Exaltation

Espace dédié aux liens TDAH (Trouble de l'Attention avec ou sans Hyperactivité) et autisme (possibilité de comorbidité des conditions).

Exaltation

Message par Amarnis » Sam Juil 07, 2012 11:37

Il m'arrive parfois qu'en je bien vais bien, d'être exalté. C'est le cas depuis 2 jours, l'origine je la connais on viens de me confier une mission qui a beaucoup de sens pour moi, une occasion d'aider les plus faibles : je suis sur-motivé et c'est le mot qui me vient vraiment : exalté.
J'ai déjà connu ça ayant vécu plusieurs épisodes hyper-actifs qui surviennent après de l'exaltation (parfois court quelques heures parfois plus durables, plusieurs années sur Paris quand j'étais jeune).
Bon je vais reprendre mes cachets :D

Et vous connaissez-vous l'exaltation ?
Amarnis
Amarnis
Passionné
 
Message(s) : 1439
Inscription : Mer Juil 01, 2009 9:02
Localisation : Landes

Message par poupie85 » Sam Juil 07, 2012 12:10

Dire-un-mot a eu une période d'exaltation récemment, en mars dernier il a exposé pendant deux jours ses dessins à un festival BD.
deux jours à être une vraie pile électrique, à ne pas dormir la nuit ( avant, pendant, après ), à être hypersociable avec tous ( visiteurs, confrères, etc ) car c'était son milieu et il n'avait jamais pu exposer aux côtés de pros.
A l'issue de ces deux jours il a pleuré de bonheur.
C'était très intense.
Avatar de l’utilisateur
poupie85
Passionné
 
Message(s) : 1067
Inscription : Mar Mai 01, 2012 23:37
Localisation : Alsace, Haut Rhin.

Message par Amarnis » Sam Juil 07, 2012 12:32

poupie85 a écrit :Dire-un-mot a eu une période d'exaltation récemment, en mars dernier il a exposé pendant deux jours ses dessins à un festival BD.
deux jours à être une vraie pile électrique, à ne pas dormir la nuit ( avant, pendant, après ), à être hypersociable avec tous ( visiteurs, confrères, etc ) car c'était son milieu et il n'avait jamais pu exposer aux côtés de pros.
A l'issue de ces deux jours il a pleuré de bonheur.
C'était très intense.

Oui c'est tout à fait ça, très intense, l'impression d'être dans un état de fonctionnement parfait ou plus précisément sans sentir nos différences, être apprécié pour ce que l'on fait, se réaliser, les larmes de joie sont souvent proches.
Je l'aime bien ce Dire-un-mot :wink:
Mais comment as-tu vécu ça à coté de lui ? Je suppose que tu étais ravie pour lui, même moi je le suis pour lui (:D) mais comment as-tu supporter l'énergie qu'il dégageait, pas de peur, de stress, moi j'ai déjà fait flippé et épuisé des compagnes ?
Amarnis
Amarnis
Passionné
 
Message(s) : 1439
Inscription : Mer Juil 01, 2009 9:02
Localisation : Landes

Message par poupie85 » Sam Juil 07, 2012 13:05

Amarnis a écrit :Oui c'est tout à fait ça, très intense, l'impression d'être dans un état de fonctionnement parfait ou plus précisément sans sentir nos différences, être apprécié pour ce que l'on fait, se réaliser, les larmes de joie sont souvent proches.


Il m'a dit " s'être senti à sa place pour la première fois de sa vie ".
Tout allait tout seul, tout était parfait, il avait un sourire béat en permanence, a passé des jours ensuite à en rêver, se revivre des scènes, revoir les photos.
On a fait une soirée avec les auteurs au restau, je ne l'ai pas reconnu : le joyeux drille de la table, nous étions d'ailleurs la seule table où ça rigolait tout le temps, les autres avaient l'air de s'ennuyer, et nous regardaient avec envie ;)

Amarnis a écrit :Je l'aime bien ce Dire-un-mot :wink:


;)

Amarnis a écrit :Mais comment as-tu vécu ça à coté de lui ? Je suppose que tu étais ravie pour lui, même moi je le suis pour lui (:D) mais comment as-tu supporter l'énergie qu'il dégageait, pas de peur, de stress, moi j'ai déjà fait flippé et épuisé des compagnes ?


Comme tu l'as dit : j'étais sur un petit nuage.
C'était si beau de le voir évoluer avec tant d'aisance, de le voir éprouver tant de plaisir, de bien-être. J'en garde un excellent souvenir.
J'ai su ce jour là que je ferai tout pour l'accompagner au mieux jusqu'à ce qu'il réussisse à percer dans ce milieu, car il n'y a rien d'autre qui le rende si heureux, qui lui donne une telle joie de vivre.
C'est une évidence.

Effrayée pas du tout ( ? ) mais épuisée oui !! d'autant plus que j'étais dans mon 1er trimestre de grossesse ( le plus fatigant ), et que je n'ai, comme lui, quasiment pas dormi 3 nuits d'affilée, avec entre, les journées marathon ! je lui tenais son stand quand il s'échappait virevolter partout dans le festival, je lui ai même vendu quelques dessins, c'était chouette. Mais j'en suis sortie éreintée ! mais heureuse...

Ca m'a fait mal lorsque tout est retombé, il a eu un petit passage à vide.
Heureusement, il s'est vite repris et a recommencé à se jeter dans le travail. Mais dès qu'il a une phase euphorique comme ça, il y a toujours le retour de bâton derrière, lorsque tout s'arrête.
Avatar de l’utilisateur
poupie85
Passionné
 
Message(s) : 1067
Inscription : Mar Mai 01, 2012 23:37
Localisation : Alsace, Haut Rhin.

Message par Amarnis » Sam Juil 07, 2012 13:20

poupie85 a écrit :Ca m'a fait mal lorsque tout est retombé, il a eu un petit passage à vide.
Heureusement, il s'est vite repris et a recommencé à se jeter dans le travail. Mais dès qu'il a une phase euphorique comme ça, il y a toujours le retour de bâton derrière, lorsque tout s'arrête.

Tout n'est pas parfait mais vous avez vu ce que la vie peut vous apporter, à lui comme à toi.
Ambitionnez cela, une certaine notion du bonheur est accessible.
Amarnis
Amarnis
Passionné
 
Message(s) : 1439
Inscription : Mer Juil 01, 2009 9:02
Localisation : Landes

Message par mashka » Sam Juil 07, 2012 13:55

ça m'arrive aussi parfois des phases d'exaltation, la dernière c'était il n'y a pas si longtemps, quand j'ai reçu les résultats de mon concours et que j'ai eu la confirmation que j'étais prise à l'école :D , j'étais dans une espèce d'euphorie, une béatitude, et j'me suis sentie normale d'avoir été prise dans un concours pour gens ' normaux ' . Sinon, ça m'arrive parfois d'être exaltée dans une soirée quand je me retrouve avec des gens avec qui sa ' coule de source ' , ça m'arrivait souvent pendant les répétitions de théâtre avec ma troupe l'année dernière :wink:
Le problème en ce bas monde est que les imbéciles sont sûrs d’eux et fiers comme des coqs de basse cour, alors que les gens intelligents sont emplis de doute.
Avatar de l’utilisateur
mashka
Passionné
 
Message(s) : 631
Inscription : Sam Avr 07, 2012 1:17
Localisation : deux-sèvres

Message par poupie85 » Sam Juil 07, 2012 14:02

Comme je te comprends Mashka ;)

Amarnis a écrit :Tout n'est pas parfait mais vous avez vu ce que la vie peut vous apporter, à lui comme à toi.
Ambitionnez cela, une certaine notion du bonheur est accessible.


Pourquoi une certaine notion ?
Le bonheur, tout simplement ;)
Avatar de l’utilisateur
poupie85
Passionné
 
Message(s) : 1067
Inscription : Mar Mai 01, 2012 23:37
Localisation : Alsace, Haut Rhin.

Message par mashka » Sam Juil 07, 2012 14:05

à mon sens , le bonheur est utopique , il n'existe pas, mais je le rejoins quand il cite ' une certaine notion ' .
Le problème en ce bas monde est que les imbéciles sont sûrs d’eux et fiers comme des coqs de basse cour, alors que les gens intelligents sont emplis de doute.
Avatar de l’utilisateur
mashka
Passionné
 
Message(s) : 631
Inscription : Sam Avr 07, 2012 1:17
Localisation : deux-sèvres

Message par poupie85 » Sam Juil 07, 2012 14:05

Fan de Beigbeider mashka ? :)
Avatar de l’utilisateur
poupie85
Passionné
 
Message(s) : 1067
Inscription : Mar Mai 01, 2012 23:37
Localisation : Alsace, Haut Rhin.

Message par mashka » Sam Juil 07, 2012 14:07

oh non, quelle horreur ! pas lui ! :D
le bonheur parfait est une utopie, mais le plaisir, la joie, la béatitude existe, mais comme la vie est faite de périodes , de up et de down, on ne peux pas parler de bonheur, mais de notions du bonheur je pense .
Le problème en ce bas monde est que les imbéciles sont sûrs d’eux et fiers comme des coqs de basse cour, alors que les gens intelligents sont emplis de doute.
Avatar de l’utilisateur
mashka
Passionné
 
Message(s) : 631
Inscription : Sam Avr 07, 2012 1:17
Localisation : deux-sèvres

Message par poupie85 » Sam Juil 07, 2012 14:10

Pour moi le bonheur est une toile de fond, une constante qui reste en transparence même lors des phases difficiles.
Il est en effet utopique de penser que tous les jours de notre vie on va sautiller de joie, mais on peut fondamentalement être heureux ( dans sa famille, sa vie professionnelle, en amour ) et traverser les périodes difficiles tout en restant, au fond de soi, bien grâce à ce " bonheur translucide " qui nous maintient la tête hors de l'eau.

Ce qui est passager, pour moi, c'est l'euphorie, l'exaltation, oui. Mais le bonheur, je pense, peut être une constante.
Avatar de l’utilisateur
poupie85
Passionné
 
Message(s) : 1067
Inscription : Mar Mai 01, 2012 23:37
Localisation : Alsace, Haut Rhin.

Message par mashka » Sam Juil 07, 2012 14:12

même si y a des jours ou tu est malheureuse ? oui mais le bonheur est éphémère pour ceux qui se séparent .
Le problème en ce bas monde est que les imbéciles sont sûrs d’eux et fiers comme des coqs de basse cour, alors que les gens intelligents sont emplis de doute.
Avatar de l’utilisateur
mashka
Passionné
 
Message(s) : 631
Inscription : Sam Avr 07, 2012 1:17
Localisation : deux-sèvres

Message par Tii » Sam Juil 07, 2012 15:03

Le bonheur est une grande variable universelle sans définition. Sa définition varie en fonction des gens. Pour moi : fait d être heureux ou de vivre un ensemble de sentiments s en rapprochant
La vie est une jolie musique, composée d'une infinité de couplets et de refrains, qui se répètent continuellement, font évoluer leurs mélodies, sont repris, et font de nous ce que nous sommes.
Avatar de l’utilisateur
Tii
Passionné
 
Message(s) : 645
Inscription : Mer Nov 16, 2011 11:18
Localisation : Vichy


Retour vers Asperger et Hyperactivité

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité