Et toi, quand tu es dans ta bulle et que...

Espace libre de discussion.

Et toi, quand tu es dans ta bulle et que...

Message par eqdd » Jeu Sep 11, 2014 22:40

ATTENTION : Article d'Autiste à Autiste !

Quand tu es dans ta bulle et qu'une personne "vient" te parler...
Tu penses que l'inconfort occasionné est dût :
=> À toi (a ce que tu es).
=> À "l'autre" parce "qu'il" t'a sorti de ta bulle ?

L'article sur mon blog : Autisme : Et toi, quand tu es dans ta bulle et que...
Marian
eqdd
Regulier
 
Message(s) : 87
Inscription : Sam Fév 15, 2014 17:49

Re: Et toi, quand tu es dans ta bulle et que...

Message par Francky7891 » Ven Oct 10, 2014 18:17

Humm bonjour mademoiselle !

Tout d'abord, je crois que c'est autant dû à moi qu'à celui ou celle qui me sort de ma bulle, je t'explique :

Premièrement, parfois, je me demande quand je suis mal à l'aise, je dois me demander si ce malaise est dû à moi ou à un facteur X à l'extérieur.

Deuxièmement : autant moi qu'une fille du forum avec qui je parle, nous nous sentons souvent en prison (quand on cogne a une porte et que personne ne répond, on a pas d'autres choix que de se dire qu'il n'y a personne et la pensée finale ne changera pas dans ce cas et sans efforts pour changer l'image au fond de ma tête. Donc quand une image, et le cerveau ne fonctionne qu'avec des images (concepts) à la base, quand une image est présente, il y a moyen de se liberer parfois :/.... si je te dis : une grande porte bleue, tu dois bien l'imaginer mas si tu travailles pour la décrire, elle ne sera plus une grande porte bleue simplement ;)

Donc je crois que quand je suis seul, je suis très très bien quand j'ai une certaine libertée mentale de penser. Je crois que ma vie n'est que ça constamment : me libérer des prisons qui m'entourent. Je peux te dire que je suis bien de savoir qu'un carré de 5cm d'arrête restera pareil mais je suis un type investigateur en prédominance donc je cherche toujours à comprendre plus loin que ce qu'une pancarte me fait voir ou derrière ce qui me bloque la vue mentalement si je décide de m'arrêter un instant pour y penser...Sans ça, je regarde la pancarte, je l'observe et elle ne m'affecte pas le moindrement :/

Je crois aussi que les personnes tout autant que ce qu'ils ont en étant eux ou font, de la façon qui se produit, chaque fois differemment, est une source de libertée :)

Je ne suis pas d'accord pour penser que chaque fois ils me dérangent mais que la plupart du temps oui :/

Donc en conclusion, je crois que si tu es dans une bulle où tu n'as plus aucune source de libertée, une personne qui interviendra, sera la bienvenue mais que si exemple tu fais qqch qui te libère déjà, nécessairement elle va te déranger :/

Bonne journée ma chère ;)

Francis
Québec, Canada.
Francky7891
 
Message(s) : 3
Inscription : Sam Sep 06, 2014 6:39

Re: Et toi, quand tu es dans ta bulle et que...

Message par ttrss » Dim Oct 12, 2014 0:42

Quand je suis "dans ma bulle", ça peut être dans deux situations à savoir :
- En train de réaliser quelque chose en rapport avec mes intérêts restreints
- Quand je suis en train de réfléchir à un sujet compliqué (compréhension du monde neurotypique la plupart du temps)

Dans le deuxième cas, me fait interrompre ne me pose pas de problème, c'est comme si je sauvegardais où j'en était pour pouvoir reprendre plus tard.
Dans le premier cas, il y a bien cet inconfort, je crois que c'est du (au moins en partie) au fait d'avoir peur de mal continuer/finir l'action en cours + le fait que je me rende compte que (en général) je répond à coté aux sollicitations (je met du temps à décrocher de ce que je fait ou à me mettre en état pour traiter les deux simultanément).

Pour l'autre question (celle sur ton blog) : je ne pense pas que l'autre en prend plein la tronche mais il peux se rendre compte que je ne suis pas complètement attentif.
ttrss
Regulier
 
Message(s) : 50
Inscription : Dim Sep 28, 2014 1:42


Retour vers ESPACE ASPERGER ADULTES

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron