... Et les horaires, quelle difficulté ! J'en ai raté beaucoup des bus pendant ma vie.
Mes bus étaient ceux du matin et du soir pour m'amener au collège ou m'en ramener jusque chez moi
Home sweet home ♫♪
La difficulté était que je traînais un peu au lit et mettait un temps fou à déjeuner, m'habiller, et tout, et tout cela sans être distraite.... IMPOSSIBLE
Comment voulez vous?!
Et le soir, il fallait ranger ses affaires, avoir fini d'écrire le cours ( ce qui est loin d'être mon fort ), se précipiter vers la sortie, montrer mon carnet à des surveillants pour qu'ils soient assurés que je ne mentais pas sur mes horaires (j'oubliais parfois mon "carnet de correspondance") sortir ma carte ou un tiquet, et parfois, renouveler l'abonnement, et enfin, ne pas rater les arrêts de bus.

Que de choses de la vie courante, tellement simples, et pourtant si compliquées.


Moi c'est pareil je n'ai jamais compris pourquoi mais lorsque c'était la fin des cours quand j'étais au collège j'étais toujours la dernière à ranger mes affaires même si j'essayais de faire vite. Et à l'age adulte, c'est pareil maintenant il faut toujours que je sois la dernière à quitter une pièce. Etrange....

Céline
CélineG
Passionné
 
Message(s) : 425
Inscription : Ven Juil 20, 2012 19:10
Localisation : languedoc roussillon

Re: Agressivité; colère; troubles psychiques et du comportem

Message par Manex » Dim Nov 25, 2012 19:49

Je te rassure sur l’agressivité tu est pas la seul.

Il m'arrive aussi de péter un plomb et de l'être. Je deviens beaucoup plus agressif quand je suis fatigué.

Il y en a beaucoup osent pas en parler.

Les amis je m'en suis fais beaucoup sur le jeux en ligne, je sais que il y en a que je verrais jamais en vrai mais bon on s'aime bien sur internet.
Avatar de l’utilisateur
Manex
Passionné
 
Message(s) : 720
Inscription : Lun Mai 28, 2012 18:22
Localisation : Mulhouse

Re: Agressivité; colère; troubles psychiques et du comportem

Message par CélineG » Lun Déc 24, 2012 16:16

Manex a écrit :Je te rassure sur l’agressivité tu est pas la seul.

Il m'arrive aussi de péter un plomb et de l'être. Je deviens beaucoup plus agressif quand je suis fatigué.

Il y en a beaucoup osent pas en parler.

Les amis je m'en suis fais beaucoup sur le jeux en ligne, je sais que il y en a que je verrais jamais en vrai mais bon on s'aime bien sur internet.


Salut Manex,

C'est déjà bien si tu as des amis même s'ils sont dans des jeux en ligne. Moi c'est pareil j'aime les jeux vidéos. Par contre je n'ai pas d'amis, juste des connaissances en vrai car j'ai tout le temps déménagé dans ma vie cause problèmes familaux. Peut-être aussi que je ne suis pas très sociable, je préfère écrire, jouer à l'ordi ou encore marcher seule et je vois des gens dans mes loisirs (équitation; danse).
Et toi as-tu la chance d'avoir de vrais amis?
Quelles sont tes passions?

Concernant l'agressivité j'ai trouvé quelques raisons qui me conduisent à celà:

1) Les gens qui me voyant chez ma grand-mère depuis plusieurs années sans travail (car à chaque fois que j'en ai un je n'arrive pas y rester longtemps) qui me demandent: "Et alors tu ne fais rien?" ou "Tu devrais comprendre que ta grand-mère a le droit d'avoir une retraite tranquille" à chaque fois que je croise un habitant dans mon village. Oui les gens croient que je suis comme les autres car ça ne se voit pas de l'extérieur mais de l'intérieur oui je suis Aspie. A force d'être agressée par les gens qui ne comprennent pas pourquoi je ne travaille pas j'en ai de plus en plus peur et je me réfugie dans ma chambre sans trop oser sortir de peur d'être à nouveau agressée.

2) Ma famille pense que je devrais être capable de faire tout ce que font les NT or non je suis limitée, j'ai en plus d'Asperger que je suis malentendante et super angoissée tout le temps. Si je pouvais avoir un travail; une maison ou un appart pour moi et un mari je serais heureuse mais je n'y arrive pas à cause de mes problèmes donc je me sens nulle et je me déteste ce qui fait que je deviens énervée contre les autres car jalouse d'eux qui réussissent et moi qui me donne un mal de chien pour m'en sortir et au final ça ne change rien.

3) Pourquoi ça me coûte autant d'efforts de voir des gens???? Faire des maths est bien plus facile. Faire des efforts et trop tout le temps oui ça me rend nerveuse et agressive surtout quand les gens ne me comprennent pas et me prêtent des qualités de superwoman que je devrais avoir comme "Gérer mes émotions".

4) Ca fais des années que je "bosse" pour m'en sortir et j'ai 30 ans et toujours pas de travail mais déjà le permis de conduire c'est pas mal mais l'indépendance c'est super super important dans une vie. A 30 ans on n'a plus l'âge de vivre chez ses grands-parents et eux sont fatigués d'avoir une autiste asperger à la maison.
Pourquoi n'y a t-il pas plus de structures pour les asperger?

Désolée Manex, je me suis exprimée peut-être un peu trop mais j'en ai tellement marre de mes problèmes que c'est sorti. J'espère ne pas t'avoir dérangé.

Céline :oops:
CélineG
Passionné
 
Message(s) : 425
Inscription : Ven Juil 20, 2012 19:10
Localisation : languedoc roussillon

Re: Agressivité; colère; troubles psychiques et du comportem

Message par CélineG » Mar Jan 22, 2013 18:45

Est-ce que ce sont les médicaments que je prends qui me rendent agressive? Peut-être... Mais si je n'avais pas sans arrêt ces douleurs au foie et à la tête j'irai mieux. C'est terrible de ne pas comprendre l'humour des NT car moi je prends tout ce qu'on me dit au sérieux et du coup une plaisanterie devient une agression pour moi. Ca me fait péter les plombs.
Je déteste l'humour des NTs qui essayent de décomplexer la situation en jouant aux clown mais qu'ils en réalité l'envenime car agressent un asperger.

Arrêtez de vous moquer de nous les NT, nous n'avons pas le même cerveau c'est tout.

Céline
CélineG
Passionné
 
Message(s) : 425
Inscription : Ven Juil 20, 2012 19:10
Localisation : languedoc roussillon

Re: Agressivité; colère; troubles psychiques et du comportem

Message par CélineG » Mar Jan 22, 2013 18:56

Autre cas de souffrances que j'ai décelé chez moi:

Je ne suis pas indépendante; je n'ai pas d'amis; je n'ai pas de mari; j'ai perdu ma mère; j'ai raté tous les boulots que j'ai fait; j'écris un livre qui n'aboutit pas et j'ai pas l'argent pour le publier plus tard; je suis malentendante et j'ai des troubles du comportement: agressivité; colère; impulsivité; j'ai pas de travail (j'en suis à ma 6ème formation j'essaye de persister); j'ai le permis mais ma grand-mère ne veut pas me prêter la voiture, du coup elle est sans arrêt avec moi et ça me gonfle mais je ne devrais pas me plaindre mais hélas tout ça fait que je suis malheureuse.
Je me sens "un sac d'os" rien de valable. Le pire c'est d'avoir des troubles du comportement et que aucun médicament pour asperger n'existe. Quand est-ce que la science va chercher un médicament pour nous guerrir?

Pourquoi quand j'écris et je fais part au centre de la recherche médicale ils ne répondent pas à mes quelques lettres où j'ai émis des idées sur des soins pour asperger?

Pourquoi n'existe t-il pas un moyen de communiquer avec les chercheurs???????? On nous prend pour des idiots ou quoi? On vit le syndrome d'asperger au quotidien pourquoi la science nous pose t-elle pas des questions sur ce qu'on ressens et pourquoi une plateforme d'échange n'existe pas pour échanger avec les chercheurs?

L'union fait la force pourtant. Combien d'asperger vont-ils laisser périr, il faut agir et ce par plus de communication envers tous les gens.

Arrêtez d'être sectaires.

Céline
CélineG
Passionné
 
Message(s) : 425
Inscription : Ven Juil 20, 2012 19:10
Localisation : languedoc roussillon

Message par Alexandre76 » Mar Jan 22, 2013 19:10

pour l'agressivité : je t'ai répondu ici

Fais une recherche sur le forum avec les mots clefs:
thérapies alternatives
supplémentation
veste de pression profonde

Il n'y a pas de médicament miracle pour guérir de l'autisme, il n'y a que des solutions pour alléger, voir annuler parfois, les troubles qui y sont liés.
Dans supplémentation, voir le sujet sur le 5HTP > régulation de l'humeur, aucune recherche à ce jour sur cette voie sous pretexte que cela ne fonctionne pas sur tous, sur DanielT et moi-même les résultats sont probants, personnellement cela a changé ma vie, et oui, rien que ça ;) je sais que d'autres testent en ce moment, le 5HTP ne fonctionne pas pour tous les cas.

Alexandre
" Vous devez être le changement,

que vous voulez voir dans ce monde. "

Mohandas Karamchand Gandhi.

Diagnostiqué officiellement S.A depuis 2010.
Avatar de l’utilisateur
Alexandre76
Automodération
 
Message(s) : 1756
Inscription : Mar Nov 18, 2008 18:11
Localisation : Normandie

Message par Alexandre76 » Mer Jan 23, 2013 9:29

Tes parents sont inquiets ?
Donnes leurs des explications claires sur la supplementation et demande un avis au medecin de famille non pas pour lui demander l'autorisation mais pour qu'Il confirme l'absence de dangerosite a tes tests.
La supplementation est sans danger si elle est faites raisonnablement.
A ce titre je pense même que c'est peut-etre plus un nutritionniste qui pourrait t'eclairer.
Si j'avais de l'argent pour cela j'aurai fais des analyses puisque vraisemblablement le fait que mon organisme ne fixe pas bien la serotonine doit etre mesurable.
Le 5HTP m'a beaucoup soulage, je suis sorti de depression, n'ai plus de sautes d'humeur etc... Voir le sujet dedie a cet effet.
Cela ne fonctionne pas sur tout le monde, mais l'experience etant sans danger, je ne vois pas ce qu'Il y a de mal a essayer.
J'utilise la melatonine aussi, parfois.
Je ne prends quasiment jamais de medicaments ! Ces tests sont de l'ordre du regime alimentaire plus que du soin... Ces supplements apporte du confort psychologique, cela ne regle pas les problèmes mais contribue a donner l'energie necessaire pour le faire.
" Vous devez être le changement,

que vous voulez voir dans ce monde. "

Mohandas Karamchand Gandhi.

Diagnostiqué officiellement S.A depuis 2010.
Avatar de l’utilisateur
Alexandre76
Automodération
 
Message(s) : 1756
Inscription : Mar Nov 18, 2008 18:11
Localisation : Normandie

Re: Agressivité; colère; troubles psychiques et du comportem

Message par CélineG » Dim Fév 17, 2013 16:14

CélineG a écrit :
J'ai peur car je ne me sens pas normal par rapport aux autres asperger car j'ai l'impression d'être la seule qui a des problèmes d'agressivité envers les autres.

Voilà une question que j'aimerai poser aux autres asperger, si vous avez des problèmes d'agressivité comment les gérez-vous?


J'ai eu ce problème, je ne suis plus agressif aujourd'hui mais compose encore avec la colere parfois.
Dans mon cas l'agressivite etait une reponse au stress.
Pour stopper une crise de stress/afressivite une veste de pression profonde permet de retrouver rapidement son calme.
Je pratique le yoga. La semaine derniere j'ai appris par le dentiste qui a tyraite mon occlusion et qui recoit des asperger de temps a autre qu'Il avait realise un protege dent sur mesure a une aspie pour pratiquer le... Quick-boxing. Il faut trouver ce qui cadre avec ton temperament et t'equilibre.
Moi mon truc ce serait plus le kama-sutra que le kun-fu, c'est moins facile a placer dans une conversation ;)
Apprendre a se relaxer consciemment et pratiquer journalierement m'a beaucoup fait progresser. Comprendre tes propres besoins et te respecter, pour etre lucide sur ses limites, Il faut les connaître, pour les connaître, Il faut les eprouver en se donnant des objectifs realisables, niveau boulot peut-etre un temps partiel, c'est un amenagement qui m'a permis de me maintenir après un burnout.
Le coatching est une bonne methode aussi mais je n'ai jamais reussi a me faire coatcher, je me suis coatcher tout seul en cherchant les methodes qui me correspondait, cela ne peut-etre universel pour toutes/tous;)

Pour la colere Il faut la comprendre pour l'accepter et la canaliser.
Ce n'est pas "mal" d'etre en colere.
Parler, aussi, ca fait du bien, ou ecrire, et pas que avec des aspis.
Discuter avec quelqu'un "NT"qui aura une bonne comprehension et te donnera un retour honnete peut permettre de mieux comprendre ce que tu dois ajuster pour ameliorer ton relationnel.
Voilà.
Alexandre


Bonjour Alexandre,

Merci pour tes conseils. C'est vrai que la relaxation fait du bien mais dans mon cas je n'arrive plus à en faire car je suis trop bloquée. Il me faudrait un truc titanesque pour que je redevienne cool alors j'ai abandonné déçue par moi-même et je n'ai même plus le moral et ne crois plus en ma réussite car je n'ai eu que des échecs.

C'est vrai que je devrais rencontrer des gens, tu as tout à fait raison car le fait que je ne travaille pas, que j'habite chez ma grand-mère et que je ne vois personne sauf pendant mes 2 loisirs de la semaine me rend super agressive et je n'arrive plus à gérer mes crises. A force de rester trop seul on n'ose plus voir personne: c'est mon cas (je ne suis même plus capable de prendre un bus toute seule pour aller me balader en ville.) J'habite à la campagne et il n'y a que des personnes âgées. Je m'ennuie à mourrir. Mais du fait que je n'ose pas sortir de la maison pour sortir je vais pas bien du tout. Comment accepter de se faire confiance et de se dire qu'on mérite d'être en vie quand on est agressif avec sa grand-mère et que bien qu'on essaye de se contrôler pour ne pas l'être ça ne marche pas. Je me sens nulle. A cause de mes problème aucun mec ne veut faire sa vie avec moi ou ne veux me rencontrer. C'est très dur dans ce cas. J'ai perdu le moral.

Céline
CélineG
Passionné
 
Message(s) : 425
Inscription : Ven Juil 20, 2012 19:10
Localisation : languedoc roussillon

Re: Agressivité; colère; troubles psychiques et du comportem

Message par CélineG » Dim Fév 17, 2013 16:17

Le fait que je n'ai pas d'amis aussi ça me nuit. J'vois des gens durant mes deux loisirs équitation et danse country mais bonjour au revoir et ça ne va jamais plus loin car je n'arrive même plus à apporter aux gens tellement je suis déprimée.

Céline
CélineG
Passionné
 
Message(s) : 425
Inscription : Ven Juil 20, 2012 19:10
Localisation : languedoc roussillon

Re:

Message par CélineG » Jeu Août 01, 2013 21:18

Tii a écrit :Les bus sont des lieux particulièrement bondés et étroits, et qui boudent. Il faut se tenir droit, ou se trouver vite vite une place, et la garder.... Je suis bien contente de ne plus prendre de bus ! C'est d'un stress.... Et les horaires, quelle difficulté ! J'en ai raté beaucoup des bus pendant ma vie.
Mes bus étaient ceux du matin et du soir pour m'amener au collège ou m'en ramener jusque chez moi
Home sweet home ♫♪
La difficulté était que je traînais un peu au lit et mettait un temps fou à déjeuner, m'habiller, et tout, et tout cela sans être distraite.... IMPOSSIBLE
Comment voulez vous?!
Et le soir, il fallait ranger ses affaires, avoir fini d'écrire le cours ( ce qui est loin d'être mon fort ), se précipiter vers la sortie, montrer mon carnet à des surveillants pour qu'ils soient assurés que je ne mentais pas sur mes horaires (j'oubliais parfois mon "carnet de correspondance") sortir ma carte ou un tiquet, et parfois, renouveler l'abonnement, et enfin, ne pas rater les arrêts de bus.

Que de choses de la vie courante, tellement simples, et pourtant si compliquées.


J'avais le même problème que toi quand j'étais ado: j'ai manqué pas mal de bus et ça m'est encore arrivé il n'y a pas longtemps mais c'est de la faute du bus cette fois car il est arrivé une demi heure en retard et je suis partie bien avant :D

Céline
CélineG
Passionné
 
Message(s) : 425
Inscription : Ven Juil 20, 2012 19:10
Localisation : languedoc roussillon

Re: Agressivité; colère; troubles psychiques et du comportem

Message par CélineG » Jeu Août 01, 2013 21:33

Manex a écrit :Je te rassure sur l’agressivité tu est pas la seul.

Il m'arrive aussi de péter un plomb et de l'être. Je deviens beaucoup plus agressif quand je suis fatigué.

Il y en a beaucoup osent pas en parler.

Les amis je m'en suis fais beaucoup sur le jeux en ligne, je sais que il y en a que je verrais jamais en vrai mais bon on s'aime bien sur internet.


Désolée de répondre si tardivement, je n'avais pas lu ce sujet depuis longtemps. Idem pour moi quand je suis fatiguée, je deviens moi aussi agressive. Et je trouve que les jeux en ligne c'est sympa aussi. Par contre depuis quelques temps je m'efforce de voir des gens en vrai (grâce à mes loisirs :) et ça me fait du bien. Je pense que le côté virtuel nous fait du bien mais de voir aussi des personnes en face aussi :) Ca permet de rester sociable avec les humains en chair et en os :D
CélineG
Passionné
 
Message(s) : 425
Inscription : Ven Juil 20, 2012 19:10
Localisation : languedoc roussillon

Suivant

Retour vers Asperger et Problèmes Sensoriels

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron