Les Aspergers sont-ils des lumières ?

Espace dédié aux liens HQI (surdouance) et autisme (possibilité de comorbidité des conditions).

Les Aspergers sont-ils des lumières ?

Message par Invité » Mar Nov 17, 2009 13:17

Les Aspergers sont-ils des lumières ?

Les lumières au XVIIIème siècle étaient-ils des Aspergers (des Aspies) ?

Les anglo-saxons présentent souvent les Aspies comme étant des sortes de génies calculant des dizaines de milliers de décimales de pi, des Glenn Gould, des encyclopédistes, des sortes de surdoués, les enfants des ingénieurs travaillant dans la Silicon Valley seraient tous Asperger.

Qu'en est-il vraiment ?
Dernière édition par Invité le Sam Nov 21, 2009 20:13, édité 1 fois.
Invité
 

Re: Les Aspergers sont-ils des lumières ?

Message par bernard » Jeu Nov 19, 2009 14:53

Space a écrit : ... calculant des dizaines de milliers de nombre de pi, ...

des dizaines de milliers de décimales de pi.
Daniel T. en avait récité de tête 22514. D'autres, plus.
Bernard (49 ans, aspie) papa de 3 enfants (dont 2 aspies)
Avatar de l’utilisateur
bernard
Passionné
 
Message(s) : 468
Inscription : Jeu Août 14, 2008 15:46
Localisation : Clermont-Ferrand (France)

Message par omega » Jeu Nov 19, 2009 16:20

Je ne vois pas le rapport entre réciter des milliers de décimales de pi et les Lumières. Pas plus qu'entre le SA et les Lumières.

Une figure marquante: Goethe. Le résumer à un poète allemand précurseur du Romantisme serait un peu réducteur... :D
Mais j'ignore s'il était aspie ou pas, et à vrai dire ça n'a pas beaucoup d'importance.
omega
Passionné
 
Message(s) : 1332
Inscription : Jeu Nov 27, 2008 17:12
Localisation : France

Message par Sébastien » Jeu Nov 19, 2009 18:59

message édité
Dernière édition par Sébastien le Lun Oct 11, 2010 23:19, édité 1 fois.
Sébastien
Passionné
 
Message(s) : 449
Inscription : Mer Avr 08, 2009 9:34
Localisation : France

Message par Invité » Jeu Nov 19, 2009 21:12

omega a écrit :Je ne vois pas le rapport entre réciter des milliers de décimales de pi et les Lumières. Pas plus qu'entre le SA et les Lumières.

Une figure marquante: Goethe. Le résumer à un poète allemand précurseur du Romantisme serait un peu réducteur... :D
Mais j'ignore s'il était aspie ou pas, et à vrai dire ça n'a pas beaucoup d'importance.


Il parait que Goethe avait un QI de 210, tandis qu'Einstein n'en avait un que de 160, c'est dire en effet toute la différence entre Faust et toutes les équations de la théorie de la relativité générale certainement bien moins intélligentes au fond que "Poésie et vérité" (d'ailleurs la théorie des couleurs de Goethe n'a jamais été réfutée par la science)... bien qu'il ne soit pas très compréhensible que le QI de Goethe ait pu être mésuré, m'enfin bon... à moins qu'il soit possible un jour de découvrir le QI de Jésus de Nazareth, si ce dernier a existé, ou le QI de Lao Tseu, dont l'existence est plus certaine, bien que très contestée, de même à mon sens le Dao De Jing.
Invité
 

Message par Invité » Sam Nov 21, 2009 20:17

Sébastien a écrit :En revanche Paul Morphy, une lumière des échecs, etait sans doute aspie: on le décrit comme un jeune homme frêle et maniéré et sur les photos on voit qu'il a une tête plus grosse que la normale mais bon les aspies champion d'échecs ne sont pas rares.


Personnellement mon truc ce serait plutôt le poker, le vrai comme le Texas hold'em ou le Crazy Pineapple.

Stu Ungar "The Kid" ou Doyle Brunson "Texas Dolly" : des Aspergers ?
Invité
 

Message par ISIS » Ven Avr 30, 2010 2:54

@space : tu penses qu'il y a beaucoup d'aspies parmis les bons joueurs de pockers ?
et quelqu'un sait il pourquoi les MP ont été désactivés et depuis quand ?
ISIS
Passionné
 
Message(s) : 242
Inscription : Jeu Avr 29, 2010 1:45
Localisation : France

Message par omega » Lun Mai 03, 2010 15:54

ISIS a écrit :@space : tu penses qu'il y a beaucoup d'aspies parmis les bons joueurs de pockers ?
et quelqu'un sait il pourquoi les MP ont été désactivés et depuis quand ?

Mhhh, je doute que tu obtiennes beaucoup de réponses.
Space tout comme les MP sont de longue date ... gone with the wind. :lol:
omega
Passionné
 
Message(s) : 1332
Inscription : Jeu Nov 27, 2008 17:12
Localisation : France

Message par ISIS » Mer Mai 05, 2010 0:50

lol, on vient encore de me dire que j'étais "surdouée"... alors que je n'ai qu'un QI de 126 (certes, un peu au-dessus de la normale NT mais loin d'être incommensurable :S)
à tel point que je me demande si c'était pas pour me draguer :S
y'a eu aussi des gens que je soupçonne d'avoir feint l'aspie pour me draguer ou se rendre intéressants. Et perso, on se sent plus comme une c*nne qu'une surdouée, dans ces-cas là et aussi pas rassuré...
femme, IDF
ISIS
Passionné
 
Message(s) : 242
Inscription : Jeu Avr 29, 2010 1:45
Localisation : France

Message par omega » Mer Mai 05, 2010 11:24

Si le QI et le SA semblent avoir beaucoup d'importance pour toi, logique qu'un flatteur s'en serve pour te draguer! :P Pour aborder les gens, on leur parle de ce qui les intéresse.
omega
Passionné
 
Message(s) : 1332
Inscription : Jeu Nov 27, 2008 17:12
Localisation : France

Message par ISIS » Mer Mai 05, 2010 16:52

@omega : lol, je pense que j'ai dû mal m'exprimer, en voulant, comme souvent, aller vite (en plus, pas douée pour la com) :(.
Je ne parle quasiment ni du QI (en tout cas pas plus que les gens que je fréquente en ce moment) encore moins du SA en dehors de ce forum (sauf vite fait avec un type mais c'est parce que c'est lui qui m'a fait découvrir le SA)
mais je fréquente des gens assez cérébraux en ce moment (en tout cas tres intelligents) mais aussi assez séducteurs.
Et le coup du SA, ils ne l'ont pas fait qu'à moi, ils l'ont mis en public...
comme je l'ai marqué sur un autre post, c'est peut-être un truc "à la mode", pour se rendre "intéressant" ?
comment savoir si quelqu'un est SA ? il y a des tests pour soi mais pas pour les autres...
femme, IDF
ISIS
Passionné
 
Message(s) : 242
Inscription : Jeu Avr 29, 2010 1:45
Localisation : France

Message par Gainsbourg » Mer Mai 05, 2010 21:10

ISIS a écrit :comment savoir si quelqu'un est SA ? il y a des tests pour soi mais pas pour les autres...
Si vous êtes aspie, étudiez les NT et leur fonctionnement, et vous remarquerez rapidement les gens qui sont plutôt aspies. Je suis loin d'être expert mais ils sortent vraiment du lot :D En même je suis aspie, mon père l'est, mon oncle paternel itou et j'ai toujours eu tendance de me rapprocher d'eux car ils sont bien moins fatigants que les NTs et j'ai un peu appris à reconnaitre ce qui est sans danger de ce qui est incontrôlable.
Gainsbourg
Passionné
 
Message(s) : 253
Inscription : Ven Jan 29, 2010 13:09
Localisation : Paris

Message par ISIS » Mer Mai 05, 2010 23:56

bah, le probleme, c'est que c'est, mis à part peut-etre concernant les gens de ce forum, c'est plus fatiguant pour moi de fréquenter des gens que je soupçonne d'être aspie, alors que les tests, certaines personnes que j'ai rencontré et les témoignages me disent que je suis aspie.

bref, et cela rejoint ce qu'à dit omega, la chose dont je suis sûre, est que je m'entend mieux avec des gens intelligents, mais ça ne veut bien sûr pas dire qu'ils sont aspie pour autant.
depuis que j'ai découvert le test aspie (celui qui te sort un graphique), je me plais à imaginer que beaucoup de gens que je fréquente actuellement auraient une sorte de papillon +/- symétrique, c'est à dire des dons NT et Aspie... ou alors c'est qu'ils sont tellement intelligents et malins qu'ils arrivent à comprendre n'importe qui...

"ce qui est sans danger de ce qui est incontrôlable." : peux-tu être plus explicite ?
Dernière édition par ISIS le Jeu Mai 06, 2010 0:32, édité 1 fois.
femme, IDF
ISIS
Passionné
 
Message(s) : 242
Inscription : Jeu Avr 29, 2010 1:45
Localisation : France

Message par Gainsbourg » Jeu Mai 06, 2010 0:11

Vi vi, je m'entends bien aussi avec les hauts QI et autres surdoués, d'ailleurs j'ai commencé à fréquenter ces forums-là (adhérant à mensa et tout) il y a 3-4 ans et j'ai enfin compris que j'étais également aspie. Cela dit, dans la vie de tous les jours, je parle aussi plus facilement avec les personnes intelligentes mais c'est peut-être aussi parce que j'ennuie les autres :lol: Je les comprends très bien, souvent un peu mieux qu'eux mêmes, mais nos intérêts sont très différents et je n'arrive pas vraiment à m'intéresser à des choses qui ne m'intéressent pas.

hihi mon papillon est complètement aspie. Pourtant je comprends plutôt bien les gens et j'arrive souvent à me faire apprécier par contre ils ne me comprennent pas et je ne ressens rien en recevant leurs marques d'attention :? l'échange est malheureusement unidirectionnel, peut-être défectueux à cause de moi, mais ça a pour conséquence que souvent je ne cherche pas à maintenir les relations une fois que j'ai fait le tour des informations dont dispose mon interlocuteur.

Pour être plus explicite, "sans danger" = aspie, qui n'a quasiment jamais de réactions excessivement émotionnelle ou incohérente, et "incontrôlable" = NT complexé, narcissique ou autre qui va faire n'importe quoi pour satisfaire sa logique interne déséquilibrée car trop tournée vers son ego (même selon des standards NT).
Gainsbourg
Passionné
 
Message(s) : 253
Inscription : Ven Jan 29, 2010 13:09
Localisation : Paris

Message par ISIS » Jeu Mai 06, 2010 0:37

eh bien je pense que des fois, je peux avoir des réactions assez "exagérées" et à priori pas toujours compréhensible pour certains (enfin, c'est ce que certains me disent, mais j'avoue que ce sont souvent des gens qui soit ne sont pas très cultivés ou qui soit n'ont pas l'air d'aimer beaucoup se casser la tête aussi). :S-des NT/NT, peut-être ?
- voir paraître quelquefois un peu "incontrôlable", même pour des gens intelligents...
donc, pour le coup, j'aurais plus tendance à penser le contraire de toi...

je ne comprend pas trop comment on peut se faire vraiment apprécier et ne pas aimer en retour, sauf si tu es vraiment surdoué, que tu t'ennuies trop facilement, en gros...

en tout cas, le terme surdoué, je ne l'utilise que parcimonieusement (je ne suis même pas sûre de sa définition) et je ne croirai pas quelqu'un qui dirait que je le suis, par exemple.
et je distingue les hauts QI, comme tu dis, des "surdoués"...
femme, IDF
ISIS
Passionné
 
Message(s) : 242
Inscription : Jeu Avr 29, 2010 1:45
Localisation : France

Message par Gainsbourg » Jeu Mai 06, 2010 0:45

ISIS a écrit :eh bien je pense que des fois, je peux avoir des réactions assez "exagérées" et à priori pas toujours compréhensible pour certains (enfin, c'est ce que certains me disent, mais j'avoue que ce sont souvent des gens qui soit ne sont pas très cultivés ou qui soit n'ont pas l'air d'aimer beaucoup se casser la tête aussi). :S
des NT/NT, peut-être ?

je ne comprend pas trop comment on peut se faire vraiment apprécier et ne pas aimer en retour, sauf si tu es vraiment surdoué, que tu t'ennuies trop facilement, en gros...

en tout cas, le terme surdoué, je ne l'utilise que parcimonieusement (je ne suis même pas sûre de sa définition) et je ne croirai pas quelqu'un qui dirait que je le suis, par exemple.
et je distingue les hauts QI, comme tu dis, des "surdoués"...


Des double NT ? :lol: ça doit être un énorme désavantage.

Ben je ne comprends pas vraiment non plus et ça m'empêche de leur expliquer ce qu'il faut faire pour m'influencer, communiquer leurs émotions. Et c'est malheureusement ainsi avec une majorité de personnes.

Pour surdoué, j'aime bien la définition d'un forum concurrent de mensa, où ils préféraient l'expression surefficience (pas sûr du mot) mentale, c'est-à-dire quelqu'un qui réfléchit trop par rapport aux autres et qui souffre de ce manque de synchronisation avec le monde extérieur.
Après coup, ça me semble plus désigner un aspie qu'un surdoué mais je n'avais aucune idée que ce diagnostic existait à l'époque.

Cela dit, les étiquettes ne sont pas si importantes car nos différences, NTs, aspie ou autre sont quand même très prononcées. Du moment que l'on arrive à être nous ça va. ça peut aider pour essayer de filtrer les gens mais ce n'est au mieux qu'une première étape.
Gainsbourg
Passionné
 
Message(s) : 253
Inscription : Ven Jan 29, 2010 13:09
Localisation : Paris

Message par ISIS » Jeu Mai 06, 2010 0:56

"quelqu'un qui réfléchit trop par rapport aux autres et qui souffre de ce manque de synchronisation avec le monde extérieur."
celle-là on me l'a sortie à plusieurs reprises aussi... mais ça ne fait pas de moi une surdouée pour autant, selon ma définition.
un surdoué, d'après l'image que j'en ai est qqn qui n'aime pas le contact (et qui, bien sûr est intelligent et doué dans au moins un domaine). ce qui n'est pas mon cas, selon moi.

alors que quelqu'un de "simplement" très intelligent sera quand même friand de contact et connaîtra et appliquera les codes sociaux.

donc, surdoué = aspie, en langage policé et pour les NT, si je comprend bien...
un aspie pour moi = quelqu'un qui a des passions, qui est souvent, pas mal cultivé, voire très, et qui aurait une manière de voir les choses différente des autres, sans le vouloir complètement consciemment.

gainsbourg, toi qui a l'air de t'y connaître mieux que moi, pourrais-tu nous dévoiler certains de tes trucs pour savoir si quelqu'un est SA ou pas ?

est-ce que tous les aspie sont sensés ne jamais faire cas du qu'en dira t-on et être maladroit dans leur vie sociale ?

double NT, c'est comme quand on dit franco-français ;)
dans le cas des double NT, oui, ça fait un peu plus référence à quelquechose de négatif, je pense (c'est vrai que ce sont souvent des gens qui se plaignent tout le temps pour un rien et qui préféreraient mourir que de se remettre en question, ne serait-ce qu'un peu, ou de penser aux autres).
femme, IDF
ISIS
Passionné
 
Message(s) : 242
Inscription : Jeu Avr 29, 2010 1:45
Localisation : France

Message par Gainsbourg » Jeu Mai 06, 2010 10:03

ISIS a écrit :un surdoué, d'après l'image que j'en ai est qqn qui n'aime pas le contact (et qui, bien sûr est intelligent et doué dans au moins un domaine). ce qui n'est pas mon cas, selon moi.
Et comment est-ce que tu te perçois ? Et tu n'as pas fait ta présentation :P

ISIS a écrit :donc, surdoué = aspie, en langage policé et pour les NT, si je comprend bien...
un aspie pour moi = quelqu'un qui a des passions, qui est souvent, pas mal cultivé, voire très, et qui aurait une manière de voir les choses différente des autres, sans le vouloir complètement consciemment.
Vi c'est la perception NT des surdoués, sinon je pense que nous avons une perception similaire de ce que signifie être aspie, même s'il y a des cas plus extrêmes que d'autres.

ISIS a écrit :gainsbourg, toi qui a l'air de t'y connaître mieux que moi, pourrais-tu nous dévoiler certains de tes trucs pour savoir si quelqu'un est SA ou pas ?
Le plus facile pour moi est d'écouter la voix, son timbre et ses fluctuations. Dans une conversation normale, l'aspie aura une voix plus unifiée, sans haut/bas ou intonation émotionnelle.
Si tu veux tester ton interlocuteur, tu peux faire des remarques qui seraient légèrement insultantes pour des NT mais incompréhensibles ou neutres pour des aspies et écouter la voix avec laquelle ils répondent. Si elle ne change pas, soit ils sont aspies, soit ils sont très tolérants mais en tout cas ce sont des personnes intéressantes.
Exemple : dire à quelqu'un que ses lunettes/sa montre/son t-shirt font plutôt plouc. C'est un jugement social de valeur et les NTs vont réagir avec une voix une différente car leur perception sociale d'eux-même aura été blessée. Les aspies ne feront pas très attention ou essaieront de comprendre la logique de l'argument.

Bien sûr, ce n'est pas un test parfait car il n'est pas sûr à 100% et il peut blesser l'interlocuteur mais tu peux contrer cette conséquence négative sur les NT te rattrapant, en disant que c'est un test innocent et que tu as été maladroit, etc. Bien sûr ils n'avaleront pas l'explication mais d'un point de vue social tu t'es excusé et ça leur suffit le plus souvent.

ISIS a écrit :est-ce que tous les aspie sont sensés ne jamais faire cas du qu'en dira t-on et être maladroit dans leur vie sociale ?
Je ne pense pas, car même si on n'est pas nés avec un décodeur social comme les autres, on est souvent intelligent et on peut chercher à compenser et à acquérir une partie de ce sens social à travers des livres ou des jeux vidéos simulant des situations sociales. Des livres de psychologie, sur la conversation, les manières, l'art de comprendre les gens, de les convaincre, de marketing expliquent logiquement ce que les NTs font intuitivement et ça peut vraiment aider.

ISIS a écrit :double NT, c'est comme quand on dit franco-français ;)
dans le cas des double NT, oui, ça fait un peu plus référence à quelquechose de négatif, je pense (c'est vrai que ce sont souvent des gens qui se plaignent tout le temps pour un rien et qui préféreraient mourir que de se remettre en question, ne serait-ce qu'un peu, ou de penser aux autres).
hihi on reproche souvent aux aspies de ne pas penser aux autres :P Si tu me mets devant un sujet qui m'intéresse, je peux rapidement oublier toute obligation sociale :? Mon père m'a dit un jour que j'étais un monstre froid indifférent aux autres simplement parce que je ne lui parle pas beaucoup : il est NT, narcissique et pas si intelligent. En fait c'est son égo qui est blessé que je ne l'admire comme il en a envie mais toujours est-il qu'il m'a fait cette remarque alors que ce n'est pas vrai du tout. Mais les NT vont souvent nous percevoir ainsi.
Gainsbourg
Passionné
 
Message(s) : 253
Inscription : Ven Jan 29, 2010 13:09
Localisation : Paris

Message par omega » Jeu Mai 06, 2010 11:51

ISIS a écrit :comment savoir si quelqu'un est SA ? il y a des tests pour soi mais pas pour les autres...

C'est déjà pas évident de savoir pour soi... :lol:
omega
Passionné
 
Message(s) : 1332
Inscription : Jeu Nov 27, 2008 17:12
Localisation : France

Message par ISIS » Jeu Mai 06, 2010 14:46

omega a écrit :
ISIS a écrit :comment savoir si quelqu'un est SA ? il y a des tests pour soi mais pas pour les autres...

C'est déjà pas évident de savoir pour soi... :lol:


en tout cas, je suis sûre que si le SA existe bien (ça me dérange de le classer comme maladie ou syndrôme car je me demande si ça ne pourrait pas avoir des causes psychologiques dans mon cas au moins (je n'ai pas l'impression que les autres membres de ma famille sont SA) et j'ai eu un passé et une vie assez particulière (immigrée de 3e génération, enfant unique, parents très durs et étranges etc, ce est marginalisant)), je suis bien SA car je correspond à 97% des caractéristiques qui sont le plus souvent citées...
femme, IDF
ISIS
Passionné
 
Message(s) : 242
Inscription : Jeu Avr 29, 2010 1:45
Localisation : France

Suivant

Retour vers Asperger et Surdoués

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron