Existe t'il une méthode pour se débarrasé de ses idées fixe?

Pour parler de la solitude et de la peur de la vie.

Existe t'il une méthode pour se débarrasé de ses idées fixe?

Message par gregoire0 » Lun Août 22, 2011 0:00

Bonjour,
J'ai un gros problème c'est a dire que quant j'ai une idée en tête j'ai du mal à passer a autre chose.
C'est peut être du à la peur du changement.
Aisse que vous connaissez une méthode pour passer à autre chose sens stressé?
Et sinon vous connaissez une méthode pour arrétté de tros réfléchir?
gregoire0
Nouveau
 
Message(s) : 17
Inscription : Lun Août 08, 2011 17:55
Localisation : Paris

Message par gregoire0 » Lun Août 22, 2011 13:17

Tout dépend de la situation, ses un avantage comme un inconvénient d'avoir des idées fixe.
Quent j'arrive a orienté ses idée fixe vers des chose utile comme la programmation informatique c'est bien.
Le problème c'est que sa peut aussi être très jénent.
Par exemple quant je poste un message sur un forum telle que celui si juste après je pense au message que j'ai laisser.
Je me pose des question du genre, aisse que j'en est dit tros ou pas assé?quent va t'on me répondre?tout les combien de temps je doit vérifier si on m'a répondu?(quent je vérifi si j'ai vu juste sa me straisse)généralement sur se forum aise que les réponse sont assé rapide?aisse que se que j'ai dit intéresse moin les autres?aisse que a cause de moi d'autre personne n’auront pas eu de réponse?

Pour le manque d'affection même si j'en est pas eu assé je pense pas que sa soi du à sa.
Par contre pour calmé le stress sa peut être une solution, mais je veut que sa soi avec une fille que j'aime pas dans les bras d'un amis ou d'une amie.
Est la aussi sa me pose des problème car je me dit si je cherche une copine comment je doit m'y prendre pour l'aborder?doije lui dire que je suis spécial?Si plus tard je fait des enfent avec une omnivore je risque d'avoir des enfant omnivore alors sa serre a quoi d'être végétarien?Faut'il que je cherche une végétarienne?ou faut'il que je trouve une fille qui ne les pas et l'encourager à le devenir?Sa ferai une végétarienne de plusse donc des victimes en moin?mais que se passera t'il si j'arrive pas à la convaincre?il serra déjà tros tard car je serai déjà tros attaché à elle?

Bon bas voila des fois sa peut m'empêcher de dormir tellement je me pose de question.
Mais le plus gros problème c'est que du cous j’ose moi agir car je vais tros pensé au conséquence de mes actes passé ou avenir.
gregoire0
Nouveau
 
Message(s) : 17
Inscription : Lun Août 08, 2011 17:55
Localisation : Paris

Message par gregoire0 » Lun Août 22, 2011 14:53

Je suis libre mais en même temps prisonnier par mes propres questions.
C'est a dire que se poser des question plusse que les gens normaux je peut y prendre du plaisirs mais il faut quant même que j'arrive a me fixer des limites.
Je ne parle pas de me fixer les même limites que les gens normaux mais un minimome.

Pour le végétarisme je ne parle pas d'imposer mais d'encourager et convaincre c'est différent.
Et pour moi c'est loin d'être un caprice ou petit plaisir personnelle, car si j’écoutai mais caprice ou petit plaisir personnelle, je ne penserai qu'a moi et je remangerai de la viande car avent j'adorrai sa.
Je n'ai pas envie d’imposer un mode de vie à des animaux qui sont pas si éloigné de notre espèce, qui ressente la douleur comme nous et qui sont très attachent.
Et on fait aussi du mal a des être humain comme nous en mangent de la viande.
Mais sa serai tros long d’entamer un débat la dessus voici un site internet que j'ai réaliser:
http://tranchedevie.tk/
gregoire0
Nouveau
 
Message(s) : 17
Inscription : Lun Août 08, 2011 17:55
Localisation : Paris

Message par gregoire0 » Lun Août 22, 2011 16:09

Il y a plusieurs type de limites et elle ne sont pas forcement lié au NTs, certaine sont différente, certaine sont pareille, certaine se ressemble.
Si je veut des limites ses par se que j'en est déjà beaucoup et j’aimerai en avoir d'autre pour en combattre certaine quant elle devienne tros envahissante.
Par exemple quant j'arrive pas a dormir car je réfléchit tros se forcer à continuer de réfléchir malgres le besoin de dormir c'est une limite qu'on s'impose a soi même contre son gres.
Une limite qui doit être combattu par une autre c'est a dire le besoin d’arrêter pour pouvoir dormir.

Pourquoi vouloir convertir les gens a sa vision du monde est un caprice?dans cette logique les omnivores aussi sont capricieux car il cherche aussi me convertir a leur vision du monde.
gregoire0
Nouveau
 
Message(s) : 17
Inscription : Lun Août 08, 2011 17:55
Localisation : Paris

Message par gregoire0 » Lun Août 22, 2011 16:50

Insisté avec des arguments jusqu’à une certaine limite je trouve pas sa capricieux.
la personne est libre de sortir ses propre arguments ou d’arrêté la conversation, insister peut aussi vouloir dire j’aimerai continuer le débat plus longtemps le veut tu?
Pour les animaux en les tuent on leur laisse pas le libre arbitre donc pour sa peut aussi être une forme de caprice, bien plusse que les végétariens qui insiste tros.

Et pour le fait de limiter son libre choix on peut très bien limiter soi même son libre choix.

Mais je doit y aller, on en rediscutera dans la soirée si tu est d'accord?
gregoire0
Nouveau
 
Message(s) : 17
Inscription : Lun Août 08, 2011 17:55
Localisation : Paris

Message par Alexandre76 » Lun Août 22, 2011 20:36


C'est TANTRA, Jean, pas tranta hihihi
Je suis très heureux que tu ais trouvé les bonnes personnes ;-)
Je pratique également et j'ai eu des expériences similaires à celle de Jean. Il faut être dans un cadre sécurisé avec des gens compétents, c'est une condition indispensable.
Pour les idées fixes, il existe beaucoup de méthodes et d'écoles pour apprendre à maitriser le mental... après c'est de la pratique, lire le mode d'emploi ne fait pas marcher le mécanisme, il faut faire l'effort de l'expérience as-tu déjà fait de la relaxation ? du yoga ?
J'ai beaucoup compris et progressé comme cela.
Je continue...
Bonne soirée,
Alexandre
" Vous devez être le changement,

que vous voulez voir dans ce monde. "

Mohandas Karamchand Gandhi.

Diagnostiqué officiellement S.A depuis 2010.
Avatar de l’utilisateur
Alexandre76
Automodération
 
Message(s) : 1756
Inscription : Mar Nov 18, 2008 18:11
Localisation : Normandie

Message par gregoire0 » Lun Août 22, 2011 21:15

Pour le tantra bien que je n'ai rien contre cette pratique sa me fait un peu penser au secte.
Mais tent qu'il n'y a pas de dérive sectaire que c'est dans un cadre sécurisé je n'ai rien contre.
Moi quent j'été plus jeune je supporter pas qu'on me saire dans les bras ou qu'on n’embrasse d’après se que j'ai pus lire ses fréquent dans l'autisme.
Mintenent sa ne me dérangerai pas tros mais je préfère que sa soi avec une fille que j'aime .
gregoire0
Nouveau
 
Message(s) : 17
Inscription : Lun Août 08, 2011 17:55
Localisation : Paris

Message par Alexandre76 » Lun Août 22, 2011 21:47

danielt a écrit :
gregoire0 a écrit :Pour le tantra bien que je n'ai rien contre cette pratique sa me fait un peu penser au secte.
Mais tent qu'il n'y a pas de dérive sectaire que c'est dans un cadre sécurisé je n'ai rien contre.

Il n'y a pas de différence fondamentale entre une pratique sectaire, une psychothérapie ou une éducation en général.

:roll: même si j'arrive à entrevoir où tu veux en venir, Daniel, je ne te rejoins pas sur ce terrain sans développement.
Le point commun des trois : le conditionnement ?
Alexandre76 8)
" Vous devez être le changement,

que vous voulez voir dans ce monde. "

Mohandas Karamchand Gandhi.

Diagnostiqué officiellement S.A depuis 2010.
Avatar de l’utilisateur
Alexandre76
Automodération
 
Message(s) : 1756
Inscription : Mar Nov 18, 2008 18:11
Localisation : Normandie

Message par gregoire0 » Lun Août 22, 2011 21:51

Sa me fait bizzard de parler à d'autre asperger, pendent longtemps je voullai pas l'accepter mais je crois que je le suis.
Le problème c'est que j'ai jamais vue des asperger en vrais, donc c'est dur de s'identifier dans se syndrome.
Dans les films les personnes atteinte du syndrome d'asperger généralement elle ressemble plusse à des autistes grave.
Le film qui m'a l'air de mieux représenter se syndrome c'est le film adam .
Mais sa m'a l'air un peu caricaturé et je me trompe peut être car j'ai jamais vue d'asperger en vrais.

En tout cas, qu'elle que soi le degrés d'autisme je ressent beaucoup d'affection pour les autistes même les autistes grave.
gregoire0
Nouveau
 
Message(s) : 17
Inscription : Lun Août 08, 2011 17:55
Localisation : Paris

Message par gregoire0 » Lun Août 22, 2011 23:31

danielt a écrit :Je pense que si tu vois la plupart des aspergers tu ne verras aucun signe apparent de l'autisme. Les gens nous trouvent souvent bizarres mais presque personne n'arrive à nous identifier comme autistes.

Avons-nous vraiment quelque chose en commun avec les autistes ?

Sur t'on profil il est écrit que tu habite Narbonne.
Moi pour l’instant j’habite paris mais je vais bientôt aller habiter à lodeve.
Peut être que la bas il existe un bus qui va à Narbonne comme c'est assé proche.
On pourrai en profiter pour faire connaissance en vrais si tu est d'accord?
Tent que j'aurrai pas vus d'asperger en vrais c'est difficile de me faire une opignon.

A par sa bien que très différent on n'est quant même autiste, mais même les gens normaux on des points communs avec les autistes exemple les collectionneurs.
Dans le livre de tony attwood il est dit que certain autiste classique peuve évoluer vers le syndrome d'asperger en grandissent.
L'autisme diminue beaucoup avec l'age, il est même dit que certain asperger à partir de l'age de 30 devienne comme des gens normaux.
gregoire0
Nouveau
 
Message(s) : 17
Inscription : Lun Août 08, 2011 17:55
Localisation : Paris

Message par solila » Mar Août 23, 2011 1:06

Alexandre76 a écrit :
danielt a écrit :Il n'y a pas de différence fondamentale entre une pratique sectaire, une psychothérapie ou une éducation en général.

:roll: même si j'arrive à entrevoir où tu veux en venir, Daniel, je ne te rejoins pas sur ce terrain sans développement.
Le point commun des trois : le conditionnement ?
Alexandre76 8)


... Un point commun que je vois : le comportamentalisme.
Ce truc encore (hélas… ) très à la mode et qui a sous tendu une grande partie de l'évolution de notre société moderne depuis la moitié du 20eme siècle.
Encore appelé behaviorisme, mais c'est du même.
Ça plus matérialisme et le consumérisme… ça a je pense pas mal biaiser les esprits en général.
C'est à ça que me renvoit le terme de conditionnement que tu propose Alexandre, et qui peux bien je pense se retrouver dans les pratiques sectaires - évidemment - . Quand aux psychothérapie et à l'éducation, Daniel, tu a ajouté "en général" et effectivement je pense que en général l'éducation comme les méthodes de psychothérapie sont conditionnées et conditionnantes.

Pour les psy, dans ma recherche d'un thérapeute qui saurait accueillir mon témoignage d'une manière bienveillante… j'en ai encore essayé un… Du pur woody alen, à se tordre de rire. Sauf que sur le moment ça m'a quand même un peu stressée de me sentir jugée et comme subtilement (subtilement ?) poussée vers quelques cases normatives …
Donc, comportementaliste oui, et aussi : interventionniste.

Pour l'éducation en général, que ce soit celle dispensée par la famille ou par le système scolaire, snif, c'est aussi ça le plus souvent.

Ouais…
La culture trace des chemins droits, mais les chemins tortueux sans profit sont ceux-là même du génie. W.Blake
solila
Regulier
 
Message(s) : 118
Inscription : Jeu Déc 16, 2010 22:14
Localisation : Ici

Message par lola azs » Jeu Août 25, 2011 10:26

danielt a écrit :Il n'y a pas de différence fondamentale entre une pratique sectaire, une psychothérapie ou une éducation en général.

Alexandre76 a écrit : :roll: même si j'arrive à entrevoir où tu veux en venir, Daniel, je ne te rejoins pas sur ce terrain sans développement.
Le point commun des trois : le conditionnement ?
Alexandre76 8)


oops moi non plus je ne te rejoins pas sur ce terrain...
c'est peut être la mère en moi qui veut croire qu'il y a une différence majeure entre la volonté de nuire (humainement ou financièrement) des secte et l'espoir d'élever (au sens premier) ses enfants...
Evidemment que l'éducation conditionne, mais si les parents/éducateurs guident les jeunes sur la voie de la liberté de penser (autant que cela puisse se faire...) et qu'ils acceptent les développements de leurs petits quels qu'ils soient avec bienveillance et amour... alors c'est bien loin de la secte tout de meme...
j'ai essayé de faire cela avec mes enfants et les pères (avec lesquels nous ne vivons pas) ont bcp râlé en disant que je les influençais ! hahaha
ben oui.. l'éducation influence,... à ne pas accepter le conformisme sans y refléchir :) à ne pas offrir bêtement le respect à ceux qui ne sont pas respectables... évidemment c'est moins facile à gérer des petits élevés comme ça... mais moi ça me rassure. Je me dis qu'ainsi ils ont les moyens de faire leurs choix et d'assurer leurs pas.

danielt a écrit :Je pense que le sujet est plus complexe. Il paraît que les aspies sont peu susceptibles au conditionnement et qu'ils jouent mal des rôles sociaux. Il n'empêche que ce n'est pas le cas des NTs dont le fonctionnement social est basé sur le conditionnement.

À mon avis c'est probablement le cœur du SA, la mauvaise sensibilité au conditionnement social, une imitation du comportement des autres et une identification avec des rôles sociaux insuffisante.

moi je dirais plutot une (très) bonne capacité à échapper au conditionnement, une prédisposition à être soi meme, une imperméabilité quasi totale aux rôles sociaux !
J'aime bien voir les choses positivement et puis ce sont des qualités à mes yeux ;-)
Avatar de l’utilisateur
lola azs
Passionné
 
Message(s) : 368
Inscription : Sam Avr 16, 2011 14:33
Localisation : paris

Suivant

Retour vers Asperger, Solitude et Peur

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)

cron