Pensé Arborescente chez l'asperger surdoué

Espace dédié aux liens HQI (surdouance) et autisme (possibilité de comorbidité des conditions).

Pensé Arborescente chez l'asperger surdoué

Message par Mithrandir » Mer Mai 23, 2012 0:17

Comme la plupart des membres du forum sont surdoués en plus d'être asperger (Allez savoir pourquoi :? ), c'est probablement le bon endroit pour poser la question. Est-ce-que les aspergers surdoués, à l'instar des surdoués non autistes, ont une pensé dit en arborescence? Ou bien fonctionnent-ils sur un autre mode de pensé?
http://zebrascrossing.forumactif.org/t382-l-arborescence-de-la-pensee
Avatar de l’utilisateur
Mithrandir
Nouveau
 
Message(s) : 17
Inscription : Lun Mars 05, 2012 3:12
Localisation : Québec

Message par Mao » Mer Mai 23, 2012 12:44

Toujours dans mes découvertes sur moi même, sourire..
Je plonge sur le sujet et "eureka", oui c'est comme ca que s'articule ma pensée, et ce n'est pas le cas de la plupart des gens? ah?

Pour moi, c'est une évidence que les choses se concoivent ainsi, on prend tous les possibles, les voies sans issues s'éliminent d'elles même et ne reste à la fin que ce qui peut être reellement.

Mais ensuite dire pourquoi "je sais que c'est cela" arghh..
Selon les cas, je peux bien sur, mais d'autres fois, cela me donne mal à la tete.. parce que je me perds dans l'arbre... et que c'est très perturbant pour moi qui ai besoin que tout soit bien structuré la dedans.
Merci tout plein pour le sujet!
La Lumière n'a qu'un chemin, qui mène vers l'infini.
Mao
Nouveau
 
Message(s) : 21
Inscription : Ven Jan 13, 2012 16:10
Localisation : MEUSE

Message par Mao » Mer Mai 23, 2012 13:15

Ca semble en fait un modèle pas si courant.
Je connais beaucoup de personnes qui sont incapables de fonctionner ainsi.
Pour arriver à ce résultat, ca leur demande beaucoup de temps ou ils se perdent en route dans les entrelacs de leurs déductions.

Ca devrait être "le" mode de raisonnement, parce qu'il est à mes yeux le plus efficace et le seul valable pour pouvoir obtenir une réponse fiable à un problème de quelqu'ordre qu'il soit, mais ca n'est pas le cas semble t'il.

Plein de Lumière!
Mao
La Lumière n'a qu'un chemin, qui mène vers l'infini.
Mao
Nouveau
 
Message(s) : 21
Inscription : Ven Jan 13, 2012 16:10
Localisation : MEUSE

Re: Pensé Arborescente chez l'asperger surdoué

Message par Mithrandir » Ven Juin 22, 2012 5:53

anonymous a écrit :
Mithrandir a écrit :Comme la plupart des membres du forum sont surdoués en plus d'être asperger (Allez savoir pourquoi :? ), c'est probablement le bon endroit pour poser la question. Est-ce-que les aspergers surdoués, à l'instar des surdoués non autistes, ont une pensé dit en arborescence? Ou bien fonctionnent-ils sur un autre mode de pensé?
http://zebrascrossing.forumactif.org/t382-l-arborescence-de-la-pensee


Moi soit je ne pense pas en arborescence, soit le terme est mal choisi.

Si on me pose une question / un problème, généralement, je construis un schéma dans ma tête, une image, et je pose toutes les données du problème sur le schéma. Quand je trouve, c'est que j'ai trouvé un enchaînement logique, une cartographie, un modèle qui lie toutes les données du problème.
Souvent, je rapproche un schéma avec des schémas déjà construits dans d'autres domaines qui n'ont rien à voir a priori.

Certains se le représente comme une sorte de graphe. http://www.zebrascrossing.net/t382p60-l-arborescence-de-la-pensee#93146

Mao a écrit :Ca semble en fait un modèle pas si courant.
Je connais beaucoup de personnes qui sont incapables de fonctionner ainsi.
Pour arriver à ce résultat, ca leur demande beaucoup de temps ou ils se perdent en route dans les entrelacs de leurs déductions.

Ca devrait être "le" mode de raisonnement, parce qu'il est à mes yeux le plus efficace et le seul valable pour pouvoir obtenir une réponse fiable à un problème de quelqu'ordre qu'il soit, mais ca n'est pas le cas semble t'il.

Plein de Lumière!
Mao
Qu'il soit plus efficace peut-être bien, mais je doute que ce soit la seule façon de résoudre un problème. J'ignore si je possède une pensé arborescente, et je dois dire que l'idée que je puisse être inepte a résoudre efficacement un problème ne m'est pas très encourageante.
Avatar de l’utilisateur
Mithrandir
Nouveau
 
Message(s) : 17
Inscription : Lun Mars 05, 2012 3:12
Localisation : Québec

Message par Bestiole » Ven Juin 22, 2012 12:33

J'ai une pensée qui va à 150 à l'heure et qui passe du coq à l'âne (très faible capacité de concentration). Je me représente souvent ça comme des TGV qui se croisent dans tous les sens et je n'arrive pas à arrêter mes pensées.

Généralement lors d'un raisonnement je suis un seul fil à la fois mais c'est quand je me concentre (enfin quand j'essaye, le plus souvent, j'essaie de résoudre disons un problème de maths et deux secondes plus tard j'en suis à regarder la pluie par la fenêtre en me demandant ce que je mange ce midi :oops: ).
Bestiole
Enthousiaste
 
Message(s) : 40
Inscription : Dim Mars 25, 2012 20:27
Localisation : Copenhague

Re: Pensé Arborescente chez l'asperger surdoué

Message par omega » Ven Juin 22, 2012 17:07

Mithrandir a écrit :Est-ce-que les aspergers surdoués, à l'instar des surdoués non autistes, ont une pensé dit en arborescence? Ou bien fonctionnent-ils sur un autre mode de pensé?
http://zebrascrossing.forumactif.org/t382-l-arborescence-de-la-pensee

Je n'ai jamais bien compris concrètement ce que pouvait représenter cette fameuse pensée en arborescence.
Alors ptêt que oui, ptêt que non...
Mon mode de pensée, c'est plutôt les dominos, ça s'enchaîne à toute vitesse et dans toutes les directions possibles... et souvent ça saute d'un truc à l'autre, parfois même très éloigné. Pas vraiment un arbre...
omega
Passionné
 
Message(s) : 1332
Inscription : Jeu Nov 27, 2008 17:12
Localisation : France

Message par profil supprimé » Ven Août 03, 2012 15:58

Pff je sais pas

Mon mode de pensée me fait plutôt songer à une carte à puces un mot va faire des connexions à plein d'endroits, ça allume des lumières partout et pof la résolution est là des fois je peux même pas expliquer le raisonnement de ce qu'il a été tortueux pourtant ça me prend peu de temps et ça me semble hyper logique. Une sorte de brainstorming géant et permanent. Des fois je me demande si chaque neurone que j'ai ne stocke pas une partie de ma mémoire (c'est vrai en plus mais pas de la même façon). Du coup je m'imagine mes neurones en ébullition s'envoyant l'info à tour de bras de neurone presque comme sur un terrain de rugby "allez avec cette info t'en fais quoi ?". Du coup ça m'amuse beaucoup sauf que ça marche même la nuit quand je voudrais dormir mieux.

Pour zebra plutôt d'accord certains semblent vraiment imbus d'eux-mêmes et du coup je me suis posé la question d'une est-ce que c'est parce que je ne suis pas comme eux ou est-ce qu'il n'y a pas un bon nombre d'imposteurs (au sens premier et non au sens syndrôme) parmi eux mais je réserve mon opinion car j'ai autant de mal à comprendre les autres qu'ils en ont à me comprendre ....
profil supprimé
 

Message par profil supprimé » Ven Août 03, 2012 16:31

J'ai pas compris pour les feuilles ... :oops:

Pour les IRM et tout ça c'est pour moi le paradoxe de vouloir savoir et à la fois de tenir à cette utopie d'unicité.
profil supprimé
 

Message par profil supprimé » Ven Août 03, 2012 16:58

:lol: expliqué c'est très drôle !!! j'avais bien pensé aux arbres caducs mais le reste connaissais pas

Pour l'unicité c'est cette petite voix qui par delà la souffrance tu te dis que tu es un être unique et l'idée te rend autant triste (solitude) qu'elle te réjouis (égo). Comprendre ton fonctionnement par la science pourrait mettre en péril ce sentiment. J'ai du mal à expliquer ce que je veux dire en fait
profil supprimé
 

Re: Pensé Arborescente chez l'asperger surdoué

Message par somifilena » Ven Août 16, 2013 17:10

C'est drôle ça correspond tout à fait à mode de pensée ce qui est décrit dans cet article.

J'ai souvent l'impression d'avoir des pensées qui partent dans tous les sens. J'envisage toutes les possibilités.

J'ai souvent des intuitions mais je suis incapables d'expliquer comment je suis arrivée au résultat. Du coup on ne me prend pas au sérieux et on ne comprend pas ce que je dis. Moi même j'ai du mal à mettre de l'ordre dans mes pensées.

Des gens m'ont fait remarqués que quand ils commencent une conversation avec moi, ils ne savent jamais sur quels thèmes on va partir car je fais des associations inattendues.

J'ai souvent aussi des problèmes pour dormir car j'ai du mal à arrêter de penser le soir.

Pourtant je ne pense pas être surdouée. Je pense que j'aurai eu plus de facilités si je l'étais.
somifilena
Nouveau
 
Message(s) : 26
Inscription : Jeu Avr 11, 2013 20:42

Re: Pensé Arborescente chez l'asperger surdoué

Message par Titi » Lun Sep 16, 2013 16:41

C'est à dire que, n'étant pas concernés par le sujet, les gens non surdoués ne perdent pas leur temps à aller s'informer sur les surdoués. C'est normal si on ne trouve que des surdoués sur les forums de surdoués.

Les codes sociaux encouragent l'uniformité, la maitrise de soi et la discrètion. Quand on donne le profil psychologique d'un surdoué (hypersensibilité, pensée en arborescence, égocentrisme, etc.) à une personne ordinaire, cette dernière pense qu'il s'agit en fait du profil psychologique d'un évadé de l'hopital psychiatrique ou d'un débile, et non celui d'un génie. La personne ordinaire est fière de ne pas être comme ça, voir pourrait être vexée qu'on lui pose la question. C'est pour ça aussi que beaucoup de surdoués sont diagnostiqués de maladies mentales (à tord ou pas?, une maladie c'est ne pas être comme tout le monde) et parfois perçues comme autistes
Titi
Enthousiaste
 
Message(s) : 43
Inscription : Sam Jan 05, 2008 21:52
Localisation : lille

Re: Pensé Arborescente chez l'asperger surdoué

Message par soupline » Lun Sep 16, 2013 20:27

Sur les forums de surdoués, on trouve surtout des gens solitaires qui sont pour la plupart en mal être qui sont à la recherche d'eux même et/ou qui ont besoin d'aide.

Le profil d'un surdoué c'est le QI. Le reste c'est juste bon à vendre des livres et à faire que les gens s'identifient.
Avatar de l’utilisateur
soupline
Passionné
 
Message(s) : 351
Inscription : Mar Août 13, 2013 10:52
Localisation : FR

Re: Pensé Arborescente chez l'asperger surdoué

Message par Titi » Lun Sep 16, 2013 21:11

non, c'est faux, le QI n'est pas un profil psychologique, c'est juste une unité de mesure pour comparer l'aptitude des gens à répondre rapidement à des jeux de logique.
Les gens doués ont en effet la caractéristiques d'être rapides sur les jeux du programme TV, mais c'est loin d'être ce qui les caractérise le mieux. Et encore faut aimer ce genre de jeux pour avoir envie de passer (perdre?) du temps à y répondre en croyant que ça prouvera qu'on est digne d'une reconnaissance sociale.
Le qi est surtout utilisé pour détecter les déficiences mentales. On aurait pu utiliser la capacité à faire la vaisselle, l'autonomie dans les tâches ménagères, ou la capacité de communication socials, ça aurait été aussi efficace pour déterminer leurs difficultés.
Le qi ne dit rien sur la créativité, l'autonomie, l'organisation, la capacité à monter et faire aboutir des projet, etc. et pourtant c'est présent chez tous les personnalités reconnues surdouées, notament celle décédées depuis longtemps, type Einstein.
Prendre son temps, ça demande parfois beaucoup d'intelligence.
Titi
Enthousiaste
 
Message(s) : 43
Inscription : Sam Jan 05, 2008 21:52
Localisation : lille

Re: Pensé Arborescente chez l'asperger surdoué

Message par Titi » Lun Sep 16, 2013 21:15

Sur les forums de surdoués, on trouve surtout des gens dépressifs qui ne comprennent pas pourquoi ils se sentent seuls alors qu'on leur avait promis la réussite facile. Faut croire que la performance ne contribue pas beaucoup au bonheur.
Titi
Enthousiaste
 
Message(s) : 43
Inscription : Sam Jan 05, 2008 21:52
Localisation : lille

Re: Pensé Arborescente chez l'asperger surdoué

Message par Titi » Mar Sep 17, 2013 22:11

Un HQI né au milieu de HQI n'a aucune raison d'être malheureux.


Rarement vrai, car le milieu HQi non informé ignore souvent être différent. Très souvent même, il est profondément convaincu d'être normal comme tout le monde et se fait défenseur-moralisateur de l'égalité entre tous. Et celui qui ne suit pas le mouvement familial est soit réprimé pour rentrer dans le droit chemin (càd éduqué en faux-self), soit rejeté (càd diagnostiqué malade, quand l'éducation échoue)

Souvent un enfant en perdition l'est en partie parce que ses parents le sont aussi et de fait ils ne savent pas comment l'aider. On n'envoie pas un enfant chez un psy, car il n'a pas la liberté d'action d'un adulte pour mettre en oeuvre les changements que le psy pourrait lui demander. On y envoie les parents car c'est eux qui choisissent l'environnement dans lequel évolue l'enfant au départ et qui par la suite, quand il y a un problème, ont les moyens techniques pour modifier cet environnement dans le but d'aider l'enfant. Encore faut-il que l'adulte accepte l'existance d'un problème et la possibilité que sa vision initiale des choses puisse être inadaptée et nécessite d'être modifiée. C'est rarement le cas. En général les gens préfèrent persister dans les situations bancales, et c'est comme ça que les problèmes se transmettent de génération en génération dans une même famille. A un moment, il est nécessaire qu'une génération dise stop, et fasse autrement que la génération d'avant.

Dans ce genre de milieu HQI en déni, comme personne n'en parle, personne n'ose aborder le sujet persuadé d'être le seul concerné, et tout le monde se sent seul et va chercher sur internet ce qu'il a en réalité chez lui.
Dernière édition par Titi le Mar Sep 17, 2013 22:33, édité 1 fois.
Titi
Enthousiaste
 
Message(s) : 43
Inscription : Sam Jan 05, 2008 21:52
Localisation : lille

Re: Pensé Arborescente chez l'asperger surdoué

Message par Jhaal » Mar Sep 17, 2013 23:08

En réalité, une personnes HQI ne se croit pas normale. Bien souvent elle perçoit une différence, parfois nette et tâche de paraître normale sans y parvenir vraiment et fini par se croire plus conne que la moyenne.
J'ai passé une bonne partie de la jeunesse et de la jeune vie d'adulte a penser être un peu con et a m'étonner de parvenir a faire en sorte que ça passe à peu près inaperçu.
Avatar de l’utilisateur
Jhaal
Passionné
 
Message(s) : 1656
Inscription : Mer Déc 19, 2012 11:52
Localisation : limousin

Re: Pensé Arborescente chez l'asperger surdoué

Message par soupline » Mer Sep 18, 2013 0:33

Un HQI né au milieu de HQI n'a aucune raison d'être malheureux.

Malheuresement (et d'après mes observations) les humains sont capables d'utiliser n'importe quel prétexte pour être malheureux.

@Titi
Je suis informé que je suis HQI, et c'est qu'un nombre, il y a déjà une infinité de nombres, mon QI n'a (quasiment) pas de valeur ajoutée par rapport aux autres nombres.
Je suis opposé à l'égalité pour tous.
Ca fait un moment que j'ai compris que je suis pas normal (c'est à dire, asocial + des centres d’intérêt incompréhensibles pour le commun des mortels).
J'émet de gros doutes quand à savoir si j'ai suivi le mouvement familial.

De façon plus globale, mes observations et mes conclusions ne correspondent pas à tes textes.

Je pense que tu fais des implications depuis le fait d'être HQI vers tout et n'importe quoi.
Avatar de l’utilisateur
soupline
Passionné
 
Message(s) : 351
Inscription : Mar Août 13, 2013 10:52
Localisation : FR

Re: Pensé Arborescente chez l'asperger surdoué

Message par Vanaheim » Jeu Oct 17, 2013 21:57

Avatar de l’utilisateur
Vanaheim
Passionné
 
Message(s) : 474
Inscription : Dim Oct 13, 2013 4:02

Re: Pensé Arborescente chez l'asperger surdoué

Message par corpsy » Mer Oct 23, 2013 22:25

J'ai pas mal cherché, et la source de la "pensée en arborescence" semble être Siaud-Facchin, et personne d'autre (que ce soit en anglais ou non).
En fait cette pensée n'existe probablement pas en tant que telle, mais que les surdoués sont peut-être plus intuitifs et créatifs que la moyenne. Je ne sais pas quel est le but de cette dame, vu sa manière d'en parler elle semble y croire, ou alors elle veut absolument nous vendre son truc, en tout cas je me méfie grandement puisque tout le monde pense en "arborescence" — les neurones fonctionnent comme ça, alors pourquoi la pensée serait linéaire, i.e. qui emprunte toujours un seul chemin à la fois, ce qui n'est physiquement pas possible vu que le cerveau doit traiter plusieurs choses à la fois pendant une pensée, ne serai-ce que pour la mémoire de travail ?

Pour les problèmes d'endormissement, le logiciel SuperMemo inclut le logiciel SleepChart (je crois que c'est dispo' séparément), qui permet de calculer plutôt précisément notre rythme circadien : si j'avais des insomnies presque sans cesse en conjonction avec un sommeil peu réparateur, c'est parce que je ne me couchais pas en concordance avec ce rythme, et d'ailleurs il se décale chaque jours d'environ une heure, d'où une semaine sans insomnies toute les x semaines d'insomnies (il y avait un moment où je me couchais au bon moment). Je n'ai plus de problème d'insomnies depuis, mais ce n'est du coup pas compatible avec une vie pro' et sociales normales vu que mon sommeil se décale sans cesse. :|
Avatar de l’utilisateur
corpsy
Passionné
 
Message(s) : 254
Inscription : Lun Déc 31, 2012 5:57
Localisation : Lyon

Re: Pensé Arborescente chez l'asperger surdoué

Message par Vanaheim » Mer Oct 23, 2013 22:36

Je suis d'accord avec toi, je pense que tout le monde pense en arborescence, la seule chose qui différencie les individus surdoués des normaux (à mon sens) est une dépense plus grande de l'énergie vitale dans le mental et l'intellect que dans la vie sociale, les émotions et les instincts, ou alors une énergie vitale à la base plus forte.

D'autre part, le Q.I n'est qu'un potentiel, et il peut être utilisé ou pas.
Certains pensent que l'intelligence c'est l'adaptation, d'autre que l'intelligence c'est la résolution de problème...
On ferait mieux d'abandonner cette notion de Q.I sauf pour évaluer des pathologies (c'était son but à la base).
Et de parler de compétences : adaptation, logico-math, verbal, attentionnel etc...
Il faut voir la théorie des intelligences multiples.

Concernant les problèmes d'endormissement, merci pour l'info !
Avatar de l’utilisateur
Vanaheim
Passionné
 
Message(s) : 474
Inscription : Dim Oct 13, 2013 4:02

Suivant

Retour vers Asperger et Surdoués

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron