ne rien ressentir à la mort des autres

Espace dédié à la dépression et aux pensées suicidaires chez l'autiste.

Re: ne rien ressentir à la mort des autres

Message par Anatheia » Sam Mars 23, 2013 0:07

Je ne ressens rien de particulier. Ma grand-mère est morte il y a quelques années d'Alzheimer, et je n'ai pas fait le déplacement pour aller à l'enterrement (apparemment, c'est choquant). Je ne l'aimais pas particulièrement et je ne la voyais jamais donc ça ne change rien pour moi. Elle ne m'apportait rien.

Je ne comprends pas ce tabou social. Quand une personne meurt, même si on ne l'aime pas ou que c'était une vraie putaigne dans la vie, tout le monde va la pleurer et aller à l'enterrement. Ce qu'elle était n'a pas changé.

Mon grand-père est un connard. Il est mourant, mais c'est toujours un connard. Toute la famille est mielleuse autour de lui alors qu'il était violent, ivrogne et insupportable. C'est ce qu'on appelle de la pitié ? Ou c'est parce qu'ils ont peur de mourir seuls et se disent que s'ils accompagnent tous les mourants, ils seront également accompagnés ? Ou parce que la mort est pour eux quelque chose de si terrible qu'il mérite le pardon ? Ou bien qu'il va les haïr s'il est seul et qu'il les hantera ?
Je ne comprends pas.
Always running from the Sun.
Avatar de l’utilisateur
Anatheia
Passionné
 
Message(s) : 678
Inscription : Jeu Fév 14, 2013 15:42

Re: ne rien ressentir à la mort des autres

Message par Miss.Acacia » Ven Avr 11, 2014 0:02

Je ne sais pas encore si je suis asperger mais en effet je ne ressent rien ou pas grand chose au décès de personnes... Enfin pour moi c'est la vie c'est normal c'est comme ça quoi.

Je n'ai jamais eu non plus de décès de personne très très proche, mes grand parents qui sont mort était très vieux, j'ai une amie qui est morte, mais je ne la connaissait pas non plus tant que ça.

Je me retient de sourire aux enterrements... Limite je me force à pleurer si les autres pleurent. Mais un jour j'ai vu mon père pleurer (à l'enterrement d'un de ces parents) ça fait beaucoup de mal, beaucoup de peine de le voir pleurer, j'imaginais la détresse que ce devait être pour lui. Et puis e le vois jamais pleurer c'était choquant. J'aurais pu pleurer mais je l'ai pas fait, je me suis dit, après tout pleurer ça fait du mal aux autres, alors autant se retenir, c'est facile pour moi, je vais pas pleurer, ça fera de mal à personne comme ça. Mais du coup je suis tjs la seule qui ne réagit pas quand tout le monde pleurs. Souvent je vois dans leur regard que ça choque (à moins que j'imagine que c'est choquant)

La psy pensent que c'est juste pour me protéger pour ne pas me laisser envahir par mes émotions trop fortes.
Miss.Acacia
Nouveau
 
Message(s) : 16
Inscription : Mar Avr 08, 2014 0:01

Re: ne rien ressentir à la mort des autres

Message par thevenet-jean » Mar Juin 10, 2014 15:01

ressentez vous quelque chose en rencontrant une telle "nature morte"? il était au bas de "la chapelle" après le cyclone Felleng..

Image

http://thevenet.jean.free.fr/photos/201 ... -pas-c.jpg
Avatar de l’utilisateur
thevenet-jean
Passionné
 
Message(s) : 1321
Inscription : Lun Avr 07, 2014 8:42
Localisation : CILAOS 97413 Réunion

Re: ne rien ressentir à la mort des autres

Message par ApoFlo2034 » Mar Juin 10, 2014 15:24

A vrai dire, je ressens via cette photographie plus du dégoût que de la tristesse ... surement dans sa position ou la forme de sa peau.

En tout cas, pour ce qui est des décès, si je n'aimais pas la personne, je ne la pleurerais pas, si je l'aimais bien, je pleurerais surement mais au fond, je me dis que tout le monde doit mourir et que longtemps pleurer quelqu'un est inutile.

Il m'est déjà arrivé de dire à un enterrement : "au final, lui ou un autre, ça ne change pas grand chose". Ce n'est pas que je n'avais pas de peine mais c'est ce que je pense. A mon avis, si on pleure pour chaque personnes que l'on connait qui meure juste par "convention", on devrait alors pleurer n'importe quel être vivant sur Terre qui meurt et à mon humble avis, ce serait vain.

En tout cas, si je n'ai pas envie de pleurer, je ne pleure pas. Pour moi, si les larmes ne viennent pas juste au moment où on annonce le décès, elles ne devraient pas venir ensuite. Du moins, c'est ce que je pense.

Après, je respecte les pleurs des autres, mais qu'on ne m'oblige pas moi à pleurer... De toute façon, les enterrements, ce n'est pas mon truc. Je considère que lorsque la personne est morte, une incinération suffit car c'est moins cher, moins hypocrite et le cadavre ne prend plus de place. Idem pour aller se recueillir sur les tombes, ce qui est pour moi, aussi utile que de parler à un mur ( d’ailleurs c'est à peu près ce que font les gens dans les cimetières )...

Je ne dénigre pas ceux qui le font, c'est leurs croyances, mais encore une fois, personnellement, je ne le ferais pas.
"Je ne l'ai jamais dit à personne, mais... j'ai toujours pensé qu'elles étaient des phares" To the Moon

Le Gardien des Rêves

Diagnostiqué autiste asperger
Avatar de l’utilisateur
ApoFlo2034
Passionné
 
Message(s) : 199
Inscription : Mar Mai 13, 2014 16:03
Localisation : Ile-de-France

Re: ne rien ressentir à la mort des autres

Message par Jhaal » Jeu Juin 12, 2014 9:17

Pareil. Ça ne me donne pas envie de le manger.
Avatar de l’utilisateur
Jhaal
Passionné
 
Message(s) : 1656
Inscription : Mer Déc 19, 2012 11:52
Localisation : limousin

Re: ne rien ressentir à la mort des autres

Message par Anatheia » Jeu Juin 12, 2014 12:12

Cette image ne me rend pas triste mais c'est comme si je voyais sa douleur et ça me fait mal au ventre.
Always running from the Sun.
Avatar de l’utilisateur
Anatheia
Passionné
 
Message(s) : 678
Inscription : Jeu Fév 14, 2013 15:42

Re: ne rien ressentir à la mort des autres

Message par black-sheep » Jeu Juin 12, 2014 23:17

Je trouve cette image repoussante.
black-sheep
Passionné
 
Message(s) : 211
Inscription : Dim Mars 02, 2014 5:37
Localisation : Au lit

Re: ne rien ressentir à la mort des autres

Message par na3ima » Ven Juin 13, 2014 9:38

ohlala, c'est horrible, je ne sais pas ce que je ressens, dégoût ou tristesse, je ne fais pas la différence. Jusqu'à présent, les personnes décédées autour de moi, je ne les aimais pas ou je ne n'étais pas proche, alors à l'enterrement, j'en profite pour pleurer sur moi, sur mes problèmes, je me décharge de mes émotions, je dors mieux après, je me sens plus calme :)
Relisez le livre d'albert Camus, l'étranger, on pourra en discuter
na3ima
Nouveau
 
Message(s) : 16
Inscription : Mer Mai 07, 2014 17:57

Re: ne rien ressentir à la mort des autres

Message par realTMX » Sam Juin 14, 2014 13:00

C'est exactement pareil chez moi.

En 1998, j'ai perdu mes deux grands-mères.
J'aimais beaucoup ma grand-mère maternelle qui comptait beaucoup pour moi. Mais à son enterrement, pas une larme, pas un sanglot, rien de rien. Par contre, j'ai pleuré sur moi et sur le fait de n'avoir rien ressenti.

A l'enterrement de mon grand-père paternel (je n'ai pas connu mon grand-père maternel), je ne me suis pas déplacé. J'avais autre chose à faire.
Parce que la différence doit être une force et non une peur
MAXXIMUM, la musique à son Maxximum (23/10/1989->05/01/1992)

Diagnostiqué autiste Asperger
Toutes mes compositions musicales sur Soundcloud
Retrouvez-moi sur Club 80
Avatar de l’utilisateur
realTMX
Passionné
 
Message(s) : 4873
Inscription : Mar Mai 27, 2014 18:28
Localisation : Missillac (44780)

Re: ne rien ressentir à la mort des autres

Message par na3ima » Sam Juin 14, 2014 19:10

rassurez-vous, au dernier enterrement, même les propres enfants de la défunte n'ont pas pleuré. ça ne veut pas dire qu'ils ne ressentent rien, mais il y a sûrement différentes façons d'exprimer le chagrin.
Les autistes ne sont pas des psychopathes qui eux, ne ressentent pas les sentiments humains. Les autistes ressentent les émotions, le problème se situe plutôt au niveau de l'expression de ces émotions. Parfois il y a un décalage, l'autiste ne manifeste rien sur le coup mais peut ressentir un peu plus tard la tristesse ou autre.
C'est pareil, quand quelqu'un me raconte ses problèmes en essayant de décharger toutes ses émotions négatives, éh bé, moi, je ne sais pas comment quoi faire de ses émotions, comment les gérer ? comment consoler la personne ? alors je me contente de lever la lèvre supérieure, de hocher la tête et dire "hmmmm hmmm hmmm, je te comprends " :lol:
na3ima
Nouveau
 
Message(s) : 16
Inscription : Mer Mai 07, 2014 17:57


Retour vers Asperger, Dépression et Envie Suicidaire

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité