Un exemple de plus.

Espace libre de discussions à propos de l'autisme.

Un exemple de plus.

Message par thevenet-jean » Mer Fév 17, 2016 17:19

Rencontré Touristes à la Roche Merveilleuse avec "un autiste" incompris en crise.

Image

Rémi s'obstinait à arracher de l'herbe au bord de la route en répétant "il ya du tonerre", il ne voulait pas aller au belvédère.

La famille lui disait "tu va tomber, il ya un ravin" (faux! pente douce et forêt dense en pente douce: donner un ordre sous prétexte inventé), des conneries énervantes: "viens donc avec nous", le père était fermé et désagréable comme avec un gosse désobéissant...

J'ai demandé "pourquoi il fait ça?", "d'ailleurs il pourrait arracher des longoses ça serait bien, c'est une plante envahissante, c'est ce que j'arrache moi".

Le père a répondu: "par ce que ça le gêne qu'il y a de l'herbe ici"... J'ai tenté d'expliquer que en fait, dans ce contexte c'était pas ça, qu'il faisait ça par ce qu'il y avait un stress plus fort à contenir, et que se fixer sur le fait d'arracher l'herbe conjurait, faisait contenance. J'ai oublié sur le coup qu'il répétait "il ya du tonerre" et le lien avec la peur d'un accident de foudre sur le belvédère..
La famille est ensuite monté sur le belvédère, le point le plus élevé du coin entouré de barre métalliques pendant que ça tonnait, Rémi crisait de plus belle et gueulait.

L'orage était loin et connaissant les lieux je le percevait en dehors du Cirque de Cilaos, je n'ai pas perçu de danger, mais j'ai compris après coup que pour une famille de métropole qui ne connaît pas le lieu, la météo ici (voir photo) est très menacante et le motif de refus de Rémi: monter sur le belvédère se présenter sous l'orage de sorte à faire un effet de pointe était craignos et toute sa peur fut doublée du plus grave: la détresse "de toujours" de ne pas réussir à communiquer.

Il était inapte à communiquer sur le danger puisque plus urgemment encore pour lui sans doute, il fallait résorber une souffrance d'incompréhension par un acte conjuratoire (une peur moins rationnelle, mais plus terrible, plus profonde que celle du au danger)

Ensuite la famille resdescendue, Rémi a crisé de plus belle, s'est roulé par terre, et arraché un pied de Bois d'Anette devant les employés de l'ONF (une espèce végétale protégée qu'ils venaient de replanter), et s'est enfin calmé dans les bras de son père mais qui le tenait par le dos en veillant à ne pas le serrer, une étreinte non contenante... ce qui est dommage car ça rend cet accompagnement physique frustrant une fois de plus.. un accompagnement physique qui ne devrait pas n'être associé qu'à des situation de crises.

J'ai voulu leur parler, mais c'était pas le moment...
Je pense que c'était un autiste qui a eu peur de la foudre.
Et je ne sait pas si ils ont compris le motif de crise de Rémi...
Avatar de l’utilisateur
thevenet-jean
Passionné
 
Message(s) : 1321
Inscription : Lun Avr 07, 2014 8:42
Localisation : CILAOS 97413 Réunion

Re: Un exemple de plus.

Message par thevenet-jean » Mer Fév 17, 2016 18:39

mais quand t'es un touriste-autiste en lieu inconnu et dangereux et que tu es dépendant de "parents" qui ne te comprennent pas et se mettent (selon ta perception) en danger... fuir où?
Et il ya un attachement entre cet autiste et cette famille (au moins une dépendance), un besoin d'être compris pour se sentir en sécurité source de malaise et frustration probablement.
Avatar de l’utilisateur
thevenet-jean
Passionné
 
Message(s) : 1321
Inscription : Lun Avr 07, 2014 8:42
Localisation : CILAOS 97413 Réunion

Re: Un exemple de plus.

Message par Storm » Jeu Fév 18, 2016 0:37

...
Dernière édition par Storm le Mar Oct 11, 2016 20:04, édité 1 fois.
29 ans , Aspi.
Avatar de l’utilisateur
Storm
Passionné
 
Message(s) : 14618
Inscription : Mar Fév 07, 2006 20:38
Localisation : T-&-G ... et aussi dans mon monde ...

Re: Un exemple de plus.

Message par thevenet-jean » Jeu Fév 18, 2016 6:26

La pire peur d'un autiste en tout cas, c'est de contacter ses émotions, avoir le besoin de les partager et d'ainsi se trouver attaché à un être humain élu irrationnellement pour concrétiser ce désir de partage..

C'est à dire, précisément... d'avoir un coup de foudre!
Ça c'est vache...

À la plaine des cafres il y a un ou deux ans, on a battu le records de vaches foudroyées
...
http://www.francetvinfo.fr/faits-divers ... 14423.html
Avatar de l’utilisateur
thevenet-jean
Passionné
 
Message(s) : 1321
Inscription : Lun Avr 07, 2014 8:42
Localisation : CILAOS 97413 Réunion


Retour vers Le Syndrome d'Asperger et Autisme de Haut Niveau

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron