Article sur le suicide

Espace dédié à la dépression et aux pensées suicidaires chez l'autiste.

Article sur le suicide

Message par Elaine Taveau » Ven Avr 04, 2008 16:56

Les Asperger sont CAPABLES de réussite; mais le milieu scolaire les rejette, les prend pour des demeurés à cause de leur maniérisme et préfère les considérer comme des CRÉTINS SAVANTS... mais avant tout crétins... C’est tellement plus facile que de faire l’effort d’y regarder de plus près et d’y voir l’intelligence éducable qui existe sous les attitudes extérieures bizarres ou excentriques des Asperger. On nous taxe presque, nous les parents de ces enfants, de méchants, d’exigeants, de contrôlants, ou d’utopistes parce qu’on se bat contre le milieu des handicapés, la Régie régionale des services sociaux et même contre nos associations de parents d’autistes qui comprennent bien ce qu’est un autiste de bas niveau, mais pas grand’chose à ces autistes dont l’intelligence et les capacités d’apprentissage fonctionnent.

extrait d'article par Michelyne Saillant http://www.suicide-quebec.net/autisme01.html
Dernière édition par Elaine Taveau le Ven Avr 03, 2009 16:54, édité 2 fois.
Elaine Taveau
Passionné
 
Message(s) : 379
Inscription : Lun Sep 19, 2005 14:36

Message par florent155 » Ven Oct 24, 2008 12:34

Réaction d'un parent au reportage d'Enjeux

Bonjour à toute l’équipe d’Enjeux!

D’entrée de jeu, je veux expressément vous dire que votre reportage sur les autistes Asperger, notamment en ce qui a trait à Michèle Dawson, m’a émue au plus profond de mon coeur et pour cause, puisque j’ai une jeune fille de l7 ans atteinte de ce syndrome.

J’avoue que le vécu des deux adultes Asperger, Georges Huard, connu de tous maintenant, et son pendant féminin, Mlle Dawson, m’est apparu très décourageant et parfaitement irréconciliable avec la place que nous, les HUMAINS, sommes disposés à leur faire dans notre société.

Ma fille a pour habitude de dire qu’elle se sent ou qu’elle est tout simplement une EXTA-TERRESTRE en ce qui concerne le monde scolaire qui l’entoure et je dois avouer que ce qu’elle est, ou la compréhension que nous en avons, relève également d’une grande difficulté, pour ne pas dire d’une impossibilité à entrer chacun dans le monde de l’autre.

Pire encore, si vous saviez... le nombre d’intervenants sociaux (psychologues, éducateurs et autres), supposément compétents dans la compréhension de la pensée et du comportement humain qui, incapables d’admettre qu’ils sont dépassés, tirent à tout hasard des conclusions et prennent des décisions qui affectent souvent défavorablement la vie et le devenir de ces enfants qui se retrouveront un jour à la place de Mlle Dawson ou de M. Huard.

L’envie de mourir, parler de suicide, se frapper ou se mutiler dans certains cas, passer à l’acte dans d’autres, c’est le lot quotidien de nos enfants Asperger. Je comprends si bien le désarroi de Mlle Dawson quand je vois ce que vit déjà une petite jeune fille de l7 ans à travers le milieu scolaire en ce moment même.

Les Asperger sont CAPABLES de réussite; mais le milieu scolaire les rejette, les prend pour des demeurés à cause de leur maniérisme et préfère les considérer comme des CRÉTINS SAVANTS... mais avant tout crétins... C’est tellement plus facile que de faire l’effort d’y regarder de plus près et d’y voir l’intelligence éducable qui existe sous les attitudes extérieures bizarres ou excentriques des Asperger. On nous taxe presque, nous les parents de ces enfants, de méchants, d’exigeants, de contrôlants, ou d’utopistes parce qu’on se bat contre le milieu des handicapés, la Régie régionale des services sociaux et même contre nos associations de parents d’autistes qui comprennent bien ce qu’est un autiste de bas niveau, mais pas grand’chose à ces autistes dont l’intelligence et les capacités d’apprentissage fonctionnent.

Oui on se bat comme des diables... uniquement pour avoir le droit de les maintenir dans le milieu scolaire ... Quant à obtenir de certaines commissions scolaires des mesures humanisantes pour les protéger de leurs pairs, ou tout simplement pour les guider dans NOTRE univers..., alors là on en demande vraiment trop. Et pourtant, je corrobore ce que vous affirme Monsieur Zwack quand il dit qu’ils ont besoin de guides et de petites modifications au travail pour qu’ils y réussissent avec bonheur.

On a adapté des lieux physiques de toutes sortes pour les handicapés physiques; on a trouvé un langage pour communiquer avec les sourds-muets; on a désinstitutionnalisé les trisomiques il y a une trentaine d’années, on a appris à les éduquer et certains d’entre eux trouvent maintenant du boulot. On a sorti les aveugles de leur immense solitude en leur inventant le Braille, la canne pour aveugle, les signaux sonores pour la circulation et les chiens guides qui leur permettent d’aller partout.

Les autistes Asperger eux, trouvent le dénie de leurs capacités par nombre de psychiatres qui préfèrent traiter cet état comme une maladie mentale; du gaspillage d’énergie le fait de tenter de les éduquer comportementalement autant qu’académiquement pour qu’ils aient plus de chance de s’intégrer dans la société. Ils ont une responsabilité ÉNORME de par l’influence de SPÉCIALISTES qu’ils ont sur tous les intervenants du milieu des personnes handicapées, qui se réfèrent à EUX pour comprendre ce qui se passe avec un Asperger.

Oui vraiment, c’est l’âge de PIERRE au Québec pour nos enfants à cause de ces prises de positions de sommités médicales qui ne leur reconnaissent pas leur valeur. Rares sont ceux qui, comme le Dr Mottron, de qui j’ai fait la connaissance dans votre reportage, AFFIRMENT qu’il n’y a AUCUNE RAISON pour que les autistes Asperger ne réussissent pas leur vie d’adulte. Je me fais discréditer depuis des années, par mon acharnement de simple parent, à tenter de démontrer et de convaincre que c’est bel et bien le cas, ici, dans mon simple petit milieu.

Si seulement ils bénéficiaient de "cannes, de chiens guides ou de soutiens physiques" adaptés à ce qu’ils sont... scolarisation adaptée, éducateurs-accompagnateurs, rééducation d’adaptation à la vie sociale et à une meilleure part de la compréhension du non-verbal en bas âge, et finalement d’une assistance à l’entrée dans le monde adulte et sur le marché du travail. Peut-être que beaucoup d’entre eux se nourriraient moins du désir de se suicider, de se mutiler et se détruire parce qu’ils se détestent et ne se retrouveraient pas dans un état de solitude sociale où AUCUN d’entre nous ne survivrait.

Utopie! vous diront un nombre incalculable de Québécois. Mais, ces gens ne sont jamais aller voir ce qui se fait aux États-Unis, en Angleterre, à Vancouver et même ici chez nos voisins Ontariens. Utopie en ce qui concerne l’assistance vers le marché du travail??? Je vous donne ici une adresse électronique d’une agence que j’ai découverte tout à fait par hasard en fouillant sur Internet, via un site américain... et qui se spécialise dans le placement et l’accompagnement d’autistes Asperger sur le marché du travail: www.missionpossible1.com. Je l’ai fait parvenir à tout le monde dans mon milieu, mais... sans suite.

Je ne sais pas ce qu’il vaut. Je n’ai pas les moyens d’évaluer cette agence ontarienne mais, au moins, à vue de nez, il se fait quelque chose et... à deux pas de chez-nous.. Peut-être que vous, en tant que journalistes et avec tous vos contacts ici et là, vous pourriez fouiller ça pour nous. Si jamais cela avait du bon sens, cela pourrait vous faire un sujet de reportage d’intérêt, comme une suite à celui de ce soir... un espoir pour nos jeunes Asperger qui arrivent bientôt "dans la vraie vie"... et peut-être... un réveil dans l’esprit de certains décideurs québécois. Qui sait???... Peut-être que, grâce à vous, leur misère pourrait devenir... acceptable... Parce que, là, en ce moment, je vous avoue que le désespoir me gagne.

Merci de m’avoir lue et surtout... peut-être... de m’avoir entendue.

Michelyne Saillant michelynes@videotron.ca

Source : http://www.autisme.qc.ca/temoignages/enjeux2.html



J'ai mis l'article en entier afin de pouvoir débattre dessus... le textes ma'a interpellé.. car je me suis reconnu un peu en cela.. comme l'expresion "crétin savant".. grr.. c'est quasi si nous le sommes...
Et l'entrée dans la vrai se fait déjà pour moi et quelle transition douloureuse, longues et ô combien pénibles !!!!
Mes parents se fouttent carrément de ce que je peux penser.. être.. ou même de ce que je peux avoir..
Je reviendrais là dessus beaucoup plus longuement.

Florent155
florent155
 

Re: Article sur le suicide

Message par FlorenceR » Jeu Août 31, 2017 12:59

bonjour florent 155 je souhaiterai vraiment pouvoir vous parler , ma fille est asperger de 17ans................
flrivet@hotmail.fr je vous communiquerai mon numéro
FlorenceR
Nouveau
 
Message(s) : 18
Inscription : Sam Juil 15, 2017 14:43

Re: Article sur le suicide

Message par Storm » Jeu Août 31, 2017 15:32

FlorenceR a écrit :bonjour florent 155 je souhaiterai vraiment pouvoir vous parler , ma fille est asperger de 17ans................
flrivet@hotmail.fr je vous communiquerai mon numéro


Le probleme c'est que son post date de 2008 ! ^^ Soit quasiment 10 ans ! :o Ne vous attendez pas à autant de chances d'une réponse comme si vous aviez jetée une bouteille dans l'océan ! ;)

Puis son pseudo est désactivé alors les chances de réponse sont de l'ordre du zéro % ! :roll:

Je pense que sa situation a du bigrement changé depuis , du moins j'espere pour lui ... :roll:
29 ans , Aspi.
Avatar de l’utilisateur
Storm
Passionné
 
Message(s) : 6720
Inscription : Mar Fév 07, 2006 20:38
Localisation : T-&-G ... et aussi dans mon monde ...

Re: Article sur le suicide

Message par FlorenceR » Dim Sep 03, 2017 16:16

OK AUCUNE CHANCE DE POUVOIR PARLER a quel qu'un par téléphone .....SUPER
FlorenceR
Nouveau
 
Message(s) : 18
Inscription : Sam Juil 15, 2017 14:43

Re: Article sur le suicide

Message par Týr » Dim Sep 03, 2017 17:23

Désolé de ne pas pouvoir correspondre à tes attentes.


Surtout, ne désespère pas !
Ni pour l'avenir de ta fille, ni pour l'aide que tu recherches tant !
Car un jour où l'autre, en France, ou ailleurs, avec persévérance, tu la trouveras.

SURTOUT évite la psychanalyse !
Et arrête de croire que l'autisme est une maladie, une malédiction, un handicap, ou un problème, car sans en prendre conscience, tu es sans doute en train de faire subir un effet pygmalion négatif à ta fille.
T'as fille à peut-être autres choses que l'autisme, ce qui procure chez elle ces difficultés/problèmes. Dans ce cas-là, va consulté un médecin, ou une association anti-déperssion/suicide/sans-amis.
Ou alors elle a simplement un comportement différent, que tu dois apprendre à respecter et comprendre. Cela passe, par des explications tout le temps très très explicites et détailler, et BEAUCOUP de patience !
Et n'oublie pas de stimuler ta fille, au fur et à mesure, incite là, invite là, propose lui, montre lui, fait la réagir, réfléchir, etc... Continue jusqu'au jour, où elle sera totalement autonome !
Tu dois y croire, parce qu'en plus d'être une réalité pour des millions d'autres autistes, c'est aussi ce que mérite ta fille et toi-même ! :wink:
Image

PS: n'oublie pas que les personnes autistes n'affectionnent pas particulièrement le téléphone pour "communiquer".
Avatar de l’utilisateur
Týr
Passionné
 
Message(s) : 261
Inscription : Lun Juin 19, 2017 15:14

Re: Article sur le suicide

Message par Storm » Dim Sep 03, 2017 18:27

FlorenceR a écrit :OK AUCUNE CHANCE DE POUVOIR PARLER a quel qu'un par téléphone .....SUPER

On peut se rajouter sur FB si tu veux ! ;)
29 ans , Aspi.
Avatar de l’utilisateur
Storm
Passionné
 
Message(s) : 6720
Inscription : Mar Fév 07, 2006 20:38
Localisation : T-&-G ... et aussi dans mon monde ...

Re: Article sur le suicide

Message par Storm » Dim Sep 03, 2017 18:33

Týr a écrit :Tel que :*Asperansa
Rencontres Entres Aspergers

Et dire que tu t'est fait bannir du premier lien et que tu t'est désincrit volontairement de l'autre .... :roll:

PS: n'oublie pas que les personnes autistes n'affectionnent pas particulièrement le téléphone pour "communiquer".

Ça dépend pour qui ... :roll:

viewtopic.php?f=80&t=6277
29 ans , Aspi.
Avatar de l’utilisateur
Storm
Passionné
 
Message(s) : 6720
Inscription : Mar Fév 07, 2006 20:38
Localisation : T-&-G ... et aussi dans mon monde ...


Retour vers Asperger, Dépression et Envie Suicidaire

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron