Autisme de haut niveau et starification

Espace libre de discussion.

Re: Autisme de haut niveau et starification

Message par ApoFlo2034 » Mer Juin 11, 2014 22:24

Personnellement, je ne peux pas réellement critiquer ceci car si l'autisme n'était pas de plus en plus connu, j'aurais surement attendu très longtemps avant d'avoir même l'idée de me faire diagnostiquer. Cependant, j'ai demandé un diagnostique par réel besoin et non par "phénomène de mode". Peut-on plutôt ne pas penser que si il y'a de plus en plus d’événements ... c'est que ce syndrome est de mieux en mieux connu et que les gens atteint d'autismes veulent "sortir" de l'ombre ?

Cette dérive est cependant bête et à mon sens futile car, pourquoi des neurotypique manipulateurs voudraient s'infliger un handicap qu'ils n'ont pas... C'est comme si une personne voulait se briser une jambe pour arrêter de faire du sport : ça n'a pas de sens, c'est bête et il se retrouverais avec un plus gros malus que bonus. J'ai du mal à concevoir cette idée.

Je suis moi même seulement auto-diagnostiqué pour le moment mais je vais passer le diagnostique dans 13 jours et cette interrogation en amène une autre : Si des neurotypiques se font passés pour autistes, voir même si ils réussissent à se faire diagnostiquer en tant que tel, alors le diagnostique finirait par lui même ne plus avoir d'impact ce qui serait désastreux pour les vrais personnes souffrant de ce syndrome. On ne pourrait alors plus différencier les vrai des faux.
Faire des rencontres et organiser des "événements médiatiques" pourraient également être simplement une envie des autistes de réussir à s'intégrer à la société. Par contre, une chose qui me dérange, c'est que personnellement, je ne pourrais pas créer des événements importants ... autour d'une même idée et d'après ce que j'en ai lu, les véritables autistes, diagnostiqués ou non, ne réussiraient surement pas non plus à jouer à ce point avec l'image qu'ils transmettent d'eux même. Et donc, si ces dérives existent vraiment, en plus d'être bêtes et futiles, elles menaceraient les personnes réellement atteintes et ce ne serait alors pas simplement du vent, mais un cyclone et ça, ce serait catastrophique pour toute une communauté qui reste dans l'ombre. Cependant, avec l'avènement d'Internet, ces dérives risques alors de devenir de plus en plus fréquente et ce serait vraiment triste :cry:

Mais je ne cracherais pas sur internet car sans ça, je serais encore à me poser plus de question que de raison. Cependant, je pense pouvoir aisément soutenir ton avis sur les personnes qui pratiquent ce genre de comportement...
"Je ne l'ai jamais dit à personne, mais... j'ai toujours pensé qu'elles étaient des phares" To the Moon

Le Gardien des Rêves

Diagnostiqué autiste asperger
Avatar de l’utilisateur
ApoFlo2034
Passionné
 
Message(s) : 199
Inscription : Mar Mai 13, 2014 16:03
Localisation : Ile-de-France

Re: Autisme de haut niveau et starification

Message par Jhaal » Jeu Juin 12, 2014 7:46

C'est un phénomène assez prévisible et je dirais naturel.
Naturel tout autant que plutôt pathétique.
Nombre de personnes se cherchent une identité, quelque chose qui les rend particulier et unique au regard d'une société qui a tendance à tout uniformiser.
La mise en lumière récente de l'autisme et notamment du SA, crée un appel d'air pour ce type de personnes qui seraient de "faux autistes".
Par ailleurs, les vrais autistes sont en manque cruel de reconnaissance et peut-être s'engouffrent-t-ils, de manière plus ou moins adroites, a la suite de cet appel d'air.
Tout deviens prétexte a une mise en valeur de l'ego. Voyez comme certains enfants étaient fiers de leur plâtre lorsqu'ils s'étaient cassé le bras a l'école.
Voyez de quelle manière chacun se revendique "zèbre" sans avoir le moindre diagnostique.
Alors bien entendu, être zèbre implique une cognition hyper efficiente donc c'est assez flatteur.
Mais a présent que les gens comprennent qu'être AHN ou avec SA implique potentiellement une grande intelligence, tout de suite ça devient séduisant pour se démarquer de la masse tout en valorisant l'ego.
Avatar de l’utilisateur
Jhaal
Passionné
 
Message(s) : 1656
Inscription : Mer Déc 19, 2012 11:52
Localisation : limousin

Re: Autisme de haut niveau et starification

Message par Jhaal » Jeu Juin 12, 2014 9:04

Je pense que ce qui fait sens ce n'est pas un événement ou un seul forum isolément. C'est à la fois la multiplication de ces éléments et ce qui en ressort en terme d'image du syndrome d'asperger. je trouve ça bien de ne pas le voir comme un handicap systématiquement. En revanche, il semble que ce qui ressort dans l'ensemble c'est une image faussée qui défini le syndrome d'asperger comme une qualité qu'on peut revendiquer. J'ai toujours été agacé par les forums de surdoués (que j'ai fuis systématiquement) et parfois on dirait que les communauté autistes prennent le même genre de direction, un peu pédante et orgueilleuse. C'est curieux pour un phénomène qui provoque un tel mal-être en principe chez les individus touchés

je ne suis pas certain que ce soit le but de la communication autour de l'autisme.
Avatar de l’utilisateur
Jhaal
Passionné
 
Message(s) : 1656
Inscription : Mer Déc 19, 2012 11:52
Localisation : limousin

Re: Autisme de haut niveau et starification

Message par ApoFlo2034 » Jeu Juin 12, 2014 10:16

En fait, en réfléchissant profondément sur le sens de ces deux mots, la différences est assez flagrante...
"Intégré" voudrait signifier que des gens, ayant d'autres intérêts ou même qui ne t'aiment pas de base, vont accepter d'outre passer tes défauts "à leurs yeux" seulement par pitié ou par convention et de paraître aux yeux des autres, t'accepter. Cependant, il n'empêche qu'ils peuvent ressentir de la haine ou du mépris pour toi. C'est ce qui est communément appelé de l’hypocrisie.

Le terme "accepté" est beaucoup plus fort car il sous entend que en plus de t'être intégré, les gens te trouvent sympathique et tendent à avoir du plaisir en ta compagnie. et donc l'hypocrisie tend à devenir une attitude réelle de bonheur.
Il est intéressant de relever que malheureusement, la construction d'une acceptation passe le plus souvent et malheureusement par une phase d'intégration. C'est presque comme le syndrome de Stockholm mais socialement. Après, il arrive que certaines personnes n'atteignent pas ce stade et finissent de toute façon, rejeté, ce qui est apparemment le cas pour beaucoup d'autistes.

Personnellement, je pense flotter continuellement entre les deux états qui sont "intégré" et "accepté" sans vraiment trouver ma place. C'est une situation très délicate...
Du moins, c'est mon point de vue sur ces deux mots.
Et il faut tout de même remarqué qu'il vaut mieux être accepté que intégrer. Même si le principale problème ce n'est pas de différencier la signification des deux termes mais plutôt dans lequel nous nous situons face à un groupe de personne...
"Je ne l'ai jamais dit à personne, mais... j'ai toujours pensé qu'elles étaient des phares" To the Moon

Le Gardien des Rêves

Diagnostiqué autiste asperger
Avatar de l’utilisateur
ApoFlo2034
Passionné
 
Message(s) : 199
Inscription : Mar Mai 13, 2014 16:03
Localisation : Ile-de-France

Re: Autisme de haut niveau et starification

Message par ApoFlo2034 » Jeu Juin 12, 2014 11:01

Ceci, j'avais compris, et loin de moi l'idée de dire que les neurotypiques, les schizophrène, les handicapés mentaux ou physiques ou que sais je encore ne puissent pas avoir des difficultés à s'intégrer puis à être accepté. Je ne faisais ici qu'un éclaircissement sur le questionnement de anonymous.

Cependant, il faut remarquer que les neurotypiques ont généralement plus de facilité pour se faire accepter au sein d'un groupe. D'un autre côté, c'est normal ( je n'aime pas employer ce mot mais là, il résume bien l'idée ), car les neurotypiques sont majoritaires et ont un fonctionnement psychique plus enclin à se sociabiliser. Et on peut se demander si ça fonctionnerait pareil dans un monde où les autistes seraient majoritaires ...
"Je ne l'ai jamais dit à personne, mais... j'ai toujours pensé qu'elles étaient des phares" To the Moon

Le Gardien des Rêves

Diagnostiqué autiste asperger
Avatar de l’utilisateur
ApoFlo2034
Passionné
 
Message(s) : 199
Inscription : Mar Mai 13, 2014 16:03
Localisation : Ile-de-France

Re: Autisme de haut niveau et starification

Message par ApoFlo2034 » Jeu Juin 12, 2014 11:46

Intéressant le point de vue que tu développe devant mes yeux anonymous, je n'y avais pas pensé et je trouve ton raisonnement aussi logique que le mien.

Pour ce qui est du pseudo androgyne et bien ce n'est pas voulu ^^, je suis un homme mais ce pseudo viens de "Apo" = apocalypse ( post-apocalyptique qui est mon type d'univers préféré ), "Flo" tout simplement pour Florian qui est mon prénom et 2034 parce que j'aime beaucoup la série de livre Métro de Dmitry Glukhovsky ( Métro 2033 et Métro 2034 ) mais ayant une assez forte répulsion pour les chiffres impairs, j'ai mis 2034 au lieu de 2033 même si je préfère le livre Métro 2033

"Vivons heureux, vivons cachés ?" ... Je ne pense pas que vivre cacher soit forcément une bonne chose. Si tu te reclus seul chez toi, tu ne pourras jamais améliorer ta conception des liens sociaux. Cependant, je donne un conseil que je n'applique pas réellement donc il n'a que peu de valeur :?

Pour ce qui est de Sternie, il me semble avoir vu ses vidéos ( si c'est bien de la même Sternie que nous parlons ).
Dernière édition par ApoFlo2034 le Ven Juin 13, 2014 9:28, édité 1 fois.
"Je ne l'ai jamais dit à personne, mais... j'ai toujours pensé qu'elles étaient des phares" To the Moon

Le Gardien des Rêves

Diagnostiqué autiste asperger
Avatar de l’utilisateur
ApoFlo2034
Passionné
 
Message(s) : 199
Inscription : Mar Mai 13, 2014 16:03
Localisation : Ile-de-France

Re: Autisme de haut niveau et starification

Message par realTMX » Jeu Juin 12, 2014 16:57

J'ai un peu de mal à m'exprimer sur les fora car je ne sais jamais quoi dire et j'ai peur d'être raillé.

Cependant, je trouve choquant de mettre en lumière des personnes qui souffrent profondément. Certes, les personnes atteintes du SA ont parfois des capacités et des talents qui peuvent faire rêver mais au prix de quelle souffrance et de quelle solitude.

Je n'ai pas encore été diagnostiqué mais je sais bien que je suis différent des autres personnes et c'est une souffrance permanente. Je n'en dors pas la nuit et j'ai eu, à plusieurs reprises, envie de mourir. :(

C'est une chose de se dire Asperger, mais s'en est une autre de l'être réellement. La vie est belle qu'ils disaient, une pure connerie. Comme j'aimerais ne jamais être né. :cry:
Parce que la différence doit être une force et non une peur
MAXXIMUM, la musique à son Maxximum (23/10/1989->05/01/1992)

Diagnostiqué autiste Asperger
Toutes mes compositions musicales sur Soundcloud
Retrouvez-moi sur Club 80
Avatar de l’utilisateur
realTMX
Passionné
 
Message(s) : 4873
Inscription : Mar Mai 27, 2014 18:28
Localisation : Missillac (44780)


Retour vers ESPACE ASPERGER ADULTES

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)