Ce gars là serait-il Asperger ?

Espace libre de discussion.

Ce gars là serait-il Asperger ?

Message par Joseph » Mar Oct 03, 2006 18:11

Je suis tombé complètement par hazard sur http://www.u-blog.net/zizi/note/88 ; je suis resté scotché sur le commentaire suivant:

en fait cette dualité ressort vachement quand tu sors de chez toi je trouve..
Moi quand je suis tout seul chez moi, ou avec des zamis etc, bin je suis moi (normal). Mais si je sors dans un café, dans la rue etc, bin j'ai l'impression de devenir une autre personne, une image qui se projette et qui n'est pas mon vrai moi, un truc qui est fait "pour ressembler à tout le monde, histoire qu'on me regarde pas".
Et quand je retourne chez moi, où un endroit ou y a pas d'inconnus, hop je redeviens mon vrai moi, et je peux tranquillement manger des pépitos et me gratter la bite.


J'ai l'impression qu'une partie de la discussion vise à démontrer que devenire intelligent oblige à se sortire de soit même ...

Je trouve que cela oblige certains à prendre des apparences Aspies, dans le sens ou il sont obligés de poser des "masques" (cf messages sur le présent forum de Caille.Rotie de mars-avril 2006). Comme si un humain qui veut devenire intelligent devait cacher son devenire ... de peur de se faire rejeter par la majorité ...

Je suis trop fatigué pour aprofondire l'étude de la page ...

Ceci se raproche indirectement de l'idée que se font certains Aspie que l'Autisme au sens générale serait le futur de l'humanité, la race émmergeante, l'évolution logique de notre génétique vers une nouvelle race supérieure aux autres ... dont les Aspies ne serait qu'une minorité avangardiste.

Me considérant comme une erreur de la nature, je rejette la possibilité de faire partie d'une race supérieure avangardiste ...

Mais le fait est que ce lien tend à confirmer que devenire intelligent dans notre monde actuel nécessite de se cacher, du moins à ses voisins.

Le future, l'intelligence, et l'évolution sont-ils voués à se cacher dans l'hypocrisie ?

Nos deux hémisphères sont aussi là pour démontrer qu'a défaut d'être multiple, l'Homme est au moins binaire. Le coeur et l'esprit (on parlera pas du troisième, qui n'est pas "scientifiquement" prouvé...).


Je n'aime pas les citations déja connues; je voudrais des réfléxions NEUVES sur le sujet:
- amoure trinaire (celui qui passe par Dieu pour unire deux humains)
- amoure trinitaire (celui de Dieu)
- stopper la "dualité" que je trouve trop binaire, alors que Taveau et Attwood ont clairement expliqué que nous ne sommes pas des boites binaires, et qu'il vaut mieux parler de continuum ... (je résume).
- stopper les oppositions, et commencer les fusions

Croyez vous que pour devenire intelligent il faille devenire Aspie ?

Tous les érudis sont-ils autistes ?

Que celui qui croit cette problématique stupide donne le premier coup de hache sur mon cou.
Diagnostiques AS en juin 2006 (un positif, un négatif). Je serais heureux de rencontrer de visu ceux qui trouvent mes posts intéressants. Les visiteurs identifiés sur le site peuvent me contacter par email.
Joseph
Passionné
 
Message(s) : 285
Inscription : Sam Jan 28, 2006 12:40
Localisation : banlieue de paris.

Message par Invité » Mar Oct 03, 2006 19:23

Un aspie n'est ni un malade ni un etre superieur, il est humain et raisonné.
Notre principale "différence" réside dans une forme de rejet d'une partie de notre culture et non d'une quelconque deficience ou avancées suposées.

Tout comme toi je me considere comme une erreur, mais sans le sens négatif qui y est attaché. Beaucoup de grande découverte son le fruit d'une erreur, alors qui sait...

Bon c'est un peu trop compliqué pour moi tout seul :wink:
Invité
 

Message par Joseph » Mar Oct 03, 2006 20:18

mon probleme sur ce forum est qu'etre compris ne fait pas me sentire moins seul ...

Heureux de faire ta connaissance.
Diagnostiques AS en juin 2006 (un positif, un négatif). Je serais heureux de rencontrer de visu ceux qui trouvent mes posts intéressants. Les visiteurs identifiés sur le site peuvent me contacter par email.
Joseph
Passionné
 
Message(s) : 285
Inscription : Sam Jan 28, 2006 12:40
Localisation : banlieue de paris.

Message par tacrepe » Jeu Oct 05, 2006 18:38

tu a exprimé quelque chose que je n'arrivait pas a dire avant: le syndrome d'asperger fait partie de nous de notre personalité ormi un minimum de codes pour etre un minimum compatible avec les autres (pour pouvoir se comprendre par exemple) pourkoi devrait t'on faire des éfforts colaussaux pour rentrer dans le moule ou l'on veu nous mettre car notre façon de faire fait peur ou ne convien pas a certain cars il n'aiment pas la différence?? nan je reffuse je veu etre moi pas faire semblant d'être un autre pas etre un bon petit solda une poupée de chiffon a qui l'on dit "soit comme si ou comme sa"
tacrepe
Regulier
 
Message(s) : 137
Inscription : Lun Déc 20, 2004 18:00
Localisation : quelque part

Message par Joseph » Jeu Oct 05, 2006 18:53

Tacrèpe: d'ou mes problemes colosseaux en amitié en particulier, et dans mes relations sociales en générale ...

Et qui dit relations sociales difficiles, dit travail en équipe impossible. Sauf qu'à mon sens, le travail en équipe ne commence pas là ou il y a un patron et un larbon, mais là ou il y a un freelance et un client, ou un indépendant et des fournisseurs ...

Mon dernier emploi, je n'ai eu aucun soucis avec mes collègues de travail, ni personne de mon entreprise, ni même le client, ni mes fournisseurs ... mais avec un sous-traitant !

Je ne veux plus travailler dans un milieu ou je serai potentiellement amené à vivre le même probleme, DONC je ne peux plus travailler dans une société occidentale ni capitaliste.

Concernant mes problemes amicaux, la compatibilité avec les autres, les efforts à faire, accepter les différences des autres, imposer mes différences aux autres: http://forum.satedi.org/viewtopic.php?t=1886

(eh zut, le fil dérive déjà hors sujet du titre du fil, et de la page qui m'a inspiré le message initial).
Diagnostiques AS en juin 2006 (un positif, un négatif). Je serais heureux de rencontrer de visu ceux qui trouvent mes posts intéressants. Les visiteurs identifiés sur le site peuvent me contacter par email.
Joseph
Passionné
 
Message(s) : 285
Inscription : Sam Jan 28, 2006 12:40
Localisation : banlieue de paris.

Message par Spiralist » Ven Oct 06, 2006 9:10

Des erreurs ? Des erreurs ? Je ne me suis jamais considéré comme une erreur, et je crois avoir raison car ; l'évolution prend court à coup d'erreurs (autrement dites mutations), qui sont si aléatoire mais dans certain cas survivent mieux que leur pairs.
Le grand flop de la théorie de cette race du futur est que, la sélection naturelle n'est plus de mise dans nos belle petites maisons. Veut dire: avant les plus fort survivaient et se reproduisait en eux, pour créer une prochaine génération plus forte pendant que les faibles mourraient. Aujourd'hui on protège les faibles. On pourrait dire qu'à partir de déjà un certain temps l'humanité contourne Darwin.
Et nous, notre type d'intelligence abstraite, notre honnêteté idiomatique ne sont pas des valeurs très recherché ici. Nous ne somme pas placé pour devenir une armée.

Mais j'ajouterais, sur une touche 50/50, que le capitalisme touche à sa fin et que quelque chose, un autre type de gens, doivent en sortir et bâtir autrement. Peut-être pas nous... mais sérieusement, qui d'autre.

Bien qu'on soit à coté de l'évolution de Darwin, sans aucun doute la nature à déjà tout calculé.

Je ne sais pas, si je déraille, mais dite-moi, dans votre quête de l'amour, y à t-il un type de morphologie auquel vous tenez particulièrement.
Peut-être un peu bidon me direz-vous, mais j'ai pensé que cette forte attirance morphologique (qui me semble inexistante chez les NT) recèle un secret. Comme si, la vie qui t'a créé, t'oriente vers la vie que tu dois créer.

Mon verdict, aujourd'hui stupide que je suis, à 20 ans, est que nous somme réellement plus fonctionnel et plus en toucher avec la vie et ses règles que l'autre race majoritaire. Mais nous sommes un peuple invisible, et opprimé.
Avatar de l’utilisateur
Spiralist
Nouveau
 
Message(s) : 25
Inscription : Sam Juil 08, 2006 6:51
Localisation : Québec,Québec

Message par Joseph » Ven Oct 06, 2006 19:00

Attirance morphologique vers les grandes filles plates; j'ai des critères de morphologie de visage et de mains (concernant mes "attirances naturelles) quasi impossible a détailler ici.

La ou tout se complique, c'est que j'ai aussi une attirance vers des critères subjectifs, intuitifs; en pratique, je prette surtout attention à l'harmonie générale de la personne, sa démarche (fonctionnement mentaux, si elle fait attention aux détails, calme ...): mon feeling et mes intuitions me disent si telle personne pourrait me convenire. Certaines émotions et certains ressentis sont parfois des marques infaillibles: si je ressens une émotion particulière (la même quelle que soit la fille), alors je sais qu'elle a un certain profile; testé et vérifié 100% fiable sur plus de 20 candidates en 5 ans.

Je ne comprends pas "Comme si, la vie qui t'a créé, t'oriente vers la vie que tu dois créer.".
Diagnostiques AS en juin 2006 (un positif, un négatif). Je serais heureux de rencontrer de visu ceux qui trouvent mes posts intéressants. Les visiteurs identifiés sur le site peuvent me contacter par email.
Joseph
Passionné
 
Message(s) : 285
Inscription : Sam Jan 28, 2006 12:40
Localisation : banlieue de paris.

Message par Spiralist » Sam Oct 07, 2006 2:22

J'avais sauté la partie des critères subjectifs, s'est la même chose pour moi. Malgré que souvent je trouve ces critères relié à un type de physique.

Quand tu parles de 20 candidates, 4 par année, à tu entretenus des relations avec ces personnes ? Pour qu'elles soient vérifiées je suppose que oui. Je me pensais pas mal mainstream pour un AS mais là tu me réduit à néant.

Puis, pour cette dernière note, je voulais parlais d'une micro évolution, comme si la nature me poussait à me reproduire avec un type de personne cible, moins pour moi mais peut-être plus pour la combinaison de nos gènes , l'enfant qui peut en sortir. Comme j'ai précisé, j'ai aussi toujours un oeil sur mes fabulations. J'y crois sans y croire.
Avatar de l’utilisateur
Spiralist
Nouveau
 
Message(s) : 25
Inscription : Sam Juil 08, 2006 6:51
Localisation : Québec,Québec

Message par Joseph » Sam Oct 07, 2006 17:05

Quelques minutes de discussions me suffisent pour vérifier le minimum. Quand cela a été impossible, j'ai demandé les précisions nécessaires à des amis communs. Après, évidement, plus on me donne de temps, mieux c'est.

Si tu veux causer "mainstream" ... il te faidra me contacter en privé (email ou MSN).

Je ne comprends pas très bien ton dernier paragraphe. Moi j'ai constaté que toutes les filles qui m'attirent ont TOUTES des qualités très rares (pas toujours les mêmes) que de manière générale aucun autre mec ne regarde, dont tout le monde se fout, et parfois dont la fille concernée elle même est inconsciente d'avoire.
Diagnostiques AS en juin 2006 (un positif, un négatif). Je serais heureux de rencontrer de visu ceux qui trouvent mes posts intéressants. Les visiteurs identifiés sur le site peuvent me contacter par email.
Joseph
Passionné
 
Message(s) : 285
Inscription : Sam Jan 28, 2006 12:40
Localisation : banlieue de paris.

Message par Otis » Dim Mars 09, 2008 18:18

Joseph a écrit :Attirance morphologique vers les grandes filles plates; .".



mais avec des belles fesses ?
je ne suis ni pour ni contre vous, bien au contraire
Otis
Passionné
 
Message(s) : 432
Inscription : Ven Fév 15, 2008 19:54
Localisation : bxl

Message par Joseph » Lun Mars 10, 2008 4:15

Je ne regarde jamais plus bas que le buste. Le buste s'arrètant pour moi 10cm au-dessus des seins. Et y a déjà à faire :) Les yeux, les oreilles, les épaules, formes, couleurs, reflets, texture, naissance du cou, la gorge, la trashée et ses ombres ... omnres qui évoluent si elle parle ... ce qu'il y a plus bas ne m'intéresse pas.










Ou alors, les mauvaises langues diront que je ne suis jamais resté assez longtemps avec une fille pour avoir le temps de m'y attarder ? Avec les amies que je vois occasionnellement, en 4h, de près, j'ai à peine le temps de regarder le visage. Si je la vois souvent, je peux commencer à aprécier sa voix ...

Une une fois m'a piégé avec un pull tricoté avec motifs; 2h rien qu'à regarder les motifs du tricot sur son épaule gauche (qui en plus tombant dans la pénombre de son écharge pastelle; rien qu'avec la respiration, les ombres dans le motif sous l'écharpe évoluaient au grès des éclairages du resto ... ).
Diagnostiques AS en juin 2006 (un positif, un négatif). Je serais heureux de rencontrer de visu ceux qui trouvent mes posts intéressants. Les visiteurs identifiés sur le site peuvent me contacter par email.
Joseph
Passionné
 
Message(s) : 285
Inscription : Sam Jan 28, 2006 12:40
Localisation : banlieue de paris.

Message par Otis » Lun Mars 10, 2008 11:31

Aussi étonnant que cela puisse sembler ma question ne se voulait pas aussi graveleuse que ça. Elle portait sur la pulsion de vie. L'amour des gros seins, je crois, c'est le désir de téter, d'être materné, rassuré, compris.... L'amour des belles fesses, c'est lui d'enfanter, d'être père puissant.

Je sais que ça fait psy à quat'sous, et cela, j'en suis le premier désolé.

Chez toi on dirait qu'il y a eu forte (j'avais écrit frote!) distanciation.
je ne suis ni pour ni contre vous, bien au contraire
Otis
Passionné
 
Message(s) : 432
Inscription : Ven Fév 15, 2008 19:54
Localisation : bxl

Message par Joseph » Lun Mars 10, 2008 15:37

Il n'y avait rien de graveleux dans ta question, ni dans ma réponse. A 8 ans j'ai pris conscience que je ne voulais jamais être père. Devenu "grand", ça n'a toujours pas changé: je ne veux toujours penfanter, ni devenir père, ni être puissant, ni avoir des responsabilités (je te renvoi à mes emails sur le sujet: je refuse de travailler entre autre parce que je refuse d'avoir des responsabilités).
Diagnostiques AS en juin 2006 (un positif, un négatif). Je serais heureux de rencontrer de visu ceux qui trouvent mes posts intéressants. Les visiteurs identifiés sur le site peuvent me contacter par email.
Joseph
Passionné
 
Message(s) : 285
Inscription : Sam Jan 28, 2006 12:40
Localisation : banlieue de paris.

Message par Otis » Lun Mars 10, 2008 23:32

C'est quand même étrenge.... c'est aspi ? oui, non ? Y a des aspis qui prennent leur responsabilité un jour, non ? C'est pas désespéré. C'est jamais désespéré.
je ne suis ni pour ni contre vous, bien au contraire
Otis
Passionné
 
Message(s) : 432
Inscription : Ven Fév 15, 2008 19:54
Localisation : bxl

Message par soleil_vert » Mar Mars 11, 2008 4:14

ah, la raie s'pond sable!
nous nous enfantons par la poussière et y retournons! Les femmes, seules capables d'enfanter, le savent bien, et c'est pour cela surement qu'elles font plus souvent le ménage :x
Se mettre en ménage pour faire le ménage quel manège!
Alors la responsable alitée par la neige et bidon rond pond.
Hélas les ans passent et lasse elle ne répond plus, ne fait plus qu'astiquer, ou fait mastiquer son époux, rendant par sa dent son ventre bien rond... Sauf que jamais il ne pond, lui, et pondèrera bien son attrait pour la poussière! Alors elle le pousse hiérarchiquement hors de son role d'amant, sans chic... ce n'est pas drole évidemment...c'est bas, laid, et lui, vide, se ment, songe à l'hier, son coeur serre: "pi hier..." ressasse-t-il... Il se revoit, mari pas marrant, n'aimant pas briquer... alors il ouvre le gaz et allume son briquet...
Non franchement ça ne donne pas envie :x

(et pourtant je ne bois pas hein :x)
soleil_vert
Regulier
 
Message(s) : 96
Inscription : Dim Sep 16, 2007 21:22
Localisation : bordeaux

Message par Otis » Mar Mars 11, 2008 20:57

Quand je pense que je croyais qu'il n'y avait que moi qui pouvais penser des trucs pareils :o , merci Soleil Vert.

ps : un lien entre ton nom et le film avec Heston ? Ouais, question bête....
je ne suis ni pour ni contre vous, bien au contraire
Otis
Passionné
 
Message(s) : 432
Inscription : Ven Fév 15, 2008 19:54
Localisation : bxl

Message par Joseph » Mar Mars 11, 2008 21:52

Otis y a un email ou je t'ai expliqué: t'es pas le seul dans ton cas. Ca fait une giffle au début, mais d'ici 2 ou 3 ans tu sera habitué. tu es moins seul que tu croyais.
Diagnostiques AS en juin 2006 (un positif, un négatif). Je serais heureux de rencontrer de visu ceux qui trouvent mes posts intéressants. Les visiteurs identifiés sur le site peuvent me contacter par email.
Joseph
Passionné
 
Message(s) : 285
Inscription : Sam Jan 28, 2006 12:40
Localisation : banlieue de paris.

Message par Otis » Dim Mars 16, 2008 21:34

Joseph, je crois que j'ai compris, mais en même temps, je SAIS qu'il ya des aspis autour de moi, et ils REFUSENT de comprendre, ils ricannent, ils se moquent, enfin, faut pas t'expliquer....

alors partager cela avec vous sur ce site, c'est simplement tellement bon.... ah...

Je crois que c'est un peu ça le sentiment de la Communion chez les Chrétiens. De ce point de vue, je suis TRES X-tien.
je ne suis ni pour ni contre vous, bien au contraire
Otis
Passionné
 
Message(s) : 432
Inscription : Ven Fév 15, 2008 19:54
Localisation : bxl

Message par flo106 » Sam Mai 24, 2008 2:04

Ceci se rapproche indirectement de l'idée que se font certains Aspie que l'autisme au sens générale serait le futur de l'humanité, la race émmergeante, l'évolution logique de notre génétique vers une nouvelle race supérieure aux autres ... dont les Aspies ne serait qu'une minorité avant-gardiste.

Me considérant comme une erreur de la nature, je rejette la possibilité de faire partie d'une race supérieure avant-gardiste ...


Je répond deux ans après, c'est peut être pas très utile, mais ces paroles me font quand même réagir!

C'est sur que si certains aspies se font une idée d'une race supérieure c'est certainement un complexe de supériorité pas très bon pour eux, même si on peut pas vraiment leur en vouloir. Mais quand tu dis dis que tu te considère comme une erreur de la nature, je pense qu'on peut quand même s'autoriser à penser que la différence des asperger est plutôt un "test": la vie des hommes a changé du tout au tout depuis la préhistoire, un bref instant au regard de l'évolution d'une espèce. La civilisation à permis à des millions d'hommes de mener une vie régulière ou leur intelligence a été utilisée et cultivée de façon grandissante, tout comme les mécanismes des instincts ont du être moins sollicités. On peut alors presque s'autoriser à penser que la sélection naturelle moins dure ai permis à ces gènes d'émerger, ce qui a servi le reste d l'humanité puisque l'on sait que certains réussissent très bien, même sont surdoués.

Non les SA ne devraient pas se considérer comme des erreurs, s'ils ne parviennent pas à mener la vie qui leur conviendrait, ils ont le droit de penser qu'ils sont le fruit de l'évolution(sans parler de nouvelle race...) et qu'ils ont servi leur race qui est la race humaine.

C'est surement aussi hypocrite que le première version, mais si a l'avenir notre civilisation mettais en place des structures sociales adaptées au aspies leur place dans la commuté pourrais a son tour évoluer?

Lol on nage en pleine science fiction^^. En tout cas mon truc pour tenir quand mon estime est au plus bas c'est que je sais que j'ai en moi des capacités utiles à notre société que je ne désespère pas de réussir à réaliser un jour...

Si seulement on trouvais un moyen de changer les moeurs pour que les hommes finissent par moins se laisser subjuger par leur émotions, aient l'esprit calme et n'écoutaient leur raison ils pourraient s'entendre tous...

Mais... tout le monde serait aspie!!!
flo106
Nouveau
 
Message(s) : 10
Inscription : Mer Mai 21, 2008 20:50
Localisation : Alpes de Haute Provence

Message par Joseph » Sam Mai 24, 2008 4:18

flo106 a écrit :Je répond deux ans après, c'est peut être pas très utile, mais ces paroles me font quand même réagir!


fidèle au poste, tj le même email, je lis ta réponse avec le plus grand interret, la nuit même :)

flo106 a écrit :C'est sur que si certains aspies se font une idée d'une race supérieure c'est certainement un complexe de supériorité pas très bon pour eux, même si on peut pas vraiment leur en vouloir. Mais quand tu dis dis que tu te considère comme une erreur de la nature, je pense qu'on peut quand même s'autoriser à penser que la différence des asperger est plutôt un "test": la vie des hommes a changé du tout au tout depuis la préhistoire, un bref instant au regard de l'évolution d'une espèce. La civilisation à permis à des millions d'hommes de mener une vie régulière ou leur intelligence a été utilisée et cultivée de façon grandissante, tout comme les mécanismes des instincts ont du être moins sollicités. On peut alors presque s'autoriser à penser que la sélection naturelle moins dure ai permis à ces gènes d'émerger, ce qui a servi le reste d l'humanité puisque l'on sait que certains réussissent très bien, même sont surdoués.


Tu as raison, ce sont les exceptions, et les "anomalies" qui ont permis l'évolution. C'est sur celà que s'appuient certains AS pour dire que nous somme le futur des NTs; et, sur un autre fait qu'il y a deux ans, je n'avais pas envie de mentionner: il est constaté que le nombre d'AS croit de manière régulière depuis 500 ans; une étude statistique le prouve. Il y a aussi des théories qui essayent de dire que les gènes en jeu dans l'autisme sont des gènes qui, selon la génétique, "ne peuvent que devenir de plus en plus fréquent". Moi perso, je me sens comme une minorité rejetée, haie, fuie ... à rejeter, à haire, et à fuire. Je suis HQI, et je considère que c'est mon principale défaut: je suis un HQI aasymétrique, qui a compensé ses surcapacités dans certains domaines, par des sous-capacités dans d'autres ... ce qui, dans ces autres domaines, me rend inférieur à la moyenne, et, inférieur de beaucoup.

Ce sont ces défauts que la majorité me critique. Tout le probleme est donc de savoir si on doit observer ce en quoi on est bon, ou ce que la majorité me reproche ... (je relativise drolement cette nuit moi ... )

...

J'ai des capacités hors du commun; le soucis, c'est qu'à force de les nier, elles sont endomagées; maintenant, j'essaye de les exploiter, mais, j'ai personne pour m'apprendre ... donc, pour utiliser des facultés endomagées, quand on a personne pour aider à les réparer ... c'est pas facile du tout.

Je relirai ton post demain.
Diagnostiques AS en juin 2006 (un positif, un négatif). Je serais heureux de rencontrer de visu ceux qui trouvent mes posts intéressants. Les visiteurs identifiés sur le site peuvent me contacter par email.
Joseph
Passionné
 
Message(s) : 285
Inscription : Sam Jan 28, 2006 12:40
Localisation : banlieue de paris.

Suivant

Retour vers ESPACE ASPERGER ADULTES

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

cron