relation aux autres

Pour parler de la solitude et de la peur de la vie.

relation aux autres

Message par Alban » Mar Déc 04, 2012 17:03

Je ne pense pas être "touché" par le syndrome d'Asperger;pourtant,je me détache facilement des gens;je n'ai pas d'amis ou c'était du provisoire et j'ai une difficulté à "savoir quoi dire".
Plus jeune on me disait timide.
Je devrais peut être consulter vers un psychologue comportementaliste...
Je suis un homme de 40ans
Alban
 
Message(s) : 3
Inscription : Lun Déc 03, 2012 19:33
Localisation : cholet

Message par Alban » Mer Déc 05, 2012 16:19



En effet il y a surement de cela...vous connaissez la "problématique"?...
Je suis un homme de 40ans
Alban
 
Message(s) : 3
Inscription : Lun Déc 03, 2012 19:33
Localisation : cholet

Message par contemplative » Dim Jan 27, 2013 22:46

Et qu'est-ce qui vous fait dire que vous ne pensez pas être "touché" par le SA ?
J'ai la même problématique que vous, à mon avis c'est un très gros problème relationnel que de ne pas arriver à se faire d'amis, se détacher très vite des gens etc.. et pour ma part, dès que j'ai appris les symptômes du syndrome d'Asperger, j'ai tout de suit pensé que j'étais touchée... (étiquetée timide dès l'enfance aussi...)
Avatar de l’utilisateur
contemplative
Enthousiaste
 
Message(s) : 34
Inscription : Sam Jan 26, 2013 21:40
Localisation : avignon

Message par Alban » Lun Jan 28, 2013 10:23

contemplative a écrit :Et qu'est-ce qui vous fait dire que vous ne pensez pas être "touché" par le SA ?
J'ai la même problématique que vous, à mon avis c'est un très gros problème relationnel que de ne pas arriver à se faire d'amis, se détacher très vite des gens etc.. et pour ma part, dès que j'ai appris les symptômes du syndrome d'Asperger, j'ai tout de suit pensé que j'étais touchée... (étiquetée timide dès l'enfance aussi...)


Ceux touché par le S.A. sont peu réactifs aux émotions entre personnes ,ont souvent des activités obsessionnelles et ne comprennent pas l'humour "décalé" ;ce qui n'est pas mon cas;mais à mon avis entre des cas "normaux "et "maladifs";il doit y avoir une palette d'autres cas...
Je suis un homme de 40ans
Alban
 
Message(s) : 3
Inscription : Lun Déc 03, 2012 19:33
Localisation : cholet

Message par contemplative » Lun Jan 28, 2013 13:47

Je ne crois pas que les aspies ne ressentent pas l'émotion entre personnes (voir les livres de Daniel Tammet "je suis né un jour bleu" et "embrasser le ciel et la terre" qui est un autiste de haut niveau (syndrome d'Asperger).

Pour l'humour décalé je ne sais pas trop.

Et c'est vrai qu'il y a une infinité de degrés d'atteinte.. D'après Daniel Tammet, il y a un manque de séparation entre certaines zones fonctionnelles du cerveau qui font que les fonctionnements se mélangent (couleurs et calculs etc).

En fait, je commence à me demander si le SA constitue une "maladie" à lui tout seul ou si une énorme partie de la population est plus ou moins atteinte, à divers degrés ..... Ca me paraît très compliqué tout ça...
Avatar de l’utilisateur
contemplative
Enthousiaste
 
Message(s) : 34
Inscription : Sam Jan 26, 2013 21:40
Localisation : avignon

Re: relation aux autres

Message par ntlcarroll » Mer Fév 20, 2013 1:13

Pfouuu ... Parfois comment ne pas perdre espoir face à la difficulté en tant qu' A.S, de lier des relations "normales"
Hier, un jeune de mon âge m'a laissé son numéro en me disant qu'il a très envie de discuter avec moi (il me suivait dans une librairie!!).. En costar, l'air intelligent, je me suis dit qu'il a deviné derrière mes lunettes mon côté gourmandise de livres.. En présence, c'est différent. Etre A.S, c'est un peu comme être handicapé de la présence. Intelligent, instinctif et surtout osé, il m'indique qu'il est gêné que je ne le suive pas du regard, que mon regard "va partout" :D Il ne suffit pas d'être bien habillé, ni d'avoir des beaux épisodes à raconter, il s'agit de regarder son interlocuteur, et j'ai du mal! Tout simplement parce que cela me déconcentre! Et quand je me suis forcée à plus porter mon regard sur lui en discutant, alors il m'a expliqué qu'il se sentais jugé par mon regard!!! Ce que j'ai infirmé, car lui étant un étudiant HEC, j'étais plutôt impressionnée par son niveau de culture!!! Bref, je crois que les A.S et les N.T n'ont rien pour se comprendre, il faut tout reposer, tout réexpliquer, et alors, on se fait traiter de trop rationnelle!!! Finalement, je n'ai encore rien compris car il m'a embrassé mais je n'ai pas de nouvelles!!! Heureusement, au boulot, je suis heureuse avec certaines personnes avec qui nous nous comprenons mutuellement. C'est possible de trouver des personnes avec qui un lien est entretenu, mais il faut savoir ne pas se sentir triste du rejet de personnes avec qui le feeling ne passe pas. Les A.S doivent redoubler de force morale pour affronter une majorité d'autres qui se sentent en toute confiance de nous penser assez différents pour nous déconsidérer. Oui, la vie est plus dure pour nous mais il ne faut pas avoir honte de ce qui fait partie de notre être! Un albinos a-t-il honte d'être albinos? Non. Il vit avec, et sait avancer et ne pas se concentrer sur des remarques.
ntlcarroll
 
Message(s) : 3
Inscription : Sam Fév 09, 2013 23:13
Localisation : Idf


Retour vers Asperger, Solitude et Peur

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron