Qu'est-ce qui vous attache à la vie?

Espace libre de discussions à propos de l'autisme.

Message par bb » Mer Déc 28, 2005 15:34

salut le monde,

je tiens à rectifier un oubli grave, ce qui me rattache d'autant plus à la vie que les deux évènement cités plus haut dans mon témoignage( le 5-6 octobre...), ce sont bien sur mes jumeaux lucine et loan...30 mois.

en imaginant que nous puissions perdre toute raison d'espérer et de se battre pour vivre, lucine et loan( fille et garçon) ne permettent aucunement de baisser la garde, de perdre quelque motivation que cela soit. avec ces deux amours il nous est impossible d'abandonner notre attachement à la vie.

merci de me lire a+
bb, dit bison blanc piégée entre deux mondes, inexistence...
Avatar de l’utilisateur
bb
Passionné
 
Message(s) : 498
Inscription : Mer Juin 08, 2005 16:36
Localisation : lausanne

Message par bb » Mer Déc 28, 2005 15:36

nita je ne te connais pas le seul fait que tu traverses des périodes difficiles me permets d'oser t'envoyer du courage et du soutien en pensée cela peut faire du bien même d'une étrangère...
bien à toi , bb
bb, dit bison blanc piégée entre deux mondes, inexistence...
Avatar de l’utilisateur
bb
Passionné
 
Message(s) : 498
Inscription : Mer Juin 08, 2005 16:36
Localisation : lausanne

Message par Nita » Mer Déc 28, 2005 21:38

Bonjour tout le monde,

BB, merci infiniment pour tes pensées de soutien et de courage. Nous ne nous connaissons pas, certes, mais cela me fait vraiment chaud au coeur.
D' autre part, j' apprécie beaucoup tes messages, et je n' oublie pas que tu as été l' une des premières personnes à m' accueillir dans ce forum :)
Et tu m'as manqué. Même dans les pèriodes où je n' interviens pas, je passe presque tous les jours lire les messages du forum, et je me demandais pourquoi tu n' écrivais plus.

Pour ce qui est de ta derniére précision concernant le sujet de ce fil de discussion, je suis d' accord avec toi. Quand mes enfants étaient encore à la maison, je ne me serais pas laissée aller comme j' ai tendance à le faire actuellement. Les enfants sont généralement trés doués pour nous rappeler que non seulement ils ont besoin de leur maman mais qu' en plus ils veulent la voir heureuse (je dis "maman' en l' occurence, mais c' est valable aussi pour les papas, bien sûr).
Elever des enfants tout(e) seul(e) n' est pas une tâche aisée, je le sais car je suis passée par là. Je me voyais comme le capitaine d' un navire... parfois c' était bien difficile d' avoir tant de responsabilités à assumer coûte que coûte, mais en même temps, c' est une expérience tellement belle, tellement enrichissante !
Mes enfants ont toujours su me montrer, de diverses façons, qu' ils ne voulaient pas que je perde courage, pas seulement parcequ'ils avaient besoin de moi mais aussi parcequ' ils m' aiment.
Tout récemment, lorsque j' ai appris la mort de mon ami, mon fils ainé, qui est déjà adulte et autonome m' a dit: "Pas de bêtise ! Je n' ai qu' une maman et j' y tiens !" Rien qu' avec cette phrase, il m' a permis de me ressaisir.

En tout cas, je te dis bravo BB, car il faut encore plus d' énergie et de patience pour élever des jumeaux que des enfants d' âges différents. Je me suis rendue compte de cela assez tôt, car j' ai deux jeunes soeurs jumelles et deux jeunes fréres jumeaux. Quand mes petits fréres sont nés, j' avais 15 ans et je suis devenue leur seconde maman, car notre mére était débordée et épuisée. Cela a été passionnant, mais pas de tout repos, surtout quand ils sont bébés: il faut tout faire en double et en même temps. Hé bien je te félicite BB, tu es trés courageuse.
Gros bisous à toi et à tes deux petits amours.
Nita
Nita
Passionné
 
Message(s) : 213
Inscription : Mer Sep 28, 2005 12:55
Localisation : France, Loire-Atlantique

Message par bb » Mer Déc 28, 2005 22:59

merci nita bonne nuit
bb, dit bison blanc piégée entre deux mondes, inexistence...
Avatar de l’utilisateur
bb
Passionné
 
Message(s) : 498
Inscription : Mer Juin 08, 2005 16:36
Localisation : lausanne

Message par Joseph » Ven Mars 03, 2006 18:52

Peur de la mort ???

moi, je pleure de JALOUSIE à chaque enterrement. Jalousie que la grande faucheuse m'ait raté, oublié ...

Le suicide, c est le moyen le plus rapide d'en finire enfin. Ne pas oser se suicider, c'est de la pure lacheté !

Certes, parfois la vie est belle, mais c'est si rare, et ma mémoire oublie si vite ... alors que les douleurs, ca blesse, et ca ne cicatrise pas: ca reste !

Alors j'attends cet incident qui effacera toutes mes blessures, le jour heureux de la délivrance finale.

Je me tape de l'inquietude des autres. Je ne veux pas d'enfants, je ne veux pas transmetre mon gène, je ne veux pas engendrer d'autres souffrants potentiels.

Tout ce qui ne me tue pas me fragilise, et laisse une cicatrice !

Je trouve le témoignage de BB tres touchant, mais je ne comprends pas qu'elle ait fini par changer d'avis. Je promet d'utiliser un moyen qui ne permette aucun retour.

Ouiiiii!!! C'est pour ça que j'en ai peur!!!! La mort, c'est inconnu, c'est permanent...

C'est exactement pour ca que je la desire: du nouveau, essayer du changement ! et n'autoriser aucun retour ... que ce soit mieux ou moins bien, agire de maniere definitive, et assumer toutes les consequences ! ca c est etre adulte ! assumer ses choix !

Bonjour : moi pour une fois je veux prendre les chose en main, ne plus jouer le role ecrit par le script, mais poser un acte dans ma vie: la terminer.

Il parait qu'il n'y a rien de plus beau que donner sa vie pour les autres: alors pour le bien de l'humanité, je veux me balayer du plancher !

BB: tu comprendra qu'un homme qui ne peut pas porter d'enfant a fatallement moins de possibilités d'etre sensible a ton argument ...
Diagnostiques AS en juin 2006 (un positif, un négatif). Je serais heureux de rencontrer de visu ceux qui trouvent mes posts intéressants. Les visiteurs identifiés sur le site peuvent me contacter par email.
Joseph
Passionné
 
Message(s) : 285
Inscription : Sam Jan 28, 2006 12:40
Localisation : banlieue de paris.

plusieurs choses qui me raccrochent à la vie

Message par espace » Ven Mars 03, 2006 21:07

bonjour à tous

De mon côté je suis passé par quelques périodes dans lesquelles l'interruption volontaire de ma vie est devenue une question qui s'est installée en moi. Voici une petite liste de choses qui soit font que je ne me trouve pas tout le temps dans une de ces périodes, soit que lorsque je m'y trouve je ne bascule pas.

_quand j'examine de près la question je m'aperçois que mon suicide serait un traumatisme pour quelques personnes qui sont attachées à moi.

_la mort ne me semble pas être une chose intéressante en soi, tout au plus un jeu auquel on peut jouer tant qu'on est en vie

_l'irrémédiable de la mort

_des jeux mentaux que j'opère intérieurement, tels celui-ci: j'imagine que la mort c'est justement au-delà du supportable et que je n'ai rien à faire pour m'y retrouver hormis passer tranquillement le cap de l'insupportable. Parfois il m'est arrivé, alors que je me trouvais dans un état de pic de tension interne de me sentir soudain comme en apesanteur, passant au-delà de ce pic de tension

_une certaine fascination pour le terrifiant, associée à une capacité de détachement qui survient parfois par rapport à ce qui m'arrive. Je deviens spectateur de mes propres problèmes, difficultés et crise

_une curiosité envers la vie, quelque chose qui me fait penser aux voyageurs et explorateurs qui se sont mis dans des situations périlleuses simplement pour "aller voir"

_la dissolution par ma conscience d'un mythe couramment répandu et utilisé souvent par la pub d'ailleurs et qui est que la vie ça devrait être merveilleux et tout et tout.

_et puis peut-être, pour la suite de mon parcours, certains bouts de nos propos sur ce forum

Et puis un truc qui relie tout ça, sans doute, et dont je ne peux pas parler précisément. Appelons ça la vie. C'est bien irrationnel. C'est pas grave.


A+
espace
Enthousiaste
 
Message(s) : 36
Inscription : Lun Juil 11, 2005 14:30
Localisation : Nantes

Message par bb » Sam Mars 04, 2006 23:02

:D 8)
bb, dit bison blanc piégée entre deux mondes, inexistence...
Avatar de l’utilisateur
bb
Passionné
 
Message(s) : 498
Inscription : Mer Juin 08, 2005 16:36
Localisation : lausanne

Message par Timide_08 » Jeu Avr 10, 2008 2:36

Moi ce qui m'accroche et me donne le goût de vivre: c'est d'avoir sauvé une personne du suicide sur ce forum-ci avec une chanson de Marc-André Fortin en changeant quelques une des paroles, je suis pleine de vie depuis cet acte héroïque et je suis contente de connaître mieux cette personne...

P.S: Celà m'embarrasse un peu de dire de qui sur ce forum, il s'agit

:oops:
Rouges sont les roses, bleues sont les violettes,
je suis timide mais je me soigne...
Timide_08
Regulier
 
Message(s) : 124
Inscription : Mar Jan 22, 2008 1:01
Localisation : Quebec

Message par Otis » Jeu Avr 10, 2008 21:14

"J'ai envie de voir la fin du film" a dit qq'un. Et bien oui, peut-être, c'est ça mon ultime ressource.

Bien sûr, il y a la bonne bouffe, la contemplation de la nature, la musique, les témoignages des écrivains qui disent qu'on est pas seul : Quignard, Marquez, Kundera.... tant d'autres !

mais, voir la fin du film.... ah, surtout quand on a des enfants....

Je me demande si quand je mourrais, je verrai ma vie défiler (puisqu'il parait que cela se passe) sous la forme d'un générique de cinéma ?
je ne suis ni pour ni contre vous, bien au contraire
Otis
Passionné
 
Message(s) : 432
Inscription : Ven Fév 15, 2008 19:54
Localisation : bxl

Message par Veronique1 » Jeu Avr 10, 2008 21:57

timide, il faut pas dire...
véronique
Veronique1
Passionné
 
Message(s) : 1287
Inscription : Mar Fév 20, 2007 22:52
Localisation : Région parisienne

Message par Otis » Jeu Avr 10, 2008 23:23

Il y avait ce suicidaire là qui disait que mourir était une telle passion pour lui que cela lui donnerait presque un sens à la vie :)

Timide, si tu dis des trucs comme ça, c'est que t'es pas si timide :)

Enfin, comme Véro, je dirais : ce que tu as fait était magnifique, il faut maintenant que le vent passe dessus.

Amitiés.
je ne suis ni pour ni contre vous, bien au contraire
Otis
Passionné
 
Message(s) : 432
Inscription : Ven Fév 15, 2008 19:54
Localisation : bxl

Message par Joseph » Jeu Avr 10, 2008 23:40

Otis, quand une émission me soule, je coupe la TV; quand un film me soule, je sors du ciné. Quand un collègue m'ennerve, je sors du bureau, quand un ami m'agace, je coupe les ponts, quand ma belle mère m'ennerve, je lui racroche au nez. Je ne suis pas sadomazochiste.

Quand cette vie m'aura épuisé, j'y metrai un terme. J'en suis pas loin. Chaque jour qui passe est un jour qui nous raproche de la fin.

Ce soir, y a plus rien qui m'acroche.
Diagnostiques AS en juin 2006 (un positif, un négatif). Je serais heureux de rencontrer de visu ceux qui trouvent mes posts intéressants. Les visiteurs identifiés sur le site peuvent me contacter par email.
Joseph
Passionné
 
Message(s) : 285
Inscription : Sam Jan 28, 2006 12:40
Localisation : banlieue de paris.

Message par Otis » Jeu Avr 10, 2008 23:56

T'es un radical toi ! Quand Jésus est passé près de Tibériade, il a dû commettre quelques petites cachotteries amusantes qui étonnent encore les exégètes aujourd'hui. Chacun a ses trous noirs, chacun a ses forces portantes, Joseph, tu lis dans les rêves, par aveux, que fais-tu de ceux qui croient qu'ils te retrouveront sur un mont, un jour, avec des amis qui sentent loin ?
je ne suis ni pour ni contre vous, bien au contraire
Otis
Passionné
 
Message(s) : 432
Inscription : Ven Fév 15, 2008 19:54
Localisation : bxl

Message par Joseph » Ven Avr 11, 2008 0:09

J'ai décidé de ne plus me poser de questions sur le futur. J'ai mes dons, ils me fatiguent. J'ai mes prémonitions, elles m'angoissent. Mes forces ne se sont avérées utiles aux autres que trop rarement; je consomme plus que je ne suis capable de produire, mon bilan est négatif, il faut "mettre la clé sous la porte".

Ceux qui espèrent en moi son libres; et si j'allais sur le mont dont tu parle avant eux pour leur préparer la place ? tondre la pelouse, aménager des sièges, préparer des petits fours ...

Chacun est libre de croire et espérer. Je suis libre d'agire, tant que ce que je fais ne dérange pas mon voisin. Promis, je ne me jèterai pas sous un train, ça met tout le monde en retard. Je ferai ça dans un coin tranquille, ou ça ne dérangera personne, ou que ceux que ca aurait de toute facon dérangé si j'étais mort naturellement.
Diagnostiques AS en juin 2006 (un positif, un négatif). Je serais heureux de rencontrer de visu ceux qui trouvent mes posts intéressants. Les visiteurs identifiés sur le site peuvent me contacter par email.
Joseph
Passionné
 
Message(s) : 285
Inscription : Sam Jan 28, 2006 12:40
Localisation : banlieue de paris.

Message par soleil_vert » Ven Avr 11, 2008 3:12

Quand on n'a plus rien à perdre
on a tout à gagner!
Si joseph t'ennuie et te fatigue, joseph, alors pars loin de joseph, prends un sac et zou pars en voyage!
On meurre bien assez tot! :wink:
La vie parfois c'est comme un mal de dent, au bout d'un moment ça passe, quand y'a plus de dent.
Courage le Joseph!
soleil_vert
Regulier
 
Message(s) : 96
Inscription : Dim Sep 16, 2007 21:22
Localisation : bordeaux

Message par Veronique1 » Ven Avr 11, 2008 3:15

Tiberiade,

Bons souvenirs..innondation, eau jusqu'à moitié de la portière,...puis coucher de soleil magnifique sur le lac...oui, tu as raison, il y a la synagogue de Jésus à voir la bas.
véronique
Veronique1
Passionné
 
Message(s) : 1287
Inscription : Mar Fév 20, 2007 22:52
Localisation : Région parisienne

Message par Otis » Ven Avr 11, 2008 17:28

Joseph, tu es EVIDEMMENT libre ! Mais sache que dans mon cas tu m'as apporté des choses, et point pris. Le bilan ici est positif.

Amitiés.

Otis
je ne suis ni pour ni contre vous, bien au contraire
Otis
Passionné
 
Message(s) : 432
Inscription : Ven Fév 15, 2008 19:54
Localisation : bxl

Message par Veronique1 » Ven Avr 11, 2008 17:34

et puis c'est pas parce qu'un chemin est bouché quand il n'existe qu'un seul autre ! amicalement aussi Véronique
Dernière édition par Veronique1 le Ven Avr 11, 2008 18:42, édité 2 fois.
véronique
Veronique1
Passionné
 
Message(s) : 1287
Inscription : Mar Fév 20, 2007 22:52
Localisation : Région parisienne

Message par Otis » Ven Avr 11, 2008 17:50

Veronique1 a écrit :et puis c'est pas parce qu'un chemin est bouché quand il n'existe qu'un seul autre ! amicalement aussi Véronique


Cette phrase n'est PAS compréhensible :)
je ne suis ni pour ni contre vous, bien au contraire
Otis
Passionné
 
Message(s) : 432
Inscription : Ven Fév 15, 2008 19:54
Localisation : bxl

Message par Veronique1 » Ven Avr 11, 2008 18:48

ça a un peu buggé, effectivement...vous avez traduit je suis sure !

Donc, il y a toujours plusieurs chemins devant soi...et heureusement !
véronique
Veronique1
Passionné
 
Message(s) : 1287
Inscription : Mar Fév 20, 2007 22:52
Localisation : Région parisienne

PrécédentSuivant

Retour vers Le Syndrome d'Asperger et Autisme de Haut Niveau

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)