Différences entre surdoués et Asperger surdoués

Espace dédié aux liens HQI (surdouance) et autisme (possibilité de comorbidité des conditions).

Message par Clovis » Mer Avr 08, 2009 22:15

Et le surdoué qui n'est pas Asperger dans tout ça ?

J'espère que d'autres plus aptes à parler nous éclaireront en passant sur ce topic mais - malgré de nombreuses ressemblances - il y existe des différences essentielles et fondamentales qui séparent l'Asperger surdoué du surdoué non Asperger !

(il en est d'ailleurs question plus haut dans ce sujet même si la nature des différences n'est encore pas clairement expliquée)
Clovis
Passionné
 
Message(s) : 278
Inscription : Sam Fév 07, 2009 17:42
Localisation : Nowhere

Message par omega » Jeu Avr 09, 2009 11:45

Surdoué aspie ou aspie surdoué, pour moi c'est blanc bonnet et bonnet blanc.
Je ne crois pas que l'intelligence soit un "remède" aux symptômes de l'autisme et permette de "redevenir normal".
A partir du moment où on est aspie, on ne peut que fonctionner en tant que tel, même en simulant une autre apparence.

Clovis a écrit :De ce que j'ai cru comprendre au cours de mes recherches, sachant que pas mal de manifestations se recoupent, le fait d'être surdoué pourrait contribuer à atténuer - ou plutôt masquer ? - les conséquences du syndrome l'Asperger en aidant la personne à les surmonter.

Cette idée me semble particulièrement fondée.
La douance peut fournir des moyens pour masquer, ou compenser, ou surmonter les difficultés liées au SA, je pense être dans ce cas aussi.
omega
Passionné
 
Message(s) : 1332
Inscription : Jeu Nov 27, 2008 17:12
Localisation : France

Message par Clovis » Jeu Avr 09, 2009 21:18

Je pense par exemple qu'un enfant qui lit énormément, qui se passionne pour les mots et leur sens, aura moins de mal dans la vie de tous les jours avec les expressions toutes faites puisqu'il en aura rencontré au cours de ses lectures... L'écrit étant à mon avis un support plus propice à la compréhension : pour ma part il m'est arrivé un nombre incalculable de fois de lire à plusieurs reprises des passages parce, que pris au sens littéral, il me semblaient absurdes pour finir bien souvent par les comprendre ! (je trouvais parfois - et trouve toujours - certaines expressions idiotes mais l'important c'est bien de savoir ce qu'elles signifient)
Clovis
Passionné
 
Message(s) : 278
Inscription : Sam Fév 07, 2009 17:42
Localisation : Nowhere

Message par Sébastien » Mar Avr 14, 2009 17:21

message édité
Dernière édition par Sébastien le Lun Oct 11, 2010 20:49, édité 1 fois.
Sébastien
Passionné
 
Message(s) : 449
Inscription : Mer Avr 08, 2009 9:34
Localisation : France

Message par Clovis » Mer Avr 15, 2009 3:05

C'est juste un exemple et donc pas un amalgame.
Clovis
Passionné
 
Message(s) : 278
Inscription : Sam Fév 07, 2009 17:42
Localisation : Nowhere

Message par Michka » Mer Avr 22, 2009 23:23

Il y a certainement des similitudes entre surdoués et aspergers. Les deux vivent plus ou moins en marge de la société. Peut-être que beaucoup de surdoués se replient sur eux-mêmes (D'après une étude 50% des surdoués NT finissent mal --> mort violent, dépression...), mais c'est en réaction à la difficulté de s'intégrer parmi les autres. Alors que peut-être que pour les aspies c'est le difficile intérêt pour les autres qui fait la difficulté de s'intégrer.

Mais je pense aussi que neurologiquement parlant ce n'est pas du tout la même chose. En ce qui concerne les surdoués NT il n'y pas de différence de fonctionnement de cerveau apparente, à ma connaissance. Alors qu'au moins dans le cas de Daniel Tammet, le cerveau a un fonctionnement autre.
Je pense aussi qu'on ne parle du coup pas de la même surdouance. Un surdoué NT peut comprendre une chose ardue très rapidement, comme si c'était évident, mais je doute qu'il puisse par exemple "savoir" le produit de deux nombres à trois chiffres "intuitivement".
Michka
Passionné
 
Message(s) : 197
Inscription : Mer Avr 22, 2009 18:46
Localisation : France

Message par Sébastien » Jeu Avr 23, 2009 10:38

message édité
Dernière édition par Sébastien le Lun Oct 11, 2010 20:49, édité 1 fois.
Sébastien
Passionné
 
Message(s) : 449
Inscription : Mer Avr 08, 2009 9:34
Localisation : France

Message par Michka » Jeu Avr 23, 2009 11:42

Hola! Du calme!

Oui un NT qui pense en image ça n'existe pas. c'est ce que j'ai voulu dire en parlant de différence de fonctionnement cérébral.
Je n'ai pas dit que les surdoués étaient des NT de luxe, à mon avis c'est tout sauf un luxe. Mais la surdouance existe chez les NT. Ce n'est pas la même forme d'intelligence. La surdouance pour un NT c'est juste être au dessus des 95% de la normalité, c'est tout.

Pas la peine de te fâcher. Après je suis d'accord que les aspies sont bien plus doués que les NT. Et je suis renseignée sur ce sujet.
Michka
Passionné
 
Message(s) : 197
Inscription : Mer Avr 22, 2009 18:46
Localisation : France

Message par Sébastien » Jeu Avr 23, 2009 16:26

message édité
Dernière édition par Sébastien le Lun Oct 11, 2010 20:50, édité 1 fois.
Sébastien
Passionné
 
Message(s) : 449
Inscription : Mer Avr 08, 2009 9:34
Localisation : France

Message par Michka » Jeu Avr 23, 2009 18:41

Oui je pense que c'est différent. Je disais pas ça en rigolant je pense qu'un aspie peut avoir des facultés intellectuelles incroyables, pas un NT même surdoué. Enfin je sais pas trop bien. Mais je me posais cette question aussi.

Tu as peur du verdict du diagnostique?
Michka
Passionné
 
Message(s) : 197
Inscription : Mer Avr 22, 2009 18:46
Localisation : France

Message par Sébastien » Jeu Avr 23, 2009 19:06

messgae édité
Dernière édition par Sébastien le Lun Oct 11, 2010 20:50, édité 2 fois.
Sébastien
Passionné
 
Message(s) : 449
Inscription : Mer Avr 08, 2009 9:34
Localisation : France

Message par Michka » Jeu Avr 23, 2009 20:16

Oui je comprends. Tu penses qu'il te faudra attendre longtemps après avoir appelé? En fait, si on te dit que tu as le syndrome d'asperger, tu auras une explication à tes "angoisses" et "manies" (je ne sais pas si les mots conviennent bien), et effectivement tu pourras l'expliquer dans le monde du travail.

Est-ce que tu travailles actuellement? (pardon si je pose des questions indiscrètes)
Michka
Passionné
 
Message(s) : 197
Inscription : Mer Avr 22, 2009 18:46
Localisation : France

Message par Sébastien » Jeu Avr 23, 2009 20:33

message édité
Dernière édition par Sébastien le Lun Oct 11, 2010 20:50, édité 1 fois.
Sébastien
Passionné
 
Message(s) : 449
Inscription : Mer Avr 08, 2009 9:34
Localisation : France

Message par bernard » Ven Avr 24, 2009 11:34

Ne vous focaliser pas trop sur le test de QI si vous êtes aspies.
Le test de QI n'est pas valable pour un aspie.
De par sa construction.
Véro en a déjà parlé sur ce forum.
Je viens de terminer la lecture du texte original de Hans Asperger paru en 1944 et Hans le disait déjà à cette époque.
Le test de Binet (QI) prévu à l'origine pour des NT, sera systématiquement décalé vers le haut pour un aspie qui y répond.
Hans explique qu'il a lui-même modifié ce test du QI pour éviter le biais introduit par le test sur une population qui n'est pas celle sur lequel Alfred Binet l'avait conçu.
Hans indique aussi que beaucoup d'aspies n'iront pas jusqu'au bout du test, s'en amuseront, renverseront le rôle du questionneur/répondeur, ou iront bien plus loin dans leur réponse que ce qui est prévu "normalement".
Comme d'habitude, ne pas utiliser un test hors de son contexte.

De ce que je comprends, le QI donne une tendance.
Si on est sous 70 ou au-dessus de 130, ok. Mais la valeur numérique n'est pas valable. 140 pour un aspie n'est pas 140 pour un NT. Le test a prévu une façon de répondre quand on est de type NT. L'employer hors de son contexte ne permet pas de conclure.
Au sens de Hans, au test du QI, avec un aspie, soit en ne peut pas terminer le test, soit on va surévaluer la valeur numérique.
Bernard (49 ans, aspie) papa de 3 enfants (dont 2 aspies)
Avatar de l’utilisateur
bernard
Passionné
 
Message(s) : 468
Inscription : Jeu Août 14, 2008 15:46
Localisation : Clermont-Ferrand (France)

Message par omega » Ven Avr 24, 2009 11:47

bernard a écrit :Le test de Binet (QI) prévu à l'origine pour des NT, sera systématiquement décalé vers le haut pour un aspie qui y répond.

Tu veux dire que pour un NT on obtient une valeur exacte, et pour un aspie, une valeur surévaluée?

Hans indique aussi que beaucoup d'aspies n'iront pas jusqu'au bout du test, s'en amuseront, renverseront le rôle du questionneur/répondeur, ou iront bien plus loin dans leur réponse que ce qui est prévu "normalement".

Ca me fait bien rigoler car je me reconnais exactement là-dedans. :D

Comme d'habitude, ne pas utiliser un test hors de son contexte.

Oui, l'ambition des tests d'être valables indépendamment de tout contexte me semble aussi un vaste idéal... :roll: La réponse à la question dépend inévitablement dans une certaine mesure du questionneur & du type de réponse qu'il attend, et pas uniquement de la personne qui répond.
omega
Passionné
 
Message(s) : 1332
Inscription : Jeu Nov 27, 2008 17:12
Localisation : France

Message par bernard » Ven Avr 24, 2009 12:57

omega a écrit :Tu veux dire que ...

Hans Asperger dit que ...
Si l'aspie n'a pas de retard mental (au sens QI modifié <70), alors il se débrouillera mieux que ses "camarades" NT et la valeur numérique sera supérieure à celle obtenue pour le NT de même QI réel. Un biais est donc introduit. Ce qu'Hans tente de corriger par une version modifiée du test de QI. Sinon la plupart des enfants qu'il avait comme patients auraient tous explosé les compteurs (sauf ceux qui ne se pliaient pas au test).
Peut-être que le 140 d'un aspie avec QI standard vaut 120 avec le QI modifié par Hans.
Bernard (49 ans, aspie) papa de 3 enfants (dont 2 aspies)
Avatar de l’utilisateur
bernard
Passionné
 
Message(s) : 468
Inscription : Jeu Août 14, 2008 15:46
Localisation : Clermont-Ferrand (France)

Message par bernard » Ven Avr 24, 2009 13:06

bernard a écrit :Ce qu'Hans tente de corriger par une version modifiée du test de QI.

Ce qui a poussé (à mon avis), Hans à réviser le test de Binet, c'est l'introduction des paradoxes. Le test de QI tentait de classer les personnes selon un degré d'intelligence. Et il cotoyait des enfants qui sans qu'on le leur ait appris, extrayaient des racines cubiques de tête, mais malgré qu'on leur ai montré, ne savaient pas lasser leurs lacets.
Aujourd'hui, on parlerait d'une autre intelligence, mais en 44 ...
Bernard (49 ans, aspie) papa de 3 enfants (dont 2 aspies)
Avatar de l’utilisateur
bernard
Passionné
 
Message(s) : 468
Inscription : Jeu Août 14, 2008 15:46
Localisation : Clermont-Ferrand (France)

Message par Omicron » Ven Avr 24, 2009 13:50

bernard a écrit :
omega a écrit :Tu veux dire que ...

Hans Asperger dit que ...
Si l'aspie n'a pas de retard mental (au sens QI modifié <70), alors il se débrouillera mieux que ses "camarades" NT et la valeur numérique sera supérieure à celle obtenue pour le NT de même QI réel. Un biais est donc introduit. Ce qu'Hans tente de corriger par une version modifiée du test de QI. Sinon la plupart des enfants qu'il avait comme patients auraient tous explosé les compteurs (sauf ceux qui ne se pliaient pas au test).
Peut-être que le 140 d'un aspie avec QI standard vaut 120 avec le QI modifié par Hans.

Si l'Aspie, ramené à un niveau "réel" a plus de facilités que les NT au niveau initial, est-ce qu'on peu dire que ce niveau "réel" est "réel" ?
Si un Aspie rencontre plus de difficulté par rapport aux autres qui ont eu le même résultat(brute) au test de QI n'est-ce pas "Normal".
N'est-ce pas, si je formule autrement, ANORMAL de vouloir masquer les difficultés dû à l'Asperger derrière le réajustement d'un test ?
Surtout que comme l'on dit souvent, il y a plusieurs intelligences.

A part ça, j'avais lu ailleurs que le QI des Aspies était mal évalué, mais je n'avais pas vu qu'il s'agissait de "sur-évaluation" systématique...
Est-ce vraiment cela ? Est-ce qu'il n'arrive pas parfois qu'il soit sous-évalué, et qu'on pourrait simplement dire qu'on ne peut pas tâtonner pour corriger les tests qu'on fait passé pour tester l'intelligence des chatons pour que ça donne quelque chose de fiable pour les enfants de 4 ans... C'est tout simplement pas exportable.

Est-ce que le test est systématiquement décalé VERS le HAUT, ou tout simplement "décalé tout court" ?
Comme on le voyait dans un autre sujet, le QI pose problème à tout le monde parce qu'on se place par rapport à lui et que les autres peuvent se trouver con. Est-ce que ce ne serai pas un moyen NT pour être plus serein par rapport aux aspies ?
Personnellement, j'ai l'impression d'avoir poussé certains mécanisme intellectuel à leur paroxysme, tandis que d'autre Balbutie.
De pouvoir me sentir très con devant ma boulangère, et de me sentir dans mon élément face à un prix nobel de physique.


Quand aux Surdoué qui ont des problèmes, je veux bien.
Mais je le répète, beaucoup de surdoué sont diagnostiqué, peu d'aspies le sont.
Beaucoup d'Aspies sont surdoués, donc beaucoup d'Aspies se croient seulement surdoué.
Quelques Surdoué sont en échec scolaire et ont des problèmes face à la vie en société.
Les surdoués en échec et ayant des problèmes sociaux ne sont pas mieux diagnostiqué asperger que les autres... Pourquoi donc conclure tout de suite dans un sens ou dans un autre.
Mathématiquement il n'est pas impossible que tout les surdoués ayant des problèmes puisse avoir des nuances d'asperger.
Ou des nuances d'autre chose, il n'y a sans doute pas que l'Asperger dans la vie.
Je vais même aller plus loin, et faire peut-être polémique... L'asperger découvrant qu'il est Asperger se dit "mince, et où est ma personnalité ?!" Et s'il n'y avait pas de personnalité et que tout le monde était atteint à son niveau de petites choses qui la définisse ? Pas forcément handicapant comme l'asperger... A l'exception bien sûr de ceux qui n'ont pas de personnalité.
Omicron
Passionné
 
Message(s) : 452
Inscription : Lun Mars 02, 2009 16:49
Localisation : Sud

Message par Michka » Ven Avr 24, 2009 16:16

Forcément qu'un NT même surdoué se sent con à côté d'un asperger. Les aspies ont des facultés, dues à un fonctionnement cérébral particulier que les NT n'ont pas.
tu dis te sentira à l'aise avec un prix nobel de physique, mais con devant ta boulangère.
Effectivement un NT ne ressentira certainement pas cela, ou alors ils sont rares.
Mais il est clair que l'échelle de Binet ne peut convenir. A supposer que Rain man soit asperger, il sait dénombrer visuellement une grande quantité, il sait calculer ultra rapidement, et est-ce qu'il calcule d'ailleurs?, des produits difficiles, mais il ne sait pas répondre au psy quant il lui dit qu'il achète la baguette 50 cents qu'il paye avec 1 dollar.
Il ne s'agit absolument pas de la même forme d'intelligence, or les tests ont été fabriqués par rapport à la norme, et pour la norme.

je crois que surdoué ou pas, un NT est et reste fondamentalement différent d'un apsie.




Bernard, dans quoi à tu trouver toutes ces données????? C'est super intéressant.
Michka
Passionné
 
Message(s) : 197
Inscription : Mer Avr 22, 2009 18:46
Localisation : France

Message par Sébastien » Ven Avr 24, 2009 17:30

message édité
Dernière édition par Sébastien le Lun Oct 11, 2010 20:50, édité 2 fois.
Sébastien
Passionné
 
Message(s) : 449
Inscription : Mer Avr 08, 2009 9:34
Localisation : France

PrécédentSuivant

Retour vers Asperger et Surdoués

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron