amitié

Pour parler de la solitude et de la peur de la vie.

amitié

Message par Xena » Dim Oct 26, 2008 14:36

Une simple question: avez-vous des amis ? Si non, comment le vivez-vous ? Merci d'avance.
Xena
Enthousiaste
 
Message(s) : 47
Inscription : Jeu Mai 08, 2008 13:32
Localisation : Quelque part

Re: amitié

Message par dark » Dim Oct 26, 2008 17:15

Xena a écrit :Une simple question: avez-vous des amis ? Si non, comment le vivez-vous ? Merci d'avance.
J'ai aucun ami. Il y a bien des gens que j'aime bien et peut-être qu'ils m'aiment bien aussi. Mais on n'entretient pas de relations car les relations m'angoissent.
Je le vis mal. Quand je suis à une fête, je me saoule pour avoir des relations. Heureusement je souffre pas trop de ma solitude, peut-être parce que mes centres d'intérêt m'occuppent tout le temps. Et puis, j'ai du mal à imaginer le bonheur que je pourrais avoir en fait.
dark
Regulier
 
Message(s) : 110
Inscription : Sam Oct 18, 2008 9:50
Localisation : loire

Re: amitié

Message par florent155 » Dim Oct 26, 2008 19:09

dark a écrit :
Xena a écrit :Une simple question: avez-vous des amis ? Si non, comment le vivez-vous ? Merci d'avance.
J'ai aucun ami. Il y a bien des gens que j'aime bien et peut-être qu'ils m'aiment bien aussi. Mais on n'entretient pas de relations car les relations m'angoissent.
Je le vis mal. Quand je suis à une fête, je me saoule pour avoir des relations. Heureusement je souffre pas trop de ma solitude, peut-être parce que mes centres d'intérêt m'occuppent tout le temps. Et puis, j'ai du mal à imaginer le bonheur que je pourrais avoir en fait.


Heu, aucun ami.. strictement aucun..(sauf une) aucun "lien" avec des connaissances.. heu bah ce moment, je le vis bien mal.. pour être franc.. que dire d'autres? Heu, je connais plus l'hyppocrisie, le mensonges que les amis simples..

J'ai une seul personne (et c'est l'essentiel). Pis c'est tout. Mais niveau "amis", vive le soirées dvd à regarder des dvd inintéressants... Je me suis toujours mal intégré à de véritables groupes (sauf un mais à part ca.. rien d'autre, le groupe s'est éclaté et est devenu inintéressant).
Ma solitude (chez moi) me pèse.. avant, moi aussi mes passions, mes occupations faisaient que tout allait.. maintenant, rien ne va plus.. j'ai (j'avais) beau essayer de m'intégrer mais ca marche pas.... psi je peux rien espérer du côté de l'amitié puisque je n'ai aucun lien.. aucun lien qui me rattache chez moi.. l'ennui me pèse beaucoup.. alors pourquoi pas me remettre à une activité.. (j'ai mes journées de libres) prenant beaucoup de temps?

Et toi Xena? As-tu des amis? Et toi comment le vis tu?

Florent155
florent155
 

Message par dark » Dim Oct 26, 2008 19:17

Pourquoi ça va plus Florent?
T'as plus de passion(s)?
dark
Regulier
 
Message(s) : 110
Inscription : Sam Oct 18, 2008 9:50
Localisation : loire

Message par Caille Rotie » Mer Oct 29, 2008 15:11

C'est une excellente question. J'ai été très embêtée pour répondre au test pour calculer le quotien amitié (trouvé sur le monde de fred) car je ne savais jamais trop qui mettre à la place de "vos amis" dans les questions...
Du coup, j'ai un score assez mauvais au test (57 sur 140)

Alors pour ma part, j'ai dans mes relations :
- La famille, que j'aime beaucoup, entre autre parce qu'il ne me tiennent pas rigueur du fait que je ne donne quasi jamais de nouvelles. (je téléphone à mes parents, disons, 6 fois par ans... le reste, c'est encore pire)
- Mon fiancé qui est l'exception : je partage tout avec lui (et bientôt le même appartement, je croise les doigts)
- Mes amis... C'est-à-dire les gens assez cinglés pour m'appeler ou m'inviter de temps en temps, voire me demander conseil (!!), que je m'efforce d'appeler également (difficile) ou mieux encore d'inviter (très difficile : il faut un pretexte en béton -genre partie jeux de plateaux- plus le soutient de mon fiancé)
- Enfin, les amis de mon fiancé, qui je crois m'acceptent comme je suis et que je commence à beaucoup aimer. C'est facile, après tout, c'est lui qui organise tout et je n'ai qu'a m'occuper de moi !!

Mais j'ai été marqué par une phrase surprise dans un couloir :
« Elle est sympa, mais bon, je n'irais pas lui proposer de sortir prendre un verre avec moi »
D'abord, parano comme je suis, j'ai pris la critique pour moi. Mais était-ce seulement une critique? Toujours est-il que personnellement, je n'invite personne à prendre un verre avec moi, mon fiancé peut être, et encore, jamais spontanément...

Quand j'étais ado, je souffrais d'avoir si peu d'ami (une seule, et l'obligation d'en changer tous les ans car la relation exclusive les lassait), aujourd'hui, il sont cause de noeuds aux cerveaux (Non, je vais pas demander à Mama de garder mon chat : ça fait trop longtemps que je ne lui ai pas rendu service)

Alors ? C'est quoi l'amitié ? Qu'attend-on d'un ami? Qu'est-ce qu'un ami attends de nous en retour ?
Caille Rotie
Passionné
 
Message(s) : 209
Inscription : Ven Déc 09, 2005 15:32
Localisation : Caen

Message par Pilgrim » Mer Oct 29, 2008 21:52

Caille Rotie a écrit :C'est une excellente question. J'ai été très embêtée pour répondre au test pour calculer le quotien amitié (trouvé sur le monde de fred) car je ne savais jamais trop qui mettre à la place de "vos amis" dans les questions...
Du coup, j'ai un score assez mauvais au test (57 sur 140)


Est-ce vraiment un score mauvais ? C'est une valeur proche de la moyenne. Il est tout à fait possible que, sur ce point, tu sois tout à fait typique, avec peut-être juste une préférence pour un peu plus de vie privée que le commun des mortels. Pas de quoi casser quatre pattes à un palmipède.
Avatar de l’utilisateur
Pilgrim
Nouveau
 
Message(s) : 16
Inscription : Mer Oct 17, 2007 15:26
Localisation : Toulouse et Clermont-Ferrand, France

Message par bb » Jeu Oct 30, 2008 3:05

au sens ou je l'entends, j'ai une amie, et nous nous entendons parfaitement car nous sommes...simplement, et nous nous respectons.

en sa présence, le "ici et maintenant" est tout à fait perceptible, bien qu'emprunt d'une peau de fragilité, je suis...simplement... nous n'aimons pas la voir partir, car cela signifie la fin de cette sensation d'appartenance...
bb, dit bison blanc piégée entre deux mondes, inexistence...
Avatar de l’utilisateur
bb
Passionné
 
Message(s) : 498
Inscription : Mer Juin 08, 2005 16:36
Localisation : lausanne

Message par Iule » Ven Mai 08, 2009 18:44

Je n'ai pas d'ami.
Je n'ai jamais réussi à créer un lien d'amitié par moi-même, ce qui signifie que ce sont toujours les autres qui ont dû m'accepter, aller vers moi. Et je ne suis jamais parvenu à perpétuer un tel lien lorsqu'il avait miraculeusement pu se tisser...
C'est sans doute parce que je me sens très très différent des autres que je ne réussis pas à me lier réellement à eux... J'ai des liens avec plusieurs personnes, mais ce n'est pas assez pour parler d'amitié. Peut-être qu'en rencontrant des personnes plus "comme moi" (c'est à dire bizzarres!)...

J'aime ma famille et en suis aimé ; je ne me sens seul que loin d'elle...

D'un côté je ne ressens pas de manque d'ami parce que mes capacités me permettent en quelque sorte de me considérer comme "auto-suffisant" ; d'un autre côté, j'admets que je ne suis pas un être purement rationnel, et qu'il y a tout de même un "manque" quelque part ; enfin, n'étant pas à ce point coupé de la société, je reconnais qu'il m'arrive de "jalouser" les personnes qui ont des relations amicales ou amoureuses... tout en ne comprenant pas vraiment comment elles fonctionnent (j'avoue que l'amour est un grand :?: pour moi, si l'on excepte l'amour envers sa famille etc. Lorsque les gens en parlent en généralisant, je me demande si je suis bien un être humain...)

Je n'ai pas du tout l'esprit de groupe, non plus.
J'ai cru qu'Internet pourrait changer la donne, mais non. J'ai administré un forum sur Internet pendant plusieurs années ; une petite communauté s'y est mise en place, mais je dois avouer que je ne participais guère à ce qu'il y avait de purement "communautaire" en elle... D'un autre côté, plusieurs personnes m'appréciaient apparemment et discutaient avec moi sur MSN, mais sans me "lasser" d'elles, je laissais finalement tomber les discussions. J'ai l'impression d'être un monstre parfois :roll: . Mais c'est que lorsque je me plonge dans mes intérêts particuliers, le reste importe peu...
Iule
 
Message(s) : 8
Inscription : Sam Oct 25, 2008 19:42
Localisation : Charente-Maritime

Message par jordan » Sam Fév 05, 2011 20:34

moi j'ai des amis et amies et je le vis bien malgré les brouilles avec les filles et malgré ma période difficile ou j'ai besoin d'eux et d'elles pour m'aider a m'en sortir
jordan
Enthousiaste
 
Message(s) : 35
Inscription : Dim Jan 02, 2011 11:46
Localisation : eyragues

Re: amitié

Message par Eugenia » Mer Oct 08, 2014 1:20

Je n'ai aucun ami. Je crois qu'il doit exister un mode d'emploi quelque part, et je le cherche. J'appelle cela "ma misère sociale", mon envie désespérée d'avoir des amis, et mes échecs répétés dans ce domaine. J'ai même l'impression de saboter moi-même les tentatives d'amitiés initiées par moi ou par d'autres.

Comment faire pour créer des amitiés et les entretenir ? Avez-vous trouvé le mode d'emploi ?

J'ai lu quelques posts et topics où on dirait que pour certains aspies, la solitude ne pose pas de problème. Pour moi, cela me déprime affreusement. De plus, je pense que la solitude est en partie responsable de ma bizarrerie. Si j'avais des amis, je n'aurais pas besoin de parler à mes amis imaginaires, ou d'être obsédée par les chiffres, les insectes, les araignées ou autres aberrations. J'aurais une vie normale, je parlerais à de vraies personnes au lieu de me lamenter tous les jours et chercher des distractions.
Eugenia
Regulier
 
Message(s) : 59
Inscription : Mar Juil 29, 2014 22:01

Re: amitié

Message par thevenet-jean » Mer Oct 08, 2014 10:00

un ami a une particularité: il est possible si besoin d'aller dans ses bras et de devenir enfant, ou de devenir comme son père et lui enfant, sans gêne, ou avec acceptation et travail mutuel sur ce qui gêne pour ainsi continuer à grandir dans la vie, quand on la partage. Ainsi il est possible d'être adulte.

En tentant de coller à la sexualité reproductive et adulte, en fait, c'est comme se dire "qu'on est grand", alors que ce qui est quelque part enfant en train de grandir n'a plus le droit d'exister, donc c'est être infantile en faisant "l'adulte"... (techniquement névrosé)

Si l'ami est homophobe cela signifie qu'il refuse une moitié de lui: celle qui se projette dans l'autre et attend de la rencontrer: Ce qui est comme lui (homophobe n'est pas équivalent de hétéro)... je croirait plutôt que c'est être homo refoulé à force de se conviancre qu'on ne peux l'être...
Je crois que l'homophobie est le plus grand destructeur d'amitié: ça interdit d'aimer les gens qui sont "comme soi", ça interdit la fraternité, et les rapports parents/enfants réparateurs en cours de vie.

Si détruit la relation en cas de besoin d'échange intime, qu'on le sexualise sytématiquement tout en le prenant comme incestueux avec "son frère, son ami", si on attire et repousse.. c'est équivalent au refus de soi... car être ami, je le crois, n'est possible avec un autre ou une autre amie que si on est déjà ami avec soi, bien sur son corps faisant partie de soi, et qu'on peut le partager avec l'autre...
je définirais l'autisme fonademental comme l'impossibilité de partager SOI, et donc... d'être ami, et cela bien sur réellement concrêtement, sans bla; se serrer fort dans les bras si besoin, se pleurer dessus si besoin...

Bien plus grave de se refuser ça "pour ne pas être anormal" que la simple différence de perception du à un syndrome d'Asperger...
C'est LA SOCIÉTÉ QUI EST AUTISTE..
(et freud en a rajouté une couche, par dessus la religion...)
Avatar de l’utilisateur
thevenet-jean
Passionné
 
Message(s) : 1321
Inscription : Lun Avr 07, 2014 8:42
Localisation : CILAOS 97413 Réunion

Re: amitié

Message par Eugenia » Mer Oct 08, 2014 12:08

Jean, je ne sais pas si c'était pour répondre à ma question, mais je n'ai pas vraiment compris. Je ne vois pas en quoi l'amitié aurait quelque chose à voir avec une quelconque orientation sexuelle.
D'ailleurs, je ne cherche aucun contact physique en amitié et même en amour (sauf les câlins, mais c'est rare). Je n'exclue pas une relation amoureuse dans ma vie (homme ou femme), mais comme je n'aime pas trop les contacts physiques, je n'y crois pas vraiment. Je ne l'ai vraiment connu qu'une fois, c'était de l'amour, mais vécu sur un plan émotionnel et intellectuel.
Ce qui est bien avec l'amitié, c'est que c'est de l'amour sans contact physique, mais c'est quand même difficile à cause de la communication.
Eugenia
Regulier
 
Message(s) : 59
Inscription : Mar Juil 29, 2014 22:01

Re: amitié

Message par thevenet-jean » Mer Oct 08, 2014 12:43

Ce qui est bien avec l'amitié, c'est de s'accepter avec ses besoins, jusque dans le contact physique sans problème de sexe, mais c'est quand même difficile à... cause de la communication!
Justement ça n'a rien à voir avec l'orientation sexuelle.. mais comme dans notre société, contact physique = ambiguïté sexuelle, on a peur du contact, et cela n'est pas l'exclusivité des autistes.

J'ai même l'impression de saboter moi-même les tentatives d'amitiés initiées par moi ou par d'autres.


je m'éloignait de ceux qui justement pouvait être des amis ou des amies: et quand ils venaient vers moi j'augmentais mon intérêt pour ma passion du moment et devenait indisponible
après avoir compris que j'avais envie de contact, de câlins et d'une certaines sensualité qui n'est pas de la sexualité reproductive mais bien un besoin de me sentir enfant et grandir dans un corps qui n'a pas encore fait l'expérience d'être un enfant.. pas dans le partage avec un humain.
et j'ai eu des amies et des amis... pas beaucoup, même certains que je ne vois que rarement, mais le courant passe, ou ne passe pas mais alors on est quitte rapidement s'il faut se quitter...
Depuis mes relations m'apportent et évoluent au lieu de rester comme "une attente" qui pourrie et qui devient séparation définitive, laquelle reste parfois cachée derrière un partage d'intérêt qui sert simplement à maintenir la relation SANS partager d'AMITIÉ...
c'était de l'amour, mais vécu sur un plan émotionnel et intellectuel.

pour moi l'amitié c'est de l'amour partagé, donc des émotions partagées, donc du contact partagé, par ce que le plus profond des émotions, c'est le contact physique.
j'ai compris cela en gagnant (ou en perdant) des championnats de France en en se serrant très fort avec mes coéquipiers dans le partage de l'émotion..
je suis certains que si on faisait du sport de compétition, avec des victoires ou pas , et qu'il n'y avait pas ce contact, et bien ça ne serait que de la compétition... et non un partage qui mène à l'amitié. La société ne permet plus ça que dans le sport ou les aventures extrêmes alors que toute la vie est comme une course de barque (on rame..)
Avatar de l’utilisateur
thevenet-jean
Passionné
 
Message(s) : 1321
Inscription : Lun Avr 07, 2014 8:42
Localisation : CILAOS 97413 Réunion

Re: amitié

Message par Eugenia » Sam Oct 11, 2014 16:33

Je comprends. Je n'ai rien à dire, mais merci de ton témoignage.
Eugenia
Regulier
 
Message(s) : 59
Inscription : Mar Juil 29, 2014 22:01

Re: amitié

Message par Moon » Mar Nov 04, 2014 1:47

Je n'ai pas d'amis parce que jusqu'à à ce jour personne ne m'a accepté tel que je suis avec mes qualités et mes défauts, aussi parce que je ne trouve personne ayant les mêmes centres d’intérêts que moi et avec qui le feeling passerait tout de suite. Si je n'ai pas d'amis ça doit être aussi parce que je m'ennuie vite avec les gens.
La beauté se voit dans la laideur. La laideur se voit dans la beauté. Et vice versa.
Avatar de l’utilisateur
Moon
Regulier
 
Message(s) : 75
Inscription : Ven Oct 03, 2014 0:13
Localisation : Ile-de-France

Re: amitié

Message par Storm » Mar Nov 04, 2014 4:08

A part sur Facebook ou j'ai des contacts aspi(e)s ben idem j'ai quasi aucun(e) ami(e). Et les quelques un(e)s que je peux avoir je ne les voit que très rarement pour de vrai ou par téléphone ...

Vive la solitude ! ^^ Quelque chose que je déteste ! :roll:
29 ans , Aspi.
Avatar de l’utilisateur
Storm
Passionné
 
Message(s) : 14618
Inscription : Mar Fév 07, 2006 20:38
Localisation : T-&-G ... et aussi dans mon monde ...

Re: amitié

Message par Moon » Mar Nov 04, 2014 6:27

Salut Storm :)
La beauté se voit dans la laideur. La laideur se voit dans la beauté. Et vice versa.
Avatar de l’utilisateur
Moon
Regulier
 
Message(s) : 75
Inscription : Ven Oct 03, 2014 0:13
Localisation : Ile-de-France

Re: amitié

Message par calande » Mar Nov 04, 2014 11:08

Pour être précis, je n'entretiens pas de relations amicales. Toujours tout seul, mis à part au travail où je suis malgré moi au contact de personnes.
Avatar de l’utilisateur
calande
Passionné
 
Message(s) : 1125
Inscription : Mar Août 19, 2014 12:31
Localisation : Nantes

Re: amitié

Message par Storm » Mar Nov 04, 2014 16:13

Moon a écrit :Salut Storm :)

Salut Moon , passée encore une nuit blanche ? ^^ :wink:
29 ans , Aspi.
Avatar de l’utilisateur
Storm
Passionné
 
Message(s) : 14618
Inscription : Mar Fév 07, 2006 20:38
Localisation : T-&-G ... et aussi dans mon monde ...

Re: amitié

Message par Moon » Mar Nov 04, 2014 21:02

Encore. Dans le monde je suis une des personnes les plus adeptes de la nuit blanche (malgré moi).
La beauté se voit dans la laideur. La laideur se voit dans la beauté. Et vice versa.
Avatar de l’utilisateur
Moon
Regulier
 
Message(s) : 75
Inscription : Ven Oct 03, 2014 0:13
Localisation : Ile-de-France

Suivant

Retour vers Asperger, Solitude et Peur

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron