trouble de la personalité auto centré :on m'explique?

Espace dédié aux liens HQI (surdouance) et autisme (possibilité de comorbidité des conditions).

trouble de la personalité auto centré :on m'explique?

Message par cath run » Sam Fév 22, 2014 6:28

bonjour!

heureuse de vous retrouver!!

j'ai besoin de savoir comment on différencie un aspi d'un" porteur de trouble de la personnalité auto-centré" aprés je vous raconte mon histoire!!
passerelle entre deux monde
cath run
Regulier
 
Message(s) : 76
Inscription : Lun Jan 30, 2012 19:32
Localisation : ile de la Reunion

Re: trouble de la personalité auto centré :on m'explique?

Message par Jhaal » Dim Fév 23, 2014 8:18

Voilà un bon résumé anonymous... ;)
Avatar de l’utilisateur
Jhaal
Passionné
 
Message(s) : 1656
Inscription : Mer Déc 19, 2012 11:52
Localisation : limousin

Re: trouble de la personalité auto centré :on m'explique?

Message par cath run » Dim Fév 23, 2014 10:49

"anonymous"]Fonctionnement logique, perceptions sensorielles, sens social ...

merci anonymous...

euh..... :? les différences se portent sur la logique c'est à dire? entre l'auto -centré et l'aspi ? quelles est cette différence?
les perceptions sensorielels, c'est a dire que l'aspi est tjrs a son "maximum de réception" (amplification )?
pour ce qui est du sens social ce serait comprendre-apprendre-accepter et mettre en application chez l'aspi mais pas l'auto centré???
merci
(pa psy rencontrée mardi n'a pas été convaincante...
passerelle entre deux monde
cath run
Regulier
 
Message(s) : 76
Inscription : Lun Jan 30, 2012 19:32
Localisation : ile de la Reunion

Re: trouble de la personalité auto centré :on m'explique?

Message par cath run » Dim Mars 02, 2014 16:27

merci anonymous..nous avons rencontré une psychiatre ..j'ai eu besoin de qq jours pour digerer ce qu'elle ne nous a pas dit... le terme trouble de la personnalité, auto centrée vient d'elle...peu importe, j'ai trouvé un fonctionnement pour passer du temps avec mon amoureux (quand je dis "amoureux" c'est quelque chose comme ça en tout cas...) et ce depuis 4 ans
..je pensais que la rencontre avec un psy nous permettrait de trouver de nous ressourcer, d'en savoir un peu plus, d'avoir des réponses...de nommer...mais non, ce n'est pas comme cela que ça fonctionne...là aussi -dans la rencontre d'un "specialiste"- il y a des codes, des tabous, des certitudes et nommer signifie enfermer dans un cadre plus que rigide......
( ce monde manque d'amour de compréhension :( ...)
voila, je partage l'univers (selon la psy toujours) d'un homme " sur- doué, avec des capacités atypiques sur le plan sensoriel et un déficit émotionnel"...voila et bien aspi ou non, "c'est le même mode d'emploi" :lol:
a bientôt...
cath run
Regulier
 
Message(s) : 76
Inscription : Lun Jan 30, 2012 19:32
Localisation : ile de la Reunion

Re: trouble de la personalité auto centré :on m'explique?

Message par Jhaal » Mar Mars 04, 2014 13:29

les psychiatres sont bien souvent à la ramasse concernant l'autisme.
Si elle n'a pas évoqué cette possibilité, c'est que celle que vous avez-vu l'est également à mon sens.
Ils pointent assez systématiquement des problème environnementaux plutôt que des problèmes de développement. Ce qui est une absurdité concernant l'autisme.
Elle a évoqué un trouble qui n'existe même pas officiellement pour des symptômes qui sont tous attribués clairement a l'autisme qui lui est complètement reconnu. C'est assez absurde non ? Comment un psychiatre peut-il passer à coté de ces constatations ?
Avatar de l’utilisateur
Jhaal
Passionné
 
Message(s) : 1656
Inscription : Mer Déc 19, 2012 11:52
Localisation : limousin

Re: trouble de la personalité auto centré :on m'explique?

Message par cath run » Dim Mars 16, 2014 19:43

:D merci jhaal!!
passerelle entre deux monde
cath run
Regulier
 
Message(s) : 76
Inscription : Lun Jan 30, 2012 19:32
Localisation : ile de la Reunion

Re: trouble de la personalité auto centré :on m'explique?

Message par corpsy » Sam Mars 22, 2014 6:10

On ne "porte" pas un trouble de la personnalité comme on porterait un virus, puisqu'il ne s'agit ni plus ni moins d'une personnalité suffisamment en dehors de la norme pour que ça puisse causer un soucis, ou du moins une différence très notable par rapport aux autres gens.

Par exemple, les schizoïdes (j'en suis très probablement un, en plus d'être très probablement autiste... sacré bordel !) sont des gens qui n'éprouvent pas ou très peu d'intérêts dans les relations sociales. Ils sont donc "asociaux", c'est-à-dire qu'ils préfèrent vivre seuls, faire leurs trucs dans leur coin, plutôt que d'aller en soirées, ou travailler en groupe. Ca ressemble d'ailleurs pas mal à l'autisme (certains schizoïdes peuvent avoir une "pensée autistique").

"Trouble de la personnalité auto-centré" ne veut rien dire. J'étudie ce champ de la psychologie/psychiatrie, et je n'ai jamais vu ça. D'une part, c'est ni dans le DSM ni dans le CIM. D'une autre part, je n'ai jamais vu un spécialiste utiliser ce terme. Visiblement, ce serait de l'égocentrisme. Les autistes ont tendance à être égocentriques, mais ce n'est pas un critère de diagnostic (c'est trouvable un peu partout, pas que chez les autistes).

Changez de psychiatre, ils ne sont pas forcément tous compétents, et pas tous compétents sur l'ensemble de la psychiatrie. Sans compter qu'en France, les psychiatres sont très teintés de psychanalyse, d'où certaines grosses conneries.
Avatar de l’utilisateur
corpsy
Passionné
 
Message(s) : 254
Inscription : Lun Déc 31, 2012 5:57
Localisation : Lyon

Re: trouble de la personalité auto centré :on m'explique?

Message par cath run » Lun Avr 14, 2014 6:08

bonjour Corpsy!

merci pour ta lumineuse intervention!
Nous sommes sortis de cet entretien avec beaucoup plus d'interrogations qu'en y entrant...lui il s'en moque un peu du diagnostic, il reste sur l'idée que j'ai trouvé une sorte de " mode d'emploi" avec lui, qu'il est heureux et qu'il avance.Que je suis la première personne a prendre soin de lui, que j'accepte son fonctionnement .Mais moi, j'ai besoin d'avoir des relais(comme vous sur le forum) pour reprendre une bouffée d’oxygène de tps en tps..et apprendre a gerer mieux les moments d'angoisses, les crises de colère (qui sont déclenchées par un petit rien)
un ami m'a parlé de Narcissisme..oui il est aussi fort narcissique, as tu cette tendance? "moi je, moi je..."
peut être est il schizoïde ?
passerelle entre deux monde
cath run
Regulier
 
Message(s) : 76
Inscription : Lun Jan 30, 2012 19:32
Localisation : ile de la Reunion

Re: trouble de la personalité auto centré :on m'explique?

Message par thevenet-jean » Lun Avr 14, 2014 7:30

le narcissisme en tant que trouble c'est une "certaine noirceur" au fond de "moi". cette "noirceur" mène à une perversion, un sabotage de toute relation qui mène à "moi profondément" (trop noir pour être connu de SOI-même)
Cela provoque une relation ou au moins un membre à l'impression d'un échange à sens unique et se fais "vampiriser" de son énergie vitale (car l'Amour est détourné à une "image de soi"). Plus l'espoir d'échange grandi avec le déséquilibre, plus l'attachement au "remboursement d'Amour" en attente (l'investissement dans l'espérance) grandie, plus la dépendance augmente alors que c'est cet attachement, cette dépendance qui entretient "l'image de soi" fausse.

Ainsi être en relation avec quelqu'un qui a un trouble narcissique avéré serait donc fondamentalement insatisfaisant, épuisant à la longue (c'est la dynamique de la relation perverse narcissique: la perversion narcissique est finalement subie par la personne liée à un trouble narcissique, celui de l'autre mais aussi son propre trouble narcissique en résonance)

pour contrebalancer la noirceur intérieure, à l'extérieur est la séduction par le "beau" et "l'admirable", l'envie de se montrer, l'envie d'être connu comme performant, la recherche de vêtements originaux, de comportement pour se faire remarquer... mais avec un fond de comportement suicidaire, soit par la maladie, soit par l'excès, soit par des comportements à deux doigts de l'accident.

"auto centré" = la gratification et le bénéfice immédiat de la performance envahi toute la motivation et transforme la quête de soi même en course au maintient de son image et au maintient de la performanc

le bénéfice de la performance (médaille du mérite si l'on peut dire) nourrit l'orgueil qui permet de maintenir cette image de soi à la place de la quête "de SOI"
Le centrage s'entretient par l'obsession à la performance et à des rituels... de "centrage" (l'athlète dit qu'il se "recentre ainsi" qui permettent, un peu comme un yoga ou une "pratique spirituelle" (fausse! il s'agit là du CONTRAIRE: se centrer sur un OBJECTIF devenu quête d'image de soi et non de SOI),
Cette "pratique" permet de rester dans le maintient de la performance alors que c'est déjà, depuis longtemps, au dessus des forces ordinaires. (logique de l'athlète ou du "performer")

il est probable que d'avoir des parents moches, pas marrants, tristes, déficients... soit une cause de plus en plus répandus du "trouble narcissique": il est en effet besoin pour tout être humain de se construire avec des parents aimants, jeunes, beau et forts qui construisent ainsi un narcissime à 3 étapes cruciales: la naissance au monde, la naissance du MOI-JE mental, et l'adolescence.. des parents déjà vieux, séparés ou en train de le faire, ravagé par l'alccol, ou gros et moches car déjà sédentaires et boulimiques, ou trop vieux ou faisant vieux. Leur contact avec l'enfant qui n'a qu'eux pour démarrer la vie et se construire provoque un trouble narcissique (la sensation d'une "noirceur" ou "être moche" au fond de soi)... sauf si l'enfant a des modèles de rechange dans une communauté et de nombreuses amis pour se "réparer" en grandissant, et cela très tôt.

le trouble narcissique est un trouble banal a un degré déjà conséquent pour l'avenir de la planète, et a une expression avérée dans le plus commun des cons citoyens à travers l'automobobile et le bling bling (le tape à l'oeil associé au look dans sa voiture, look de la voiture, montre énorme au poignet, chaines, cheveux au gel.. etc), et la performance (avec parfois de la conduite à risque et un pot d'échappement trafiqué pour faire plus de bruit et les BOUM BOUM )... C'est si commun que notre société a déjà de façon standard, des voitures 3 fois plus lourdes et 5 à 10 fois plus puissante que ce qui donnerait, en terme de vitesse moyenne... le même résultat!
Avatar de l’utilisateur
thevenet-jean
Passionné
 
Message(s) : 1321
Inscription : Lun Avr 07, 2014 8:42
Localisation : CILAOS 97413 Réunion

Re: trouble de la personalité auto centré :on m'explique?

Message par cath run » Mer Avr 16, 2014 16:42

merci beaucoup Jean pour cette explication, je m'en imprègne, je médite...
je me suis lancée dans cette aventure à haut risque! c'est vrai..; jusqu’à ce que l'un de nous sorte l'autre "du jeu", sans doute... pour l'instant il n' y a que du bon, alors je prends le présent...
:)
passerelle entre deux monde
cath run
Regulier
 
Message(s) : 76
Inscription : Lun Jan 30, 2012 19:32
Localisation : ile de la Reunion

Re: trouble de la personalité auto centré :on m'explique?

Message par thevenet-jean » Mer Avr 16, 2014 17:09

Toute façon tu sais le problème, cath. Après c'est la question du choix...
un ami m'a parlé de Narcissisme..oui il est aussi fort narcissique, as tu cette tendance? "moi je, moi je..."
peut être est il schizoïde ?

non: il est dans une structure hystéroïde
Avatar de l’utilisateur
thevenet-jean
Passionné
 
Message(s) : 1321
Inscription : Lun Avr 07, 2014 8:42
Localisation : CILAOS 97413 Réunion


Retour vers Asperger et Surdoués

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron