Page 2 sur 2

Message Publié : Lun Juin 07, 2010 13:04
par Syndromegirl
Je confirme, on se moquait beaucoup de moi dès le CE2, et je devins tête de turc officelle de la 6ème à la seconde.Aux "lanterne" "dans la lune" "martienne"du primaire, succéda les "mongole" du secondaire.On m'accusait de crimes imaginaires (tricheuse, voleuse, lesbienne, etc).Mais rien de précis à me reprocher.Toujours était il qu'au bout de trois mois on se serait cru dans "la mauvaise réputation" de Brassens, et sans que j'aie rien fait aux autres.Je demandais parfois aux "neutres" où était le problème,ils répondaient que j'étais bizarre, sans pouvoir me dire pourquoi.

Les plus enragés étaient des garçons, au tempérament chahuteur.Donc le tempérament de prédateur.La question est, comment cesse -t-on de les attirer...[/quote]

Message Publié : Lun Juin 07, 2010 20:26
par Omicron
Bonne question ;)
Quand à moi, c'est bien simple, j'étais la tête de turc inter-classe et intergénérationelle.
Un nouveau au collège ? "Tu sais pas sur qui tapé ? va donc voir... "
Au primaire, les élèves de ma classe était fan de Brassens, et chanter la mauvaise réputation. Ca m'a laissé d'une perplexité total de les voir chanter cela en me faisant subir ce qu'ils m'ont fait subir.
et ça me laisse encore bien souvent perplexe de voir à quel points certains peuvent être hermétique par rapport à ce qu'ils font...

Message Publié : Mar Juin 08, 2010 10:19
par omega
Omicron a écrit :Au primaire, les élèves de ma classe était fan de Brassens, et chanter la mauvaise réputation. Ca m'a laissé d'une perplexité total de les voir chanter cela en me faisant subir ce qu'ils m'ont fait subir.

Oui, en effet... :roll:
Ce sont les mêmes qui aujourd'hui font des dons à des associations caritatives ou regardent le téléthon à la télé, et se fichent éperdument de rendre service à leur voisin.
La misère lointaine ou fictive suscite l'émotion, celle tout près de nous nous importune.
Les contradictions humaines...

Message Publié : Mer Juin 09, 2010 5:20
par Hilda
Azur a écrit :Bonsoir, Monsieur Renoux,


Votre long message (témoignage) ne me rend pas indifférent, bien au contraire.
En effet, j'en aurais des choses à dire... la plupart étant oubliées depuis des années, elles reviennent la nuit, dans les cauchemars.
Je pose une dichotomie. Il y a des choses que je peux dire, et d'autres que je ne peux dire.
Dans la première catégorie, je peux lister les violences subies à l'école/collège (au lycée non, car j'avais bcp grandi et car j'avais une réputation de génie intouchable). Tous les jours un petit quelque chose, au moins un petit coup de poing d'un "grand", bien heureux de se défouler sur le solitaire-ridicule. Bon, cela fait partie des souvenirs d'enfance... (NB: collège privé, très catholique)
Pour la seconde catégorie, je ne dirai rien. Monsieur Renoux, votre combat, fort honorable, est le mien. En revanche, je désapprouve votre juridicisme. Le droit n'est pas là pour protéger les victimes, ni pour punir l'agresseur. Je ne me lancerai pas dans mes théories philosophiques, simplement une anecdote. Une personne, actuellement très bien placée au ministère des tribunaux (je me refuse à dire "de la justice") et probable future ministre, a tenté de me libérer par le droit ; le résultat fut calamiteux à tout point de vue. L'accusation a rapidement basculé, exactement comme sous Staline et ses Grands Procès de Moscou (1936-1938) ; je me suis retrouvé "sous traitement" pour être très pudique ; j'ai perdu mon autonomie ; j'ai perdu tous ceux que je connaissais.

Je vous souhaite une bonne année 2006 !
Azur


Je ne comprends pas. Il me semble que le droit est là pour protéger les victimes. Dommage que JS n'est plus sur le forum pour nous expliquer ce qu'il a écrit.

Message Publié : Jeu Juin 10, 2010 3:16
par Joseph
ISIS je lis toujours ... quand les notifications de réponses ne tombent pas dans les spams ...

Syndromegirl HEY ! être lesbienne n'est pas un crime !!! D'ailleurs, fait gaffe, y en a sur ce forum ! et d'autres qui voudraient le devenir qui n'osent pas faire le pas ... il y a beaucoup de points communs entre les homosexuels et les AS. Pour faire court, tous les deux sont rejetés, et incompris, et ils doivent faire évoluer leur comportement en société, un peu de manière similaire.

> La question est, comment cesse -t-on de les attirer...

y a des gens qui cherchent les ennuis; d'autres ont juste du temps à perdre, et profitent de n'importe quel prétexte pour s'occuper. Puis y a ceux qui ont l'oeil pour trouver les proies faibles et satisfaire leurs besoins (domination, controle ... qu'ils font par plaisir pure).

Hilda, le droit, c'est compliqué. Les lois sont rédigées par des sages, pour résoudre des problèmes. Pour qu'une loi traite un problème, il faut que le dit problème soit suffisemment gros, dans la société considérée, pour qu'il pose un problème de société, et que la population estime, de manière générale, que le résoudre est important. C'est à ça que servent en France les députés, l'AN, et les pétitions (qui ne sont en fait qu'une forme de sondage). Les AS sont peu nombreux; et ceux qui s'en soucient sont encore plus rare. Et surtout, beaucoup d'AS sont pris pour autre chose (schyzo, fous, maichants, cons ... ) ce qui diminue la <<quantité apparente>> d'AS dans la population.

JS a raison. Le droit édicte les lois qui régissent une société. Ce qui punie les maichants, c'est la justice. Et notez qu'en France, des choses pour récompenser les gentils, y en a peu (mérite national et autres décorations du Président ... des choses qui ne font pas le poids dans la balance face à de la prison pour un mauvais acte).

Message Publié : Jeu Juin 10, 2010 11:04
par Syndromegirl
Syndromegirl HEY ! être lesbienne n'est pas un crime !!! D'ailleurs, fait gaffe, y en a sur ce forum ! et d'autres qui voudraient le devenir qui n'osent pas faire le pas ... il y a beaucoup de points communs entre les homosexuels et les AS. Pour faire court, tous les deux sont rejetés, et incompris, et ils doivent faire évoluer leur comportement en société, un peu de manière similaire.


Mais, je ne le suis pas. :lol: Justement: on m'accusait de tout et n'importe quoi, ce qui était dingue c'est que c'était toujours de fausses accusations.Et je ne dis pas que c'est un crime, mais pour les collégiens d'alors ça l'était (comme d'être asperger en fait même s'ils ne savaient pas ce que c'était)

Message Publié : Jeu Juin 10, 2010 15:51
par ISIS
omega a écrit :
Omicron a écrit :Au primaire, les élèves de ma classe était fan de Brassens, et chanter la mauvaise réputation. Ca m'a laissé d'une perplexité total de les voir chanter cela en me faisant subir ce qu'ils m'ont fait subir.

Oui, en effet... :roll:
Ce sont les mêmes qui aujourd'hui font des dons à des associations caritatives ou regardent le téléthon à la télé, et se fichent éperdument de rendre service à leur voisin.
La misère lointaine ou fictive suscite l'émotion, celle tout près de nous nous importune.
Les contradictions humaines...

exactement !

@Syndromegirl : idem, enfin, certaines m'accusaient de certaines choses mais c'était pas autant que toi et pas les mêmes choses que toi... puis moi, c'étaient surtout les filles/femmes qui m'aimaient pas toujours...
les rapports avec les hommes sont très souvent plus francs pour ma part... peut-etre parce que je suis trop gentille (les femmes se font toujours passé pour des gentilles car c'est aussi ce que la société leur demande et cela doit aussi attirer les hommes prédateurs, la gentillesse, je suppose, ou ceux qui croient que je vais les admirer aveuglément et leur servir de faire-valoir...).

maintenant, ça va un peu mieux avec les femmes, mais j'ai toujours des problèmes avec quelques femmes de mon âge, comme si elles avaient peur que je sois leur rivale (alors que si c'est le cas, c'est pas du tout fait exprès de ma part). Bien fatiguant quand même. Mais ça, c'est le comportement de bien de femmes entre elles et le fait que je sois aspie ne doit pas jouer dedans, sauf que j'arrive à moins bien me défendre que les femmes NT...

@joseph : entièrement d'accord avec toi...

Message Publié : Jeu Juin 10, 2010 16:28
par Joseph
Isis, j'aime bien les femmes :) je hais les mecs.

Tu devrais changer ton email, et mettre toto-eleverca-@gmail.com . Un scanner n'aura aucun mal à identifier que tu as mis un truc en trop après l'arobase, et juste avant un domaine connu; trop simple à retirer pour un script. Avant, c'est beaucoup plus dur. J'ai vu une fois sur un forum toto-eleverca-maispasca@truc.comp :)

Message Publié : Dim Juin 13, 2010 23:31
par Hilda
Les AS sont très nombreux, 1/100 personnes mais ils ne sont pas diagnostiqué.

Message Publié : Ven Jan 25, 2013 0:56
par ntcurieux
dans chaque sène de la vie on est soit boureau soit vistime soit sauveur


Le problème c'est qu'on inverse facilement le bourreau et le sauveur.

Le bourreau est démagogue, il vous dit ce que vous avez envie d'entre pour mieux vous piéger, son message est agréable à entendre au début.

Le sauveur est anxiogène, il vous alerte du danger et son message n'est pas agréable à entendre.

Chez les aspi cette confusion est très amplifiée et ils font très souvent l'inversion.

Les pervers narcissiques et les psychopathes sont typiquement le genre de prédateur qui se font passer pour des sauveurs alors qu'ils sont des bourreaux, et ils arrivent à piloter les aspi comme un personnage de jeu vidéo, juste en appuyant sur les boutons "compliment", "promesse", "flatterie"

...

Message Publié : Dim Fév 03, 2013 20:48
par Nuage
ce sujet vient de m'éclairer sur bien des choses que je vis avec mon conjoint..

éclairage sur les blessures du passé..

mon conjoint a été tres persécuté, intimidé, chahuté, rejeté..

puis, au sortir de l'adolescence, il c'est tourner vers la drogue, l'alcool donc, le milieu et l'environnement qui va avec.. meme si dans ce milieu, il était manipulé et isolé d'une certaine maniere..

lui-meme, des fois, il me disait a l'époque, ce n'est pas moi ca.. qu'est-ce que je fais la.. je ne suis pas a ma place..

je me rend compte que finalement, il ne ce connait pas, il a appris a singer, imiter, il c'est fait une image de lui-meme, calqué sur ce monde la.. a adopter leur maniere de penser, d'agir, etc..

je vais continuer de l'encourager a apprendre a ce connaitre et ce retrouver :)

Re: Persécutions par les prédateurs et les pervers !

Message Publié : Mer Juin 14, 2017 23:51
par Storm
Toujours d'actu en 2017. :(

Et en phase de progression alarmante ... :|