QI et syndrome d'Asperger

Espace dédié aux liens HQI (surdouance) et autisme (possibilité de comorbidité des conditions).

QI et syndrome d'Asperger

Message par luce » Lun Fév 25, 2013 11:53

J'aimerai savoir : on dit communément que le syndrome d'Asperger est associé toujours à un QI très élevé (ce qui voudrait dire qu'une personne ayant un QI normal ne peut être porteuse du Syndrôme d'Asperger). C'est aussi ce que nous a dit un professionnel (spécialiste, mais pas de l'autisme) : un QI normal élimine l'hypothèse d'un S.A.
Or une collègue enseignante a entendu dans une formation (organisée par le CRA- donc sérieux a priori) que le syndrome d'Asperger est associé à un QI NORMAL ou élevé ( par opposition à à un QI caractérisant la déficience).
Qu'en est-il de la définition de ce syndrome ? Effectivement, quand je lis sur ce site les caractéristiques données sur le SA le Qi n'est jamais cité.
merci de votre réponse.
luce
 
Message(s) : 3
Inscription : Dim Fév 24, 2013 13:47

Re: QI et syndrome d'Asperger

Message par Manex » Lun Fév 25, 2013 13:44

Non QI normal ne veut pas dire que on est pas SA.
La compagne de Amarnis avais un QI normal et elle étais Aspie.
Avatar de l’utilisateur
Manex
Passionné
 
Message(s) : 720
Inscription : Lun Mai 28, 2012 18:22
Localisation : Mulhouse

Re: QI et syndrome d'Asperger

Message par Amarnis » Lun Fév 25, 2013 15:00

D'après mes lectures tout le spectre intellectuelle est représenté chez les aspies avec cependant un biais positif (i.e. il y a plus de HQI chez les aspies que dans le reste de la population).
Amarnis
Amarnis
Passionné
 
Message(s) : 1439
Inscription : Mer Juil 01, 2009 9:02
Localisation : Landes

Re: QI et syndrome d'Asperger

Message par Jhaal » Lun Fév 25, 2013 20:44

J'ai eu les même informations que Amarnis et c'est également ce qu'on m'a expliqué lors du bilan diagnostique.
Avatar de l’utilisateur
Jhaal
Passionné
 
Message(s) : 1656
Inscription : Mer Déc 19, 2012 11:52
Localisation : limousin

Re: QI et syndrome d'Asperger

Message par meï » Jeu Fév 28, 2013 12:53

tous les aspis n'ont pas un QI "anormal" (bas ou haut), mais une forte "proportion statistique" est en effet a QI elevé..(il n'y a qu'a voir ds les forums aspis, sur le net, deja..)pourquoi, comment, on ne sait aps (et ca n'interesse personne pour le moment question recherches...)
je susi hqi, (comme bcp de femmes asperger j'ai d'abord été detectée hqi puis asperger....c'est souvent chez les femmes, a cause de traits moins "probants" et différents ds leur expressions..)...et mes enfants sont egalement detectés pour le moment juste "hpi" mais je vois les traits aspis chez au moins un.(et atypique encore chez un'autre..)

ds les familes ou on trouve des hpi, (constat que j'aiu avoir durant ls 6 années de benevolat en asso douance par ex)on "devine" parfios ds les recits de profils, des traits asperger..(dont il ne faut pas trop parler, ah ben non, mon enfant est surdoué, pas autiste, c'est quoi ca..."
et idem, ds les familles avec fratries ou on trouve autisme a divers degré, on retrouve egalement si on cherche, les traits hpi (ou surdoués averes.) chez les frères soeurs, ou meme chez l'enfant lui meme.
comme si les 2 constantes se retrouvaient en cohabitation de manière plus "fréquentes" que ds le population "typique"...

et toujours, pas de recherche sur tout ça, bien sur (pas interessant, surtotu en france :twisted: )

ps bien sur, ca n'est qu'une constatation, et bien sur enormemnt d aspis ne sont ps hqi (ni bas qi ni autre que asperger.)...et cette question les fache même un peu (a cause de l'amalgame fait par les NT.)
Maman Aspie, hpi, et TDA (diag en 2012, CRA) de 3 ptits mecs et une minimoizelle pas conventionnels.
meï
Regulier
 
Message(s) : 79
Inscription : Dim Jan 02, 2011 19:27
Localisation : ouest

Re: QI et syndrome d'Asperger

Message par Jhaal » Jeu Fév 28, 2013 13:54

Il faut noter aussi que les HQI peuvent développer des symptômes proches du syndrome d'asperger.
Lors des phases de test, après le WAIS et avant les tests lié au SA, les psychologues et psychiatres ont d'abord pensé que j'étais simplement HQI (avec un QI de 145) mais après les phases de test lié au SA, ils ont conclu au syndrome d'asperger (dans la frange modérée). Aussi, j'ai compris que si les tests s'étaient arrêtés à la première phase, mes symptômes ne leur auraient pas parus si étonnant que ça (même si un marqués pour un simple HQI).
Avatar de l’utilisateur
Jhaal
Passionné
 
Message(s) : 1656
Inscription : Mer Déc 19, 2012 11:52
Localisation : limousin

Re: QI et syndrome d'Asperger

Message par luce » Jeu Fév 28, 2013 22:48

merci de vos réponses - cela éclaire un peu ma lanterne.

pour reprendre l'interrogation: c'est quoi un QI normal, bonne question !!!
je voudrais parler du livre que Daniel TAMMET vient de sortir , "EMBRASSER LE CIEL IMMENSE". Entre autre il en parle - en démontrant que l'intelligence n'est pas mesurable. C'est vraiment intéressant et très chaleureux.
luce
 
Message(s) : 3
Inscription : Dim Fév 24, 2013 13:47

Re: QI et syndrome d'Asperger

Message par corpsy » Dim Avr 14, 2013 23:27

n0x a écrit :
Enfin, ils ont peut-être toujours l'impression qu'il y a un problème à résoudre.

J'ai l'impression que la personne qui a écrit ce texte ne sait pas ce qu'est une différence de perception. Je crois que cette personne ne sait pas que ce qu'elle a voulu dire, c'est qu'il y a toujours des données à compresser. C'est trivial.


C'est sûr qu'elle est étrange cette phrase, et puis je pense qu'ils (la plupart des NTs) ne voient pas les sources de questionnements. Par exemple, quand je fais chauffer mon eau pour mon thé, il y a des petites bulles qui se forment sous forme de plusieurs petits amas, elles éclatent d'un coup et de manière très rapide après un petit instant. J'aime bien observer cet effet, dommage que je n'ai pas les capacités qu'il faut pour comprendre comment fonctionne la chose, précisément.
Avatar de l’utilisateur
corpsy
Passionné
 
Message(s) : 254
Inscription : Lun Déc 31, 2012 5:57
Localisation : Lyon

Re: QI et syndrome d'Asperger

Message par FemmeAspie » Mar Juil 09, 2013 7:39

Mon fils a été diagnostiqué Aspie tres jeune (2 ans et demi) et le psy nous a dit que la derniere chose dont on aurait a se soucier c'est de ses notes a l'ecole. Il est trop jeune pour faire un test de QI et pour le moment on s'en moque, ca n'a pas été discuté du tout. Il est evident qu'il est (tres) intelligent.

Moi aussi j'ai ensuite ete diagnostiquée Aspie. J'ai fait de longues etudes il y a longtemps, de la recherche avec un peu de succes... Je ne connais pas mon QI mais je sais que je suis pas bete :roll: . Je pourrais demander a passer un test de QI mais pour le moment je n'en vois pas l'interet (a part de la curiosite) car je n'ai plus grand chose a me prouver.

Donc ici on est diagnostiqués Aspies sans passer par les tests de QI :P ... Ah oui on n'est pas en France :mrgreen: . Je crois qu'on diagnostique plus facilement les Aspies aux US qu'en France.
Femme Aspie diagnostiquée d'un certain age
FemmeAspie
Enthousiaste
 
Message(s) : 33
Inscription : Jeu Juin 27, 2013 7:37
Localisation : Planète Terre

Re: QI et syndrome d'Asperger

Message par Jhaal » Mar Juil 09, 2013 21:34

FemmeAspie a écrit :Mon fils a été diagnostiqué Aspie tres jeune (2 ans et demi) et le psy nous a dit que la derniere chose dont on aurait a se soucier c'est de ses notes a l'ecole. Il est trop jeune pour faire un test de QI et pour le moment on s'en moque, ca n'a pas été discuté du tout. Il est evident qu'il est (tres) intelligent.

Moi aussi j'ai ensuite ete diagnostiquée Aspie. J'ai fait de longues etudes il y a longtemps, de la recherche avec un peu de succes... Je ne connais pas mon QI mais je sais que je suis pas bete :roll: . Je pourrais demander a passer un test de QI mais pour le moment je n'en vois pas l'interet (a part de la curiosite) car je n'ai plus grand chose a me prouver.

Donc ici on est diagnostiqués Aspies sans passer par les tests de QI :P ... Ah oui on n'est pas en France :mrgreen: . Je crois qu'on diagnostique plus facilement les Aspies aux US qu'en France.



Oui je trouve ça étrange que ce ne soit pas dépisté aux EU vu que ça se recoupe souvent en terme de symptômes.

par contre je ne comprend par trop le discours du psy concernant les notes. Un QI élevé ne garanti absolument pas de bons résultats scolaires, loin de là. Ça peut même êtr el'inverse si l'enfant s'ennuie réellement et fini par se désintéresser et/ou par avoir un comportement réfractaire systématique à l'enseignement.
un aspi aura, en plus de ces éventuels soucis, des problèmes plus important d'ordre sociaux (bien q'un "simple" surdoué en vive également).
Je ne tiens pas à vous alarmer, ça peut se passer à merveille ... mais il s'agit de rester vigilant malgré tout.
un enfant plus intelligent est aussi moins sensible aux stratagèmes qu'on emploi dans l'enseignement ...
Avatar de l’utilisateur
Jhaal
Passionné
 
Message(s) : 1656
Inscription : Mer Déc 19, 2012 11:52
Localisation : limousin

Re: QI et syndrome d'Asperger

Message par Titi » Jeu Juil 11, 2013 14:05

http://www.amazon.fr/Misdiagnosis-Diagnoses-Gifted-Children-Adults/dp/0910707677

ce bouqin là est très bien fait pour différencier surdoué/asperger :wink:
Titi
Enthousiaste
 
Message(s) : 43
Inscription : Sam Jan 05, 2008 21:52
Localisation : lille

Re: QI et syndrome d'Asperger

Message par Jhaal » Jeu Juil 11, 2013 22:49

merci. :)
Avatar de l’utilisateur
Jhaal
Passionné
 
Message(s) : 1656
Inscription : Mer Déc 19, 2012 11:52
Localisation : limousin

Re: QI et syndrome d'Asperger

Message par Kesnader » Ven Août 16, 2013 0:27

Il faut dire aussi que le test de Q.I n'est pas nécessairement adapté pour tout le monde.
Par exemple, j'aurais 130 en compréhension verbale, 105 en organisation perceptuel, 115 en mémoire de travail et 90 en vitesse de traitement des informations.
Mais étant donné que mon problème de coordination me fait écrire plus lentement durant le teste de recopiage rapide et que mes problèmes d'anxiétés affecte négativement mon résonnement, je ne peux pas me fier à 100 % sur le résultat du test de Q.I.
Mieux vaux être le maître des enfers que de devenir un esclave du paradie
Kesnader
Nouveau
 
Message(s) : 10
Inscription : Mar Mai 21, 2013 0:21
Localisation : Masouche canada

Re: QI et syndrome d'Asperger

Message par angostura » Ven Déc 13, 2013 1:44

Ne pas confondre Quotient Intellectuel avec Intelligence. L'intelligence est une faculté d'adaptation, qu'un européen comme un indien Yanomani ou encore aborigène soit communément capable de développer. Pourtant leur QI seront très différent. Dans la vie le QI ne sert à rien, mais l'intelligence oui. Le QI est métrique et falsifiable. Mais l'intelligence est supérieure, et authentique.
angostura
Regulier
 
Message(s) : 91
Inscription : Mar Nov 19, 2013 23:13

Re: QI et syndrome d'Asperger

Message par Red » Ven Déc 13, 2013 2:13

Tout a fait d'accord avec Angostura. Le QI est avant tout une échelle de comparaison. L'intelligence n'a rien avoir avec. Ou plutot devrais-je dire "les intelligences" puisqu'on en dénombre entre 7 et 9. Après avoir posé différentes questions sur ces intelligences aux gens lambdas, il s'avère qu'ils pensent tous que intelligence = doué en maths = haut QI. Alors qu'être doué en maths s une intelligence logico-mathématiques élevée. La grande majorité des NTs ont une intelligence sociale haute, tandis que les Apserger l'ont beaucoup plus basse. En contre partie, les Apsies sont plus hauts dans d'autres domaines. On peut presque dire qu'il y a un ratio finalement. Le total de nos intelligences pourraient être de X, chiffre fictif et fixe théoriquement, mais chaque intelligence n'est pas développé de la même manière suivant le caractère et l’expérience vécue. Cela expliquerait grandement pourquoi un autiste parait "débile" pour un lambda/NT, alors qu'il a un potentiel dans une matière, un sujet, extrêmement développé, qui tend a étonner les lambdas/NT.
Bien entendu ce n'est qu'une hypothèse, mais cela permet d'expliquer facilement a ceux ne comprenant pas pourquoi que même si Y ne s'exprime qu'au travers de grognements, il est capable de résoudre des problèmes qu'un NT ne peut.

Il y a divers facteurs aussi, comme les dons, l'éducation, etc... qui peut changer cette définition d'intelligence. Mais je pense qu'il y a toujours un facteur, qui permet de faire la diffèrence entre ceux qui applique bêtement le protocole et ceux qui sont réellement intelligent. Beaucoup de NT pensent que quelqu'un étant en sciences est forcément intelligent. Pourtant, pour y avoir été, ma classe ne me semblait pas moins bête qu'une autre. Les S savent faire des maths. Oui. Mais savaient ils réfléchir? Lorsqu'on leur posaient un problème de simple logique, de culture, de rhétorique, étrangement, il n'y avait plus personne. "Trop compliqué", "cela ne changera pas ma vie", "osef".
Est-ce donc ça pour les NT, l'intelligence? Réussir en cours et faire des maths?
Pour beaucoup cela leur semble juste.

La définition de l'intelligence est pourtant bien plus complexe que cela, il suffit de jeter un œil aux livres en discutant : la définition peur s'étendre sur 10 pages.
Chacun a son propre caractérisation de l'intelligence.
Il est juste navrant de voir que pour beaucoup, celle ci ne se résume qu'un 10 ou 20% du potentiel réel de la personne.
Une question parfois me laisse perplexe: est-ce moi, ou les autres qui sont fou? - Albert Einstein
On peut aisément pardonner l'enfant qui a peur de l'obscurité. La vrai tragédie, c'est lorsque l'homme à peur de la lumière - Platon
Red
Passionné
 
Message(s) : 158
Inscription : Mar Août 20, 2013 15:46

Re: QI et syndrome d'Asperger

Message par angostura » Ven Déc 13, 2013 3:03

Merci Red de ta clairvoyance. Tu as mis le doigt sur un sujet qui me tient à coeur. NT et aspies sont complémentaires, est-ce que NT = normalité ou (NT+Aspie) ? Dans le second cas, on s’aperçoit qu’un aspie n’est pas bête. Il développe une vue autre qu’un NT mais pour définir une chose, un état, un phénomène, un mécanisme, un évènement, les 2 vues sont indispensables. Or un NT croit que sa vue suffit. Un aspie croit que sa vue est erronée. Non, chacun voit juste, c’est le tout qui est constructif.
N'oublions pas que le monde est complexe, tellement intelligent qu'il nous dépasse, mais NT et aspie, ensembles, ont une bien meilleure vue que l'un ou l'autre seul. Mais cette vue n'est pas suffisante.
angostura
Regulier
 
Message(s) : 91
Inscription : Mar Nov 19, 2013 23:13


Retour vers Asperger et Surdoués

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité