on vous croit quand vous dites que vous êtes surdoué?

Espace dédié aux liens HQI (surdouance) et autisme (possibilité de comorbidité des conditions).

Re: on vous croit quand vous dites que vous êtes surdoué?

Message par Manex » Lun Juin 11, 2012 20:12

A mon boulot on me le dis, dans mon entourage on me le dis aussi, pour moi, la réponse est oui.
Je n'ai pas peur de montrer mes capacités intellectuels, mais le plus dur c'est de voir a quel point les gents sont con, je peux pas vraiment décrire, ta l'impression d'être supérieure aux autres.

J'ai 30 ans, et je peux pas dire jusqu’à quel âge, j'ai pas l'impression de perde de capacités intellectuels.
Avatar de l’utilisateur
Manex
Passionné
 
Message(s) : 720
Inscription : Lun Mai 28, 2012 18:22
Localisation : Mulhouse

Message par profil supprimé » Mar Juin 12, 2012 0:14

En réalitée les gens ne sont pas cons, ils sont ignorants.
profil supprimé
 

Message par mashka » Mar Juin 12, 2012 16:12

En réalitée les gens ne sont pas cons, ils sont ignorants.

c'est pire, c'est grave, c'est dangereux ! et l'ignorance les rend cons !
Le problème en ce bas monde est que les imbéciles sont sûrs d’eux et fiers comme des coqs de basse cour, alors que les gens intelligents sont emplis de doute.
Avatar de l’utilisateur
mashka
Passionné
 
Message(s) : 631
Inscription : Sam Avr 07, 2012 1:17
Localisation : deux-sèvres

Message par Manex » Mar Juin 12, 2012 17:20

mashka a écrit :En réalitée les gens ne sont pas cons, ils sont ignorants.

c'est pire, c'est grave, c'est dangereux ! et l'ignorance les rend cons !


Oui entièrement d'accord, et pourtant beaucoup ignore que Albert Einstein , Léonard de Vinci, Bill Gattes, Mozart et d'autres savants, sont ou étais Asperger aussi. (désoler si je massacre des nom j'ai pas l'orthographe exact).

Après ce qui fais que je vois ça c'est le comportements des gents, ou peut être le fait que je vois leurs limite intellectuel, j'ai l'impression d'être bien supérieure a eux.
Avatar de l’utilisateur
Manex
Passionné
 
Message(s) : 720
Inscription : Lun Mai 28, 2012 18:22
Localisation : Mulhouse

Message par mashka » Mer Juin 13, 2012 14:33

attention, on aura jamais la certitude que tout ces grands noms étaient aspergers :wink: , et attention aussi, tout les aspergers ne sont pas surdoués !
oui je comprend ce que tu veux dire par rapport au fait qu'on se comprend vite avec un aspi, bien plus vite qu'avec un NT ou il faut sans cesse répéter parce qu'ils captent pas ! je vis la même chose avec un aspi qui est sur le forum et à qui je parle en dehors, quand on converse, on se comprend rapidement, on rigole des mêmes choses, et je ne suis pas fatiguée contrairement à quand je converse avec un NT :wink:
Le problème en ce bas monde est que les imbéciles sont sûrs d’eux et fiers comme des coqs de basse cour, alors que les gens intelligents sont emplis de doute.
Avatar de l’utilisateur
mashka
Passionné
 
Message(s) : 631
Inscription : Sam Avr 07, 2012 1:17
Localisation : deux-sèvres

Message par Manex » Jeu Juin 14, 2012 19:42

mashka a écrit :attention, on aura jamais la certitude que tout ces grands noms étaient aspergers :wink: , et attention aussi, tout les aspergers ne sont pas surdoués !
oui je comprend ce que tu veux dire par rapport au fait qu'on se comprend vite avec un aspi, bien plus vite qu'avec un NT ou il faut sans cesse répéter parce qu'ils captent pas ! je vis la même chose avec un aspi qui est sur le forum et à qui je parle en dehors, quand on converse, on se comprend rapidement, on rigole des mêmes choses, et je ne suis pas fatiguée contrairement à quand je converse avec un NT :wink:


Exact.
J'ai pas encore eu l'occasion de parler en vrai avec un aspi (ça sera peut être le cas quand Zaboum viendra dans ma région) , mais sur les jeux en réseau oui, c'est nettement plus agréable.
Avatar de l’utilisateur
Manex
Passionné
 
Message(s) : 720
Inscription : Lun Mai 28, 2012 18:22
Localisation : Mulhouse

Message par Alexandre76 » Jeu Juin 14, 2012 20:51

Je m'y suis retrouvé en rencontrant d'autres aspies hqi, pas auprès des surdoués (j'ai été à une soirée zèbre via zebra crossing une fois), j'ai été déçu...
" Vous devez être le changement,

que vous voulez voir dans ce monde. "

Mohandas Karamchand Gandhi.

Diagnostiqué officiellement S.A depuis 2010.
Avatar de l’utilisateur
Alexandre76
Automodération
 
Message(s) : 1756
Inscription : Mar Nov 18, 2008 18:11
Localisation : Normandie

Message par Manex » Ven Juin 15, 2012 18:41

La seul personne HQI-NT avec qui je parle est mon père. Dur de savoir si ça serrais pareil avec une personne que je connais pas.
Avatar de l’utilisateur
Manex
Passionné
 
Message(s) : 720
Inscription : Lun Mai 28, 2012 18:22
Localisation : Mulhouse

Message par omega » Lun Juin 18, 2012 13:07

En gros idem qu'Alexandre: en phase avec des aspies HQI, pas du tout avec les "surdoués".

anonymous a écrit :Je réponds à la place d'alex, mais à mon avis il y a principalement l'égo .... qui est d'ailleurs un sujet sur lequel je dois creuser, c'est intrigant.

T'as pas fini de creuser. :lol:
Mais je suis d'accord avec toi, différence très significative à mon avis aussi. Très très vaste sujet...
omega
Passionné
 
Message(s) : 1332
Inscription : Jeu Nov 27, 2008 17:12
Localisation : France

Message par Alexandre76 » Lun Juin 18, 2012 20:40

Je creuse un peu : les aspies ont un égo, oui, mais il n'est pas construit sur le positionnement de soi à travers des opinions, l'identification aux autres n’opère pas de la même façon. Là où le NT va se positionner par rapport aux pensées des autres, l'aspie ne saura faire que réfléchir pour avoir sa propre représentation, l'aspie réfléchi pour lui-même pas pour paraitre, pas de besoin de conformité avec les autres. Ce qui participe à être vu souvent comme égocentrique : l'opinion de l'autre n'a pas plus d'importance qu'une simple information. Chez les hqiNT il y a beaucoup de "bruit" dans la communication, chez les aspies c'est clair et droit au but généralement.
Les NT sont-ils dangereux, pas tous je pense, c'est à relativiser, la pire sorte que j'ai pu observer étant le nt psychanalyste : dans ce corpus il y a de vrai fous dangereux.
" Vous devez être le changement,

que vous voulez voir dans ce monde. "

Mohandas Karamchand Gandhi.

Diagnostiqué officiellement S.A depuis 2010.
Avatar de l’utilisateur
Alexandre76
Automodération
 
Message(s) : 1756
Inscription : Mar Nov 18, 2008 18:11
Localisation : Normandie

Message par profil supprimé » Ven Août 03, 2012 16:25

mashka a écrit :En réalitée les gens ne sont pas cons, ils sont ignorants.

c'est pire, c'est grave, c'est dangereux ! et l'ignorance les rend cons !


Euh je me permets de reprendre ton post car j'étais longtemps très longtemps cru que les gens n'étaient pas cons mais ignorants, certes l'ignorance rend con quoique disons qu'elle ferme le champ des possibilités de penser. Mais hélas je suis de plus en plus convaincue qu'il existe des cons pas ignorants. La connaissance n'est pas tant le souci que ce que tu en fais et mettre la connerie sur le compte du manque de cette dernière revient à deresponsabiliser les gens.

Car disons le, il y a pas mal d'enc... qui pourtant savent très bien ce qu'il font et ... pour citer une phrase commune "Le bon sens est la chose la moins partagée par tous"

Exemple pratique la prise de risque les gens peuvent connaître jusqu'à la probabilité que l'événement arrive mais ne jauge pas pourtant les conséquences. Si c'était le cas on serait pas obligé de mettre un pv pour non port du casque ou de la ceinture de sécurité.
profil supprimé
 

Message par Manex » Sam Août 11, 2012 20:46

Les gents ont le cerveau feignant ce qui explique pourquoi ils sont con.
C'est la société et surtout la télé fais de moins en moins réfléchir.
Nous qui sommes plus émissions culturel on est pas impacter par ça et on s'en rends compte de plus en plus compte.

Si on regarde TF1 on va pas devenir intelligent vue la débilité des émissions un exemple tout con que j'ai entendu dans le journal : Un soldat a été mortellement tuer. La phrase qui a aucune intelligence si il est tuer c'est sur que c'est mortel, sur Euronews on a entendu : un soldat français a été tuer.
Il y a plein d'exemple comme ça.


De mon coté je regarde plus TF1 depuis longtemps: Je suis plus sur des chaînes comme : arte, Discovery, Planete ... qui sont culturel et qui vont t'apprendre quelque chose.

J'ai eu des exemple de gents qui réfléchissent pas dans les jeux en ligne.
Mais le meilleur moyen de faire réfléchir et de répondre a une question con par une réponse con
Exemple : Une personne mine des pépite d'or dans un jeux en ligne.
Question con : Qu'est ce que fais de toutes ces pépites ?
Réponse Con : Je les manges pour avoir des dents éclatantes. :lol:

:idea: Ça fais réfléchir non :mrgreen:
La liste de question con accompagner par des réponses con est longue ^^
Avatar de l’utilisateur
Manex
Passionné
 
Message(s) : 720
Inscription : Lun Mai 28, 2012 18:22
Localisation : Mulhouse

Aspies et égo

Message par bluemoon2412 » Lun Août 13, 2012 10:03

Alexandre76 a écrit :Je creuse un peu : les aspies ont un égo, oui, mais il n'est pas construit sur le positionnement de soi à travers des opinions, l'identification aux autres n’opère pas de la même façon. Là où le NT va se positionner par rapport aux pensées des autres, l'aspie ne saura faire que réfléchir pour avoir sa propre représentation, l'aspie réfléchi pour lui-même pas pour paraitre, pas de besoin de conformité avec les autres. Ce qui participe à être vu souvent comme égocentrique : l'opinion de l'autre n'a pas plus d'importance qu'une simple information. Chez les hqiNT il y a beaucoup de "bruit" dans la communication, chez les aspies c'est clair et droit au but généralement.
Les NT sont-ils dangereux, pas tous je pense, c'est à relativiser, la pire sorte que j'ai pu observer étant le nt psychanalyste : dans ce corpus il y a de vrai fous dangereux.


Bonjour, je suis nouvelle sur le forum et ce que vous dites m'interpelle parce que cela me correspond totalement. Dans ma jeunesse, chaque fois que j'ai voulu "être comme les autres" ça a fini par foirer, je n'étais pas très convaincante. Mais être moi-même signifiait rester seule.... j'ai dû m'y habituer. C'est vrai qu'en tant qu'aspie (au moins partiel) je ne suis pas influençable, les autres ne m'intéressent que modérément, il faut dire qu'à part ma fille j'ai toujours été entourée de personnes NT comme on dit et ma prise de conscience est récente. Je commence à me faire des ami(e)s aspies sur le net et c'est bien gai, il y a une connivence directe. Comme vous le dites, les aspies sont directs et ne connaissent pas l'hypocrisie : ma fille est comme ça. Ca la rend assez "rude" au contact.
Never give up !
bluemoon2412
 
Message(s) : 3
Inscription : Dim Août 12, 2012 23:45
Localisation : Belgique

Message par Amarnis » Lun Août 13, 2012 12:27

Enfant on m'a qualifié de surdoué par ce que j'apprenais nettement plus vite et que mon langage était pointu. Tous le long de ma scolarité mes facilités ont impressionnées (même moi :lol:).
Je conçois tout cela uniquement comme une immense chance sans aucun motif de fierté, pas vraiment du hasard, de la génétique sûrement, enfin pour moi clairement de la chance. Elle me rend la vie plus appréciable.
Aujourd'hui je suis considéré premièrement comme ayant une grande culture étonnamment éclectique (sciences au sens large, histoire, sports, politique) puis dans un deuxième temps comme intelligent (i.e. capacité à comprendre et apprendre) et "atypique" intellectuellement. Les gens d'arrivant pas à qualifier cet aspect atypique. J'y réfléchis actuellement et je crois qu'il réside dans mes méthodes particulières d'appréhension des informations et d'apprentissages.
Amarnis
Amarnis
Passionné
 
Message(s) : 1439
Inscription : Mer Juil 01, 2009 9:02
Localisation : Landes

Message par profil supprimé » Jeu Août 16, 2012 8:59

Je réfléchis à ça aussi.

J'ai parfois l'impression en observant les cheminements de pensée des autres qu'en fait ils ne relient pas les choses entre elles de la même façon. C'est peut être ça la notion de pensée en arborescence mais je suis pas sûre.
C'est comme si à chaque fois qu'une nouvelle connaissance arrive elle est mémorisée avec une bonne centaine voire plus de détails associés au moment, au lieu au contexte de son apprentissage et qu'en plus le lien se fait avec tout le reste. C'est ton cas ?

Je pensais que c'était pareil pour tout le monde mais en fait je vois bien que beaucoup de monde ne fait pas de rapprochement entre différents éléments alors que moi je peux associer n'importe quoi de façon logique certes en cherchant parfois mais peu.

A l'inverse je retiens pas du tout les connaissances isolées ou les choses que je ne comprends pas, si je ne peux les apprendre logiquement ça marche pas et ça me laisse dans le désarroi le plus total.

Exemple très c.. le changement d'heure j'ai laissé tombé et merci l'ordi qui fait ça tout seul. Déjà je comprends pas (à 36 ans c'est grave) la notion d'avancer ou de retarder l'heure donc je fais un dessin d'horloge, dormir plus ou moins re-dessin et le pire c'est que je finis toujours par essayer de le relier à l'économie d'énergie (ce qui m'est le plus facile en terme de logique) et là je m'aperçois que c'est vraiment pas logique justement je perds facilement la demi journée à imaginer les économies et les dépenses d'énergie qui en découlent et à faire la balance en fonction des heures de la population active bref ça m'enerve surtout quand mes proches me disent "mais pourtant c'est tout simple regarde blablabla). :(
profil supprimé
 

Message par Amarnis » Jeu Août 16, 2012 10:30

margot346 a écrit :A l'inverse je retiens pas du tout les connaissances isolées ou les choses que je ne comprends pas, si je ne peux les apprendre logiquement ça marche pas et ça me laisse dans le désarroi le plus total.

Je retiens aussi mal en général ce qui manque de sens, mais cela me va bien car je m'en moque complètement. Lorsque je ne peux pas m'en moquer par contraintes, je me pose une fois 5 minutes et je me fixe les idées. J'analyse le pourquoi de la chose en terme de motivation souvent typiquement NT parfois non, et là je peux retenir indirectement le fait.

J'ai procédé ainsi pour le changement d'heure, je m'y retrouve en sachant que la motivation initiale est l'économie d'énergie : ce que l'on veut pour l'été c'est "transporter" une heure d'ensoleillement inutile très tôt le matin en soirée. Bizarre sans ça je suis incapable de retenir le fait, j'ai besoin d'une raison logique ou au moins explicative.
Amarnis
Amarnis
Passionné
 
Message(s) : 1439
Inscription : Mer Juil 01, 2009 9:02
Localisation : Landes

Message par profil supprimé » Jeu Août 16, 2012 13:01

J'ai toujours minimiser mes capacités mais volontairement. Bizarrement avant le lycée y avait pas trop de jalousie des autres plutôt un "afflux" d'amis dont les parents bien intentionnés pensaient que j'aurais une bonne influence sur leurs résultats et dont je ne voulais pas. En plus on me demandait toujours "comment t'as fait pour avoir cette note" et moi je ne savais jamais répondre, je trouvais ça juste normal et inexplicable. Mais ça personne veut l'entendre et les questions après pleuvent encore plus. J'étais toujours super honteuse de mes résultats en fait une sorte d'injustice par rapport aux bûcheurs et de mal être de devenir bien malgré moi le centre d'attention de la classe.

Le pire c'est que le "t'es intelligente" moi on me le sors souvent mais c'est quand on me reproche de pas comprendre quelque chose ce qui arrive souvent. "T'es pourtant intelligente, oui tu vas y arriver" déjà dans le pourtant on te met en dessous en fait je viens de m'en apercevoir :wink:

Les trucs de la vie courante qui apparaissent simples à tous, là je capte rien la plupart du temps ou alors je capte tellement vite au début qu'on estime que je dois TOUT comprendre.

Tu as raison vivons cachés mais ça fait mal, se faire démasquer c'est moyennement dur se faire accepter là est le problème
profil supprimé
 

Message par hector » Jeu Août 16, 2012 13:53

anonymous a écrit :Moi j'ai du mal à qualifier ça ...
Depuis toujours, j'ai bien remarqué qu'il y avait une différence génétique dans la rapidité des gens. Je voyais bien que moi, ne bossant pas à l'école, j'arrivais à être très bon, notamment en maths, physique, langues, et les autres se galéraient.
J'ai jamais su comment communiquer vis à vis de ça, car si on en parle, les gens sont jaloux. Je pense que ça doit être le point fort des NT : faire en sorte que celui qui a des "dons" ne puisse pas en faire part, toujours les minimiser, voire les nier. Je parle au sens large pour toutes les hypersensibilités, où j'ai eu durant toute mon enfance des "oh mais t'exagères, ça fait pas tant de bruit", ou "mais oui tout le monde l'entend mais toi tu te focalises dessus", ou "mais non tu dis n'importe quoi, cette eau n'a pas de goût particulier".

Le pire, et qui m'énerve encore, c'est quand tout le monde doit deviner à l'odeur ce qu'il y a dans un plat / une boisson. Même si on devine correctement que c'est de la poire, j'ai déjà eu des remarques du style "oh oui mais ça sent pas la poire quand même, ça a l'odeur de prune". Du genre "t'as trouvé mais c'est du bol parce que ça sent pas ça".

C'est certainement ça qui a participé à la construction de mon égo (ou plutôt sa destruction) : j'ai toujours eu l'impression d'avoir le droit de parler de ce que les autres ressentaient mais pas de mes perceptions.

Sinon il y avait les tests .. et les points perdus partout parce qu'on comprend pas les consignes. Les interrogations faites pour ceux qui ne comprennent pas mais qui potassent (et donc n'ont plus besoin de consignes car ils ont déjà vu l'exercice 15x). Les "points de contrôle" où les autres arrivent à surperformer, se dépasser là où j'arrive tout juste à montrer ce dont je suis capable.

Est-ce qu'on me croit si je dis que je suis surdoué ?
On doit me reconnaitre un certain type d'intelligence, celui du geek / matheux (on me confie toujours les comptes des week-ends / restos) qui ne fait rêver personne, et dont personne ne veut ... parce que trop facilement vérifiable.

Mais de toutes façons, personne ne vous dira que vous êtes intelligent, pour eux dire "t'es intelligent" c'est dire "t'es plus intelligent que moi", et là hors de question !

Alors vivons heureux, vivons cachés ... et les sensibles sauront bien démasquer qui se cache derrière l'idiot.


Je ne sais rien dire de construit sur ton message mais je le trouve touchant (ce qui te fait une belle jambe; oui je sais :wink: )
notamment quand tu évoques la "destruction de ton ego" à cause de la connerie des autres. Je ne suis pas moi-même surdoué, mais je suis sensible (aux souffrances mais aussi à la connerie ambiante) et intéressé par les gens différents, donc je pense comprendre ce que tu vis.
J'aime beaucoup ta conclusion
Alors vivons heureux, vivons cachés ... et les sensibles sauront bien démasquer qui se cache derrière l'idiot.

parce que tu ne généralises pas et gardes espoir.

Je suis depuis longtemps fasciné par un opéra, Parsifal de Wagner. Le connais-tu?
Plus rien...le vide
hector
Regulier
 
Message(s) : 90
Inscription : Jeu Avr 19, 2012 15:04
Localisation : IDF

Message par hector » Ven Août 17, 2012 1:16

Mais si tu veux boire un verre un de ces 4, pas de pb.


Je n'osais pas te le proposer mais j'avoue être intéressé!
Concernant Parsifal, oui c'est long, c'est même plus que 4 heures...mais 4 heures d'extase! Surtout j'ai évoqué Parsifal parce que "les sensibles sauront bien démasquer ce qui se cache derrière l'idiot", c'est un thème abordé dans cette oeuvre...
On échange nos adresse de courriel? Je ne sais pas trop crypter, je te laisse faire, si tu veux bien?
Plus rien...le vide
hector
Regulier
 
Message(s) : 90
Inscription : Jeu Avr 19, 2012 15:04
Localisation : IDF


Retour vers Asperger et Surdoués

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité