La vie à haute fréquence

Problèmes Sensoriels et Tocs
"J'ai un système auditif qui fonctionne comme un amplificateur au maximum de sa puissance. Mes oreilles se comportent comme un microphone qui ramasse et amplifie le son."
Grandin 1992

Message par Alexandre76 » Mer Jan 02, 2013 10:57

En fait, je ne crois pas à une origine psychologique de la perception du détail. Pour moi c'est plus profond, c'est neurologique. Pour moi, la différence de perception vient avant tout, elle est à l'origine de tout.
Par exemple, il n'existe pas de mot ni d'apprentissage sur la perception d'un écran (ou d'un mp3), tout est implicite. Pourtant, je perçois objectivement quelque-chose de significativement différent des autres.
Les autres n'ont eu aucune influence sur mes perception, si ce n'est me les faire nier car ils ne les croyaient pas. Mais au fond de moi, je n'ai jamais pu les occulter.
Alors pourquoi continuer à percevoir les détails si on n'a aucun retour positif de l'environnement ? Parce qu'on ne peut pas s'en empêcher, c'est structurel.

C'est ma perception du sujet. Smile

Merci anonymous, je partage cette façon de voir.
" Vous devez être le changement,

que vous voulez voir dans ce monde. "

Mohandas Karamchand Gandhi.

Diagnostiqué officiellement S.A depuis 2010.
Avatar de l’utilisateur
Alexandre76
Automodération
 
Message(s) : 1756
Inscription : Mar Nov 18, 2008 18:11
Localisation : Normandie

Re: La vie à haute fréquence

Message par soulscryer » Dim Jan 27, 2013 0:42

anonymous a écrit :........Depuis, je fais répéter et détailler les autres beaucoup plus souvent, et là je m'aperçois bien trop souvent que les personnes ne connaissent rien à ce qu'elles racontent et "font croire" en utilisant un vocabulaire flou ou complexe ... C'est moche.

:lol: Tu m'as plié en deux ! :lol:
J'en ai déjà fait l'expérience^^

danielt a écrit :Le langage s'est développé pour qu'un individu puisse manipuler ses paires. Le fait que ce langage de communication décrit parfois des phénomènes réels n'est qu'une coïncidence qui a été favorisée par l'évolution car cette propriété rend la communication plus efficace.

C'est très vrai !!
Et si on essayait de retourner l'Arme contre ces manipulateurs nés, en essayant de décrire de manière structurée et compréhensible toutes ces observations afin de rétablir la communication comme elle était avant la construction de "la tour de babel" (Métaphoriquement parlant) ?



Je me suis posé la question si cette haute fréquence dont tu parle pourrait avoir un lien avec ce que je dit dans ma présentation ?
J'avoue qu'il y a beaucoup de choses dans ce topic que j'ai du mal à appréhender...
soulscryer a écrit :Régulièrement (10 fois par an grand minimum, depuis que j'ai 10 ans), tout va plus vite pendant 10 à 15 minutes. Moi, les autres, ce que je dit, ce que les autres disent, mes pensées, mes mouvements, les mouvements des autres. La conviction d'avoir + de force dans les mains, d'avoir plus de souffle, plus d'endurance. Aucun handicap puisque tout semble s'intensifier de manière proportionnelle, mais de manière suggestive cela a des avantages.
Avec l'habitude j'arrive à sentir 1min avant que ça arrive, car ça commence de manière graduelle et ça se termine assez promptement sans que je m'en rende compte car au bout de 10 minutes je n'y pense plus. Ça peut m'arriver pendant que je marche, pendant que je suis couché la nuit (donc aucun bruit et aucun mouvement, mais la sensation est là et se vérifie lorsque je me lève pour vérifier que c'est bien là), pendant que je travaille sur un truc, au beau milieu d'une discussion, etc
soulscryer
 

Re: La vie à haute fréquence

Message par soulscryer » Dim Jan 27, 2013 1:07

Je sais bien, je voulais simplement essayer de démystifier mes sensations, à l'aide d'une analyse qui sera forcément poussée.

Mais c'est pas de la motivation, c'est vraiment une sensation carrément étrange.
soulscryer
 

Message par Faarce » Dim Jan 27, 2013 12:21

anonymous a écrit :Je me suis un peu amusé cet après-midi. Voilà à quoi correspond, pour moi, la différence de perception NT / aspie. Le NT voit la version floue de la réalité, et ensuite peut focaliser à certains endroits sur la version à plus haute fréquence de l'image.

Alors que l'aspie se prend (quasi) toute la réalité qu'il peut percevoir d'un coup, sans même focaliser (l'aspie voit la photo du bas directement).


Je suis myope et parfois, sa me soulage d'enlever mes lunette quand je suis en ville. Je ne voit pas les visages des personnes, ni leur regard. Je ne peut plus faire attention au moindre détail. C'est reposant de ne pas se focaliser sur mille chose en ville. Ceci en plus des écouteurs ou boules quies que je met. Je suis un peu comme protégée. Et j'ai impression que si je ne vois pas les autres (ou de manières flou) alors il ne peuvent me voir, c'est faux evidament mais ça me donne cette sensation.
Avatar de l’utilisateur
Faarce
Enthousiaste
 
Message(s) : 40
Inscription : Lun Déc 31, 2012 18:08
Localisation : Lille

Re: La vie à haute fréquence

Message par soulscryer » Mar Fév 12, 2013 10:44

Il faudrait peut être dans un premier temps décrire cette vie à haute fréquence en la décomposant en 5 parties relatives à nos 5 sens. J'ai vu que tu en parle, peut être faudrait t'il développer la manière dont est perçue cette haute fréquence dans chacun de nos 5 sens.

Une fois que la description de ces 5 types de perception sont faites, tenter d'expliquer la manière dont ils ont un impact sur le fonctionnement cérébrale.

Est-ce que tu t'es penché sur la modulation et démodulation de fréquences des radios.
Peut être que tu peux en faire une comparaison avec ta perception des choses.

Et aussi en y réfléchissant un peu plus, je compare ça à de l'hyperactivité.
soulscryer
 

Re: La vie à haute fréquence

Message par Kardrem » Mer Fév 13, 2013 15:59

anonymous a écrit :Notre perception des choses, elle peut être vue comme une fonction qui transforme un élément du réel en un élément de notre perception.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Rythme_c%C3%A9r%C3%A9bral
http://www.youtube.com/watch?v=Ym0kIECFi0U (électroencéphalogramme à l'appui)
Bonus : http://childrenshospital.org/newsroom/S ... 9P890.html
(en cours de diagnostic)
Avatar de l’utilisateur
Kardrem
Passionné
 
Message(s) : 226
Inscription : Ven Juil 13, 2012 14:19
Localisation : à l'autre bout du net

Re: La vie à haute fréquence

Message par Jarod » Ven Mai 03, 2013 0:35

soulscryer a écrit :Il faudrait peut être dans un premier temps décrire cette vie à haute fréquence en la décomposant en 5 parties relatives à nos 5 sens. J'ai vu que tu en parle, peut être faudrait t'il développer la manière dont est perçue cette haute fréquence dans chacun de nos 5 sens.

Une fois que la description de ces 5 types de perception sont faites, tenter d'expliquer la manière dont ils ont un impact sur le fonctionnement cérébrale.

Est-ce que tu t'es penché sur la modulation et démodulation de fréquences des radios.
Peut être que tu peux en faire une comparaison avec ta perception des choses.

Et aussi en y réfléchissant un peu plus, je compare ça à de l'hyperactivité.


http://www.philo5.com/Cogitations/03100 ... 20sens.htm
Jarod
Passionné
 
Message(s) : 2011
Inscription : Ven Avr 19, 2013 18:23

Re:

Message par Jarod » Lun Mai 13, 2013 14:47

anonymous a écrit :Image
Je me suis un peu amusé cet après-midi. Voilà à quoi correspond, pour moi, la différence de perception NT / aspie. Le NT voit la version floue de la réalité, et ensuite peut focaliser à certains endroits sur la version à plus haute fréquence de l'image.

Alors que l'aspie se prend (quasi) toute la réalité qu'il peut percevoir d'un coup, sans même focaliser (l'aspie voit la photo du bas directement).


Tout est plus flou. C'est ce qu'on voit quand on est myope. Je suis myope depuis l'entrée au lycée. Elle s'est agravée progressivement même si ça semble tendre vers un seuil. Sans elles, il faut que je m'approche à 10 cm de l'écran pour voir correctement.

Au niveau auditif, je suis un peu touché aussi. Si ta théorie est vrai, une prothèse auditive filtrante est tout à fait concevable, non ?
Jarod
Passionné
 
Message(s) : 2011
Inscription : Ven Avr 19, 2013 18:23

Re: La vie à haute fréquence

Message par soulscryer » Mar Mai 14, 2013 18:03

J'aimerai bien savoir comment fonctionne ces prothèses auditives filtrantes :wink:
et une prothèse visuelle filtrante ça sert à quoi, ...se voiler la face ?
soulscryer
 

Re: La vie à haute fréquence

Message par Jarod » Mer Juin 05, 2013 11:54

"Nous serions dotés, parait-il de cinq sens : la vue, l'ouïe, l'odorat, le goûter et le toucher. Notre corps en comporte pourtant trois supplémentaires : l'équilibre, la proprioception et le sens du temps."

haute fréquence=haute précision

Est-il possible d'être un génie dans un domaine sans être asperger ?
Jarod
Passionné
 
Message(s) : 2011
Inscription : Ven Avr 19, 2013 18:23

Re: La vie à haute fréquence

Message par Jarod » Jeu Juin 06, 2013 17:51

Messi est-il Asperger ?
Jarod
Passionné
 
Message(s) : 2011
Inscription : Ven Avr 19, 2013 18:23

Re: La vie à haute fréquence

Message par lliw » Jeu Juin 06, 2013 18:14

Jarod a écrit :Messi est-il Asperger ?


Oui messi est aspergé d'argent, il a simplement un talent, celui de très bien pratiqué un sport
Avatar de l’utilisateur
lliw
Passionné
 
Message(s) : 728
Inscription : Jeu Avr 12, 2012 17:34

Re: La vie à haute fréquence

Message par Jarod » Jeu Juin 06, 2013 18:26

lol
Tu ne te rends pas compte à quel point il surclasse tous les autres footballeurs.
Jarod
Passionné
 
Message(s) : 2011
Inscription : Ven Avr 19, 2013 18:23

Re: La vie à haute fréquence

Message par lliw » Ven Juin 07, 2013 14:30

Jarod a écrit :lol
Tu ne te rends pas compte à quel point il surclasse tous les autres footballeurs.


Oui il est très efficace mais visuellement ses gestes techniques ne sont pas agréable a regardé, je préfère de loin le jeu de NEYMAR qui est très spectaculaire visuellement
Avatar de l’utilisateur
lliw
Passionné
 
Message(s) : 728
Inscription : Jeu Avr 12, 2012 17:34

Re: La vie à haute fréquence

Message par soulscryer » Lun Juin 10, 2013 17:28

anonymous a écrit :Les sens sont une modélisation.
Moi j'aime bien ajouter la température dans les sens.


Encore faut-il donner une certaine définition de ce qu'est un sens.
Si l'on définie un sens comme une forme de perception sur notre environnement, la température n'est elle pas plutôt un autre type de paramètre lié aux facteurs environnementaux et détectable par notre sens du toucher ?


Pour attribuer la température en tant que sens, tout en permettant à nos 5 sens connus d'être toujours considérés tels quel, il faudrait pouvoir se faire une représentation beaucoup plus abstraite du modèle en question, il me semble.

Pour ma part, le sens de l'équilibre cité plus haut, je le qualifierai comme un sens complexe basé sur trois sens primaires : la vue, le toucher, l'ouïe
La proprioception, ca reste pour moi un sens du toucher, bien que ce ne soit pas sur l'environnement extérieur, mais sur notre corps intérieur.
La perception du temps, c'est ce qui a de plus troublant, à savoir si le temps existe réellement ou si ce n'est qu'une perception erronée.


En fait, si on veut rendre la chose encore plus abstraite, nos 5 sens peuvent se résumer en un seul sens, celui du toucher, c'est à dire que nos 5 types de récepteurs vont être au contact de particules provenant de l'environnement, et c'est au moment du contact de ces particules que nos 5 types de récepteurs vont fonctionner différemment pour informer notre cerveau de la réalité extérieure.

Pour l'ouie : le récepteur va retranscrire l'énergie vibratoire des particules qui entre en contact avec celui-ci (O² ou H²0 en général)
Pour la vue: le récepteur ne va considérer le contact que d'un type de particule : les photons
Pour l'odorat : il va considérer je ne sais quelles molécules
le gout : idem que l'odorat
le toucher : energie thermique ou pression entre les particules extérieurs et celles qui constituent nos récepteurs
Dernière édition par soulscryer le Lun Juin 10, 2013 18:07, édité 1 fois.
soulscryer
 

Re: La vie à haute fréquence

Message par soulscryer » Lun Juin 10, 2013 18:10

L'accélération d'un corps on peux l'analyser en s'appuyant sur la vue, l'ouïe, le toucher, ou même l'odorat dans les cas les plus approximatif.
L'orientation de la gravité, ca fait aussi appel au toucher et la vue, pour ma part.

Bien sure, si on se sert d'un papier, d'un stylo, et de données numériques, tu as tout a fait raison dans tes propos.
Dernière édition par soulscryer le Lun Juin 10, 2013 18:15, édité 1 fois.
soulscryer
 

Suivant

Retour vers Asperger et Problèmes Sensoriels

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron