Test Quotient autistique

Espace libre de discussion.

Message par Nita » Lun Juin 19, 2006 17:48

Bonjour tout le monde,

Coucou Harmonie,
Je souhaite te dire quelque chose en privé, mais les messages privés ont été désactivés.
Si tu veux bien m' envoyer un email à cette adresse: tribalezoulou"chez"yahoo.fr (remplace le mot "chez" par l' arobase, s' il te plait) je te répondrai aussitôt.
Merci d' avance.
Nita
Nita
Passionné
 
Message(s) : 213
Inscription : Mer Sep 28, 2005 12:55
Localisation : France, Loire-Atlantique

Message par Emily The Strange » Lun Juin 19, 2006 18:50

J'ai refait le test, en remplaçant la question sur les chiffres par les lettres et j'ai bien relu les questions avant de répondre (comme celle de la routineque j'avais mal lu l'autre fois) donc certaines réponses ont changé. J'arrive maintenant à un résultat de 32.
Je t'M Jacques-Denys!!!
Diagnostic Asperger NÉGATIF depuis le 7 novembre 2005.
Le monde est cave.
Avatar de l’utilisateur
Emily The Strange
Enthousiaste
 
Message(s) : 47
Inscription : Mer Juin 14, 2006 17:12
Localisation : Québec

Message par Invité » Lun Juin 19, 2006 19:43

ah la magie des tests anonymes ,


c'est du second dégré, ça me donne la nausée , en réalité.
Invité
 

Message par aurelien25 » Lun Juin 19, 2006 23:51

oui, moi aussi, je déteste les tests :lol:
aurelien25
Regulier
 
Message(s) : 139
Inscription : Sam Juin 03, 2006 21:45
Localisation : bretagne

Message par Emily The Strange » Mar Juin 20, 2006 4:14

:lol: comme ceux où l'on nous dit à quelle nous allons mourir :lol: mais je les fais toujours parce que je suis trop curieuse :lol:
Je t'M Jacques-Denys!!!
Diagnostic Asperger NÉGATIF depuis le 7 novembre 2005.
Le monde est cave.
Avatar de l’utilisateur
Emily The Strange
Enthousiaste
 
Message(s) : 47
Inscription : Mer Juin 14, 2006 17:12
Localisation : Québec

Message par Gabriel » Dim Juin 25, 2006 23:55

aurelien25 a écrit :oui, moi aussi, je déteste les tests :lol:

"déteste les tests" merci aurelien25 :lol:.
bon ti klébar
Gabriel
Enthousiaste
 
Message(s) : 40
Inscription : Ven Avr 21, 2006 22:49
Localisation : Montpellier

Message par lulu » Dim Sep 03, 2006 12:59

Moi je ne comprend pas je suis asperger, j'ai fait le test version anglaise très sérieusement et je n'ai obtenu que 7.

Est ce normal ?
lulu
Enthousiaste
 
Message(s) : 30
Inscription : Ven Mai 26, 2006 20:05

Message par Invité » Dim Sep 03, 2006 19:36

peut être que tu n'ai pas asperger, ou alors peut être que tu n'a pas compris les questions, ou alors peut être que tu t'ai trompé de test.


est-tu sur d'être aspeger?


et si oui est tu fonctionnant, je veux dire est-tu autonome dans le quotidien? et aussi est-tu sur de pouvoir donner un avis sur toi même?

par exemple moi je ne sais pas répondre si on me demande comment ça va.
Invité
 

Message par lulu » Dim Sep 03, 2006 23:01

laura a écrit :peut être que tu n'ai pas asperger, ou alors peut être que tu n'a pas compris les questions, ou alors peut être que tu t'ai trompé de test.
est-tu sur d'être aspeger?
et si oui est tu fonctionnant, je veux dire est-tu autonome dans le quotidien? et aussi est-tu sur de pouvoir donner un avis sur toi même?par exemple moi je ne sais pas répondre si on me demande comment ça va.


Je pense avoir bien compris les questions car je n'ai jamais eu de problème de compréhension et je ne suis pas trompé de test afin celui qui été donné dans le 1ier message du sujet. Sinon je suis autonome dans le quotidien car je vis seul depuis un an et je me débrouille pas mal, j'arrive parfaitement à donner un avis sur moi-même et je peux parfaitement répondre si on me demande comment ça va.
Par contre j'ai été diagnostiqué asperger je me demande bien comment et je n'arrive pas à accepter ce diagnostique j'ai l'impression que c'est une erreur, effectivement je n'est jamais eu de problème à m'intégrer dans un groupe et ce depuis toujours et je n'est pas l'impression d'être différente des autres.
lulu
Enthousiaste
 
Message(s) : 30
Inscription : Ven Mai 26, 2006 20:05

Message par bb » Mar Sep 05, 2006 10:29

finalement j'ai fait le test un soir j'ai fait un total de 46
bb, dit bison blanc piégée entre deux mondes, inexistence...
Avatar de l’utilisateur
bb
Passionné
 
Message(s) : 498
Inscription : Mer Juin 08, 2005 16:36
Localisation : lausanne

Message par Invité » Jeu Sep 07, 2006 22:32

et est-que tu te reconnais dans les caractéristiques TED?

la mémoire, pas obligé mais souvent,

les problèmes de traitement des perceptions sensorielles,

la capacité de concentration,

les différences plus physiques, comme la posture, la façon de parler, le goût vestimentaire, mais c'est pas obligé, c'est juste très fréquent,

et puis aussi la personnalité,

c'est juste des exemples tirés de ma petite expérience personnelle il y a peut être des corrections a faire, alors n'hésitez pas si c'est le cas.
Invité
 

Re: Test Quotient autistique

Message par kiéki » Sam Sep 23, 2006 21:51

C'est compliqué de répondre à ce test.

Les réponses que j'aurais fait enfant, ou également autour de 30 ans, se confondent avec les réponses tel que je me sens actuellement (j'ai la quanrantaine).

Je me rends parfaitement compte qu'enfant, adolescent, mais aussi au-delà (trentaine), j'aurais littéralement explosé le score.

En me concentrant pour le faire le plus objectivement par rapport à ce que suis aujourd'hui, j'arrive à 35. Mais je pense que c'est un peu surévalué (entre ce que je suis et ce que j'ai "appris" à être par la force de choses, difficile de trancher).

Il y a un paramètre qu'on néglige un peu, par rapport aux "troubles" sociaux : on semble à la fois mieux intégré au-delà de la trentaine avec nos "différences" (comme si à partir de cet âge là on était moins jugé, ou qu'on cherchait moins à nous comparer, voire nous "changer"), et aussi parce qu'on a davantage appris à vivre avec "ça" et également à le compenser.

Je crois qu'en psychologie, les choses sont très évolutives avec l'âge et le parcours personnel.

Un peu comme la déficience auditive d'un sourd, qui peut être compensée par l'apprentissage de la lecture sur les lèvres... un "moins" peut engendrer un "plus" compensateur que les autres n'ont pas... et on finit par vivre assez bien avec.
Et les autres aussi...
kiéki
Regulier
 
Message(s) : 55
Inscription : Lun Mai 08, 2006 23:11

Message par Nita » Dim Sep 24, 2006 21:49

Kiéki a écrit:<<Il y a un paramètre qu'on néglige un peu, par rapport aux "troubles" sociaux : on semble à la fois mieux intégré au-delà de la trentaine avec nos "différences" (comme si à partir de cet âge là on était moins jugé, ou qu'on cherchait moins à nous comparer, voire nous "changer"), et aussi parce qu'on a davantage appris à vivre avec "ça" et également à le compenser. >>

Je suis du même avis que toi, pour mon cas personnel. J' ai 45 ans.
Sauf sur un point: s' il est vrai qu' en dehors du cercle familial et amical, je constate que je suis moins jugée, qu' on ne me perçoit quasiment plus (ou trés rarement) comme une personne bizarre, en revanche certaines personnes de mon entourage semblent encore moins tolérer ma différence et mes bizarreries aujourd' hui.
Je crois qu' autrefois, ils mettaient cela sur le compte de la jeunesse, de mon tempérament d' artiste, et qu' ils pensaient que je changerais avec l' âge.
Et j' ai l' impression qu' ils trouvent intolérable que je n' aie pas un comportement que l' on attend d' une femme de mon âge.

A part ça, toujours pour ce qui me concerne (je parle de moi car je ne connais pas d' autistes de mon âge et je ne veux pas faire de généralités en me basant sur le peu de témoignages que j' ai lu) je suis consciente d' avoir trouvé des moyens de compensation trés efficaces (mais c' est à double tranchant, car du coup les gens n' ont pas concience de l' énergie que je déploie à chaque instant et de l' état de fatigue que cela entraine, alors ils me demandent souvent des choses impossibles, et se fâchent quand je ne les satisfais pas).

Les difficultés sont toujours là. Atténuées en apparence (en apparence seulement) parceque, comme tu le dis Kiéki, j' ai appris à compenser et aussi à vivre avec.

Pour en revenir au test, je pense aussi que si je l' avais fait étant enfant ou ado, j' aurais explosé le score.
Nita
Nita
Passionné
 
Message(s) : 213
Inscription : Mer Sep 28, 2005 12:55
Localisation : France, Loire-Atlantique

Message par kiéki » Lun Sep 25, 2006 0:43

En ce qui me concerne, sur l'entourage familiale, le fait de savoir que j'ai ce syndrome (c'est même ma mère qui a trouvé, obstinée qu'elle était à comprendre le pourquoi du comment de toutes ses conséquences qu'elle ne s'expliquait visiblement pas), à plutôt amélioré les choses... ça légitime aussi ma profession (artiste-auteur dans la communication, et le fait de travailler dans ce domaine m'a également apporté beaucoup) et mon parcours. Il semble aussi y avoir un regard plus critique sur la société qui voit le jour, et ça complète bien.

Bon, et puis je suis un mec, alors le fait que je n'ai pas créé de foyer doit mieux passer aussi (surtout que mon frère s'en est chargé, ouf, l'honneur de la famille est sauf :) )

Et le fait de l'assumer de mon côté, me permet de le compenser de manière moins fatiguante pour le corps et l'esprit... plus en douceur en quelque sorte, moins "rentrée en dedans".

Le seul truc pas toujours évident c'est de "peser" la part qui peut être "lachée" et celle qui doit être "compensée"... c'est un peu un travail d'équilibriste (pas seulement vis à vis des autres, mais aussi pour moi-même).

En tous cas, je me sens nettement mieux à 40 ans, qu'à 30... mais à 20, je vivais plutôt bien avec, alors qu'à l'adolescence pas trop, disons avec des hauts et des bas. Et gamin, je ne m'en rendais pas compte consciemment, bien entendu... je subissais juste.

Mais il reste encore 2-3 personnes qui comptent à qui j'hésite à le dire... mais l'envie est présente.
kiéki
Regulier
 
Message(s) : 55
Inscription : Lun Mai 08, 2006 23:11

Message par Timide_08 » Ven Jan 25, 2008 3:05

Ahhhhh!!! Ma chère Emily, je n'ai eu qu'un maigre 24\50...

:oops:
Un de moins que vous!!!

:( :?
Rouges sont les roses, bleues sont les violettes,
je suis timide mais je me soigne...
Timide_08
Regulier
 
Message(s) : 124
Inscription : Mar Jan 22, 2008 1:01
Localisation : Quebec

Message par Caille Rotie » Mer Fév 06, 2008 21:30

Juste pour mémoire, j'ai fait 32. Et encore, il y a des question ou j'ai hésité et je me suis dit : "non là, si tu mets le caractère aspie, c'est juste pour gonfler le score. mets donc le carcatère NT"

Même en tirant sur la corde, je peux pas descendre en dessous de 28... Je suis beaucoup trop solitaire.

Bref... si des fois je doutais...
Caille Rotie
Passionné
 
Message(s) : 209
Inscription : Ven Déc 09, 2005 15:32
Localisation : Caen

Message par Otis » Ven Fév 15, 2008 23:47

Je ne suis pas arrivé à le finir. Chaque question appelle une réponse de type : instinctivement, enfant, au réveil avant le café etc..... je ferais ceci ; mais en grandissant, en y réfléchissant je ferais cela..... Si je me concentre sur mon moi "sauvage" j'arrive à des chiffres impressionnant :), mais si je pense à ce que les autres voient de moi à l'extérieur quand j'agis socialement, je perds quinze ou vingt points.

Ce qui serait intéressant, ce serait de faire des graphiques des réponses en fonction de l'alcoonémie :).

De plus certaines questions sont incompréhensibles, comme l'a dit Nita.
Dernière édition par Otis le Jeu Avr 24, 2008 11:25, édité 2 fois.
je ne suis ni pour ni contre vous, bien au contraire
Otis
Passionné
 
Message(s) : 432
Inscription : Ven Fév 15, 2008 19:54
Localisation : bxl

Message par Joseph » Dim Fév 17, 2008 14:32

Un test n'est qu'un chiffre. Vouloir mettre l'humanité en chiffres, c'est la tuer.

Et, un autiste, plus que tout autre humain, a la faculté d'orienter un test dans le sens qu'il veut. Un autiste qui se sait tester peut sans aucune probleme orienter le résultat dans le sens qu'il veut. Parce que toute question a plusieur réponses, il suffit de choisire la réponse qui amènera l'autre à conclure telle ou telle chose.

L'autisme n'est pas une chose qu'on peux représenter par un chiffre unique. Quand un conférencier parle de continuum de 1 à 100, c'est une image. Comment expliquez vous que pour un médecin, je suis 100% normal, et pour un autre je suis 100% AS ? Parce que le premier attendait de moi que je sois normal, alors, je me suis montré sous un jour normal, l'autre attendait de moi que je sois AS, donc j'ai été AS.

Parce que la mesure fausse TOUJOURS le résultat.

Sauf qu'à me donner des apparences normales, parfois j'ai l'impression de mentire, mais, j'ai la meme impression quand j'essaye d'avoir l'air AS ... alors, je ne sais plus qui je suis.

Les tests ne veulent rien dire. Ce sont des échelles pour que les mathématiciens puissent se gargariser de nombres. La seule chose qui compte, c'est ce que chacun est. Mon problème est que je ne me sens pas être, ni être vivant, ni être heureux.

Je ne me suis jamais fié aux test en ligne; ce sont des passe temps amusant, mais ils n'ont aucune valeur. Et, je ne me fie pas non plus à ce que les gens disent de moi, et pas non plus aux diagnostiques des gens qui se disent spécialistes. Je ne me fie plus à rien ni personne, j'ai perdu toute confiance.
Diagnostiques AS en juin 2006 (un positif, un négatif). Je serais heureux de rencontrer de visu ceux qui trouvent mes posts intéressants. Les visiteurs identifiés sur le site peuvent me contacter par email.
Joseph
Passionné
 
Message(s) : 285
Inscription : Sam Jan 28, 2006 12:40
Localisation : banlieue de paris.

Message par Joseph » Dim Fév 17, 2008 15:12

Mais j'ai du temps à perdre ce dimanche. Traduire ce genre de questions est très très compliqué; la finesse et le choix des mots est en générale critique. La page original me semble mal présentée; dès le début, un truc clignotte, et me tape sur les nerfs; il est évident que quand je suis stressé, mon état d'esprit n'est pas le meme que quand je suis calme.

Rien que la question 4 par exemple: ils parlent au sens concret, ou abstrait ? Au sens concret, ça ne m'arrive JAMAIS; c'est strictement impossible, je suis absolument réceptif à tout sensoriellement. Par contre, au sens abstrait, on me reproche toujours de focaliser mentalement sur un point, un détail, et de passer à coté de l'essentiel, ou de choses importantes; j'ai donc le "choix" entre passer pour un autiste en répondant "souvent", ou un NT en répondant "rarement".

La 9: j'ai changé après mon internement; dois-je dire ce que je suis en 2008, ou ce que j'ai été pendant 90% de ma vie ?

12 la traduction est fausse; litéralement, la question dit "j'ai tendance à remarquer des détails que les autres ne voient pas"; la traduction proposée est archi fausse; la question anglaise démarque le NT et le caractérise en ceci que "les autres sont censés ne pas pretter attention à ce que je remarque"; c'est faux. La traduction sous entend que "tout le monde voit tout, mais, l'AS va prette plus attention à une chose qu'un NT"; hors, la question anglaise est précise: "l'AS voit des choses que le NT ne remarque pas". La question ne porte pas sur le fait de faire attention, mais de remarquer, voire, percevoire. Quand la traduction pose la question sur la mentalisation d'un élément, la question originale porte sur la perception de l'élément. Hors, il est faux de présumer qu'un NT voit tout mais ne prette attention à rien: le NT n'est pas réceptif, et ne perceois rien. La conséquence est que la traduction erronnée fait passer l'AS pour une personne qui focalise (ce qui est vrai, mais n'est pas le sujet de la question, car ce sujet a déjà été abordé par la question 4), alors que la question originale porte sur sa sensibilité à percevoire les choses, ce qui ne relève pas de la mentalisation, mais de la perception sensorielle (en fait, quasi doublon de la question 5).

Je vais pas toutes les faire; mais, ces questions sont très très pointilleuses; et beaucoup sont mal traduites. Il peut en découler que vous apporterez une mauvaise réponse, et donc, un score faussé.

Ces questions me rappellent un autre test tout aussi compliqué à traduire, et qui propose des analyses différentes:
http://www.4degreez.com/misc/personalit ... er_test.mv
(je trouve intolérable de mettre en tete de test sur les troubles de la personalité, une photo qui aborde le probleme de l'affection et de l'émotivité ... surtout pour un test qui aborde le problème émophane, cette photo à de quoi me faire faire une crise d'émotivité ...

25: je me soigne depuis plusieur années pour ça; dois-je répondre à ce que je suis, ou ce que j'essaye de ne plus être mais dont j'ai encore parfois tendance le plus rarement possible ?

36: je sais pas, je ne regarde jamais les gens en face, parce que quand je le fais, on me le reproche, alors, j'ai appris à ne pas regarder les gens, donc, impossible de répondre.

38, par opposition à la 17, la question ne demande pas si on se sent à l'aise, mais si on est doué ... hors, je ne me sens jamais à l'aise, mais, les autres me trouvent doué: si à la traduction je dois répondre négativement, à la question originale, je réponds positiviement !!!

42 et 45: les verbes sont ambigues: j'aime, et je trouve facile beaucoup de choses, mais, à force de me prendre des critiques, je finis par angoisser; donc, je peux à la fois répondre oui, et non, selon qu'on considère que j'aime faire les choses, ou que j'angoisse de les faire. 45: j'adore y passer du temps, mais j'ai faux 99% du temps.

mon score: 24, mais bon ... je pourrais tout aussi bien avoir 10, ou 40 ... selon comment on interprette la question. Les 10 dernière, comme Caille rotie, j'ai mis plus ou moins exprès la réponse NT.

lokizzzzzzz oui, c'est trop facile :)
Diagnostiques AS en juin 2006 (un positif, un négatif). Je serais heureux de rencontrer de visu ceux qui trouvent mes posts intéressants. Les visiteurs identifiés sur le site peuvent me contacter par email.
Joseph
Passionné
 
Message(s) : 285
Inscription : Sam Jan 28, 2006 12:40
Localisation : banlieue de paris.

Message par yoyo2000 » Lun Fév 18, 2008 1:09

Je me suis amuse a faire ce test... Houla 44/50... Et ben
La vie n'est qu'un jeu :)
yoyo2000
Nouveau
 
Message(s) : 14
Inscription : Dim Mai 20, 2007 20:14
Localisation : Marseille

PrécédentSuivant

Retour vers ESPACE ASPERGER ADULTES

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron