ET les aspies face aux addictions en tout genres

Espace dédié à la dépression et aux pensées suicidaires chez l'autiste.

Message par bb » Mar Jan 06, 2009 10:58

c vrai 8) ... le foot, le dessin, les sciences, la philosophie, etc... je sais faire des choses saines... simplement... je suis complètement focalisée sur une tâche qui, au final, me laisse une envie de mourir du au fait de ne pouvoir user de mes planches de salut. c en cela précisément queje suis coincée... je sens la dépression gagner du terrain, donc une erre de changement s'annonce, et qui changement dit déstabilisation, angoisse, etc.

je veux pas me faire de mal, ni boire, ni fumer ou autre auto-destruction, mais alors les gens me verront souffrir, qu'ils soient ou non proches de moi, et sans pour autant que je m'épanche à tout va(c'est pas mon genre!!!)

l'autisme pour moi c de la souffrance quotidienne, souffrance sans lien avec un trauma quelconque.

le syndrome lui-même est purement source de souffrances, et c'est cela que j'ai cherché à cacher, parce que... j'étais sure sinon que la "société" continuerait à me faire souffrir jusqu'à la mort. je ne le supportais plus, comme...Ben dans le film Ben x.

ma souffrance grandit d'année en année, mais parce que j'ai fortifié certaines parties de moi, je parviens à éttouffer ce qui m'est insupportable, au nom de ma liberté, de ce qui me plaît dans le monde, au nom de mes enfants... je suis entrain de craquer...lentement, comme un long dérapage contrôlé... c logique après tout...comme dit un de mes enfants: t pas une pieuvre( ousai elle a 8 "bras", et t pas superwoman( superpouvoirs))
bb, dit bison blanc piégée entre deux mondes, inexistence...
Avatar de l’utilisateur
bb
Passionné
 
Message(s) : 498
Inscription : Mer Juin 08, 2005 16:36
Localisation : lausanne

Message par Invité » Jeu Mai 21, 2009 21:43

je ne bois pas, ne fume pas (jamais eu envie d'essayer), aujourd'hui on est obligé aussi d'ajouter cela : je n'ai jamais été tenté d'essayer aucune drogue bien sûr . ( pour moi cela parait absoluement évident )

j'ai des dépendences, mais elles changent car je pense savoir m'en rendre compte à temps, à savoir les aujourd'hui classiques :
-jeux vidéos ( dont bien sûr je recherche les titres dans un autre endroit que sur les bases de données de chez Surcouf )
-informatique internet

j'ai fait histoire de me marrer la liste des jeux vidéos auquels j'ai joués depuis les années 80 : j'y crois pas ! Y'a tout un monde !


C'est une addiction, et il peut arriver qu'un jeu pour moi soit très prenant. (exemples : Half Life, Tomb Raider, et l'infernal GTA ! ) Ceci dit heureusement les jeux en réseau massivement multijours ne m'intéressent pas, pour simple la raison que TROP, c'est TROP ! !

or analogie :
qui dit multijoueurs, dit avec des vrais personnes, quelque part.
or :

faire partie d'un groupe, discuter, etc. = devoir être attentif aux BESOINS de chacune des autres personnes, avant ses propres envies de faire passer un message.

et :
chaque personne est déjà tout un univers avec 10000 richesses intérieures !

D'où l'hyper-méta-complexité pratiquement ingérable pour celui qui a conscience de la valeur des autres qu'il doit prendre en considération .



Puisse, peut etre à tout hasar, cette réflexion pourrait apporter quelque chose à l'édifice... enfin je veux dire dans la compréhension des "autistes"
Invité
 

Message par angie » Ven Mai 22, 2009 3:23

La dépendance me fait peur.

Mais il y en a une qui m'est vitale : la Liberté.

angie
angie
Passionné
 
Message(s) : 217
Inscription : Lun Jan 12, 2009 1:17
Localisation : sur une île

Message par Clovis » Sam Mai 23, 2009 14:04

Je ne sais pas si je peux réellement me considérer comme accro à l'ordinateur (avec ce que ça implique d'Internet et autres jeux vidéos).

Il me semble que l'addiction implique une difficulté à se passer de l'instrument or l'ordinateur ne me manque pas lorsque je n'y ai pas accès surtout si j'ai une autre activité qui m'intéresse.

De même je me suis interrogé à un moment sur l'influence de l'ordinateur sur ma tendance à rester claustré chez moi et sur ma vie sociale restreinte. C'est savoir qui de l'oeuf ou de la poule est apparu en premier, la question de la cause ou de la conséquence... Mais si je me suis largement replié sur l'ordinateur depuis que j'y ai accès au début de mon adolescence (comme je m'étais déjà replié dans les livres et la solitude) c'est bien à cause de mes difficultés à interagir avec les autres...

Hormis cela la dépendance est une chose dont je me garde bien, je tiens à ma liberté, je me tiens raisonnablement éloigné de tout ce qui pourrait altérer mes capacités de jugement.

Je n'ai jamais essayé la cigarette ou le joint, j'use de l'alcool avec suffisamment de raison pour ne jamais perdre le contrôle de moi même...
Clovis
Passionné
 
Message(s) : 278
Inscription : Sam Fév 07, 2009 17:42
Localisation : Nowhere

Message par coco35 » Mar Mars 16, 2010 21:59

bonjour ,

je suis aspi et souvent j'ai des envies de boissons chaudes ( thé , tisanes ) et je me sens tres mal si je n'ai pas de boisson chaude c'est une sorte d'addiction aux boissons chauides et ca me gene enormement dans la journée ca m'empeche de me concentrer d'apres vous qu'est ce que je peux faire ?

merci par avance
bonne soirée
franck derrien
coco35
Nouveau
 
Message(s) : 26
Inscription : Mar Mars 16, 2010 20:42
Localisation : Bruz

Message par juiyers » Mer Mars 17, 2010 23:22

Ca n'a pas l'air trop dur à première vue... :? Je bois des tisanes deux fois par jour, mais je me voie mal faire une addiction sur ça. Malheureusement, moi, ce sont plutôt les jeux-vidéos. :cry:

Concentré? Ca dépend. Tu tends plus pour quelle boisson? Et quelle fréquence?
Désintéressé du monde. J'ai pas vraiment de copain sincère. Presque invisible...
Avatar de l’utilisateur
juiyers
 
Message(s) : 4
Inscription : Dim Mars 14, 2010 20:02
Localisation : Biscarrosse

Message par coco35 » Jeu Mars 18, 2010 21:53

juiyers a écrit :Ca n'a pas l'air trop dur à première vue... :? Je bois des tisanes deux fois par jour, mais je me voie mal faire une addiction sur ça. Malheureusement, moi, ce sont plutôt les jeux-vidéos. :cry:

Concentré? Ca dépend. Tu tends plus pour quelle boisson? Et quelle fréquence?


bonjour ,

concentré , ca veut dire que je suis super angoissé par le fait de ne pas avoir de boisson chaude , et que si je n'en n'ai pas je me sens super mal

pour les boissons chaudes ca m'est egal que je boive du thé , de la tisane ou meme de l'eau chaude , c'est plus une addiction au fait que la boisson soit chaude

bonne soirée
franck derrien
coco35
Nouveau
 
Message(s) : 26
Inscription : Mar Mars 16, 2010 20:42
Localisation : Bruz

Message par juiyers » Ven Mars 19, 2010 22:17

Il y a bien un effet de manque, c'est étonnant. Pire qu'addiction, "se sentir mal et angoissé", ça m'a tout l'air d'une dépendance.
Eau chaude? Comment est la sensation recherchée (liquide qui coule dans la gorge, vapeur sentie ou même visualisation de la tasse)? :roll:
Désintéressé du monde. J'ai pas vraiment de copain sincère. Presque invisible...
Avatar de l’utilisateur
juiyers
 
Message(s) : 4
Inscription : Dim Mars 14, 2010 20:02
Localisation : Biscarrosse

Message par coco35 » Lun Mars 22, 2010 15:59

juiyers a écrit :Eau chaude? Comment est la sensation recherchée (liquide qui coule dans la gorge, vapeur sentie ou même visualisation de la tasse)? :roll:



Bonjour ,

C'eest plutot le fait que le liquide chaud coule dans la bouche puis la gorge

Bonne journée
Franck Derrien
coco35
Nouveau
 
Message(s) : 26
Inscription : Mar Mars 16, 2010 20:42
Localisation : Bruz

Message par Etienne » Dim Juin 27, 2010 16:13

Des addictions?

Alors pour commencer j'ai eut:addiction aux dessins animés made par warner.Ensuite y'a eut TF1.Y'a eut aussi les magazines d'informatique.

A l'adolescence:jeuxvidéos essentiellement,seconde guerre mondiale.


Vers la fin:Sexe,Drague,Maîtrise.


Ca me travaille le fait d'avoir de possibles aventures avec quelqu'un.A y penser c'est torride.Et ironie du sort,j'aimais bien me montrer nu à la webcam,mais pratiquer vraiment, :wink:
Rien n'est jamais acquis dans la vie.Toujours prêt à donner le dernier souffle.
Etienne
Regulier
 
Message(s) : 138
Inscription : Jeu Sep 17, 2009 7:44
Localisation : Limousin

Message par Gainsbourg » Mar Juin 29, 2010 12:05

Maîtrise ?
Gainsbourg
Passionné
 
Message(s) : 253
Inscription : Ven Jan 29, 2010 13:09
Localisation : Paris

Message par NH » Jeu Nov 11, 2010 12:48

Pour ma part je dirais que ma vie "est" addiction, mais ceci depuis environ son dernier tiers.

- Tendance à l'achat compulsif (échappatoire à mes souffrance)

- Tendance à la boulimie (même raison)

- Alcool (mon plus gros souci actuellement et qui prend son origine dans un désir d'automutilation - une sorte de suicide lent)

Par contre jamais fumé ni pris de la drogue.
« Je donne mon avis non comme bon mais comme mien. » (Michel de Montaigne)

ATTENTION ! Je ne sais rien et j'ai donc une très nette tendance à poser beaucoup de questions sur tout et à tout le monde. Bon courage ! :twisted:
NH
Regulier
 
Message(s) : 126
Inscription : Lun Oct 25, 2010 9:03
Localisation : Doubs

Message par Krissss » Jeu Nov 11, 2010 13:41

Pour ma part j'ai testé de nombreuses drogues mais il n'y en a vraiment qu'une pour laquelle j'aurais pu tomber dans l'addiction.

C'est par l'intermédiaire de potes que j'ai découvert les méthamphétamine.
Ces derniers au lieu d'avoir le même effets que mes potes NT (agitation) me permettait de focaliser mes esprits sur un point précis sans partir en sucette comme aux habitudes de mon cerveau.
(je pense tout le temps à plein de chose et ne peut arrêter de le faire)

De plus je m'ouvrais plus facilement aux autres et mes propos étaient plus compréhensibles que d'habitude.

Je ne passais enfin plus tout mon temps à tout analyser (gestes, paroles, couleur des murs, du sol, nombre de rainures sur chaque tranches de papier peint...)

Cela me tenait éveiller et me permettait de vaqué à ma passion la musique pendant de très longues journées.

LE seul gros hic est c'est immense effet secondaire d'après prise qui plonge en état de dépression.
Du coup pour éviter de déprimer une semaine à la suite d'une soirée de consommation, je continuais d'en prendre jusqu'à ce que je n'en ai plus.

Mais plus la prise était longue, plus l'après durait longtemps.
Le plus long bad d'après prises fut de presque 2 mois.

Je n'en consomme plus depuis presque 5 mois, ayant pris conscience des effets néfastes que ces produits avaient sur moi (Trou de mémoires, pertes d'appétit, insomnie plus forte que d'habitude, migraine, problèmes aux reins et au foie, problème érectile...)

Je trouve la liste bien trop longue pour uniquement me permettre d'apaiser mon cerveau et facilité ma sociabilisation. (je ne sais pas si ça ce dit?)

Le cannabis me booste carrément le cerveau, m'empêchant encore plus de contrôler mes idées.
Je me mets à parler et ne m'arrête que lorsque les effets se dissipent.
Sans compter qu'à force de me faire aller trop loin dans mes raisonnements, j'anticipe également le négatif.
Ce dernier étant plus que gênant, je me focalise dessus jusqu'à ne plus réussir à voir les points positifs...

Bref, il me rend parano

:D

La cocaïne m'endort littéralement, comme un somnifère, avec elle c'est bonne nuit les petits, un suppo et au lit.

C'est amusant de constater que beaucoup de drogues essayées provoquent chez moi des effets inversés à ceux de mes potes NT. :idea:
I reject your reality and substitute my own.
Krissss
Enthousiaste
 
Message(s) : 46
Inscription : Mar Oct 27, 2009 15:16
Localisation : Paris

Message par omega » Lun Nov 15, 2010 12:11

La cocaïne était autrefois un médicament très indiqué pour les enfants, comme fortifiant ou anti-douleur: :D
Image
omega
Passionné
 
Message(s) : 1332
Inscription : Jeu Nov 27, 2008 17:12
Localisation : France

Message par Krissss » Lun Nov 15, 2010 19:54

danielt a écrit :
Krissss a écrit :C'est par l'intermédiaire de potes que j'ai découvert les méthamphétamine.

As-tu essayé la phényléthylamine (PEA) http://fr.wikipedia.org/wiki/Phényléthylamine ? Elle fait partie du même groupe des substances chimiques que la méthamphétamine mais elle n'a pas d'effets secondaires négatifs.
:lol:


Je ne connaissais pas, comme quoi on en apprend tous les jours... :D
I reject your reality and substitute my own.
Krissss
Enthousiaste
 
Message(s) : 46
Inscription : Mar Oct 27, 2009 15:16
Localisation : Paris

Re: ET les aspies face aux addictions en tout genres

Message par SKLF » Lun Nov 24, 2014 5:01

Moi le sucre. En jus de fruit, en gâteau, en bonbon... et je deviens légèrement irritable si j'ai pas ma dose.
Traîner sur l'ordi à faire tout et n'importe quoi.
Checker 300 fois par jour si j'ai reçu un message d'un de mes Amis ou cousins.
Et jouer à Ingress. J'ai eu aussi une phase Ogame, où je voulais à tout prix atteindre le Graviton, mais quand un pote m'a démontré que c'était quasi-impossible, mon but s'envolant, l'intérêt pour Ogame aussi.
SKLF
Regulier
 
Message(s) : 57
Inscription : Lun Nov 24, 2014 2:47

Re: ET les aspies face aux addictions en tout genres

Message par Storm » Lun Nov 24, 2014 9:38

SKLF a écrit :Moi le sucre. En jus de fruit, en gâteau, en bonbon... et je deviens légèrement irritable si j'ai pas ma dose.
Traîner sur l'ordi à faire tout et n'importe quoi.
Checker 300 fois par jour si j'ai reçu un message d'un de mes Amis ou cousins.

Tout ce que tu dis c'est pareil pour moi , bienvenue au club l'ami ! ^^

Je ne peux pas me passer de me goinfrer au moins une fois par semaine d'un bon paquet de chips et un paquet de gâteaux , bref c'est comme la clope dans beaucoup de cas , lorsque j'ai ma dose de "cochonneries" ça me remonte un peu mon moral ! :) Par contre pour la santé physique c'est autre chose , notamment avec ma variation au niveau de mon poids ... :|

Et idem lorsque je suis devant mon écran (Que ce soit sur les forums ou réseaux sociaux) à discuter avec mes meilleur(e)s ami(e)s aspi(e)s pour la plupart :D , ça réduit vraiment cette solitude qui a été extrêmement éprouvante ces derniers temps ! :roll:
29 ans , Aspi.
Avatar de l’utilisateur
Storm
Passionné
 
Message(s) : 14618
Inscription : Mar Fév 07, 2006 20:38
Localisation : T-&-G ... et aussi dans mon monde ...

Re: ET les aspies face aux addictions en tout genres

Message par realTMX » Lun Nov 24, 2014 10:55

Moi ce serait plutôt la musique. C'est un peu plus sain. :wink:

Mais j'aime bien manger des bonbecs également. :)
Parce que la différence doit être une force et non une peur
MAXXIMUM, la musique à son Maxximum (23/10/1989->05/01/1992)

Diagnostiqué autiste Asperger
Toutes mes compositions musicales sur Soundcloud
Retrouvez-moi sur Club 80
Avatar de l’utilisateur
realTMX
Passionné
 
Message(s) : 4873
Inscription : Mar Mai 27, 2014 18:28
Localisation : Missillac (44780)

PrécédentSuivant

Retour vers Asperger, Dépression et Envie Suicidaire

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité