"Moi Aspie et fâché avec ma soeur depuis 2004...

Les enfants qui grandissent avec un frère ou une sœur atteint d’autisme sont confrontés à une situation particulière et unique.

"Moi Aspie et fâché avec ma soeur depuis 2004...

Message par Rem82 » Ven Mars 08, 2013 0:18

... et je ne m'en plains pas ! " :D

Voilà pour un nouveau sujet ici pour savoir parmi vous mes z'amis Aspies du forum il vous est arrivé(e) d'être fâché avec un (ou plusieurs) de vos frères et soeurs ?! :?: :roll:

Dans mon cas je suis fâché avec ma petite sœur depuis 2004 tout simplement depuis qu'elle a entamée sa "crise d'ado" et elle avait alors 14 ans , et les années qui ont précédé jusqu'a l'année ou définitivement on ne voulais plus se parler je m'entendais de plus en plus mal avec elle et on s'ignorait de plus en plus comme par exemple très peu souvent elle me disait bonjour le matin et je n'arrivais plus du tout à discuter avec elle ..... et dire qu'étant mômes tous les deux on passait des heures et des heures à jouer ensemble , rigoler et tout .... donc ça m'a perturbé de plus y arriver au fil du temps d'autant plus que ma famille et malgré que je sois reconnu SA ne le comprennent très peu , et surtout ma mère et je me disputais souvent avec mon père à ce propos ... :!: :roll:

Le temps à passé et depuis 07.2004 jusqu’à aujourd'hui donc moi et ma sœur on ne cohabite plus ensemble et on fait notre vie chacun de notre côté et quand je la vois en ce moment (1 fois par mois environ et même pas 5 minutes) elle me dit un bonjour discret , moi aussi. Et si mon père avait pu lui parler de mon problème du SA lorsqu'elle arrivait quasi à l'âge adulte et même un peu avant , vers 16 ans , mon père ne lui en parlait jamais pourquoi defois je pouvais péter des câbles en sa présence à cette époque là...

Aujourd'hui elle à 23 ans , et je ne souhaite plus qu'on rentame une relations frére/soeur , étant donné que mon père lui à rien enseigné sur mon problème du SA alors qu'il y a bien des Aspies de mon âge 25 ans qui ont une petite sœur plus jeune et elle comprend très bien et ça dépend de la volonté des parents ! Bref ... :roll:

En ce qui me concerne , elle à sa vie , moi la mienne , et c'est comme ça moi je m'en plains pas , j'ai mes amis , mes amours et mes emmer*es (Comme le titre d'une célébre série télévisée ! :lol: ) et je fais comme si elle n'existait quasiment pas donc je m'en cogne de ce qu'elle fait ou ne fait pas , et ça me pose aucun souci ! :D :wink:

Voilà pour mon histoire ! :) (Je reconnais que ça doit être triste pour certains , mais pour moi c'est comme ça et ça ne changera pas ...)

Et vous autres avez vous eu des problèmes avec vos frères/sœurs au point de plus se parler du tout ? :?: :wink:
Rem82
 

Re: "Moi Aspie et fâché avec ma soeur depuis 2004...

Message par Amarnis » Ven Mars 08, 2013 11:37

J'ai une soeur avec laquelle j'ai rompu tout contact. Je ne ressentais et je n'ai jamais rien ressenti avec elle un quelconque lien de fratrie. J'ai une autre soeur pour laquelle là aussi je ne ressens rien.
Dans les deux cas j'ai longtemps entretenu un minimum pour cacher ce que je percevais comme mon anormalité, mon absence de sentiments.
Je dois préciser que ces deux soeurs sont atypiques pour moi : l'une est simple d'esprit et l'autre totalement hors de la réalité avec un esprit manipulateur. Dans les deux cas leur personnalité ne m'attirent pas.
Et récemment donc j'ai décidé de rompre tout contact avec la manipulatrice car elle m'est nuisible psychologiquement.
Pour l'autre je continue d'essayer d'être un frère comme je peux.
Amarnis
Amarnis
Passionné
 
Message(s) : 1439
Inscription : Mer Juil 01, 2009 9:02
Localisation : Landes

Re: "Moi Aspie et fâché avec ma soeur depuis 2004...

Message par Manex » Ven Mars 08, 2013 13:50

Je suis pas fâche avec mon frère et ma sœur.
On a eu quelques petites histoires (comme tout le monde) mais on est une famille unis.
Mon frère et ma sœur savent que je suis SA, et ça na jamais poser de souci.
Avatar de l’utilisateur
Manex
Passionné
 
Message(s) : 625
Inscription : Lun Mai 28, 2012 18:22
Localisation : Jatxou (15 Km au sud est de Bayonne)

Re: "Moi Aspie et fâché avec ma soeur depuis 2004...

Message par Rem82 » Ven Mars 08, 2013 17:52

Manex a écrit :Je suis pas fâche avec mon frère et ma sœur.
On a eu quelques petites histoires (comme tout le monde) mais on est une famille unis.
Mon frère et ma sœur savent que je suis SA, et ça na jamais poser de souci.

T'as de la chance toi ! :) Et je connais 2 amis Aspies sur Toulouse et ils s'entendent bien avec leur frères/soeurs , tant mieux pour eux ... :wink:

Je me rapproche beaucoup de la situation d'Armanis ! :!: :wink: Et je voulais rajouter que dés que ma petite soeur est arrivée au monde et j'avais 2 ans et demi même pas et à ce moment là j'avais pas encore été diagnostiqué autiste (Chose qui aura été faite quelques mois plus tard) , et j'ai toujours été plus ou moins jaloux d'elle et je voulais toujours le premier pour faire quelque chose comme par exemple commencer à manger ou franchir en premier le portail de l'école primaire , et aussi je détestais partager , et pour finir mes parents en avait souvent plus pour elle que pour moi et je me sentais souvent délaissé .... bon bref les soucis familiaux que je rencontre actuellement ne datent pas d'hier ... :roll:
Rem82
 

Re: "Moi Aspie et fâché avec ma soeur depuis 2004...

Message par Aline » Sam Avr 26, 2014 10:28

J'ai deux frères et une sœur.

Ma sœur est une énigme, alors que je suis la personne au monde qui la connaît le mieux. Elle est bien plus intelligente que moi (nous sommes surdouées apparemment).
Nous sommes restées quelques années sans se parler, pas qu'on se détestait, mais nous n'avions rien à nous dire de spécial et étions en désaccord sur des événements concernant toute la famille. Nous avons renoué récemment à mon initiative.
Nous détestons toutes les deux parler pour ne rien dire, les appels téléphoniques sans substance et les discussions sur la météo. Nous n'avons pas d'amis et naviguons toujours dans des sphères très éloignées de l'ordinaire dans nos discussions ; la dissection des comportements de nos proches est un de nos sujets favoris (j'ai compris plus tard qu'avoir autant besoin d'en parler révélait une lacune et une désorientation manifeste).

Elle ne pense pas que j'aie le SA, car j'ai plus de compétences sociales qu'elle. Elle penche pour une imprégnation partielle, à force de vivre à ses côtés et aux côtés de mon père, lourdement atteint.
Mais je crois, moi, qu'elle est aussi atteinte du SA (elle en a tellement de symptômes, plus marqués que les miens parfois) et que son point de vue est faussé puisque non objectif sur ce que sont vraiment les 'compétences sociales' et sur tous les efforts intériorisés que cela m'a demandé.

Un peu comme Mycroft Holmes qui traitait son frère Sherlock d' 'idiot de la famille', sans élément extérieur de comparaison.
'How would you know?...'
0-1-1-2-3-5-8-13-21-34-55-89-144-233-377-610-987-1597-2584-4181-6765-10946
Avatar de l’utilisateur
Aline
Nouveau
 
Message(s) : 22
Inscription : Mer Mars 26, 2014 19:52

Re: "Moi Aspie et fâché avec ma soeur depuis 2004...

Message par black-sheep » Mar Avr 29, 2014 0:14

il y aurait beaucoup de chose à dire sur ma sœur, surtout qu'elle a fait de ma vie un véritable enfer, par sa faute je suis traumatisé à vie et j'ai beaucoup de mal devenir un adulte. Chose que beaucoup de gens ont du mal à comprendre.
Depuis tout petit j'ai eu à la subir ! Dans les première années je ne m'étais pas rendu compte à quel point elle pouvait être malade, j'étais en admiration devant elle même si à certains moments nous pouvions nous disputer très violemment. Elle voulait toujours avoir le dernier mot, elle me reprenait sur chaque chose que je disais on presque, souvent elle avait tort mais il fallait qu'elle me prouve que c'était moi qui était en tort, elle m'a toujours imposé sont avis même dans les jeux, quand j'avais des Lego c'était elle qui décidait comment je devais le monter et ne pas suivre le plan comme je voulais le faire. Elle a toujours profité du fait d'être l'ainée.

Je me souviens alors que j'étais en maternelle, elle était venu me chercher à la fin de la journée alors que nous étions à la sortie de l'école j'ai remarqué que la mère d'un camarade d'origine nord africaine avait des tatouage sur le visage. J'ai fait la remarque comme quoi elle ressemblait aux indiens dans les western et ma sœur m'a aussi tôt demandé de me taire, elle m'a dit qu'ils viendraient nous égorger dans nos lits. Ce n'était pas la dernière fois, je me rappelle aussi qu'un jour en revenant des chez les grands parents sur Paris de Athis Mons par le RER j'avais remarqué l'usine où étaient fabriqués les clefs de notre appartement et je l'avais fait remarqué à ma soeur, et la elle s'était braqué et elle m'avait dit que c'était le coup à se faire cambrioler. Déjà il fallait savoir où nous habitions ce qui n'est pas une mince affaire dans une ville comme Paris et c'est encore plus compliqué si l'on intègre toute l'Île de France.
De même quand nous étions tous jeunes il ne fallait jamais dire où nous descendions car nous risquions d'être suivi, une fois parvenu à l'adolescence, la près adolescence, j'ai du prendre le métro car l'école où j'allais était loin de chez moi, après c'était l’hôpital de jours pour finir par le collège qui n'était qu'a quelque stations de chez moi. Et là ma sœur s'en est pris à moi car au début j'étais incapable de prendre le métropolitain tout seul mais, cette conne ne s'est jamais remis en cause. Elle s'est jamais dis que cela pouvait être de sa faute si je manquais d'autonomie, si j'avais peur de faire les choses tout seul.

Le summum ça fut en 2001 lorsque j'ai voulu rencontrer des gens avec les quels j'avais pris contacte par l’intermédiaire d'un site communautaire, elle m'a dit que ces personnes pourraient me violer, m'enlever, me prendre tout mon fric et cætera. Il y avait certes quelques cons parmi eux mais aucun psychopathe, juste des gens un peu originaux. J'ai même était raccompagné par un membre de la brigade anti-criminalité (comme quoi internet permet de rencontre pour le moins inattendu) cela n'a malgré tout pas suffit à la rassurer, elle m'a dit qu'il pouvait me suivre dans l'immeuble et se glisser derrière moi et mettre le pied dans la port au moment où je la refermerais. Surtout qu'il ma déposé en voiture en bas de l'immeuble et qu'il est reparti aussi tôt après m'avoir dis au revoir.
Elle s'est violemment opposé à cette rencontre avec d'autre personne.

Mais peut-être s'agit-il de psychose hallucinatoire. :mrgreen: Les gens toxiques ça n'existe pas. :roll:
black-sheep
Passionné
 
Message(s) : 211
Inscription : Dim Mars 02, 2014 5:37
Localisation : Au lit

Re: "Moi Aspie et fâché avec ma soeur depuis 2004...

Message par black-sheep » Lun Juin 02, 2014 10:52

Je me souviens qu'une fois elle m'a jalousé car mon père m'avait offert un petit camion de pompier Solido, elle en a fait une crise une mois après quand nous étions revenu chez notre mère.
Elle me jalouse aussi car je vis chez ma mère sans travailler, situation à la quelle elle grandement contribué puisqu'elle m'a toujours dénigré et traumatisé avec sa vision paranoïaque du monde. Dès que j'ai quitté le collège elle voulait que je travail chez McDo ou Pizza Hutt car elle y avait travailler, elle voulait même que j'aille faire la plonge dans les restaurants, elle n'a jamais tenu compte de mon handicap et encore moins des traumatismes qu'elles avait causé chez moi. Plus elle s'en prenait à moi plus je me renfermais sur moi même. Elle m'attaquait alors que c'est elle qui a fait de moi une personne manquant de confiance en elle, incapable de s'adapter au monde du travail et à la vie d'adulte.

Elle était très brutale dans sa manière de parler du monde du travail et de m'y pousser, je me suis toujours senti inapte à rentré dans celui-ci. Je fut dès la fin de années quatre-vingt-dix reconnu par ce qui était à l'époque la C.O.T.O.R.E.P et qui est maintenant la M.D.P.H, j’étais complètement paumé, j'étais encore plus déconnecté de la réalité qu'à l’heure actuelle. je crois qu'au départ contrairement à aujourd’hui le monde du travail ne me rebutait pas il y a une quinzaine d'année mais ma sœur avec l'aide de toute la famille du coté de mon père ont réussi à me dégoutté du travail.
black-sheep
Passionné
 
Message(s) : 211
Inscription : Dim Mars 02, 2014 5:37
Localisation : Au lit

Re: "Moi Aspie et fâché avec ma soeur depuis 2004...

Message par black-sheep » Lun Juil 21, 2014 3:03

D'ailleurs aujourd'hui elle recommence ça avec ses filles, surtout l'ainée qui est né en novembre 1998 et qui est une véritable peste, il faut dire qu'elle n'a pas eu une vie stable vu que sa mère est complètement instable. Quand elle était toute petite, ma nièce, était abandonné chez son arrière grand-mère, qui est ma grand-mère maternelle, par sa mère qui allait faire la bringue et ne donnait pas de nouvelles pendant plusieurs semaines. Une fois ma grand-mère maternelle a appelé l'actuelle femme de mon père pour se plaindre du comportement de ma sœur.
black-sheep
Passionné
 
Message(s) : 211
Inscription : Dim Mars 02, 2014 5:37
Localisation : Au lit

Re: "Moi Aspie et fâché avec ma soeur depuis 2004...

Message par Seolanne » Jeu Sep 11, 2014 12:32

Ce n'est pas rare, je suis auto diagnostiquée très tardivement.

Mais dans mon enfance, je partageais ma chambre avec mon petit frère, mes jouets étaient ses jouets, avant, je n'en avais pas, à l'adolescence, il a commencé à me faire chier, genre : oh t'as les tétés qui poussent, etc... impossible d'avoir mon intimité. J'ai même aidé à construire la maison pour avoir ma chambre à moi plus vite, et là, mon frère n'arrêtait pas de m'emmerder, il voulait avoir barre sur moi, et je refusais, il m'empêchait même de faire mes devoirs, donc j'ai vite appris qu'il fallait les faire avant de rentrer à la maison. Et ça a duré des années.


Maintenant, plus de 30 ans plus tard, il habite loin, je ne le contacte pas, il ne me contacte pas, et c'est très bien comme ça.


Et mes parents dans tout ça, mon frère était un garçon et avait tous les droits, moi une fille, j'ai été élevée comme un garçon. ça n'a pas aidé.
I'd rather cry out of joy than out of loneliness and pain, but when there will be no tears left, there will be no life left.
Avatar de l’utilisateur
Seolanne
Passionné
 
Message(s) : 152
Inscription : Sam Août 30, 2014 23:45


Retour vers Asperger Adolescents et les Frères et Soeurs

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)