perception de l'autre

Problèmes Sensoriels et Tocs
"J'ai un système auditif qui fonctionne comme un amplificateur au maximum de sa puissance. Mes oreilles se comportent comme un microphone qui ramasse et amplifie le son."
Grandin 1992

perception de l'autre

Message par present » Dim Juil 06, 2008 22:55

Quel sujet complexe!!!,qui est l'autre? ou est-il ?je ne le vois pas (je n'ai pourtant pas de pb visuel) mais je sais qu'il existe et qu'il fait partie de mes perceptions (enfin je me comprend).Le temps est pour moi ici et dans ce cas le présent.
Si l'autre est proche de moi,dans l'espace- temps, je dirais que l'on s'accompagne ou que l'on s'ignore,cela dépend de lui ou moi mais que nous agissons malgré nous que nous soyons passif:ignorant de l'autre ou actif:communiquant avec l'autre,nous intérragissons et chaque action perso a des répercussions sur nos actions communes donc sur le monde.
Si l'autre est loin de moi dans l'espace-temps,donc dans un autre lieux,il existe ,il agit sur le monde,nous intéragissons ....donc sur le monde.
ma petite conclusion:De toute évidence nous intéragissons malgré nous,le monde intérragit et vous connaissez la suite...
present
Nouveau
 
Message(s) : 27
Inscription : Ven Juil 04, 2008 13:10
Localisation : france

Message par Veronique1 » Lun Juil 07, 2008 1:10

Bonsoir,

Il est question à un autre endroit du forum de l'interdépendances des données..un battement d'ailes de papillon, si mes souvenirs sont exacts...
véronique
Veronique1
Passionné
 
Message(s) : 1287
Inscription : Mar Fév 20, 2007 22:52
Localisation : Région parisienne

Les sens et leur déficiences

Message par present » Sam Juil 12, 2008 21:45

Nous percevons le monde via nos 5 sens,je me demande si l'on peut simultanément présenter le syndrome Asperger et une déficience au niveau des sens, par exemple:
Un déficient auditif n'entendrait pas les bruits/sons ce qui ne générerait pas d'angoisses ou aurait-il une perception inconsciente des bruits/sons,les ondes vibratoires.
Un déficient visuel ne déformerait pas la réalité via son interprétation mentale et serait donc enclin à vivre pleinement dans le réèl ou aurait-il une perception inconsciente de sa réalité.
Drôle de question je l'avoue.
present
Nouveau
 
Message(s) : 27
Inscription : Ven Juil 04, 2008 13:10
Localisation : france

Message par Invité » Sam Juil 12, 2008 21:59

Question très intéressante au contraire....

pour me décrire, j'ai tendance à me comparer à un aveugle de naissance.
Grâce à l'apprentissage, il est capable de vivre presque normalement.
pourtant, il ne sera jamais capable de voir les couleurs, de ressentir les émotions qu'elles inspirent.
Il comprendra intellectuellement la notion de couleur, sans pour autant en comprendre la dimension sensorielle.

J'ai l'impression d'être un peu comme ça : je "comprends" des trucs intellectuellement, mais pas assez finement, et je ne crois pas être capable de le faire. Je n'ai pas ce sens. Voilà.
Invité
 

Message par florent155 » Mar Juil 15, 2008 21:35



Ah ben c'est MA théorie "d'interdépendance des données" (j'adore ce mot ^^ ) assimilé d'un certain côté à l'effet papillon (un battement d'aile est suscptible de créer des ouragans à l'autre bout de la Terre..), effet lié bien sûr à La théorie du Chaos quoi... =)

"La théorie du chaos traite des systèmes dynamiques rigoureusement déterministes, mais qui présentent un phénomène fondamental d'instabilité appelé « sensibilité aux conditions initiales » qui, modulant une propriété supplémentaire de récurrence, les rend non prédictibles en pratique sur le « long » terme."
voili-voilou pour ma tite précision.... Tellement de choses à dire sur ce sujet que j'ai étudié... et qui a de quoi rendre fou un SA... :lol:
florent155
 

Message par Veronique1 » Mer Juil 16, 2008 0:20

oui, j'ai lu ça dans une revue scientifique ce mois çi, et cela me semble absolument incongru, impossible...tout au moins pour la toute première partie de ce que tu dis, Jean, après, je suis carrèment larguée...
véronique
Veronique1
Passionné
 
Message(s) : 1287
Inscription : Mar Fév 20, 2007 22:52
Localisation : Région parisienne

Message par Syd » Dim Avr 15, 2012 16:54

Le monde comme la somme des conséquences des variables et des probabilités explorées ou non, selon les choix que fait une personne... Avec le nombre d'humains sur Terre, cela fait déjà bien des variables, et de ces variables dépendent d'autres probabilités et variables, dont certaines de découlent pas uniquement de la volonté humaine.

Je trouve ce sujet très intéressant, parfois je peux rester assis toute une journée à examiner chaque probabilité, chaque éventualités de choix qu'il me serait possible de faire. Je passe tellement de temps à imaginer et calculer où me mènerait telle ou telle éventualité qu'au final je ne prends aucune décision.

Et tout comme le fait de ne pas regarder l'autre, ou de lui tourner le dos est un acte de communication (lui communiquant ainsi notre absence de volonté de communiquer), le fait de rester à ne rien faire concrètement car on explore les probabilités découlant de nos choix est en soi une variable dont découle d'autres conséquences.
'I've been looking all over the place for a place for me. But it ain't anywhere.' - Barrett.
Syd
Nouveau
 
Message(s) : 11
Inscription : Mer Avr 11, 2012 13:24
Localisation : France

Message par CélineG » Dim Oct 14, 2012 10:40

Bonjour :)

Concernant ma perception des autres, la voici:

Pour moi, les gens non autistes arrivent à gérer et à contrôler leurs émotions. J'ai remarqué celà dans mon milieu de travail à l'époque où j'étais en activité et aussi dans ma famille ou à l'extérieur dans des situations sociales mis à part quelques personnes qui ont trop de différences et n'arrivent pas à s'intégrer.

Me comparant aux autres gens en général, j'ai remarqué que j'étais hypersensible et que j'étais hyper anxieuse et stressée en présence d'autres personnes surtout. Quand j'ai à intéragir avec elles. Pourquoi? Tout simplement parce-qu'intéragir avec des gens ne m'est pas naturel du tout. Je n'aime pas ça. J'aime écrire c'est sûr mais en général quand j'ai des relations sociales avec les autres, je suis à côté de la plaque. J'ai l'impression que je dois me forcer et jouer un rôle avec les gens.

D'après mon point de vue, les gens non autistes ont comprit les codes sociaux. Ils ont un mode d'emploi intégré dans leur tête et savent aussi se protéger contre les mauvaises fréquentations, ce qui n'est pas mon cas.

J'ai peur des gens à cause de ça, c'est que du fait que je ne me sente pas à l'aise avec eux, j'ai peur qu'ils le remarquent et que nos relations amicales prennent fin. Je perds mes amis et mes relations amoureuses à cause de celà c'est que je suis mal à l'aise avec les gens.

J'ai peur car je ne sais pas me protéger des gens car j'en ai peur. C'est pour celà que je m'isole.

Les gens pour moi sont des ordinateurs parlant à toute vitesse avec une facilité incroyable d'échanges. On dirait que la parole leur est naturelle quand ils se croisent. Ils aiment communiquer. Moi j'arrive à communiquer mieux avec des personnes qui ont mes centres d'intêrets. Sinon les sujets comme la pluie et le beau temps ou les blagues idiotes m'ennuient gravement. Par contre si quelqu'un parle de physique; d'insectes; de personnages du far west; de réflexions sur la vie; de psychologie ou d'histoire, je vais avoir envie de parler avec lui.

Pourquoi? Je ne sais pas mais le monde me parait trop superficiel et dans mon monde seule la réflexion et l'intelligence sont naturelles. Personne ne me comprends et j'en souffre énormément. Dès que je me retrouve dans mes centres d'interets il m'arrive de rire avec des personnes. Mais en dehors non.

Le monde n'est pas assez ouvert aux autistes. Le monde est "sectaire".
Les chercheurs restent entre eux/ Pourtant un point de vue extérieur devrait être le bienvenu. J'ai envie de pleurer tellement le monde est pourri et manque d'ouverture sur les différents points de vue des autres.
Arrêtons avec les clichés.

Céline
CélineG
Passionné
 
Message(s) : 425
Inscription : Ven Juil 20, 2012 19:10
Localisation : languedoc roussillon

Message par temp-995 » Dim Oct 14, 2012 11:29

CélineG a écrit :Me comparant aux autres gens en général, j'ai remarqué que j'étais hypersensible et que j'étais hyper anxieuse et stressée en présence d'autres personnes surtout. Quand j'ai à intéragir avec elles. Pourquoi? Tout simplement parce-qu'intéragir avec des gens ne m'est pas naturel du tout. Je n'aime pas ça.


Ne penses-tu pas que ce sont tes émotions (ton anxiété) qui prennent le dessus sur ton fonctionnement neuronal ?
Ne penses-tu pas que c'est un manque de confiance en soi (le fait de te sentir différent, de ne pas les comprendre) qui t'empêche d'être naturel, qui est à l'origine de cette anxiété (la peur des autres) et qui provoque une inhibition cognitive renforçant cette sensation d'être mal à l'aise auprès des autres ?
Cf. Autisme et émotions

En famille, avec des gens qui ne te jugent pas et qui te sont familiers, comment se passe les interactions ?

CélineG a écrit :J'ai peur car je ne sais pas me protéger des gens car j'en ai peur. C'est pour celà que je m'isole.

C'est le cercle vicieux de l'isolement et de la phobie sociale. Moins on fréquente les autres, moins on a envie de les fréquenter et plus on a peur d'eux, plus on appréhende les interactions sociales sources d'anxiété (avant et pendant).
Avatar de l’utilisateur
temp-995
Passionné
 
Message(s) : 640
Inscription : Sam Déc 31, 2011 11:41
Localisation : Nord

Message par CélineG » Lun Oct 15, 2012 13:12

temp-995 a écrit :
CélineG a écrit :Me comparant aux autres gens en général, j'ai remarqué que j'étais hypersensible et que j'étais hyper anxieuse et stressée en présence d'autres personnes surtout. Quand j'ai à intéragir avec elles. Pourquoi? Tout simplement parce-qu'intéragir avec des gens ne m'est pas naturel du tout. Je n'aime pas ça.


Ne penses-tu pas que ce sont tes émotions (ton anxiété) qui prennent le dessus sur ton fonctionnement neuronal ?
Ne penses-tu pas que c'est un manque de confiance en soi (le fait de te sentir différent, de ne pas les comprendre) qui t'empêche d'être naturel, qui est à l'origine de cette anxiété (la peur des autres) et qui provoque une inhibition cognitive renforçant cette sensation d'être mal à l'aise auprès des autres ?
Cf. Autisme et émotions

En famille, avec des gens qui ne te jugent pas et qui te sont familiers, comment se passe les interactions ?

CélineG a écrit :J'ai peur car je ne sais pas me protéger des gens car j'en ai peur. C'est pour celà que je m'isole.

C'est le cercle vicieux de l'isolement et de la phobie sociale. Moins on fréquente les autres, moins on a envie de les fréquenter et plus on a peur d'eux, plus on appréhende les interactions sociales sources d'anxiété (avant et pendant).


Bonjour Temp :)

Ce que tu dis est tout à fait ce que je ressens. C'est vrai que l'anxiété est omni-présente chez moi à tel point que j'en arrive à devenir agressive avec ma grand-mère maternelle chez qui je vis. Elle a parfois du mal à me comprendre ce qui est normal. Je lui rend la vie très difficile mais je vois un psy pour m'en sortir, pour savoir comment stopper cette anxiété, cette agressivité et tout ce mal être qui est en moi.

En effet, n'ayant pas confiance en moi car je n'arrive pas à garder un travail comme tout le monde et surtout à acquérir mon autonomie, je vais de plus en plus mal. Je déprime. Surtout en ce moment je ne sais pas pourquoi mais j'espère que ça va me passer.

Je pense que j'ai un tel mal être en moi et je n'accpete pas mes handicaps (malentendante+autiste asperger) que lorsque je me trouve en présence d'autres gens, je culpabilise de ne pas pouvoir travailler comme eux et bien entendre. Personne dans mon entourage ne m'accepte facilement avec mes handicaps. J'en souffre énormément à tel point que je ne sais pas ce que je vais devenir plus tard....

Ma grand-mère a trop le contrôle sur moi, elle décide tout pour moi et je ne suis pas d'accord et ça me détruis qu'elle soit autant sur mon dos.

On fait aller mais c'est gravement dur.
CélineG
Passionné
 
Message(s) : 425
Inscription : Ven Juil 20, 2012 19:10
Localisation : languedoc roussillon

Message par temp-995 » Lun Oct 15, 2012 19:58

Est ce que tu as une ou des passions ?
As tu un traitement en cours ?
Avatar de l’utilisateur
temp-995
Passionné
 
Message(s) : 640
Inscription : Sam Déc 31, 2011 11:41
Localisation : Nord

Message par CélineG » Jeu Nov 01, 2012 14:51

temp-995 a écrit :Est ce que tu as une ou des passions ?
As tu un traitement en cours ?


Bonjour :) Ca faisait longtemps que j'étais pas repassée sur le forum trop de trucs à faire. J'ai des grandes passions: l'équitation classique et western; l'histoire du gang des James Younger (célèbres bandits américains du XIXème siècle); la danse country et la musique Folk et Country.)

Je prends un antidepresseur et un anxiolytique mais ça ne me suffit pas. J'ai peur des gens et ça me pourrit la vie. Je les hais quand on me les impose, que je dois les voir par obligation. Là sur le forum c'est pas le cas car c'est moi qui ait choisi ce lieu pour échangerf ici. Je prends des vitamines B + magnésium Zinc Fer mais ça n'empêche pas que j'ai des crises de colère intenses comme si j'avais un lion violent et agressif en moi.
Je culpabilise à mort d'avoir ça mais ça fait partie de mon énergie, je la canalise mal car je n'arrive pas à devenir autonome :cry: :cry: :cry: y a des jours ou c'est tellement insupportable avec les gens que je préfèrerai mourrir pour être anestésiée de toutes ces souffrances surtout quand je suis prisonnière à la maison et qu'on m'interdit de m'acheter une voiture alors que j'ai mon permis.

Céline
CélineG
Passionné
 
Message(s) : 425
Inscription : Ven Juil 20, 2012 19:10
Localisation : languedoc roussillon


Retour vers Asperger et Problèmes Sensoriels

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

cron