Insulte

Les enfants qui grandissent avec un frère ou une sœur atteint d’autisme sont confrontés à une situation particulière et unique.

Insulte

Message par VERNIER » Jeu Août 31, 2006 17:44

Bonjour, moi on m'insulte assez souvent de Bouffone, et j'ai beaucoup de mal à le supporter, même si je pense que c'est possible que j'en suis une.
Voilà, en ce moment, c'est ma soeur qui me traite de Bouffone. Il y avait eu une période, ou on me traitait de ce nom là, au Collège par des garçons de ma classe. Enfin, bref, moi ça me remonte pas el morale mais bon. Et puis vous , des fois, cela vous arrive de vous faire traiter de Bouffon ou de Bouffone, on m'a dit que cela voulais dire "2 fois conne". :x :( :?
VERNIER
Enthousiaste
 
Message(s) : 43
Inscription : Mar Avr 18, 2006 16:26

Message par Emily The Strange » Mar Nov 07, 2006 7:37

Moi les insultes dont j'ai eu droit à l'école primaire et secondaire ont été:

Sans-desseine (utilisé par ma mère, qui signifie "imbécile")

Tortue (insulte très utilisée par mes enseignantes au primaire afin de décrire mon rythme de travail et bon débit de parole)

Lunatique

mongole (trisomique)

mongole à batteries (trisomique non-autonome)

Folle de Robert-Giffard (Robert-Giffard étant le nom d'un hôpital psychiatrique dans la ville de Québec)

lesbienne (je n'ai aucun préjugé contre les homosexuelles, mais je suis tout de même hétérosexuelle, mais dans ce temps là je ne comprenait pas le sens des expressions être aux hommes et être aux femmes, pour moi ça voulait signifier une appartenance au sexe masculin ou féminin, et son l'orientation sexuelle)

Full Guenon (insulte utilisée pour m'insulter sur mon apparence physique)

Bizarre

Innocente (Dans le sens "conne")



Mais depuis que je suis au CÉGEP, les gens ont appris à m'accepter comme je suis sans insulter, même que beaucoup de personne qui n'arrêtaient pas de se moquer de moi, me parlent comme si j'avait toujours été populaire. Entre autres, il y a Adam, un gars dont j'étais très amoureuse, cette attirance avait détruit notre amitié et Adam s'est mis à suivre les autres m'ignorer et se moquer de moi. Mais l'année dernière, nous nous sommes croisé dans l'autobus et nous avons parlé très longtemps, tellement que j'avais perdu le fil de ce qu'il me disait. mais je suis bien contente de voir que rendu à l'âge adulte les gens sont plus ouverts et discriminent beaucoup moins les gens sur leur handicap.
Je t'M Jacques-Denys!!!
Diagnostic Asperger NÉGATIF depuis le 7 novembre 2005.
Le monde est cave.
Avatar de l’utilisateur
Emily The Strange
Enthousiaste
 
Message(s) : 47
Inscription : Mer Juin 14, 2006 17:12
Localisation : Québec

Message par Emily The Strange » Mar Nov 07, 2006 7:49

petite correction :
dans ce temps là je ne comprenait pas le sens des expressions être aux hommes et être aux femmes, pour moi ça voulait signifier une appartenance au sexe masculin ou féminin, et son l'orientation sexuelle

je voulais dire "et NON L'orientation sexuelle"
Je t'M Jacques-Denys!!!
Diagnostic Asperger NÉGATIF depuis le 7 novembre 2005.
Le monde est cave.
Avatar de l’utilisateur
Emily The Strange
Enthousiaste
 
Message(s) : 47
Inscription : Mer Juin 14, 2006 17:12
Localisation : Québec

Message par Invité » Mar Nov 07, 2006 22:11

J'ai la malchance d'etre un enfant a "haut potentiel" en plus d'etre apparenté Asperger, donc oui j'en ai eu des insultes.

J'ai apprit a faire taire les insultes en me rendant "estimable", utile.
Personne n'insulte quelqu'un qui peut servir "un jour" :wink:

donc voila comment j'ai apprit a faire taire les insultes (presque toutes, ma prof de philo m'a par exemple dit que j'etait un rebelle et m'a denigré devant toute ma classe car je pense pas comme elle ^^).
Invité
 

Message par Emily The Strange » Lun Déc 11, 2006 10:00

EdosaK a écrit : ma prof de philo m'a par exemple dit que j'etait un rebelle et m'a denigré devant toute ma classe car je pense pas comme elle ^^).


Comme font bien des profs de philo d'ailleurs... je peux me compter chanceuse de ne pas avoir eu de prof comme ça dans mes trois sessions de philo.
Je t'M Jacques-Denys!!!
Diagnostic Asperger NÉGATIF depuis le 7 novembre 2005.
Le monde est cave.
Avatar de l’utilisateur
Emily The Strange
Enthousiaste
 
Message(s) : 47
Inscription : Mer Juin 14, 2006 17:12
Localisation : Québec

Message par Timide_08 » Ven Jan 25, 2008 1:21

Bien le bonjour, moi dans mon cas, je me fais toujours insulter depuis la petite enfance mais c'est parce que je fréquente un centre de jour où il y a des schizophrènes qui comme moi qui suis Asperger, hallucinent des insultes de ma part et d'autre part et après qu'ils m'aient insultée, je suis un peu gênée et je suis toute rouge, ce qui attire le cas où on m'insulte de thermomètre (les personnes qui rougissent vite se font appeler ainsi à cause de la rougeur qui monte comme le mercure dans un thermomètre) et sa me rend mal-à-l'aise de vous dire de quoi on m'insulte...
:oops:
Rouges sont les roses, bleues sont les violettes,
je suis timide mais je me soigne...
Timide_08
Regulier
 
Message(s) : 124
Inscription : Mar Jan 22, 2008 1:01
Localisation : Quebec

Message par jean-francois » Mer Mai 07, 2008 0:48

salut,

des insultes jen ai toujour moi aussi , jai un frere jumeau autisme de haut niveau lui aussi, au primaire , on nous appellai jumeau tou cour, depuis se temps mon frere ne fait plus rien avec moi, il a peur que son moque de nous a cause de moi :shock:

apres le primaire , on etait dans des ecoles differentes.

les insultes ont continuer :

castor/ beaver surtout le terme anglais : un prof a la premiere annee secondaire en art platisque ma dit tu fas faire du bois comment avec tes dents !! le terme est reste en sec 1-3 et 5

en 4 changement d ecole , apres un jour avoir porte un pantalon beige et un chandail rouge , c etait gillagan qui mest resté collé

et le monde voulait jamais faire equipe avec moi , de peur sans doute de se faire ecouerer eux aussi. et la roue tourne , c est plus facile ecuerer que de se faire ecoeurer

c est passablement sa et mon frere refuse toujour de faire quoi ensemble. il refuserai problement detre dans se forum juste pour sa. il faut dire quil a plus de accepter a reconnaitre le diagnostic.
jean-francois
Regulier
 
Message(s) : 71
Inscription : Mar Mai 06, 2008 2:39
Localisation : quebec

Message par Timide_08 » Ven Mai 09, 2008 0:42

Moi aussi, je suis rejetée par les autres, mais moi si sa peut vous consoler je ne m'en fait pas tout ce qui peux m'arriver c'est d'être
gênée c'est moins pire que de répliquer de toute façon je ne sais pas quoi inventer comme insulte pour répliquer, j'ai déja trop le trac quand ils sont
plusieurs à m'insulter: c'est comme chanter devant un public et ne pas se
souvenir des paroles, les oreilles me rougissent assez vite, oulala :oops:
Rouges sont les roses, bleues sont les violettes,
je suis timide mais je me soigne...
Timide_08
Regulier
 
Message(s) : 124
Inscription : Mar Jan 22, 2008 1:01
Localisation : Quebec

Message par Omicron » Mer Avr 08, 2009 15:02

Emily The Strange a écrit :
EdosaK a écrit : ma prof de philo m'a par exemple dit que j'etait un rebelle et m'a denigré devant toute ma classe car je pense pas comme elle ^^).


Comme font bien des profs de philo d'ailleurs... je peux me compter chanceuse de ne pas avoir eu de prof comme ça dans mes trois sessions de philo.

Pas de mon côté... Tout les prof de philo ne sont pas comme ça...
Par exemple, premier cours de Philo, j'interviens et je souligne une contradiction paradoxal qui annihile tout le raisonnement de ce cher bon vieux Platon... La prof est restée bouche bée et a tant bien essayer de répondre quelque chose...
Moi, terrifié par le cataclysme que je venais de créer, j'ai été incapable de comprendre un seul mot autour de moi, je rester concentré à la seul idée que ça ne se voit pas... J'ai plus jamais intervenue en classe...

Au départ, je m'étais surtout forcé à intervenir parceque je revenais dans un ancien lycée ou certain camarades que je retrouvais m'avais insulté, et je voulais leur cloué le bec d'entré...
Je me suis du coup aussi cloué le bec d'entré ^^

Quand aux insultes, je ne préfère pas faire d'énumération.
Mais les insultes du genre "triso" ou "mongolien" je ne les comprenais pas. Je trouvais qu'il était assez clair que je n'étais pas trisomique pour ne pas me sentir concerné.
Omicron
Passionné
 
Message(s) : 452
Inscription : Lun Mars 02, 2009 16:49
Localisation : Sud

Message par Clovis » Jeu Avr 09, 2009 21:09

Mais les insultes du genre "triso" ou "mongolien" je ne les comprenais pas. Je trouvais qu'il était assez clair que je n'étais pas trisomique pour ne pas me sentir concerné.

Idem.

Je devais considérer, d'une certaine manière, qu'une insulte pour être recevable se devait au moins d'avoir un fond de vérité... Et encore si je trouvais un fond de vérité dans une insulte fallait-il que je trouve cette vérité réellement blessante !
Clovis
Passionné
 
Message(s) : 278
Inscription : Sam Fév 07, 2009 17:42
Localisation : Nowhere


Retour vers Asperger Adolescents et les Frères et Soeurs

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité